Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Disparition de l'ancien sénateur (MRG) Stéphane Bonduel

Annonces de décès et hommages aux personnes, qui bien que retirées, ont un jour marqué la vie politique française : élus, membres d'un gouvernement, responsables de parti politique,...

Disparition de l'ancien sénateur (MRG) Stéphane Bonduel

Messagede Marcy » Jeu 23 Déc 2021 20:32

L'ancien sénateur de Charente-Maritime (1980-1989) Stéphane Bonduel est décédé ce 16 décembre 2021. Il était âgé de 102 ans.

Le docteur Bonduel avait été le premier édile de Tonnay-Boutonne de 1953 à 1995. Conseiller général du canton éponyme de Tonnay-Boutonne (1959-1985), il avait succédé à l'ancien député radical Théophile Longuet, maire de Toxé et conseiller général depuis 1921, qui avait été révoqué par le gouvernement de Vichy (il n'avait pas pris part au vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain). Théophile Longuet était mort en fonctions, à l'âge de 93 ans. Lorsque Stéphane Bonduel rejoignit le Sénat en 1980 (en qualité de vice-président du groupe RDSE et de membre de la commission des finances) pendant un mandat, il siégea aux côtés de deux autres radicaux (de gauche), Josy Moinet (sénateur depuis 1973) et Michel Rigou (élu lui aussi pour la première fois en 1980). Leur succès au scrutin de 1980 assurait alors une représentation entièrement MRG au département de Charente-Maritime qui a été un fief historique du radicalisme ; le candidat MRG à l'élection présidentielle de 1981, Michel Crépeau, a été maire de La Rochelle, et qui a aussi été la plus grande ville radicale de gauche de France, de 1971 à 1999.

Le docteur Bonduel n'avait pas été réélu aux sénatoriales en 1989, une vague de droite permettant à l'union UDF-RPR de remporter les trois sièges du département dès le premier tour. Stéphane Bonduel n'obtenait que 17,91%, alors que la concurrence MRG-PS au premier tour avait affaibli la gauche. En 1995, il avait passé la main à la mairie de Tonnay-Boutonne, commune d'un peu plus de 1.000 habitant, à son premier adjoint, l'infirmier Jean-Michel Keroullé, lui aussi récemment disparu, en mai 2020.

Le journal Sud-Ouest souligne que Stéphane Bonduel "s'était investi dans le Syndicat économique Nord Saintonge, qui avait jeté les bases de la future communauté de communes", et qu'il "avait également présidé l’association Village Vacances Familles de Charente-Maritime (VVF 17)".

A l'occasion de son centenaire, il s'était vu remettre la médaille du Sénat des mains du sénateur Daniel Laurent.

La mairie de Tonnay-Boutonne lui a rendu hommage le 22 décembre.

Source : https://www.sudouest.fr/charente-mariti ... 415352.php
Marcy
 
Messages: 735
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Disparition de l'ancien sénateur (MRG) Stéphane Bonduel

Messagede pmf » Ven 24 Déc 2021 09:09

Bien bel Hommage comme le Radicalisme de Gauche sait les prononcer pour ses grands Serviteurs et ses honorables Représentants.

Et j'en profite pour honorer, une fois de plus, la Mémoire de Michel Crépeau, Grand Rochelais et Grand Homme Politique.

Pour la campagne présidentielle de 1981, mon Père, Mendèsiste plus plus, avait financé deux candidats à l'élection Présidentielle avec une légère différence sur le montant du don et ainsi un peu plus pour Michel Crépeau que pour François Mitterrand et il avait voté au Premier Tour, bien entendu, pour l'un des deux, mais ne dirai pas lequel, car le vote est théoriquement secret, si ce n'est que ce secret résiste-t-il à la lignée.
pmf
 
Messages: 3697
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56


Retourner vers Disparition d'anciennes figures politiques

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité