Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les élections européennes de 2019 pour LR

Forum de discussion axé sur les élections européennes en France du 26 mai 2019. Discutez de la campagne, des candidats et des partis en présence.

Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede Eco92 » Sam 16 Juin 2018 21:44

LR va être tiraillé entre la ligne très eurocritique de Wauquiez et un bilan des sortants qui est loin d'être sur cette ligne, avec la concurrence évidemment du FN et de DLF d'un côté et de LREM-UDI-Agir de l'autre.

Virginie Calmels, n°2 du parti envisagée comme tête de liste le souligne ce jour dans Le Parisien :
Dans ce contexte, êtes-vous toujours intéressée pour conduire la tête de liste aux européennes ?
Mais je l’ai déjà dit, je n’ai jamais fait acte de candidature ! De nombreux élus m’ont sollicitée et Laurent Wauquiez l’avait rapidement évoqué en me demandant d’y réfléchir en février dernier.

Alors, qu’allez-vous faire ?
J’ai toujours souligné qu’il fallait des conditions nécessaires pour mener un tel combat. Or, elles ne me semblent pas remplies. La cohérence entre la ligne, la tête de liste et les colistiers est une nécessité si l’on veut être audible. Il faudrait aussi une ligne non ambiguë, pro-européenne sans être fédéraliste, et une liste qui incarne un profond renouvellement avec des candidats anglophones. Je n’ai pas l’impression que cela en prenne le chemin. Je ne suis donc absolument pas candidate : ni comme tête de liste ni pour figurer sur la liste.

Qui devrait la conduire alors ?
Je suis légitimiste. Et pour moi, c’est Laurent Wauquiez qui en tant que chef de parti devrait être tête de liste. Avec une ligne qui soit celle du rassemblement de notre famille. Sinon, c’est voué à l’échec.

Nicolas Sarkozy est visiblement du même avis…
Nicolas Sarkozy a toujours prôné le rassemblement de sa famille politique. Et lui, il l’a fait. Il pense effectivement que Laurent devrait conduire la liste. On serait tous avisé de l’écouter, car il reste le président de cœur de cette famille politique.

http://www.leparisien.fr/politique/virginie-calmels-j-ai-cru-a-la-volonte-de-laurent-wauquiez-de-rassembler-16-06-2018-7776372.php

Pour rappel, les 20 élus en 2014 :
Alain Lamassoure (IDF) > a quitté LR (très pro-UE)
Rachida Dati (IDF) > va sans doute choisir de rester mairesse du VIIème arrondissement de Paris
Philippe Juvin (IDF) >soutien de Wauquiez il a publié il y a quelques semaines une tribune très virulente contre sa position eurocritique. Il est aussi maire de la Garenne Colombes et pourrait préférer ce mandat.
Constance Le Grip (IDF) > élue députée en 2017 elle a été remplacée par Geoffroy Didier , VP de la région IDF, ex ténor de la droite dure transmuté en libéral mais soutien et porte parole de Wauquiez, il devrait candidater à sa succession.
Renaud Muselier (Sud-Est) > la gloire déchue du RPR Marseillais est soudain remonté dans la lumière et a pris la présidence du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur après la démission d'Estrosi en mai 2017, peu de chance qu'il sacrifie ce poste prestigieux.
Françoise Grossetête (Sud-Est) > il y a quelques jours elle a répondu dans Le Point à la tribune sur l'Europe de Laurent Wauquiez en titrant « Proposer moins d'Europe, c'est vouloir traiter le mal... par le mal », elle est donné se retirant de la course et c'est sur que sur le fond le lien n'est pas flagrant.
Michel Dantin (Sud-Est) > soutien de Fillon puis de Wauquiez, maire de Chambéry, n'a pas fait connaître de position sur son avenir à ma connaissance.
Brice Hortefeux (Massif Central-Centre) > L'ex ministre sarkozyste et wauquieziste de choc veut conserver un mandat, même si des ennuis judiciaires le rattrapent.
Angélique Delahaye (Massif Central-Centre) > également mairesse de Saint-Martin-le-Beau, elle devra faire un choix, BFM (article ci dessous) indique qu'elle souhaiterait recandidater aux européennes.
Nadine Morano (Est) > L'ineffable sortante a indiqué qu'elle serait candidate "selon toute vraisemblance".
Arnaud Danjean (Est) > Élu depuis 2009, spécialiste des questions de défense, il serait a priori candidat et a même été cité dans Le Monde pour être tête de liste... La république en marche. Il faut dire que ce proche de Juppé a refusé de soutenir Fillon après le déclenchement du scandale Pénélope, puis a parrainé Maël de Calan, pas très Wauquiez donc.
Anne Sanders (Est) > Mystère, si elle avait parrainée Le Maire pour la primaire présidentielle, elle a soutenu Wauquiez en interne et on ne trouve pas grand chose sur ses envie d'avenir.
Alain Cadec (Ouest) > devenu président du conseil départemental des Côtes-d'Armor en 2015, il serait cependant candidat à sa succession au parlement européen.
Élisabeth Morin-Chartier (Ouest) > a quitté LR à cause des propos anti-UE de Wauqiez.
Marc Joulaud (Ouest) > Maire de Sablé, mis en examen dans l'affaire Fillon (il a employé Pénélope lorsqu'il a remplacé le boss qui était premier ministre), je ne connais pas ses ambitions.
Jérôme Lavrilleux (Nord-Ouest) > Exclu de l'UMP au lendemain de l'élection de 2014 son explosion en vol reste un grand moment de TV. Il avait indiqué vouloir se lancer dans des gites dans le Périgord, a tenté d'avoir le soutien de LREM mais je doute qu'ils veuillent d'un élu si marqué affaires.
Tokia Saïfi (Nord-Ouest) > L'ancienne secrétaire d'état de Raffarin fait partie des fondatrice d'Agir, le mouvement de droite pro-LREM, et si elle est candidate à sa succession ce ne sera donc assurément pas chez LR.
Michèle Alliot-Marie (Sud-Ouest) > devrait quitter la politique à l'issu de son mandat.
Franck Proust (Sud-Ouest) > président de la délégation française au PPE, co-rédacteur du programme avec Larcher, il veut se représenter mais vient d'être mis en examen (certes ce n'est pas vraiment un problème chez LR).
Maurice Ponga (Outre-Mer, Pacifique) > annoncé comme ne candidatant pas à sa succession par BFM.

Cela fait sept sortants qui souhaitent repartir, cinq avec un doute (Pour Danjean c'est surtout pour savoir avec quel parti) et huit qui ne seront pas candidats - ou en tous cas pour LR.

https://www.bfmtv.com/politique/nadine-morano-candidate-aux-election-europeennes-selon-toute-vraisemblance-1430369.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede WitherBoss » Sam 16 Juin 2018 23:04

Tu évoques le cas de Rachida Dati, qui est toujours députée européenne ET maire, ce qui me pousse à me demander : les députés européens sont-ils exonérés des lois sur le non-cumul?
Sinon pour synthétiser le message, voici un tri entre ceux:
Qui souhaitent repartir avec LR :
-Geoffroy Didier, Île-de-France, 43 ans (au moment de l'élection)
-Brice Hortefeux, Massif Central-Centre, 61 ans
-Angélique Delahaye, Massif Central-Centre, 56 ans (Mairesse de Saint-Martin-Le-Beau)
-Nadine Morano, Est, 55 ans
-Alain Cadec, Ouest, 65 ans (Président du conseil départemental des Côtes-d'Armor)
-Franck Proust, Sud-Ouest, 56 ans
Qui souhaitent (potentiellement) repartir séparément de LR
-Arnaud Danjean, Est, 48 ans
-Tokia Saïfi, Nord-Ouest, 59 ans
Qui n'ont pas encore donné d'indication
-Michel Dantin, Sud-Ouest, 59 ans (Maire de Chambéry)
-Anne Sanders, Est, 45 ans
-Marc Joulaud, Ouest, 51 ans (Maire de Sablé-Sur-Sarthe)
Qui n'ont pas encore donné d'indication et ayant quitté LR
-Alain Lamassoure, Île-De-France, 75 ans
-Elisabeth Morin-Chartier, Ouest, 71 ans
Qui devraient se retirer au profit d'un autre mandat
-Rachida Dati, Île-De-France, 53 ans (Mairesse du 7ème arrondissement de Paris)
-Philippe Juvin, Île-De-France, 55 ans (Maire de Garennes-Colombes)
-Renaud Muselier, Sud-Est, 60 ans (Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Qui devraient se retirer
-Françoise Grossetête, Sud-Est, 73 ans
-Jérôme Lavrilleux, Nord-Ouest, 49 ans
-Michèle Alliot-Marie, Sud-Ouest, 72 ans
-Maurice Ponga, Outre-mer, 71 ans
Dernière édition par WitherBoss le Sam 16 Juin 2018 23:26, édité 1 fois.
WitherBoss
 
Messages: 334
Inscription: Sam 6 Jan 2018 22:02

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede ploumploum » Sam 16 Juin 2018 23:20

WitherBoss a écrit:les députés européens sont-ils exonérés des lois sur le non-cumul?


Non : les dispositions du non-cumul s'appliqueront en 2019.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede WitherBoss » Sam 16 Juin 2018 23:27

ploumploum a écrit:
WitherBoss a écrit:les députés européens sont-ils exonérés des lois sur le non-cumul?


Non : les dispositions du non-cumul s'appliqueront en 2019.

D'accord merci! Sait-on pourquoi les eurodéputés ont été graciés de l'application de cette règle dès 2017?
WitherBoss
 
Messages: 334
Inscription: Sam 6 Jan 2018 22:02

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede ploumploum » Sam 16 Juin 2018 23:38

WitherBoss a écrit:
ploumploum a écrit:
WitherBoss a écrit:les députés européens sont-ils exonérés des lois sur le non-cumul?


Non : les dispositions du non-cumul s'appliqueront en 2019.

D'accord merci! Sait-on pourquoi les eurodéputés ont été graciés de l'application de cette règle dès 2017?


Parce qu'il a été prévu que les dispositions du non-cumul ne s'appliquent qu'à partir du premier renouvellement de l'Assemblée concernée (donc juin 2017 pour l'AN; septembre 2017 pour le Sénat et mai 2019 pour le PE)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede Eco92 » Dim 17 Juin 2018 09:11

Oui, c'est tout simple au fond. Il me semble qu'il y a encore une autre date pour le Sénat non ? La seconde moitié à renouveler ? Enfin je me trompe peut-être mais le principe est là.

De fait ceux qui indiquent vouloir repartir perdront leur mandat de maire si réélu (à moins de faire une bomparite mais là je vois mal l'intérêt sur ce type d'élection par rapport à une législative), mais vu qu'il risque d'y avoir moins d'élus que d'appelés, cela leur fait une sécurité.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede pmf » Dim 17 Juin 2018 09:51

Concernant les Sénateurs, l'application a été intégrale à compter du renouvellement de 2017 et ce, afin de ne pas distinguer deux catégories de Sénateurs.
pmf
 
Messages: 1863
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede WitherBoss » Mar 19 Juin 2018 16:13

Il me semble qu'il eut été logique pour les députés/Sénateurs/euro-députés-maires que la loi s'applique en 2020, ne serait-ce que pour que les maires choisissant le mandat de député puissent au moins, par respect pour leurs électeurs, terminer leur mandat.
WitherBoss
 
Messages: 334
Inscription: Sam 6 Jan 2018 22:02

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede ploumploum » Mar 19 Juin 2018 16:45

ploumploum a écrit:Parce qu'il a été prévu que les dispositions du non-cumul ne s'appliquent qu'à partir du premier renouvellement de l'Assemblée concernée ...*(donc juin 2017 pour l'AN; septembre 2017 pour le Sénat et mai 2019 pour le PE)


*....suivant le 31 mars 2017. (Un complément important car une dissolution de l'Assemblée en 2015 ou 2016 par exemple n'aurait pas entrainé l'application des dispositions sur le non-cumul)

WitherBoss a écrit:Il me semble qu'il eut été logique pour les députés/Sénateurs/euro-députés-maires que la loi s'applique en 2020, ne serait-ce que pour que les maires choisissant le mandat de député puissent au moins, par respect pour leurs électeurs, terminer leur mandat.


Cette argument a déjà été utilisé mais pour les parlementaires privilégiant le local : c'est pour cela que la loi sur le non-cumul Parlement/mandat exécutif local discutée courant 2013, adoptée définitivement en janvier 2014 et promulguée le 14 février de la même année n'a prévu qu'une entrée en vigueur que 3 ans plus tard, le temps pour les députés cumulards élus en 2012 et sénateurs cumulards élus en 2011 de finir leur mandat parlementaire "par respect pour leurs électeurs"
Quant aux autres parlementaires (sénateurs élus en septembre 2014 et eurodéputés élus en mai 2014), ils étaient de fait au courant des nouvelles dispositions au moment de leur candidature. L'effet de surprise ne pouvait être invoqué.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les élections européennes de 2019 pour LR

Messagede WitherBoss » Mar 19 Juin 2018 22:39

D'accord, donc si je comprends bien, les maires qui souhaitaient privilégier leur mandat de député auraient dû ne pas se représenter en 2014?
WitherBoss
 
Messages: 334
Inscription: Sam 6 Jan 2018 22:02

Suivante

Retourner vers Élections européennes de 2019

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité