Politiquemania

La base de données de la vie politique française

les régionales en Poitou-Charentes

Espace de discussion dédié aux élections régionales qui auront lieu en France en 2010. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Ven 16 Oct 2009 11:22

Finalement, ce serait Dominique Bussereau, secrétaire d'État aux Transports, président du conseil général de Charente-Maritime, qui conduirait la liste de l'UMP contre Ségolène Royal, comme Nicolas Sarkozy le lui a demandé.
Dominique Bussereau n'en avait guère envie mais il avait lui-même concédé le 13 septembre dernier: «Je suis un bon soldat, si le Président me donne l'ordre, je m'y plierai.»
Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP, l'a quasiment confirmé hier matin au micro de Jean-Pierre Elkabbach qui, sur Europe 1, lui posait la question. «Dominique Bussereau ferait un très bon candidat.»
Henri de Richemont, député RPR 93-97 et sénateur 98-2008 de Charentes (battu à la fin de ces mandats), chef de file désigné jusqu'alors pour mener le combat contre Ségolène Royal, se refuse à tout commentaire.
source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/ ... -royal.php qui cite La Charente Libre du jour.

Ségolène Royal affrontera donc un candidat de poids, mais cela politisera davantage la campagne. Royal pourra attaquer le cumul des mandats de Bussereau, ainsi que le manque d'enthousiasme que celui-ci cache à peine. Il est vrai qu'il est challenger. Les résultats dans son département de Charente-Maritime seront intéressants à observer, sachant qu'il n'y dispose que d'une majorité de 5 sièges (dont un Modem).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Ven 16 Oct 2009 11:30

Outre le fait de ne pas être très motivé, Bussereau est handicapé par son absence d'intérêt passé pour l'échelon régional : élu en 1992, il démission en 1993 après son élection comme député. En 2004, tête de liste départementale, il démissionne dès le premier mois.
source : http://www.charentelibre.com/article-11 ... cle=291641
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Sam 5 Déc 2009 21:11

Royal propose une alliance avec le Modem dès le 1e tour avec 5 sièges éligibles à la clé. Dans une région où le Modem n'est pas très présent (sans mandat d'envergure). Or comme le titre le Figaro, le Modem gauchit son discours avec comme mesures phares : augmentation des cotisations chômage des grands groupes qui licencient, abandon du bouclier fiscal, plus forte progressivité de l'imposition sur les hauts revenus et les bonus, taxe Tobin...
Royal cherche ainsi a accroître son avance sur les écolo. Cependant, je pense que l'éventuelle dispartition de la liste Modem profiterait justement aux écolo.

Rappel des résultats de 2004 :
PS-Verts-PC-PRG : 46,29 >55,1
UMP-UDF 32,93 >36,2
FN 10,5 >8,7
CPNT 5,76
LO-LCR 4,52

Il est possible que l'UMP et le PS soit proches au premier tour, avec une UMP proche de son score de 2004 et un PS à environ 35% seul. Mais avec les renforts écolo et du reste de la gauche, Royal peut battre son score de 2e tour de 2004 ayant face à elle un ministre condamné à prendre des coups. Le FN sera plus proche de 5 que de 10%. Les militants PC ont choisi, contrairement à leur direction régionale, l'alliance au sein du Front de gauche que celle proposée par le PS. Il risque donc de disparaître de l'assemblée départementale. Les écolo dépasseront probablement les 10% mais ne devraient pas atteindre des sommets par rapport à d'autres régions où ils sont mieux implantés.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Jeu 14 Jan 2010 21:19

Samedi 16 janvier, à 13h, on devrait savoir ce que fait le Modem dans la région. Alexis Blanc, candidat dans la 5e circonscription (Royan) en 2007 et n°1 du parti en Charente-Maritime (la moitié des 1200 adhérents régionaux) est partisan d'un accord avec Royal (5 éligibles). Les 66 adhérents composant le Conseil départemental voteront pour accepter ou non la main tendue de Royal, malgré un rappel de Bayrou venu à Angoulème leur rappeler la "ligne officielle".
http://www.lepoint.fr/actualites-politi ... 7/0/413749
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Sam 16 Jan 2010 18:54

Voici le résultat du vote des 66 conseillers départementaux du MoDem de Charente-Maritime : 42 étaient présents, 33 ont pris part au vote, deux se sont abstenus et deux ont voté contre.
Alexis Blanc, par ailleurs membre de CAP 21, a par ailleurs souligné "l'excellent bilan" de Mme Royal et le fait que "ses propositions sont parfaitement en ligne avec ce que nous aimerions proposer".
"Ce type de vote n'est pas conforme à nos statuts", a pour sa part lancé devant la presse Elisabeth Blaizot-Delorme, seule élue sortante MoDem au conseil régional.
Royal va devoir faire passer la pilule à ses soutiens locaux, mais ça ne devrait pas poser de problème puisque ce cas de figure avait été envisagé depuis longtemps.

source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... -royal.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Mer 20 Jan 2010 20:00

Voici l'état des forces actuel dans la région

députés : 4 UMP, 1 NC, 12 PS à gauche (contre un rapport gauche/droite de 10/7 en 2004)
sénateurs : 7 UMP, 2 PS
conseils généraux : Charente largement à gauche, Deux-Sèvres de peu à gauche, Charente-Maritime et Haute-Vienne de peu à droite
communes de plus de 30 000 habitants : 1 NC, 4 PS (les 4 préfectures)
communes de 10 à 30 000 habitants : 1 UMP, 1 NC, 2 DVD, 4 PS
Aux régionales 2004, la gauche était majoritaire partout (de 57,9 en Charente à 51,8 en Charente-Maritime) et l'UMP avait un score compris entre 32,38 et 37,65% dans ces deux départements.
Avec un département supplémentaire géré par la gauche (les Deux-Sèvres), un nombre d'élus locaux (maires et conseillers généraux) et nationaux (1 sénateur et 5 députés de plus en 6 ans) croissant et la position de sortants avec une tête de liste très connue, la gauche (et le PS en 1e lieu) a toutes les chances de l'emporter avec une marge accrue, dans le cadre d'un duel droite-gauche.

A titre indicatif, voici ce que donnent mes projections calculées dans la région (arrondies) puis celles que je donne d'après la tendance actuelle :
PS : 34 >40
UMP : 37 >32
EE : 13 >9
FN : 6 >6
FG-NPA (allié dans la région): 11 >6
Modem : 5 >4
DLR : 3
LO : 1
Au second tour au moins 60/40 pour la gauche.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Jean-Philippe » Mer 10 Fév 2010 09:59

Voici le premier sondage pour cette région, réalisé par l'Ifop pour Paris Match – « La Nouvelle République » – Public Sénat sur un échantillon de 803 personnes :
Royal 33
Bussereau 29
EE 14
FN 7
Modem 5
FG 5
NPA 4
LO 1
DLR 1
autres 1

gauche 52 (57 avec l'extrême gauche), droite 30 (37 avec l'extrême droite)
Au second tour Royal serait réélue avec 57%, soit une stabilité du poids de la gauche d'un tour à l'autre. Cela signifierait que l'UMP rallie bien les voix du FN et du Modem. Ce n'est pas dans cette région que la gauche fera le meilleur score, mais l'évolution vers la gauche se confirme (55% en 2004 dans une triangulaire).

à la question "quels sont les deux dossiers qui vous semblent prioritaires pour la région Poitou-Charentes ? ", les sondés répondent :
La sauvegarde et le développement de l’emploi 68%
La protection de l’environnement 32
L’éducation 31
Le développement économique 27
La lutte contre l’insécurité 17
La construction de logements 15
L’amélioration et le développement des transports en commun 9
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9199
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Hashemite » Mer 10 Fév 2010 14:17

57-43 pour la gauche dans un duel, et dans le climat actuel, me semble même un peu "faible" pour la gauche... je m'attendais plutôt a quelque chose dans les environs de 59-41 ou même 60-40.

Beau score pour EE également.
Hashemite
 
Messages: 366
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede guillaume » Sam 13 Fév 2010 18:25

ce score de second tour un peu décevant pour la gauche (déception relative, beaucoup aimeraient atteindre un tel niveau) n'est pas si surprenant.

il peut le sembler au vu des résultats du 1er tour, mais S. Royal a déjà siphonné beaucoup de voix de gauche du modem en prenant sur sa liste des candidats en étant issu. le score du modem du 1er tour sera donc surtout des voix de centristes traditionnelles se reportant au 2nd tour sur la droite.

il faut surtout rappeler que en dehors de la personnalisation que l'actuelle présidente à su créer à son profit, Poitou-Charentes reste l'une des régions les plus à droite. Certes, les 4 préfectures sont gérées par le PS, dont 3 très solidement. Mais, sur les 4 conseils généraux, seuls 2 sont à gauche. rappelons surtout que lors des dernières européennes, cette région avait donné 38,4 % aux 2 listes de la majorité (UMP et De Villiers) en faisant la 2ème région de France la plus à droite, après Pays de loire. La liste PS ne rassemblait que la moitié des voix.

Dans ce contexte le score annoncé n'a rien de décevant.
guillaume
 
Messages: 58
Inscription: Mer 23 Sep 2009 17:46

Re: les régionales en Poitou-Charentes

Messagede Stéphane » Lun 15 Fév 2010 09:15

Bonjour à tous,

Nouveau sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI; lu sur Lemonde.fr :

La candidate socialiste Ségolène Royal l'emporterait aisément aux élections de mars dans la région Poitou-Charentes, qu'elle dirige depuis 2004, selon un sondage Opinion way Fiducial pour Le Figaro et LCI. La liste où elle a intégré des militants Modem recueillerait 34 % des voix au premier tour.

Son principal rival, le secrétaire d'Etat aux transports, Dominique Bussereau, tête de liste UMP-NC-MPF, se classerait second (29 %), suivi des listes Europe Ecologie (15 %), du FN (7 %), puis du Modem et du Front de gauche, ex-aequo avec 5 %. En queue de classement, la liste Lutte ouvrière obtiendrait 3 %, devant celles du Nouveau Parti anticapitaliste et de Debout la République (chacune 1 %).

Au second tour, la liste PS/Europe Ecologie/Front de gauche conduite par Mme Royal recueillerait 58 % des intentions de vote face à celle de M. Bussereau (42 %). 34 % des personnes interrogées n'expriment pas d'intention de vote pour le second tour (28 % sont dans le même cas au premier), précise l'étude. Dans ce focus sur Poitou-Charentes, 28 % des personnes interrogées affirment qu'elles se prononceront en fonction d'enjeux nationaux, et 68 % en fonction d'enjeux spécifiques à cette région. 4 % ne se prononcent pas.


Le détail ici : http://www.opinion-way.com/pdf/barometr ... rentes.pdf
Dernière édition par Stéphane le Mar 16 Fév 2010 12:24, édité 1 fois.
Stéphane
 
Messages: 854
Inscription: Lun 15 Fév 2010 09:08
Localisation: Gard rhodanien

Suivante

Retourner vers Élections régionales de 2010

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de quinze ans par Fabrice Jobard, reconnu comme l'un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage a pour objectif...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours - Manuel pratique à l'usage de l'élu local ou de sa plume

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité