Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Municipales partielles complémentaires dans l'Eure.

Réagissez sur ce forum aux différentes élections partielles qui ont lieu ponctuellement un peu partout en France.

Municipales partielles complémentaires dans l'Eure.

Messagede pmf » Ven 7 Aoû 2020 13:32

Le Département de l'Eure ne pouvant faillir à sa tradition de municipales partielles, la saison d'été 2020 sera au rendez vous.
Trois élections municipales partielles complémentaires sont ainsi prévues pour le dimanche 13 septembre 2020 et au besoin pour le dimanche 20 septembre. Les trois Communes concernées sont Ecauville, Commune du Canton de Le Neubourg, Malleville sur le Bec, Commune située non loin de Brionne et de Bernay, et Bernouville, Commune du Canton de Gisors.
Les trois élections procédant de démissions d'élus du 15 mars et du 28 juin résultant de situations quelque peu différentes, je les présenterai dans trois contributions différentes.

En premier, intéressons--nous à la Commune de Ecrauville, laquelle compte 111 habitants.
Le 15 mars 2020, une seule liste de onze candidats était présentée aux électeurs et ses onze membres étaient proclamés élus au soir du dépouillement, la Maire sortante étant élue en dixième position de la liste.
C'est ensuite lors de l'élection du Maire en mai 2020 que des dissensions se sont exprimées. Un Conseiller municipal s'est alors présenté face à la Maire sortante pour le Mandat de Maire et c'est la sortante qui a été élue. Ensuite, deux Conseillers municipaux, proches du Candidat non élu Maire, se sont présentés sans succès pour un Mandat de Maire Adjoint

De ces péripéties, il en est résulté quatre démissions de Conseillers municipaux, le battu pour l'élection du Maire, les battus pour l'élection de Maire Adjoint et une Conseillère municipale, apparemment l'épouse d'un des battus pour l'élection de Maire Adjoint. Ces démissionnaires avaient obtenu les quatre meilleurs résultats électoraux au soir du 15 mars ce qui doit être à l'origine de leurs candidatures pour trois d'entre eux pour l'Exécutif municipal. L'un des démissionnaires a également déclaré à la presse locale que la Commune manquait d'activités et il soulevait en creux le manque de dynamisme de la Maire, née en 1946, laquelle pourrait songer à passer le flambeau, et les démissionnaires reprochaient aussi et surtout à cette dernière d'avoir eu, dès la constitution de la liste, une idée de ce que serait l'Exécutif municipal et ce sans leur en parler lorsqu'elle les avait sollicités pour être sur la liste qu'elle conduirait.

Quelle suite attendre de ces quatre démissions et de l'élection municipale partielle à intervenir en septembre 2020 ?
La logique voudrait que les quatre démissionnaires se présentent et constituent en conséquence une liste.
La Maire en exercice decidera-t-elle de soutenir une liste autre en ayant oeuvré à sa constitution ?
A suivre fin août au temps du dépôt des candidatures.
pmf
 
Messages: 2588
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Municipales partielles complémentaires dans l'Eure.

Messagede pmf » Ven 7 Aoû 2020 14:37

Venons en à l'élection municipale partielle de Manneville sur le Bec, Commune du Canton de Brionne située non loin de la célèbre Abbaye du Bec Hellouin très visitée, dont les Moines offrent aux visiteurs, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, des produits de leur activité agricole et de ltransformations de ces produits ce qui mérite visite de l'Abbaye et de ses immenses jardins,

La Commune de Malleville sur le Bec compte 261 habitants et quatorze candidats se présentaient à l'élection municipale du 15 mars 2020 sur une liste de onze candidats conduite par le Maire sortant, Maire depuis 2014, et une autre liste de trois candidats.
Au soir du 15 mars, dix des candidats de la liste du Maire sortant étaient élus ainsi qu'un candidat de l'autre liste qui devançait le Maire sortant, donc non elu, d'une seule voix.
Dans les jours ayant suivi le 15 mars, sept élus du 15 mars demissionnaient de leur Mandat selon ce qui est écrit dans l'Arrêté Préfectoral convoquant les électeurs pour l'élection municipale partielle complémentaire du 13 septembre. La rédaction de l'Arrêté Préfectorale est érronée car les démissionnaires ne pouvaient démissionner de leurs mandats qu'aprés être entrés en exercice ce qui, au cas exceptionnel de 2020, n'est intervenu que le 18 mai 2020.
Une fois cette remarque de pure forme formulés, ne remettant cependant pas en cause l'élection à venir du 13 septembre, cherchons à comprendre ce qui est à l'origine de la non élection comme Conseiller municipal du Maire sortant. Il apparaît qu'une opposition s'est cristallisée autour d'un projet d'installation d'éoliennes sur la Commune et que le reproche eût été formule à l'endroit du Maire battu de ne pas avoir organisé un référendum local sur le sujet, même si le projet d'éoliennes n'a pas ensuite abouti , étant écarté par le Préfet pour non respect du Code de l'Environnement.

En tout état de cause, sept démissions du Conseil municipal sur les dix membres élus sur la liste du Maire sortant témoignent d'un soutien au Maire battu et certainement un appel à sa candidature le 13 septembre. Les trois membres de la Majorité Municipale n'ayant pas démissionné me paraissent être les membres de l'Exécutif municipal, sans que je parvienne à savoir qui est actuellement le Maire ex exercice, même si je pense que ce devrait être le Premier Maire Adjoint sortant en mars 2020.

Quels seront les candidats qui se présenteront le 13 septembre ? Nous le saurons fin août. Je postule que l'ex Maire sera candidat aux côtés de six des démissionnaires.
Y aura-t-il une liste constituée à l'initiative de l'élu de l'autre liste du 15 mars et un contestataire patenté de l'ex Maire au titre du projet d'éoliennes, par ailleurs animateur des contestations sur les ronds points de Brionne, sera-t-il candidat ?
pmf
 
Messages: 2588
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Municipales partielles complémentaires dans l'Eure.

Messagede pmf » Ven 7 Aoû 2020 15:28

Arrivons en à Bernouville, Commune de 303 habitants située dans le Canton de Gisors.
Dans cette Commune, une liste de onze candidats s'est présentée aux suffrages des électeurs le 15 mars 2020.
Au soir du dépouillement du 15 mars, dix des candidats ont été élus Conseillers municipaux, le onzième ne parvenant pas à obtenir 50 pour cent des exprimés.
Le second tour du 28 juin 2020 a abouti à l'élection du candidat non élu le 15 mars lequel était, de par la réglementation, le seul candidat présenté aux électeurs.
Lors de l'élection du Maire par le Conseil municipal, le 3 juillet 2020, deux Conseillers municipaux ont présenté leur candidature et l'un des candidats, Agriculteur de son état professionnel, a été élu Maire avec six voix pour cinq à son concurrent.

Suite à cette élection, le candidat non élu Maire a quitté la séance accompagné de deux autres élus, la doyenne du Conseil, qui avait présidé à l'élection du Maire, annonçant son départ puis se ravisant.
Dans les jours qui ont suivi le 3 juillet, les trois élus ayant quitté la séance ont démissionné et, quelques jours après, le Conseiller municipal, élu le 28 juin, a fait de même.

Quels seront les candidats qui se présenteront le 13 septembre pour pourvoir les quatre sièges vacants ?
Logiquement, les trois premiers démissionnaires devraient soutenir une liste d'opposition et peut être figurer sur cette liste.
Quant au démissionnaire, élu du 28 juin, il me paraît possible qu'il ne soit pas candidat le 13 septembre tirant alors les enseignements de son résultat plus que décevant 15 mars 2020.
pmf
 
Messages: 2588
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Municipales partielles complémentaires dans l'Eure.

Messagede pmf » Sam 29 Aoû 2020 10:16

Les noms des candidats aux Élections municipales partielles complémentaires des trois Communes concernées ont été publiés vendredi 28 août 2020 par le Service des Élections de la Préfecture de l'Eure, toujours aussi réactif dans la publication d'informations électorales.

Il ressort de ces publications que, pour l'Election partielle de la Commune de Ecrauville, quatre candidats seront proposés le dimanche 13 septembre 2020 aux suffrages des électeurs afin de pourvoir les quatre sièges vacants suite aux démissions de juin et de juillet 2020. Les quatre candidats ne sont pas des démissionnaires et il est donc permis, sans en avoir la certitude, de penser que ces candidats s'inscriront dans la Majorité Municipale actuelle soutenant la Maire contestée par les démissionnaires.

Pour l'Election partielle de la Commune de Bernouville, cinq candidats seront soumis le 13 septembre aux suffrages des électeurs afin de pourvoir les quatre sièges devenus vacants à la suite de quatre démissions en lien avec l'élection du Maire. Aucun des candidats pour le 13 septembre n'est un des démissionnaires et il est permis de penser, également sans avoir de certitude', que quatre des candidats, voire peut être les cinq, ont été encouragés à se présenter par le Maire en exercice et sa Majorité Municipale.

Enfin, pour l'Election partielle de Malleville sur le Bec, ce sont quatorze candidats qui concourreront pour pourvoir les sept sièges vacants au Conseil municipal après les sept démissions intervenues en mai 2020 dans une expression de soutien au Maire sortant battu de une voix au soir du 15 mars 2020.

Je me propose de créer un rubrique Election partielle de Malleville sur le Bec car le scrutin du 13 septembre 2020 promet d'être disputé avec une forme de référendum pour ou contre le retour du Maire battu le 15 mars aux affaires et au besoin au Mandat de Maire actuellement occupé par son ex Premier Maire Adjoint lequel souhaite vivement le retour du Maire battu.
A bientôt à Malleville sur le Bec et sa Mairie située au bord de la petite route menant au Bec Hellouin.
pmf
 
Messages: 2588
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Municipales partielles complémentaires dans l'Eure.

Messagede pmf » Mar 15 Sep 2020 12:38

Résultats des scrutins du dimanche 13 septembre 2020 pour les Communes de Ecauville et de Bernouville :
1) Ecauville : inscrits sur la liste électorale : 80 ; votants : 34 ; les quatre candidats ont obtenu dans l'ordre décroissant de voix de 33 voix à 29 voix et ont donc été proclamés élus Conseillers municipaux en ayant recueilli plus de 50 pour cent des suffrages exprimés et surtout plus de 25 pour cent des inscrits.
Madame le Maire en exercice avait déclaré à la presse locale qu'elle avait sollicité les quatre candidatures, qu'elle avait reçu en Mairie les candidats et elle avait salué la candidature d'un jeune de 18 ans, étudiant en BTS, et également la candidature d'une femme entendant bien s'impliquer dans la vie municipale. Cette candidate est celle qui a obtenu 33 voix le 13 septembre.

2) Bernouville : inscrits sur la liste électorale : 256 : votants 88 ; taux de participation 34,38 pour cent : les quatre candidats sollicités par le Maire en exercice ont obtenu de 79 à 69 voix et ont été proclamés élus Conseillers municipaux ; le cinquième candidat, qui était hors liste, n'a recueilli que 19 voix mais il aura eu le mérite de faire vivre la Démocratie communale comme les autres candidats.

Cette rubrique devrait se clore sur ces résultats de ces deux scrutins du 13 septembre mais je signale cependant que des élections partielles se sont également déroulées le dimanche 13 septembre dans la Commune de Les Monts d'Andaine dans l'Orne et dans la Commune de Villebaudon dans la Manche.
Pour l'élection partielle complète de Les Monts d'Andaine, je compte créer une rubrique, eu égard aux circonstances particulières ayant entraîné ce scrutin dans une Commune de près de 1 800 habitants.
Pour l'élection de Villebaudon, il s'agissait de pourvoir le siège de Conseiller municipal devenu vacant à la suite de la démission le 13 juillet 2020 du Maire élu en mai 2020, démission couplée avec celle de Conseiller municipal, entraînant une élection partielle pour pourvoir un siège et permettre l'élection d'un nouveau Maire.
Le démissionnaire a expliqué qu'il ne pouvait assumer son Mandat pour cause de ses charges professionnelles d'Agriculteur ce qu'il aurait peut être pu mieux mesurer alors qu'il était Conseiller municipal de 2014 à mars 2020.
Un candidat s'est présenté le 13 septembre et il a obtenu 60 voix sur les 66 votants pour un nombre d'inscrits sur la liste électorale de 215 ce qui lui a permis de dépasser les 25 pour cent des inscrits requis pour être proclamé élu.
Pour conclure sur cette démission d'un Maire d'une Commune de taille modeste pour cause d'incompatibilité entre le Mandat de Maire et une activité professionnelle à plein temps, notamment dans l'agriculture bovine, plusieurs Maires de Communes de taille modeste du Département de la Manche m'ont dit avoir des difficultés à concilier leur Mandat d'élu et leurs activités professionnelles de chef d'exploitation agricole et ils ont insisté sur le caractère chronofage du Mandat intercommunal au sein d'immenses intercommunalités avec souvent des réunions sans aucun intérêt pour la Commune qu'il représente. Un Maire m'a même dit qu'il voyait dans la création d'immenses intercommunalités une volonté plus ou moins cachée de supprimer des Communes et d'administrer les territoires en donnant de plus en plus de pouvoirs à une technostructure locale qui, elle, est à plein temps.
pmf
 
Messages: 2588
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56


Retourner vers Elections partielles

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités