Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne du PS

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne du PS

Messagede pmf » Jeu 17 Mai 2018 18:38

Cher lindet,
Je ne puis vous éclairer sur l'accession de Edgar Faure à la Présidence du Parti Radical car je ne suis pas un familier de l'Histoire du Parti Radical, mon Mendèsisme relèvant d'un attachement d'origine filiale à PMF.
Mon premier engagement politique m'a conduit, non pas au Parti Radical mais à la Convention des Institutions Républicaines pour cause de Mitterandisme avéré et d'attachement à la personne de son Président puis j'y ai ensuite associé le Mendesisme que m'a légué mon Père qui connaissait personnellement Pierre Mendès France que je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer, ni de soutenir effectivement dans des campagnes électorales, contrairement à François Mitterrand à la Mémoire duquel je suis toujours fidèle et me déclare sans ambiguïté, n'en déplaise à un de nos Amis Contributeurs qui ne prise guère la Mémoire du Président François Mitterrand,, fier d'avoir été et d'être encore Mitterrandiste en pensant aux réformes marquantes des années 1980, dont la suppression de la peine de mort, celle dont je suis le plus fier en tant notamment que descendant de deux abolitionnistes adhérents de la Ligue des Droits de l'Homme lesquels avaient assisté à l'exécution d'un condamné dont l'innocence avait été reconnue après son exécution.
pmf
 
Messages: 1647
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne du PS

Messagede lindet » Jeu 17 Mai 2018 21:54

Cela nous éloigne un peu du PS mais le précédent du "cas Batho" doit être en fait Edgar Faure invité au congrès de lancement du Mouvement pour le Socialisme par la Participation (fusion de gaullistes de gauche) en novembre 1971, faisant un tabac par son discours et porté par acclamations à la présidence du nouveau mouvement avant d'être dérivé vers une présidence d'honneur... Le général Billotte récupérant la présidence, c'est ce que je crois pouvoir reconstituer entre mémoire à éclipses et ressources internet... Amusant de voir qu'une formation gouvernementale à l'époque de Pompidou (mais aussi de Chaban et justement Léo Hamon était ministre, Philippe Dechartre aussi) pouvait se réclamer du "socialisme". En 1981, le Socialisme comme objectif dans le nom de l'organisation fut remplacé par la Solidarité... puis ce devint le club Un nouveau siècle....
Bon, pour revenir au PS, Christian Eckert est donc implicitement candidat à la tête de liste. Pourquoi pas Mathias Faekl moins lié au quinquennat Hollande malgré sa promotion finale et pouvant justement faire le lien, avec Taubira, Eckert, voire Moscovici, Maurel et d'autres ensuite ? Cela promet de belles empoignades de toute façon pour la composition de la liste surtout pour les 5 à 10 premières places...
lindet
 
Messages: 328
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne du PS

Messagede SALVAT » Jeu 24 Mai 2018 15:56

"Ce PS-là n'est pas le nôtre"
"Jacques Capel, René Gleizes et Bruno Lucas, tous trois membres de la direction sortante du Parti socialiste dans le Lot, quittent le parti pour rejoindre le mouvement de Benoît Hamon, «Génération. S»."
source : la Dépêche du Midi
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4288
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne du PS

Messagede pierrep » Mar 29 Mai 2018 09:36

jchusson a écrit:Bonjour,
Il me paraît utile d'apporter quelques précisions sur cet article puisque quelqu'un y a fait récemment référence pensant ainsi que j'avais désormais rejoint génération et l'inscrivant même sur wikipédia.
Le terme «ex cadres» ne me paraît pas judicieux puisque les trois personnes dont il est fait mention sont toujours au parti socialiste, toujours dans les Yvelines, et si vous le voulez, toujours cadres.
Quant à être plus ou moins proche de Hamon, il serait plus précis d'indiquer que deux des personnes citées avaient voté pour la motion B au précédent congrès ( celle de Benoît Hamon ) et une ( JC Husson ) avait voté pour la motion D ( dite la fabrique ) à ce même congrès. Pour ce dernier, il est un fait qu'il a soutenu Benoît Hamon lors de la primaire et cela a eu lieu au lendemain du second débat télévisé en janvier 2017.
Pour le louvoiement, il conviendrait que l'auteur s'explique avec des arguments factuels. Pour ma part, choisir la motion D au congrès de Poitiers, puis celle d'Olivier Faure à celui d'Aubervilliers n'a rien du louvoiement et ce d'autant plus qu'il s'agit là d'ailleurs des deux seules prises de position de ma part dans des congrès ! Quant au choix d'un candidat à l'élection présidentielle, cela est très différent en terme de processus de choix.
Enfin, voir des divisions là où il n'y en a pas est assez spécieux. Il y a eu effectivement une campagne électorale avec un débat mais cela s'est fait dans le calme et respectueusement. Seul le temps dira ce qu'il en sera mais pour l'heure la fédération des Yvelines est au travail.
Cordialement,
JC Husson

pierrep a écrit:On peut citer le cas atypique des Yvelines dont la plupart des cadres ont migré vers Générations derrière leur leader ( leur gourou pourrait on dire ) Hamon .....
Trois ex cadres qui furent tous plus ou moins proches de Hamon et ayant choisi de rester au PS se disputaient la tête de la fédération jeudi et vendredi :
-Jacques Chesnais élu municipal de Marly le Roi qui comme trésorier fédéral faisait partie de la direction hamoniste et ayant soutenu la motion Faure
-Jean-Claude Husson maire de St Arnoult en Yvelines Président de l'union des élus socialistes du 78 ayant beaucoup louvoyé mais proche de Hamon ces dernières années ( propulsé à la tète de l'union des élus , bien placé sur la liste régionale de 2015 etc ...) qui a également soutenu la motion Faure .
-Ismaila Wane lui aussi précédemment dans la mouvance Hamon ex conseiller général de Maurepas et soutenant la motion Maurel
A noter que les soutiens locaux de la motion Le Foll n'ont pas présenté de candidat mais ont toutefois pour beaucoup d'entre eux soutenu Chesnais à titre individuel sans lancer d'appel.
Pour info lors du vote du 15 mars les résultats des motions dans les Yvelines étaient
Carvounas 16 voix Le Foll 85 voix Faure 115 voix et Maurel 71 voix . Soit un total de 287 votants
Le premier tour de l'élection du 1er secrétaire le 29 mars a donné le résultat suivant :
Ismaila Wane 38 voix 15,08%
Jean Claude Husson 94 voix 37,3%
Jacques Chesnais 120 voix 47, 62 %

Ceci illustre le nombre de militants restés actifs : 252 ( contre 287 le 15 mars ) ce qui est peu dans un département de cette taille même si sociologiquement et politiquement il n'a jamais été favorable au PS ...
En vue du second tour Husson s'est retiré et Chesnais a donc été élu en bénéficiant visiblement du soutien des votants de Le Foll le 15 mars ....
A noter que cette élection montré les divisions déjà présentes dans le courant désormais majoritaire puisque l'affrontement entre Chesnais et Husson a été rude, le second se revendiquant d'un soutien " officiel " de Faure, ayant été son mandataire , le premier insistant sur son travail récent de " remise en route " de la fédération depuis le départ de l'équipe hamoniste qui en détenait les manettes .

Mr Husson , puisqu'il semble s'agir de lui, a cru utile de venir ici même faire des rectificatifs. Ce peut être utile aux analyses et aux échanges qui se déroulent ici. Il n’empêche qu'il ne peut faire abstraction de ce qui a été son engagement aux côtés de Hamon jusqu’au départ de ce dernier du PS. En effet, Husson a été propulsé à la tête de la fédération des élus PS des Yvelines uniquement du fait de sa fidélité à Hamon et à la secrétaire fédérale d'alors devenue hamoniste, Sandrine Grandgambe.
De même les fins observateurs de la vie du PS des Yvelines avant 2017 savent parfaitement que le choix de la motion " D" (La fabrique) par certains lors du congrès de Poitiers en 2015 était uniquement dicté par la volonté des ""stratèges" hamonistes de pouvoir présenter le maximum des leurs sur la liste des régionales de décembre 2015 , ce qui d'ailleurs fonctionna puisque plusieurs candidats placés dans la première moitié de cette liste ( Husson donc ou Ali Mohammad des Mureaux ) n'avaient choisi la motion D que pour ainsi élargir le spectre " hamoniste" sur la liste des régionales...Certains avaient d'ailleurs été qualifiés de " faux D " par d'autres et le poison avait été inoculé au sein de la motion D puisque son chef de file départemental Adjuward avait été éjecté de la liste par la direction fédérale elle-même qui choisissant Mohammad avait de fait contrebattu la proposition de la motion D en son échelon national .
On constate à travers ces quelques rappels que Husson était bel et bien un proche de Hamon avant 2017, quoiqu’il en dise désormais...
Dernière édition par ploumploum le Mar 29 Mai 2018 15:28, édité 1 fois.
Raison: Forme du message
pierrep
 
Messages: 1144
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Vie interne du PS

Messagede SALVAT » Mar 5 Juin 2018 14:10

Suite au ralliement de quelques militants - de poids - du PS à FI

"L'association des élus socialistes et républicains (UDESR09) se relance après la démission d'Alain Fauré, l'ancien président. L'association est désormais coprésidée par Christine Téqui, vice-présidente du conseil départemental de l'Ariège et Kamel Chibli, vice-président de la région Occitanie.
«L'association est indépendante du PS même si elle en partage les valeurs» précise Jean-Christophe Bonrepaux, secrétaire fédéral du PS."
source : La Dépêche du midi

j'indiquais que le PS pouvait nourrir des craintes au niveau municipal, en Ariège.
Le PS, à travers sa filiale, l'UDESR, n'a pas l'intention de se laisser faire et va tout faire pour contrer les effets de la démission de François LAFFONT et de quelques autres membres du PS, dont Alain FAURE....

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4288
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne du PS

Messagede SALVAT » Ven 8 Juin 2018 18:48

LREM, à l'origine d'un début de décomposition du groupe PS au Conseil Départemental du Nord....
cf vie politique locale.
Bertrand SALVAT

Dominique BIANCHI, adjoint au maire PS d'Armentières - 25.000 habitants et place forte du PS - a démissionné de tous ses mandats et du PS. Il était promis à un certain avenir politique....
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4288
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne du PS

Messagede ploumploum » Dim 10 Juin 2018 16:57

Nadia Semache, élue d'opposition à Saint-Étienne et conseillère départementale de la Loire (canton de Saint-Étienne-6), quitte le PS pour rejoindre Générations.

https://42info.fr/nadia-semache-quitte- ... eration-s/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14564
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du PS

Messagede ploumploum » Mer 20 Juin 2018 08:34

Dominique Lefebvre (62 ans), ancien maire de Cergy (1996-2013), ancien député de la 10ème circo du Val-d'Oise, Président de la Communauté d'Agglomération de Cergy-Pontoise (13 communes/ 204 000 habs) depuis 1997, annonce qu'il quitte le PS

http://95.telif.tv/2018/06/19/cergy-pon ... -le-parti/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14564
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du PS

Messagede lindet » Mer 20 Juin 2018 18:13

Dominique Lefebvre s'assure les mains libres pour préparer les municipales de 2020. Plutôt une alliance avec LREM qu'avec la gauche de la gauche sans doute. Evidemment le grand risque de dilution ou d'évaporation finale du PS se situe dans les élections municipales avec des notables qui vont s'affranchir de tout lien un peu trop structurant et incommode et mener des listes diverses de coalition ou de rassemblement, de défense du territoire et de démocratie citoyenne, avec à la clef des possibilités réduites de gestion. Bref un processus de dépolitisation généralisée pas très rassurant...
lindet
 
Messages: 328
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne du PS

Messagede SALVAT » Jeu 21 Juin 2018 09:03

Partageant l'essentiel de l'analyse de Lindet, je la prolongerais en posant la question de l'intérêt, pour les élus bien implantés et pouvant justifier d'un bilan positif, de s'allier à FI perçue comme "agitatrice d'idées" voire simplement provocatrice, mais peu branchée sur le quotidien et les solutions concrètes pour l'améliorer.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4288
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités