Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les élections européennes de 2019 en Allemagne

Forum de discussion axé sur les élections européennes en France du 26 mai 2019. Discutez de la campagne, des candidats et des partis en présence.

Re: Les élections européennes de 2019 en Allemagne

Messagede Républicain67 » Dim 26 Mai 2019 20:27

Attention, il pourrait y avoir un grand clivage Est-Ouest. L'AfD serait en tête en Saxe et deuxième en Thuringe. Les Verts sont surtout poussée par leurs bons scores en Allemagne de l'Ouest. Je regarderai demain matin à tête reposée les résultats land par land, y compris les élections régionales à Brême et les élections locales. Les Verts feraient de vraies percée en Bade-Wurtemberg. Premier à Stuttgart, Karlsruhe, Mannheim... En Saxe, c'est l'AfD qui fait un carton au niveau local.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Les élections européennes de 2019 en Allemagne

Messagede Républicain67 » Dim 26 Mai 2019 21:29

Au niveau politique, c'est triste mail il existe toujours deux Allemagnes. En Allemagne de l'Ouest les Verts font de hauts scores, alors qu'à l'Est c'est l'AfD.

https://www.mdr.de/europawahl/ergebnis-europawahl-union-spd-verlieren-gruene-legen-zu-100.html
https://www.mdr.de/europawahl/ergebnisse-europawahl-sachsen-anhalt-thueringen-100.html

On peut observer que Die Linke est en chute libre en ex-RDA. Ces chiffres sont désormais bien en retrait par rapport aux années 2000.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Les élections européennes de 2019 en Allemagne

Messagede Républicain67 » Lun 27 Mai 2019 09:54

J'ai analysé en détail le résultat des élections européennes en Allemagne. Je ferais peut être un résumé des élections locales dans le sujet "la vie politique en Allemagne".

Élections au niveau fédéral

Les chiffres sont à mettre en parallèle avec ceux des élections européennes de 2014.

CDU : 22,6% (-7,4%) : 23 sièges
Grüne : 20,5% (+9,8%) : 20 sièges
SPD : 15,8% (-11,5%) : 16 sièges
AfD : 11% (+3,9%) : 11 sièges
CSU : 6,3% (+1,0%) : 6 sièges
Linke : 5,5% (-1,9%) : 6 sièges
FDP : 5,4% (+2,0%) : 5 sièges
Die Partei : 2,4% (+1,8%) : 2 sièges
FW : 2,2% (+0,7%) : 2 sièges
Tierschutz : 1,4% (+0,2%) : 1 siège
ÖDP : 1,0% (+0,4%) : 1 siège
Piraten : 0,7% (-0,7%) : 1 siège
Familie : 0,7% (=) : 1 siège
Volt : 0,7 (+0,7%) : 1
NPD : 0,3% (-0,7%) : 0

Au niveau des länder

Je n'ai pas trouvé les résultats pour le Land de Brême. Je donne ici les résultats des deux villes constitutives du Land: Brême et Bremerhaven. L'Union CDU-CSU arrive en tête dans dix länder sur seize: dans le Bade-Wurtemberg, la Bavière, la Hesse, le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, la Basse-Saxe, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la Rhénanie-Palatinat, la Sarre, la Saxe-Anhalt et la Thuringe. Les Grünen sont la première force politique à Berlin, à Hambourg et dans le Schleswig-Holstein. L'AfD gagne en Saxe et dans le Brandebourg, et le SPD à Brême.

Bade-Wurtemberg
CDU : 30,8%
Grüne : 23,3%
SPD : 13,3%
AfD : 10,0%
FDP : 6,8%
FW : 3,2%
Linke : 3,1%

Bavière
CSU : 40,7%
Grüne : 19,1%
SPD : 9,3%
AfD : 8,5%
FW : 5,3%
FDP : 3,4%
ÖDP : 3,1%
Linke : 2,4%

Berlin
Grüne : 27,8%
CDU : 15,2%
SPD : 14,0%
Linke : 11,9%
AfD : 9,9%
Die Partei : 4,8%
FDP : 4,7%

Brandebourg
AfD : 19,9%
CDU : 18,0%
SPD : 17,2%
Linke : 12,3%
Grüne : 12,3%
FDP : 4,4%

Hambourg
Grüne : 31,2%
SPD : 19,8%
CDU : 17,7%
Linke : 7,0%
AfD : 6,5%
FDP : 5,6%
Die Partei : 3,8%

Hesse
CDU : 25,8%
Grüne : 23,4%
SPD : 18,4%
AfD : 9,9%
FDP : 6,4%
Linke : 4,4%

Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
CDU : 24,5%
AfD : 17,7%
SPD : 15,6%
Linke : 13,9%
Grüne : 10,8%
FDP : 3,9%

Basse-Saxe
CDU : 29,9%
Grüne : 22,6%
SPD : 20,9%
AfD : 7,9%
FDP : 5,0%
Linke : 3,8%

Rhénanie-du-Nord-Westphalie
CDU : 27,9%
Grüne : 23,2%
SPD : 19,2%
AfD : 8,5%
FDP : 6,7%
Linke : 4,2%

Rhénanie-Palatinat
CDU : 31,3%
SPD : 21,3%
Grüne : 16,7%
AfD : 9,8%
FDP : 5,8%
Linke : 3,1%

Sarre
CDU : 32,5%
SPD : 23,1%
Grüne : 13,2%
AfD : 9,6%
Linke : 6,0%
FDP : 3,7%

Saxe
AfD : 25,3%
CDU : 23,0%
Linke : 11,7%
Grüne : 10,3%
SPD : 8,6%
FDP : 4,7%

Saxe-Anhalt
CDU : 23,2%
AfD : 20,4%
Linke : 14,4%
SPD : 12,5%
Grüne : 9,2%
FDP : 4,9%

Schleswig-Holstein
Grüne : 29,1%
CDU : 26,2%
SPD : 17,1%
AfD : 7,4%
FDP : 5,9%
Linke : 3,7%

Thuringe
CDU : 24,7%
AfD : 22,5%
Linke : 13,8%
SPD : 11,0%
Grüne : 8,6%
FDP : 4,4%

Ville de Brême
SPD : 24,2%
Grüne : 23,4%
CDU : 21,9%
Linke : 8,1%
AfD : 7,2%
FDP : 4,6%

Bremerhaven
SPD : 26,3%
CDU : 21,6%
Grüne : 18,2%
AfD : 10,9%
Linke : 6,8%
FDP : 5,1%

https://wahl.tagesschau.de/wahlen/2019- ... ndex.shtml
https://wahl.tagesschau.de/wahlen/2019- ... nder.shtml
https://wahl.tagesschau.de/wahlen/2019-05-26-EP-DE/

L'Union recule, mais c'est surtout le fait de la CDU. La CSU progresse légèrement grâce à son tête de liste Manfred Weber. Le SPD s'effond. La "Grande Coalition" n'est plus majoritaire. Les Verts sont les grands gagnants. Ils sont premier dans les grandes métropoles et percent partout au niveau national. Ils restent toutefois un parti avant tout ouest-allemand. On remarque qu'il font un score plutôt moyen dans la Sarre industrielle. L'AfD fait un score inférieur aux législatives de 2017, mais fait de bons scores dans les nouveaux Länder. En ex-RDA, la Linke est désormais bien plus faible qu'il y a encore dix ans. La CDU n'a plus la capacité de mobilisation qu'elle avait à l'Est dans les années 1990 et 2000. Dans son ancien bastion de Saxe, elle est de nouveau dévancée par l'AfD. En Thuringe et en Saxe-Anhalt, ces scores ne sont pas mirobalant. Dans le Bade-Wurtemberg, la CDU est de plus en plus concurrencé par les Verts, tout comme en Hesse.
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Les élections européennes de 2019 en Allemagne

Messagede Républicain67 » Mar 4 Juin 2019 15:54

Je donne ici les vingt meilleurs résultats (kreisfreie Städte et kreise) pour les sept grands partis): CDU, Grüne, SPD, AfD, CSU, Linke, FDP. La CDU, la CSU et les Grünen sont chaquefois en première position dans les territoires les plus favorables. Pour les autres partis, j'ai mis l'ordre d'arrivée. A titre indicatif, j'ai gardé les noms allemands.

CDU

1) Emsland (Basse-Saxe): 49,3%
2) Vechta (Basse-Saxe): 48,9%
3) Cloppenburg (Basse-Saxe): 48,9%
4) Olpe (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 46,0%
5) Cochem-Zell (Rhénanie-Palatinat): 42,6%
6) Eichsfeld (Thuringe): 41,8%
7) Hochsauerlandkreis (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 41,6%
8) Vulkaneifel (Rhénanie-Palatinat): 41,6%
9) Borken (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 41,5%
10) Sigmaringen (Bade-Wurtemberg): 40,9%
11) Biberach (Bade-Wurtemberg): 40,4%
12) Höxter (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 39,9%
13) Main-Tauber-Kreis (Bade-Wurtemberg): 39,7%
14) Sankt Wendel (Sarre): 39,6%
15) Alb-Donau-Kreis (Bade-Wurtemberg): 39,2%
16) Eifelkreis Bitburg-Prüm (Rhénanie-Palatinat): 38,5%
17) Ostalbkreis (Bade-Wurtemberg): 38,3%
18) Fulda (Hesse): 38,3%
19) Coesfeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 38,2%
20) Neckar-Odenwald-Kreis (Bade-Wurtemberg): 38,1%

La CDU continue de faire ses meilleurs scores nationaux dans des kreise ruraux, de forte tradition catholique: notamment en Basse-Saxe, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Rhénanie-Palatinat et dans le Bade-Wurtemberg. On remarque qu'en dehors du très catholique Eichsfeld (Thuringe, le seul kreis majoritairement chrétien des "Nouveaux Länder"), notamment à cause de la forte concurrence de l'AfD, les démocrates-chrétiens n'arrivent plus à faire des scores importants en Saxe, Thuringe ou Saxe-Anhalt.

Grüne

1) Freiburg im Breisgau (Bade-Wurtemberg): 38,5%
2)Flensburg (Schleswig-Holstein): 37,1%
3 )Kiel (Schleswig-Holstein): 37,0%
4) Münster (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 36,6%
5) Heidelberg (Bade-Wurtemberg): 36,2%
6) Oldenburg, Stadt (Basse-Saxe): 35,7%
7) Darmstadt, Stadt (Hesse): 33,6%
8) Osnabrück, Stadt (Basse-Saxe): 33,3%
9) Köln (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 32,9%
10) Bonn (Rhénanie-Westphalie): 31,9%
11) Karlsruhe, Stadt (Bade-Wurtemberg): 31,7%
12) Tübingen (Bade-Wurtemberg): 31,6%
13) Lübeck (Schleswig-Holstein): 31,6%
14) Frankfurt am Main (Hesse): 31,3%
15) München, Stadt (Bavière): 31,2%
16) Hamburg: 31,2%
17) Würzburg, Stadt (Bavière): 31,1%
18) Kassel, Stadt (Hesse): 30,8%
19) Schleswig-Flensburg (Schleswig-Holstein): 30,4%
20) Stormarn (Schleswig-Holstein): 29,3%

Les meilleurs résultats des Verts se situent dans des métropoles(Cologne, Francfort-sur-le-Main, Munich, Hambourg) et dans des villes universitaires (Fribourg-en-Brisgau, Heidelberg, Tübingen, Münster...). On remarque que les écologistes allemands ont aussi percé dans plusieurs kreise ruraux du Schleswig-Holstein. Les résultats restent toutefois très ouest-allemands.

SPD

1) Emden (Basse-Saxe): 29,0% (1er)
2) Aurich (Basse-Saxe): 28,6% (1er)
3) Kassel, Kreis (Hesse): 28,6% (1er)
4) Holzminden (Basse-Saxe): 28,2% (2e)
5) Kusel (Rhénanie-Palatinat): 27,9% (1er)
6) Northeim (Basse-Saxe): 27,4% (2e)
7) Hersfeld-Rotenburg: 27,1% (1er)
8) Herne (Rhénanie-Westphalie): 26,8% (1er)
9) Schwalm-Eder-Kreis (Hesse): 26,4% (1er)
10) Bremerhaven (Brême): 26,3% (1er)
11) Werra-Meißner-Kreis (Hesse): 26,3% (1er)
12) Peine (Basse-Saxe): 26,1% (2e)
13) Salzgitter (Basse-Saxe): 25,7% (1er)
14) Gelsenkirchen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 25,7% (1er)
15) Leer (Basse-Saxe): 25,5% (2e)
16) Unna (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 25,3% (1er)
17) Friesland (Basse-Saxe): 25,1% (2e)
18) Oberhausen (Rhénanie-du-Westphalie): 24,9% (1er)
19) Bottrop (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 24,8% (1er)
20) Helmstedt (Basse-Saxe): 24,8% (2e)

S'ils sont partout en baisse les sociaux-démocrates restent toutefois en tête dans leurs bastions: Frise orientale, Sud de la Basse-Saxe, Nord de la Hesse, villes de la Ruhr (Duisbourg est en 21ème position), Brême. On observe que le SPD ne dépasse nulle part (ça peut toutefois être le cas au niveau communal) la barre des 30% des suffrages exprimés. Dans plusieurs de leurs bastions historiques, tel Hambourg et Munich, les sociaux-démocrates sont désormais dévancé par les écologistes. C'est même le cas dans plusieurs villes de la Ruhr, tel que Bochum et Dortmund. La CDU est première à Essen. Dans la Ruhr, le SPD résiste mieux dans les parties occidentale et septentrionale du bassin (Duisbourg, Bottrop, Gelsenkirchen, Herne, Oberhausen), où les difficultés socio-économiques sont les plus importantes et la reconversion la moins entamée. C'est également là que l'AfD fait parmi ses meilleurs scores en Allemagne de l'Ouest.

AfD

1) Sächsische Schweiz-Osterzgebirge (Saxe): 32,9% (1er)
2) Görlitz (Saxe): 32,4% (1er)
3) Bautzen (Saxe): 32,1% (1er)
4) Meißen (Saxe): 31,0% (1er)
5) Spree-Neiße (Brandebourg): 30,9% (1er)
6) Gera (Thuringe): 29,6% (1er)
7) Mittelsachsen (Saxe): 28,4% (1er)
8) Erzgebirgskreis (Saxe): 28,1% (1er)
9) Saalfeld-Rudolstadt (Thuringe): 27,6% (1er)
10) Saale-Orla-Kreis (Thuringe): 27,1% (1er)
11) Altenburger Land: 27,1% (1er)
12) Nordsachsen (Saxe): 26,7% (1er)
13) Oberspreewald-Lausitz (Brandebourg): 26,5% (1er)
14) Greiz (Thuringe): 25,5% (2e)
15) Mansfeld-Südharz (Saxe-Anhalt): 25,3% (1er)
16) Ilm-Kreis (Thuringe): 25,2% (1er)
17) Leipzig, Kreis (Saxe): 25,2% (2e)
18) Sömmerda (Thuringe): 24,7% (2e)
19) Elbe-Elster (Brandebourg): 24,7% (1er)
20) Burgenlandkreis (Saxe-Anhalt): 24,6% (1er)

L'AfD fait, comme aux législatives de 2017, ses meilleurs scores en Allemagne de l'Est. Elle arrive en tête notamment en Saxe, ainsi que dans la plupart des Kreise et kreisfreie Städte du land. Le sud et l'est de la Thuringe, le sud de la Saxe-Anhalt et le sud du Brandebourg sont également des zones de forces de la droite populiste allemande. A l'Est, elle devient une menace sérieuse pour la CDU, mais aussi pour Die Linke et le SPD.

CSU

Tous les kreise et villes sont évidement en Bavière et la CSU y arrive loin en tête.

1) Straubing-Bogen: 58,7%
2) Freyung-Grafenau: 57,2%
3)Kelheim: 56,4%
4) Rottal-Inn: 55,8%
5) Dingolfing-Landau: 55,1%
6) Regen: 54,7%
7) Passau, Kreis: 54,3%
8) Deggendorf: 53,8%
9) Cham: 53,0%
10) Tirschenreuth: 52,3%
11) Straubing: 50,9%
12) Landshut: 50,7%
13) Donau-Ries: 50,5%
14) Neumarkt in der Oberpfalz: 50,5%
15) Rhön-Grabfeld: 49,6%
16) Altötting: 49,6%
17) Neuburg-Schrabenhausen: 49,4%
18) Eichstätt: 48,5%
19) Bad Kissingen: 48,5%
20) Mühldorf am Inn: 48,4%

La CSU progresse, contrairement à la CDU, légèrement par rapport aux élections européennes de 2014. Il semble y avoir eu un effet Manfred Weber, tête de liste commune CDU-CSU et candidat à la présidence de la Commission européenne. Comparé aux législatives de 2017, elle dépasse de nouveau la barre des 50% des suffrages exprimés dans une quinzaine de kreise et villes. La CSU fait un carton en Bavière rurale. C'est dans les districts de Basse-Bavière et du Haut-Palatinat que les sociaux-chrétiens font leurs meilleurs scores. C'est aussi là que l'AfD recule le plus comparé aux législatives de 2017.

Die Linke

1) Suhl (Thuringe): 19,5% (2e)
2) Frankfurt (Oder) (Brandebourg): 18,4% (2e)
3) Gera (Thuringe): 17,3% (3e)
4) Rostock, Stadt (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale): 16,8% (3e)
5) Altmarkkreis Salzwedel (Saxe-Anhalt): 16,4% (3e)
6) Kyffhäuserkreis (Thuringe): 16,2% (3e)
7) Erfurt (Thuringe): 15,8% (3e)
8) Jena (Thuringe): 15,7% (3e)
9) Halle (Saale) (Saxe-Anhalt): 15,6% (4e)
10) Mecklemburgische Seenplatte (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale): 15,5% (3e)
11) Märkisch-Oderland (Brandebourg): 15,4% (4e)
12) Mansfeld-Südharz (Saxe-Anhalt): 15,3% (3e)
13) Stendal (Saxe-Anhalt): 15,1% (3e)
14) Weimar (Thuringe): 15,1% (3e)
15) Leipzig, Stadt (Saxe): 15,0% (4e)
16) Magdeburg (Saxe-Anhalt): 15,0% (3e)
17) Eisenach (Thuringe): 14,9% (3e)
18) Schwerin (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale): 14,9% (4e)
19) Sonneberg (Thuringe): 14,8% (3e)
20) Salzlandkreis (Saxe-Anhalt): 14,8% (3e)

La gauche radicale n'arrive en tête nulle part. Comme à son habitude, elle fait ses meilleurs scores en Allemagne de l'Est, mais là elle est en forte baisse comparé au scrutin européen de 2014. Die Linke fait ses meilleurs scores dans plusieures villes grandes et moyennes de l'ex RDA (Suhl, Francfort-sur-l'Oder, Gera, Rostock, Erfurt, Halle, Leipzig...), ainsi que quelques kreise ruraux où elle bien implantée comme Märkisch-Oderland dans l'est du Brandebourg ou les deux arrondissements de l'Altmark au nord de la Saxe-Anhalt.

FDP

1) Reutlingen (Bade-Wurtemberg): 9,8% (5e)
2) Hochtaunuskreis (Hesse): 9,3% (5e)
3) Freudenstadt (Bade-Wurtemberg): 9,2%: (5e)
4) Rhein-Kreis Neuss: 8,7% (4e)
5) Euskirchen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 8,5% (5e)
6) Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 8,5% (4e)
7) Hohenlohekreis (Bade-Wurtemberg): 8,4% (5e)
8) Rems-Murr-Kreis (Bade-Wurtemberg): 8,4% (5e)
9) Stuttgart (Bade-Wurtemberg): 8,2% (4e)
10) Tuttlingen (Bade-Wurtemberg): 8,1% (5e)
11) Zollernalbkreis (Bade-Wurtemberg): 8,0% (5e)
12) Mettmann (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 8,0% (5e)
13) Main-Taunus-Kreis (Hesse): 8,0% (5e)
14) Rheinisch-Bergischer Kreis (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 7,9% (4e)
15) Viersen (Rhénanie-du-Westphalie): 7,9% (4e)
16) Rhein-Erft-Kreis (Rhénanie-du-Nord-Westphalie): 7,9% (5e)
17) Enzkreis (Bade-Wurtemberg): 7,9% (5e)
18) Heilbronn, Stadt (Bade-Wurtemberg): 7,9% (5e)
19) Dithmarschen (Schleswig-Holstein): 7,8% (5e)
20) Frankfurt am Main (Hessen): 7,7% (4e)

Le FDP n'arrive, comme à son habitude nulle part en tête. La carte du vote libéral reste toutefois classique. Les libéraux-démocrates obtiennent sans surprise leurs meilleurs scores dans le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la Hesse. Le Bade-Wurtemberg reste le bastion du libéralisme allemand. On observe également de bons scores du FDP en Rhénanie-Westphalie, notamment à Düsseldorf et dans les kreise voisins. Les libéraux obtiennent également un score supérieur à la moyenne à Francfort-sur-le-Main et dans les zones aisées des montagnes Taunus.

https://wahl.tagesschau.de/wahlen/2019-05-26-EP-DE/index.shtml
Républicain67
 
Messages: 2335
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Précédente

Retourner vers Élections européennes de 2019

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité