Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie et survie du Modem

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Vie et survie du Modem

Messagede Jean-Philippe » Jeu 1 Avr 2010 14:51

Pour illustrer la crise que connaît le Modem à l'échelle nationale, je vous donne l'exemple grenoblois. Aux régionales, le leader grenoblois Philippe de Longevialle, par ailleurs adjoint au maire PS, avait critiqué la campagne d'Azouz Begag d'une manière disons peu orthodoxe (envoi de faux communiqués aux médias). Depuis il a été suspendu du parti.
Suite à cet épisode, le groupe MoDem formé de six élus au conseil munipal de Grenoble est désormais divisé en deux : le groupe "MoDem" d'une part, avec Morad Bachir Cherif, Stéphane Gemmani et Béatrice Doutriaux, et le groupe "Grenoble Démocrates" formé de l'ex-MoDem Philippe de Longevialle, de Camille Plet et de Marie-Claire Nepi.
http://www.grenews.com/conseil-municipa ... icle=18997
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Vie et survie du Modem

Messagede Zimmer » Sam 5 Juin 2010 12:13

François Bayrou dément se rapprocher de la droite
Créé le 05.06.10 à 12h47 -- Mis à jour le 05.06.10 à 12h51

POLITIQUE - Le président du MoDem a écrit une lettre aux adhérents...

François Bayrou veut mettre les choses au clair. Le président du MoDem a écrit aux militants du parti centriste pour démentir toute «connivence» avec Nicolas Sarkozy.

Dans une missive dévoilée vendredi sur le site du JDD.fr, puis par le Mouvement démocrate, le député s'explique longuement sur sa rencontre en avril avec le chef de l'Etat. «Lorsque le président de la République m'invite, hier François Mitterrand ou Jacques Chirac, aujourd'hui Nicolas Sarkozy, je considère comme normal d'accepter cette rencontre», explique François Bayrou.

«Mon jugement n'a pas changé»

L’ex-candidat à la présidentielle s'élève contre les commentaires «prétendant que nous préparerions un “changement de ligne”, un infléchissement de notre action en direction de l'actuelle majorité, en forme de “retour”».

«Mon jugement n'a pas changé: les orientations de Nicolas Sarkozy ont porté atteinte à des principes pour nous essentiels», poursuit le leader du MoDem. Pour lui, «le président porte atteinte à la fonction qu'il exerce en se présentant constamment comme chef de parti».

L'élu des Pyrénées-Atlantiques se dit attaché à «un centre indépendant», à ses yeux «vital pour la démocratie française». «La faiblesse actuelle de ce courant politique vient de sa division et, pour certains, de sa soumission», analyse François Bayrou. «Je ne ménagerai pas mes forces pour qu'il se rassemble, et pour qu'il se redresse», conclut-il.

—Avec agence

http://www.20minutes.fr/article/575701/Politique-Francois-Bayrou-dement-se-rapprocher-de-la-droite.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Vie et survie du Modem

Messagede Zimmer » Lun 20 Sep 2010 21:45

François Bayrou se dote d'un «Shadow Cabinet»
Par Rodolphe Geisler
20/09/2010 | Mise à jour : 20:08

Image
«On se met en ordre de bataille» pour 2012, confie François Bayrou au Figaro. Crédits photo : Abaca

INFO LE FIGARO - Cinq jours avant le début de son université de rentrée, le chef du MoDem réorganise son parti en vue de 2012.

François Bayrou ne lâche rien de ses ambitions. S'il ne pense pas forcément tous les matins en se rasant à 2012, le président du MoDem joue déjà à… 2012. Au moins, il se met en situation. Cette semaine, selon une confidence au Figaro, l'ancien candidat aux présidentielles de 2002 et 2007 annoncera officiellement la formation d'un «Shadow Cabinet» composé de vingt-deux membres, dont huit femmes.

Comme dans un gouvernement réel, ces «vrais faux ministres» se verront attribuer chacun un secteur et seront, à leur discrétion, assistés de deux à trois collaborateurs juniors, «pour faire monter la jeune génération». Pour la plupart, les «titulaires» seront des «élus confirmés». Parmi lesquels de nombreux parlementaires.

Yann Wehrling porte-parole

Sa première vice-présidente, l'eurodéputée Marielle de Sarnez, prendra ainsi le «portefeuille» des Affaires étrangères. Son ami, le député du Béarn Jean Lassalle, se verra confier celui de l'Égalité des territoires. Autres proches, l'ancien eurodéputé Bernard Lehideux et la sénatrice du Loir-et-Cher Jacqueline Gourault prendront respectivement la Défense et l'Éducation, tandis que les eurodéputées Nathalie Griesbeck et Sylvie Goulard héritent de la Justice et de l'Europe. Ouverture vers la société civile, l'eurodéputé Robert Rochefort, ancien patron du Credoc, se voit attribuer l'Économie. De même, Fadila Mehal, présidente fondatrice des Mariannes de la diversité, décroche l'Intégration.

Inspiré des «Shadow Cabinet» britanniques, ce gouvernement fantôme du MoDem aura pour tâche de plancher et réagir sur les mêmes sujets d'actualité qu'un vrai exécutif. Et il devrait se réunir, «à intervalles réguliers», sous la direction du chef du parti centriste. Celui-ci se contentera d'un simple titre d'«animateur». Les observateurs les plus attentifs devront donc encore attendre pour voir si, dans sa façon d'animer, François Bayrou jouera plutôt le rôle d'un président de la République, présidant un Conseil des ministres, ou celui d'un premier ministre…

Seule certitude: «On se met en ordre de bataille» pour 2012, confie-t-il. Manière aussi d'opposer un démenti à ceux qui lui reproche son exercice solitaire du pouvoir.

Le premier conseil du «Shadow Cabinet» devrait avoir lieu la semaine prochaine. Mais d'ici là, «quelques dernières nominations» ne sont pas totalement écartées. Elles devraient être annoncées ce week-end en marge des travaux de l'université de rentrée du MoDem, de vendredi à dimanche sur la presqu'île de Giens dans le Var.

Pour faire plus vrai, ce «Shadow Cabinet» aura un porte-parole: l'ancien secrétaire national des Verts, Yann Wehrling, qui héritera par ailleurs de l'Écologie et deviendra parallèlement porte-parole du parti. À noter qu'un autre ancien patron des Verts, l'eurodéputé Jean-Luc Bennahmias, fera également son entrée dans ce gouvernement factice en charge de la Culture et des Sports.

Enfin, pour parfaire ce dispositif, Marc Fesneau, nommé secrétaire général du MoDem avant l'été, sera épaulé par deux ou trois adjoints, dont les noms seront connus dans les prochains jours.


La composition du «Shadow Cabinet» de François Bayrou :
Affaires étrangères, gouvernance internationale : Marielle de Sarnez, députée européenne
Agriculture : Marc Fesneau, maire de Marchenoir, président de la Communauté de Communes de Beauce et Forêt
Budget, comptes publics, lutte contre les déficits : Jean-Jacques Jegou, sénateur du Val-de-Marne, vice-président de la Commission des finances du Sénat, maire du Plessis-Trévise
Commerce, artisanat, tpe : Gilles Artigues, conseiller général de la Loire, conseiller municipal de Saint-Etienne
Culture, société, jeunesse, sports : Jean-Luc Bennahmias, député européen
Décentralisation, sécurité : Olivier Henno, conseiller général du Nord, maire de Saint-André, vice-président de la Communauté urbaine de Lille
Défense : Bernard Lehideux, ancien député européen
Ecologie, développement durable, porte-parole du MoDem : Yann Wehrling
Économie, emploi, économie solidaire : Robert Rochefort, député européen
Education : Jacqueline Gourault, sénateur du Loir-et-Cher, maire de la Chaussée-Saint-Victor
Egalité des territoires, identités locales, services publics : Jean Lassalle, député des Pyrénées atlantiques, maire de Lourdios-Ichère
Energie : Anne Laperrouze, conseillère générale du Tarn, maire de Puylaurens
Europe : Sylvie Goulard, députée européenne
Intégration, égalité des chances, lutte contre les discriminations : Fadila Mehal, présidente fondatrice des Mariannes de la diversité
Libertés publiques, justice : Nathalie Griesbeck, députée européenne
Littoral, mer : Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc
Outre-mer, coopération et francophonie : Abdoulatifou Aly, député de Mayotte
Politique de la Ville, rénovation urbaine, logement : Rodolphe Thomas, conseiller général de Calvados, maire d'Hérouville-Saint-Clair
Relations sociales, travail, retraites : Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur du Pas-de-Calais, maire d'Arras
Santé : Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan, conseillère régionale d'Aquitaine
Solidarités (innovation sociale, solidarité intergénérationnelle) : Véronique Fayet, adjointe au maire de Bordeaux
Université, recherche, innovation : Denis Badré, sénateur des Hauts-de-Seine, maire de Ville d'Avray

http://www.lefigaro.fr/politique/2010/09/20/01002-20100920ARTFIG00645-francois-bayrou-se-dote-d-un-shadow-cabinet.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Vie et survie du Modem

Messagede Robespierre » Jeu 23 Sep 2010 12:30

C'est une organisation intéressante mais qui doit ressembler peu ou prou à celle de leurs directions nationales.
(Je me souviens d'ailleurs que le groupe socialiste de l'assemblée s'était doté lui aussi d'un shadow cabinet dans la foulée des législatives ... annonce qui a fait un flop où qui s'est évanouie depuis d'ailleurs).

Bref, l'objectif pour lui c'est aussi d'incarner un collectif en vue de la présidentielle et de permettre l'assise territoriale de son mouvement de manière "durable" ... aussi pour relancer une dynamique suite à l'échec des régionales.

À terme l'objectif consiste, quelque soit l'issue des présidentielles de 2012, à constituer un groupe parlementaire à l'Assemblée. On a bien vu, lors du vote sur le texte des retraites, que non seulement le pouvoir s'asseyait sur le règlement permettant l'expression de l'opposition, mais qu'il était d'une attitude intransigeante à l'égard de l'expression des députés dits "sans étiquette", mais du Modem, qui souhaitaient s'exprimer et qui n'ont absolument pas pu le faire et ce alors que l'opposition était prête à leur céder la parole.
Robespierre
 
Messages: 482
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Vie et survie du Modem

Messagede pba » Ven 9 Sep 2011 11:20

A l'occasion des sénatoriales de 2011, on constate que, si je ne me trope pas, 6 memebres du "shadow cabinet"sont concernés par le scrutin:JJJegou et D.Badré en indépendants dans le 94 et 92. On les donnent battus.J.Gourault dans le 41 en indépendant est en bonne voie. JMLVB dirige la liste Modem-UMP du 62 et G.Artigues soutient la liste UMP+ du 42. Pour B.Lehideux, je suppose qu'il soutient D.Badré dans le 92.
Tous se réclament de la majorité présidentielle au sénat.
2 constats:
-le Modem se ré-installe à droite
-le Modem perd de son influence en général et au sein du groupe UC du Sénat(pas de nouveaux élus; 2 battus sur 4, ceci fera 3 Modem au lieu de 5 dans le groupe UC en comptant M.Deneux (est-il un pur et dur ??)
pba
 
Messages: 666
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Vie et survie du Modem

Messagede clemiae » Sam 14 Jan 2012 13:56

Je peux illustrer ces difficultés du MoDem à "porter une parole qui va rassembler les Français" selon M. Bayrou en retranscrivant cette lettre écrite à la réception de la première lettre de campagne... Les sentiments de déception et l'impression d'avoir été prise pour une imbécile sont partagés par bien d'autres. La montée de M. Bayrou dans les sondages et le soutien discret de quelques médias me laisse assez dubitative car les éléments de langage dont il se sert n'ont reçu aucun écho pratique au sein même de son parti. Bien sûr il avait attiré l'attention sur les difficultés économiques, administratives et autres... mais je doute fort qu'il soit la personne la plus apte à résoudre ces difficultés et à trouver une nouvelle voie pour notre pays.

"Madame, Monsieur

J'ai bien du mal à croire ce que je vois: vous m'envoyez une lettre de campagne? Vous me demandez de participer? Vous me demandez de faire un don?
Mais naguère, j'ai fait tout cela! Et qu'y ai-je gagné? Des mots vexatoires de la part de certains dirigeants et leur mépris constant, je pense particulièrement à l'attitude des anciens UDF du Gard. J'ai battu le pavé du 14e arrondissement de Paris pour Mme de Sarnez, sans jamais un merci, sauf peut-être cette photo prise dans un café avec M. Bayrou et Mme de Sarnez, moment, qui, certes, a été un moment cher à mon coeur pendant longtemps.

J'ai fait un bout de chemin avec vous, j'ai été, pendant deux ans au moins de toutes les campagnes, de toutes les Universités d'été, de toutes les réunions. Longtemps j'y ai cru, longtemps j'ai rêvé avec votre mouvement... Je m'engageai en politique pour la première fois. J'étais jeune, enthousiaste, et bien naïve sans doute. J'avais la crainte d'être déçue. Crainte, hélas, réalisée. Le mouvement s'est, comme la démocratie, arrêté en chemin. Aucun moment d'écoute vraie pour ces nouveaux arrivants venus de tous horizons. Ils étaient bons pour aller tracter, ces idéalistes, ces illuminés qui ne comprenaient rien à la politique! Les anciens, eux, ils avaient la tête sur les épaules, ils étaient, eux de vieux routards du fonctionnement de la démocratie française. Ils savaient. Il n'y a eu que méfiance de la raison pour le sentiment, que sourire cynique pour ce vrombissement enthousiaste. Nous sommes devenus ironiques, nous nous sommes moqués de nous mêmes puis de certaines de vos décisions, de certains de ceux que vous nous avez préférés.



Pourtant cet enthousiasme, qu'il était vrai! Qu'il était sincère! Qu'il avait foi en ce mouvement! Rien de plus désolé qu'un sentiment sincère déçu. Comment puis-je, maintenant, croire que la parole que porte M. Bayrou va rassembler les Français? Comment pourrais-je, encore, me mobiliser pour porter cette parole en laquelle je ne puis croire?



Je ne pense pas recevoir de suite à cette lettre, je n'ai jamais reçu aucune réponse aux inquiétudes que moi et d'autres avions formulées. Cette lettre, je ne pense pas qu'elle soit lue, fût-ce en diagonale.


Vous n'avez jamais perdu votre temps à nous lire et à répondre. Ne perdez donc plus le mien à m'envoyer des lettres de campagne.

Cordialement.
"
clemiae
 
Messages: 1
Inscription: Sam 14 Jan 2012 13:42

Re: Vie et survie du Modem

Messagede vudeloin » Sam 14 Jan 2012 17:05

Nonobstant la posture (peut être l'imposture) de Bayrou dans la présidentielle, perso, je me demande quelle différence il peut faire avec l'UMP, étant partisan, entre autres, de la règle d'or budgétaire et d'une hausse des impôts qui, apparemment, n'est pas très justement partagée...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Vie et survie du Modem

Messagede Draume » Sam 14 Jan 2012 17:48

Par ailleurs Bayrou propose d'économiser des milliards sur les dépenses (50 Mds sur 2 ans).
Quand on lit ce qu'il précise, on s'aperçoit qu'il gèle les dépenses. Il explique qu'ainsi il économise la hausse naturelle annuelle.
En financier honnête intellectuellement, une "non augmentation" ne procure aucune économie.
Est ce un gros mot : Tartufferie !
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

Re: Vie et survie du Modem

Messagede vudeloin » Sam 14 Jan 2012 19:36

D'autant qu'on rappellera pour mémoire que, tant que l'on n'aura pas atteint un solde budgétaire primaire excédentaire (déficit - service de la dette + dépenses d'équipement < 0 ), le poids de la dette continuera de croître, de même que, de manière quasi mécanique, les dépenses de personnel continuent de progresser, les non remplacements de départ en retraite et le gel des traitements demeurant compensés par les effets du déroulement de carrière des agents.
Ce qui signifie que la réduction des dépenses publiques implique des coupes claires dans un certain nombre de domaines, à commencer par les dépenses d'intervention, et notamment les dépenses sociales.
A noter que le FN, comme nous l'avons indiqué, ne propose pas autre chose...
Bayrou propose donc bel et bien la mise en oeuvre, en vrai, de la politique de la règle d'or.
Je pense que le fondement européaniste du Modem est pour beaucoup dans cet abandon de sens critique.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Vie et survie du Modem

Messagede Zimmer » Mar 24 Jan 2012 22:57

Un article mis en ligne aujourd'hui sur Ouest France.fr nous apprend que le maire de L'Aigle (Orne), Thierry Pinot, a rendu sa carte d'adhérent du Modem à la toute fin de l'année 2011.

Il avait conquis sur l'UMP cette commune, qui compte aujourd'hui 8 144 habitants, lors des élections municipales de mars 2008 après avoir fusionné sa liste avec celle de la gauche entre les deux tours du scrutin. Lors des élections cantonales de mars 2011, il avait soutenu son deuxième adjoint (PS) et ancien concurrent du premier tour des municipales de 2008 dans le canton de L'Aigle-Ouest, puis, lors des élections sénatoriales, le candidat radical de gauche dans le département de l'Orne. Enfin, après le second tour des "primaires citoyennes" du mois d'octobre, il avait déclaré à propos de François Hollande qu'il lui "(semblait) réunir les conditions pour être un candidat d'ouverture (et qu'il affichait) des voix bien au-delà du PS."

Cette démission du Modem constitue donc une demi-surprise mais elle pourrait également être symptomatique d'un éloignement d'adhérents ou de sympathisants situés sur l'aile gauche de ce parti qui ne se retrouveraient plus dans son positionnement plus à droite à l'occasion de cette campagne présidentielle de 2012.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Suivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités