Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections européennes de 2019 en Espagne

Forum de discussion axé sur les élections européennes en France du 26 mai 2019. Discutez de la campagne, des candidats et des partis en présence.

Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede Eco92 » Mer 10 Oct 2018 16:38

J'imagine qu'on va faire des fils par pays même si c'est vrai que c'est la section politique française, ça me semble plus logique là que dans les articles sur la politique en Europe ?

A voir s'il faut redéplacer.

Juste pour signaler que le multipartisme sur tout le territoire (pas que les partis régionaux) s'accentue en Espagne. Les élections européennes pourraient voir un parti d'extrême droite assumé avoir un élu pour la première fois. Vox, scission du PP qui réunissait jusqu"'ici les nostalgiques de Franco, est en effet crédité de plus de 4% dans les sondages. Si la formation, qui a tenu un meeting avec 10000 personnes ce w-e à Madrid, parle de la crise migratoire c'est d'abord la gestion jugée trop "molle" de la crise Catalane par le PP et la volonté de baisse d'impôt qui est son carburant électoral.

« Vox n’atteindrait, selon les derniers sondages, qu’entre 1,5 % et 3 % des intentions de vote en cas d’élections législatives. Mais la formation n’avait obtenu que 0,2 % en 2016.

Pour les européennes, elle pourrait toutefois récolter jusqu’à 4,6 % des voix selon les sondages, contre 1,5 % en 2014. Suffisamment pour faire son entrée, pour la première fois, au Parlement européen en 2019. Surtout, depuis Fuerza Nueva et la fin du franquisme, aucun parti d’extrême droite n’était parvenu à rassembler autant de sympathisants lors d’un meeting politique. »

https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/10/10/l-emergence-d-un-parti-d-extreme-droite-surprend-l-espagne_5367303_3214.html?
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede cevenol30 » Jeu 11 Oct 2018 09:38

Comme on a pu le voir dans le fil "divers" elections-europeennes-2019-f48/europeennes-2019-divers-modes-scrutin-etc-t7448-10.html#p125180 , l'Espagne a pour le moment un mode de scrutin sans seuil et la mise en place d'un seuil à 2% (ou plus) est prévue pour la fois prochaine, i.e. 2024. Autant dire que c'est le moment pour de petits mouvements de continuer ou d'émerger, après ce sera plus difficile. En particulier pour les mouvements régionalistes qui font des voix essentiellement dans leur région d'origine (même si c'est l'occasion pour la diaspora interne basque ou catalane de pouvoir voter utilement pour des partis régionalistes correspondants). Avec les seuils, ils devront peut-être faire des alliances inter-régionales par relatives affinités idéologiques (ex. PNV-PDeCat?) mais encore une fois, on n'en est pas là.
Les régionalistes de centre-droit, notamment catalans mais pas que, vont arriver avec un état d'esprit paradoxal à ces élections: à la base, ils sont très pro-UE
Concernant Vox, ce qui fait leur début de réussite doit tenir en partie au fait que les dirigeants ont appris à faire de la politique "normale" au PP et ne sont pas des militants qui n'ont connu que les manifs et les collages, comme notamment Democracia Nacional qui avait pourtant à un moment un discours juste souverainiste si j'en juge par les autocollants que j'avais pu voir il y a une vingtaine d'années - il faut dire qu'avoir un discours anti-UE en Espagne n'est pas évident, tant celle-ci y est synonyme de prospérité. Avec bien sûr un peu le reste du cocktail, où on sent bien le côté "extrême de la droite" puisque les trois thématiques citées reviennent à dire "le PP n'en a pas fait assez", l'éjection dudit PP par motion de censure sur fond d'affaires diminuant la crédibilité de la maison-mère et pouvant profiter en partie à sa scission (même si cela profite bien davantage à Ciudadanos). On a aussi la nostalgie de la grandeur de l'Espagne, nostalgie post-impériale et post-coloniale (l'Empire "sur lequel le soleil ne se couchait jamais"...) assez classique aussi.
cevenol30
 
Messages: 2761
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Jeu 27 Déc 2018 12:14

cevenol30 a écrit:Avec les seuils, ils devront peut-être faire des alliances inter-régionales par relatives affinités idéologiques (ex. PNV-PDeCat?) mais encore une fois, on n'en est pas là.

Ce qui ne serait pas nouveau. En 2014, 4 coalitions régionalistes ont obtenu des sièges (voire 4,5 si on comptabilise "La Gauche Plurielle"); parmi elles, la "Coalition pour l'Europe" regroupant entre autres l'ex-CiU, le PNV ou encore la Coalition canarienne.
Et pour 2019, une liste ERC-Bildu-BNG menée par Oriol Junqueras est en préparation.
https://www.elmundo.es/cataluna/2018/12 ... b46d3.html

Pour rappel :
Résultats de 2014 :

Sièges à attribuer : 54
Inscrits : 36,514 millions
Votants : 15,998 millions / 43,81 %
Valides : 15,710 millions

Parti Populaire-PP (droite PPE) : 4,098 millions de voix / 26,09 % / 16 sièges
Parti Socialiste Ouvrier Espagnol-PSOE (S&D) : 3,614 millions / 23,01 % / 14 sièges
La Gauche Plurielle (IU-Verts et formations régionalistes/GUE) : 1,575 million / 10,03 % / 6 sièges
Podemos (gauche GUE) 1,254 million / 7,98 % / 5 sièges
Union Progrès et Démocratie-UPyD (ADLE) : 1,022 million / 6,51 % / 4 sièges
Coalition pour l'Europe (régionalistes de droite : ex-CiU (Catalogne), PNV (basque) CC (Canaries)) : 852 000 voix / 5,42 % / 3 sièges
La Gauche pour le Droit à Décider (régionalistes de gauche : essentiellement ERC) : 630 000 voix / 4,01 % /2 sièges
Ciudadanos (ADLE) : 497 000 voix / 3,16 % / 2 sièges
les Peuples Décident (régionalistes de gauche : Bildu (basque) et BNG (Galice)) : 326 000 voix / 2,08 % / 1 siège
Printemps européen (coalition de gauche regroupant essentiellement les Verts d'Equo avec les régionalistes de la Chunta Aragonesista (Aragon) et de Compromis (Valence)) : 302 000 voix / 1,92 % / 1 siège
https://www.boe.es/diario_boe/txt.php?i ... -2014-6233

Par groupe parlementaire européen, ça donne actuellement :
PPE : 17 (16 PP + 1 ex-UDC (élu sur la liste Coalition pour l'Europe))
S&D : 14 (tous PSOE)
GUE : 10 ( 5 PODEMOS + 4 Izquierda Unida + 1 Anova (Galice))
ADLE : 8 ( 2 C's, 1 PdeCAT (ex-CDC), 1 UPyD, 1 PNV et 3 ex-UPyD)
Verts/ALE : 5 ( 2 ERC/ 1 ICV, 1 EQUO et 1 BNG)


Il y a peu pas mal de changements depuis 2014 : crise politique de 2015-2016, chute de Rajoy, disparitions de la CiU et d'UPyD, poussées de Ciudadanos, de Podemos et dernièrement de Vox, une formation nationaliste d'extrême-droite...
Pour Podemos, notons la création d'Unidos Podemos avec Izquierda Unida (dont fait partie le PCE), Equo et des mouvements locaux parfois régionalistes :
- En Marea/Galice (entre autres avec Anova)
- En Comú Podem/Catalogne (avec ICV)
- A la Valenciana/Communauté Valencienne (avec Compromis)

Du coup la coalition UP dispose actuellement de 12 eurodéputés. (10 GUE + 2 Verts/ALE)

Eco92 a écrit:Si la formation, qui a tenu un meeting avec 10000 personnes ce w-e à Madrid, parle de la crise migratoire c'est d'abord la gestion jugée trop "molle" de la crise Catalane par le PP et la volonté de baisse d'impôt qui est son carburant électoral.

Ils pourront également remercier Puigdemont.

Eco92 a écrit:« Vox n’atteindrait, selon les derniers sondages, qu’entre 1,5 % et 3 % des intentions de vote en cas d’élections législatives. Mais la formation n’avait obtenu que 0,2 % en 2016.

Pour les européennes, elle pourrait toutefois récolter jusqu’à 4,6 % des voix selon les sondages, contre 1,5 % en 2014. Suffisamment pour faire son entrée, pour la première fois, au Parlement européen en 2019.


Les poussées fulgurantes du parti au scrutin régional andalous de début décembre (11 % des voix) et dans les sondages (par correction/il tourne désormais autour de 7-10 %) et le fait que l'Espagne aura normalement droit à 5 eurodéputés supplémentaires l'année prochaine, peuvent lui permettre d'obtenir une bonne poignée de sièges (entre 2 et 6 pour l'instant)

Eco92 a écrit:Surtout, depuis Fuerza Nueva et la fin du franquisme, aucun parti d’extrême droite n’était parvenu à rassembler autant de sympathisants lors d’un meeting politique. »


D'autant plus que Vox a réussi le coup de force de tenir son grand meeting au palais de Vistalegre (Madrid) qui était devenu le Palais des Congrès de....Podemos depuis sa création. Le symbole est fort et fait mal.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Dim 31 Mar 2019 10:43

L'ex-président de Generalitat de Catalogne Carles Puigdemont sera le chef de file de son mouvement Junts per Catalunya...
https://elpais.com/ccaa/2019/03/10/cata ... 05631.html

...et espère pouvoir siéger au Parlement européen pour disposer de l'immunité parlementaire estimant notamment que si l'Espagne l'empêche d'être eurodéputé, ce sera une violation "des normes fondamentales de la démocratie"
https://elpais.com/ccaa/2019/03/12/cata ... 10640.html

Gros hic cependant car la législation électorale espagnole impose notamment que tout personne élue à un mandat parlementaire de type national (député, eurodéputé, sénateur) doit être physiquement présent pour jurer fidélité à la Constitution espagnole devant la Commission électorale (dont le siège se trouve au Congrès des députés)
https://elpais.com/politica/2019/03/11/ ... 33354.html
https://www.elperiodico.com/es/politica ... do-7346564

Concernant les alliances électorales, on peut signaler le refus des nationalistes basques (PNV) de s'allier à la liste puigdemontiste/post convergents
https://www.lavanguardia.com/local/pais ... icion.html

Concernant les têtes de liste, c'est toujours le mystère concernant le PP et Vox.
Pour les autres grandes formations, ça donne :

PSOE : Josep Borrell (72 ans), député de 1986 à 2004, ministre sous les Gouvernements Gonzalez III et IV et de nouveau dans le Gouvernement Sanchez, eurodéputé de 2004 à 2009 (Président du Parlement de 2004 à 2007)

Ciudadanos : Luis Garicano (52 ans), économiste, cadre du parti, vice-président de l'ADLE.

Unidos Podemos : María Eugenia Rodríguez Palop (49 ans), prof de philo à l'Université Carlos III de Madrid. Elle remplace Pablo Bustinduy, député depuis 2015 investi depuis des mois, et qui a préféré lâcher l'affaire (nouveau signe des déboires de la formation de gauche)
https://www.publico.es/politica/bustind ... eas-y.html

Ahora Repúblicas (ERC-Bildu-BNG) : Oriol Junqueras (50 ans), ex vice-président de la Généralité de Catalogne. Emprisonné en raison de la tentative de sécession en 2017.


Signalons côté PSOE que Pedro Sanchez a évincé deux barons pro-Susana Diaz de la liste : José Blanco, élu depuis 2014 et ancien n°2 du parti sous Zapatero, et Elena Valenciano, tête de liste en 2014 et n°2 du parti sous Rubalcaba.
https://www.lavanguardia.com/politica/2 ... lanco.html
Dans la liste pas encore définitive), on retrouve notamment :
- en seconde position, Iratxe García (44 ans), eurodéputée depuis 2014
- en troisième position, Sami Naïr, politologue français par ailleurs ancien eurodéputé (99-2004) et ex-membre du MRC
- en quatrième position, Lina Gálvez (50 ans), historienne et ex-membre de l'exécutif régional andalou
- en cinquième position, Javier López Fernández (33 ans), eurodéputé depuis 2014
-https://www.20minutos.es/noticia/3589943/0/cesar-luena-incluido-listas-psoe-europeas-puesto-11/

Le dernier electopanel (26 mars) donnait le PSOE en tête avec 24 % et 14-15 sièges.
Derrière, on a :
PP : 19 % / 11-12 sièges
Ciudadanos : 18,5 % / 11 sièges
Vox : 11,5 % / 6-7 sièges
UP : 10,5 % / 6 sièges
Ahora republicas : 5 % / 3 sièges
PACMA : 3,5 % / 1-2 sièges
CEU (Coalition pour l'Europe, désormais caduque suite au refus du PNV) : 3 % / 1-2 sièges
Primavera Europea (gauche régionaliste autour du Compromis valencien) : 2,5 % / 1 siège

http://electomania.es/borrador-electopa ... m-el-psoe/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Sam 20 Avr 2019 17:57

La liste du PP sera menée par l'élue catalane Dolors Montserrat, 45 ans, députée depuis 2008 et ministre de la Santé dans le Gouvernement Rajoy II. Depuis l'élection de P.Casado à la tête du parti, elle était la présidente du groupe au Congrès.
https://www.elperiodico.com/es/politica ... at-7384625

ploumploum a écrit:L'ex-président de Generalitat de Catalogne Carles Puigdemont sera le chef de file de son mouvement Junts per Catalunya...
https://elpais.com/ccaa/2019/03/10/cata ... 05631.html

...et espère pouvoir siéger au Parlement européen pour disposer de l'immunité parlementaire estimant notamment que si l'Espagne l'empêche d'être eurodéputé, ce sera une violation "des normes fondamentales de la démocratie"
https://elpais.com/ccaa/2019/03/12/cata ... 10640.html

Gros hic cependant car la législation électorale espagnole impose notamment que tout personne élue à un mandat parlementaire de type national (député, eurodéputé, sénateur) doit être physiquement présent pour jurer fidélité à la Constitution espagnole devant la Commission électorale (dont le siège se trouve au Congrès des députés)
https://elpais.com/politica/2019/03/11/ ... 33354.html
https://www.elperiodico.com/es/politica ... do-7346564


Le service juridique du Parlement Européen a émis une note confirmant que C.Puigdemont devra se rendre à Madrid pour valider son mandat en cas d'élection le 26 mai et rappelle que l'immunité parlementaire ne sera effective qu'à partir du 2 juillet, jour d'installation de la nouvelle mandature.
https://www.lavanguardia.com/politica/2 ... adrid.html
https://elpais.com/politica/2019/04/17/ ... 67590.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede PhB » Lun 29 Avr 2019 22:12

Je continue mon tour d'Europe des projections selon les scrutins 2019.

Si les élections européennes avaient donné les mêmes résultats que les élections générales du 28 avril (ce qui n'est pas acquis, puisque les sondages réalisés simultanement pour les 2 scrutins donnaient des résultats differents), on obtiendrait la répartition suivante :
Nombre de députés européens espagnols représentant l'Espagne : 54 (avant brexit, seuil d'éligibilité vers 1,6%) puis 59 (après brexit - seuil 1,51%)
Mode de scrutin : proportionnelle à la plus forte moyenne sans seuil
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Élections_européennes_de_2019_en_Espagne

PSOE 28,68% : 17 élus avant brexit, +3 par rapport à 2014 / 18 après brexit
PP 16,70% : 10, - 6 / 11 (de peu)
Cs 15,86% : 9, +7 / 10
Podemos : 11,95% + 2,36 = 14,31% (en intégrant son allié catalan ECP) : 8, +3 / 9 (NB il y avait d'autres listes de gauche en 2014 - cf ci-dessus message de ploumploum)
Vox : 10,26% - 6, +6 / 6
Ahora Republicas (ERC+BILDU+BNG) : 5,24% - 3,= / 3
JxCAT : 1,91% - 1 / 1
EAJ-PNV : 1,51% - 0 / 1 (très serré avec le 19° député PSOE)
PACMA : 1,25 % - 0 / 0

Dans 5 ans l'UE aura imposé à l'Espagne un seuil minimal de 2 (à 5, selon le choix national) %, ce qui obligera les plus petites listes à se regrouper si elles veulent obtenir des élus. Je vois mal l'Espagne fixer un seuil supérieur à 2%, vu l'importance des partis régionalistes, mais ce sont les Cortes qui décideront.

Edit : intégration de ECP avec Unidas Podemos + qq précisions
Dernière édition par PhB le Mer 1 Mai 2019 11:40, édité 4 fois.
PhB
 
Messages: 905
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede Eco92 » Lun 29 Avr 2019 22:24

Florent Marcellesi, député européen pour EQUO (les verts espagnols) depuis octobre 2016, annonce qu'il n'y aura pas de participation du parti aux européennes cette année et qu'il ne sera donc pas candidat.
J'avoue ne pas parler espagnol, j'ignore donc le pourquoi du comment, j'en suis surpris car aux générale EQUO était allié à Podemos et Izquierda Unida sans trop de soucis. Certes aux européennes ce sont avec divers partis régionalistes qu'EQUO s'était allié en 2014 mais se retrouver soudainement le bec dans l'eau ainsi c'est surprenant.
https://www.facebook.com/FMarcellesi/posts/2329028950495388
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede ploumploum » Mar 30 Avr 2019 21:50

Au lendemain des élections générales, la Commission électorale centrale a rejeté les candidatures de C.Puigdemont et deux autres ex-consellers fuyards, estimant notamment qu'ils ne satisfaisaient pas (plus) les conditions pour être éligibles. Entre autres, le fait qu'ils résident à l’étranger depuis 2017 et qu'ils ne sont pas inscrits sur les listes électorales en tant que citoyens expatriés.

La décision a fait l'objet d'intenses discussions puis que 4 des 11 membres ont voté pour la validation des candidatures.
https://elpais.com/politica/2019/04/29/ ... 45526.html
https://elpais.com/politica/2019/04/30/ ... 44674.html
Le camp puigdemontiste a indiqué qu'il déposerait des recours.

Autre candidature rejetée : celle du politologue français S.Nair pour la liste du PSOE
(motif invoqué : n'exerce pas son droit de vote en Espagne)
https://elpais.com/politica/2019/04/29/ ... 42814.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 15149
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede Eco92 » Mer 1 Mai 2019 09:02

Ha, ça règlera l'idée (encore évoquée) de José Bové chez l'ERC.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5448
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections européennes de 2019 en Espagne

Messagede manudu83 » Dim 5 Mai 2019 19:31

La cour suprême indique que C. Puigdemont n'est affecté d'aucune inéligibilité et renvoie donc la décision devant un tribunal adminstratif
manudu83
 
Messages: 4114
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Suivante

Retourner vers Élections européennes de 2019

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité