Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Coronavirus

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Coronavirus

Messagede Marcy » Sam 31 Oct 2020 11:33

SnapActu ne se pose peut-être pas tant de questions sur l'interprétation de telle ou telle règle (même si je trouve que tout n'est pas clair : par exemple, le confinement met-il fin au couvre-feu ou le couvre-feu est-il maintenu malgré le confinement ?) que sur leur bien-fondé.

Face aux caméras le Premier ministre a été assailli de questions comme : pourquoi 1h de promenade quotidienne et pas deux ? pourquoi 1 km ? pourquoi une norme uniforme quelle que soit la densité de population, alors que le but est de limiter les contacts humains : pour prendre un exemple extrême, quel sens d'une règle de 1 km dans une ferme isolée ? Certains rétorqueront qu'il faut des normes simples et uniformes, mais je ne suis pas d'accord : quand c'est le moindre de vos gestes quotidiens (marcher dans la rue, respirer avec ou sans masque) qui est impacté, les intéressés sont capables d'intégrer des éléments un peu plus complexes que la norme uniforme des 1 km.

Par rapport au premier confinement le retour d'expérience a permis des aménagements utiles : par exemple, l'interdiction des visites en Ehpad s'est traduite au printemps par des traumatismes psychologiques qui ont conduit à des morts liées à l'isolement et à des dépressions sévères (je connais personnellement un cas ; la veuve de l'intéressé dit qu'il est mort du confinement et je trouve cette remarque très juste : le confinement tue, aussi) ; cette fois-ci, la règle des interdictions de visite en Ehpad, aux effets dramatiques, a été heureusement levée.

Sauf que ces aménagements ont été faits avec une concertation minimale, suivant la conception très autoritaire et centralisatrice du pouvoir en France (qui ne date pas de 2017) selon laquelle "le prince décide, les sujets appliquent", sans vraie préparation d'une deuxième vague pourtant annoncée mais pas anticipée : si l'Asie de l'Est a mieux résisté à la pandémie que l'Europe c'est en raison du précédent du SRAS, par une politique de masques et de tests généralisés, ainsi que de suivi fin des cas. Du reste, ni Taïwan, ni le Japon, ni la Corée du Sud n'ont confiné toute leur population : alors, pourquoi l'Europe en est-elle là ?

L'Italie a recruté largement du personnel médical depuis le printemps en vue d'une deuxième vague, pas la France : pourquoi ?

Les masques impactent le budget des ménages, mais ils ne sont pas remboursés et donnés assez chichement : pourquoi ?

Depuis des années la France procède à des fermetures massives de lits d'hôpitaux (depuis le début des années 1980, 60 % en moins dans la psychiatrie, particulièrement éprouvée par la pandémie), mais ils n'ont pas été réouverts depuis mars : pourquoi ?

Ce sont toutes ces questions qui font légitimement débat et peuvent expliquer pourquoi "seulement" 64 % des Français (contre plus de 90 % en mars) approuvent le confinement, alors qu'il ne semble pas y avoir d'alternative compte tenu de la situation en France (hormis la modulation de l'intensité du confinement) d'un point de vue médical.
Marcy
 
Messages: 594
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Précédente

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité