Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Décès de Bernard Pons, ancien ministre

Annonces de décès et hommages aux personnes, qui bien que retirées, ont un jour marqué la vie politique française : élus, membres d'un gouvernement, responsables de parti politique,...

Décès de Bernard Pons, ancien ministre

Messagede stephed » Mer 27 Avr 2022 22:33

Il était l'un des derniers ministres du Général de Gaulle encore en vie: Bernard Pons est décédé ce jour à 95 ans.

Médecin du village de Montcuq dans le Lot (village rendu célébre en 1976 par un sketch de Daniel Prévot) puis de Cahors, cet ancien résistant avait débuté sa carrière politique en 1959 en devenant adjoint au maire de Cahors, mandat qu'il perdit 6 ans plus tard avec la 1ère élection de Maurice Faure (MRG) à la mairie.
Jeune loup de L'UDR, il participe au serment de Solignac et est élu député de la 2ème circonscription du Lot en 1967. Une élection contre toute attente, le candidat initialement pressenti et élu dans le département, un certain Georges Pompidou ayant opté pour une circonscription plus facile dans le Cantal.
Cette même année 1967, il conquiert également le canton de Cajarc où il sera réélu jusqu'à sa démission en 1978. réélu au 1er tour en juin 1968, cette prouesse et sa proximité avec Georges Pompidou le font entrer au gouvernement et plus tard devenir secrétaire général de l'UDR puis du RPR.
Une carrière ministérielle qui s'interromps en 1973 quand il frôle la correctionnelle aux législatives face à un jeune conseiller général, un certain Martin Malvy, qui manque de très peu l'élection (on ne plaisantait pas à l'époque). Cette courte victoire et la fin des années Pompidou (encore plus dans le Lot) ne feront pas retrouver à l'intéressé le chemin du terrain local et en 1978, face à un Malvy omniprésent (et qui l'a littéralement humilié aux municipales de Figeac en 1977), il opte pour une circonscription plus facile à Evry dans l'Essonne en 1978.
A nouveau en difficulté en 1981, il opte alors pour le 17ème arrondissement (la plaine Monceau) et devient député de Paris où il sera réélu jusqu'en 2002, le plus souvent au 1er tour dans ce bastion en or 18 carats pour la droite. Entré au conseil de Paris en 1983, il sera l'un des piliers des équipes Chirac à la mairie et découvrira les bancs de l'opposition pendant un mandat à l'alternance de 2001.

Lors de la 1ère cohabitation, il redevient ministre des Dom-Tom et son nom restera associé au massacre de la grotte d'Ouvéa de 1988 (19 kanaks et 2 gendarmes) dont il resta longtemps traumatisé.
Président du groupe RPR à l'assemblée de 1988 à 1995, il revient au gouvernement comme ministre des transports en 1995 après la victoire de Jacques Chirac et ce jusqu'à la dissolution de 1997 qui marquera la fin de sa carrière ministérielle.
Retiré de la vie politique depuis 2008, il résidait à Aigues-Mortes dans le Gard auprès de ses filles et avait publié ses mémoires en 2018.

https://www.midilibre.fr/2022/04/27/gar ... 262436.php
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4474
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Décès de Bernard Pons, ancien ministre

Messagede lindet » Jeu 28 Avr 2022 07:57

Merci de votre intéressante nécrologie qui confirme que l'ancien député gaulliste avait débuté comme ministre sous la présidence de Pompidou. Il ne reste plus qu'un ancien ministre de la présidence De Gaulle encore vivant : Jacques Trorial, 90 ans, qui fut secrétaire d'Etat à l'Education nationale en 1968-1969 puis longtemps président du Port autonome de Paris.
lindet
 
Messages: 614
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Décès de Bernard Pons, ancien ministre

Messagede stephed » Jeu 28 Avr 2022 11:40

Effectivement, vous avez raison, c'est sous la présidence de Georges Pompidou en 1969 qu'il exerça son premier poste ministériel.

A noter que dans cette carrière politique de prés de 50 ans, il ne fut jamais maire : ni dans le 17ème arrondissement de Paris où il conduisait la liste Chirac à chaque élection, ni à Souillac dans le Lot où il fut candidat en 1971 et ni à Figeac où il fut battu en 1977.
Sur cette défaite municipale de 1977 qui fut sévère et qui précipita son départ vers l'Essonne (dans les faits, l'intéressé n'avait pas mis les pieds dans le Lot depuis 3 ans), il s'en était exprimé dans ses mémoires en 2018 reconnaissant que cette candidature n'avait pas été comprise, estimant que Martin Malvy (PS) qui avait profité du décès du maire Georges Juskiewenwsky (DVD) en 1974 pour mettre en retraite la majorité de l'équipe sortante souvent élue depuis 1947, était le favori mais que l'électorat de droite n'aurait pas non plus compris l'absence d'une liste municipale.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4474
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse

Re: Décès de Bernard Pons, ancien ministre

Messagede stephed » Jeu 28 Avr 2022 14:39

stephed a écrit:Retiré de la vie politique depuis 2008, il résidait à Aigues-Mortes dans le Gard auprès de ses filles et avait publié ses mémoires en 2018.


Officiellement retiré en 2008 puisqu'il était encore alors conseiller de Paris. Dans les faits, l'intéressé n'exerça pas vraiment ce dernier mandat puisque suite à sa défaite aux législatives de 2002 face à Françoise de Panafieu (UMP), il partit vivre auprès de sa famille en Martinique et ne venait que très épisodiquement à Paris.
Pas certain que cela se passerait ainsi de nos jours.

https://la1ere.francetvinfo.fr/bernard- ... 77368.html
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4474
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47
Localisation: Toulouse


Retourner vers Disparition d'anciennes figures politiques

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours - Manuel pratique à l'usage de l'élu local ou de sa plume

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité