Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede alamo » Dim 30 Mar 2014 23:23

Livry-Gargan passe du PS à la droite

Villejuif passe du PCF à la droite (alliance avec EELV mais bon, droite)
alamo
 
Messages: 2131
Inscription: Lun 16 Avr 2012 15:22

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede Auguste » Dim 30 Mar 2014 23:24

Cergy reste à gauche mais l'agglomeration pourrait basculer.

A Paris, la droite gagne le 9ème arrondissement.
Auguste
 
Messages: 178
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:30

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede ploumploum » Dim 30 Mar 2014 23:41

alamo a écrit:Livry-Gargan passe du PS à la droite



Et assez largement :

Liste MArtin (UMP-UDI) : 56,2 %
Liste Calmat (DVG) : 43,8 %

1600 voix d'écart avec une hausse de la participation de 5,4 pts
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede alamo » Dim 30 Mar 2014 23:52

J'avais émis ici comme crédible l'hypothèse qu'il n'y ait plus un maire socialiste dans les Hauts-de-Seine lundi.

Après Clamart, ce sont Asnières et Fontenay qui basculent et à Colombes N. Goueta revient à l'Hôtel de Ville (la prime aux casseroles, aux municipales, ça marche).

Reste Clichy où G. Catoire est élu de 270 voix (32%) mais un recours est déjà annoncé par son challenger R. Muzeau, qui invoque la présence sur les bulletins de D. Schuller des mentions UMP et MODEM.

Dans ce département les quatre maires PCF/FdG avaient été élus ou réélus au premier tour.
alamo
 
Messages: 2131
Inscription: Lun 16 Avr 2012 15:22

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede Nico » Lun 31 Mar 2014 00:29

3 grosses victoires pour l'UDI dans le Pas-de-Calais: Béthune (Olivier Gacquerre), Arques (Caroline Saudemont) et Saint-Omer (François Decoster). Tous victorieux contre un maire sortant socialiste ou radical de gauche.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3231
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede esteban91 » Lun 31 Mar 2014 00:43

Dans le département de l'Essonne, particulièrement cher au ministre de l'Intérieur (qui avait massivement soutenus les candidats et maires PS sortants), outre la sous-préfecture de Palaiseau, perdue par la remplaçante du ministre François Lamy (n° 2 sur la liste) au profit de l'UMP Grégoire de Lasteyrie, sont perdues par le PS Athis-Mons, Chilly-Mazarin et les Ulis, historiquement à gauche depuis sa création, en 1974 ; la dauphine de la députée PS Maud Olivier échoue face à la MRC ex-RPR Françoise Marhuenda.
Les espoirs de conquêtes du PS ne se concrétisent pas : Savigny-sur-Orge, 4ème ville du département, bascule de la sortante UDI, très contestée, à son concurrent UMP, le conseiller général Eric MELHORN, et Vigneux-sur-Seine, 29000 habitants, échappe au conseiller général PS Didier HOELTGEN avec 39,5% face au maire sortant UDI 45% et au FN (15,5%).
A noter que Jean Pierre BECHTER, à Corbeil-Essonnes (3ème ville du département), malgré les "affaires", améliore son score de 2010 avec 56,5% face à son adversaire communiste, le conseiller général Piriou
esteban91
 
Messages: 129
Inscription: Sam 17 Sep 2011 01:19

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede Corondar » Lun 31 Mar 2014 01:30

Les qualificatifs me manquent pour décrire l'ampleur de la déroute de la gauche. Rétrospectivement, la défaite de la droite en 2008 n'était pas si exceptionnelle que ça (mauvaise foi j'avoue). Même pour le militant UMP du Pas-de-Calais qu je suis, je n'aurais jamais osé imagier de tels résultats (le basculement de Roubaix notamment me parait inimaginable, même maintenant).
Les quelques rescapés socialistes de la soirée sont des miraculés (Metz, Strasbourg).
Ce qui est terrible pour la gauche (on peut dire qu'il y a le feu à la maison), c'est que ce tsunami bleu se fait en parallèle d'une vague FN.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2185
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede benjam » Lun 31 Mar 2014 01:48

esteban91 a écrit:Dans le département de l'Essonne, particulièrement cher au ministre de l'Intérieur (qui avait massivement soutenus les candidats et maires PS sortants), outre la sous-préfecture de Palaiseau, perdue par la remplaçante du ministre François Lamy (n° 2 sur la liste) au profit de l'UMP Grégoire de Lasteyrie, sont perdues par le PS Athis-Mons, Chilly-Mazarin et les Ulis, historiquement à gauche depuis sa création, en 1974 ; la dauphine de la députée PS Maud Olivier échoue face à la MRC ex-RPR Françoise Marhuenda.

Les Ulis basculent bien, mais pas à droite.
Marhuenda n'est plus RPR, elle a en 2ème position le maire MRC battu en 2008 (Paul Loridant) et elle a fusionné avec le PG (12% au 1er tour).
benjam
 
Messages: 367
Inscription: Mar 27 Nov 2012 17:28

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede Zanas » Lun 31 Mar 2014 02:15

Il n'y a pas de vague FN, c'est un mythe entretenu par les médias.

Le basculement le plus emblématique de la soirée peut-être, comme l'était le résultat du premier tour, reste Limoges.

Les mots me manquent pour le décrire. À gauche depuis 1912. Quiconque connaît la ville, le Limousin, ne peut qu'être abasourdi.

Je pense que la gauche pourra la regagner la prochaine fois, il n'empêche que quand la gauche perd Limoges, le gouvernement a vraiment l'obligation de se remettre en question. Sérieusement.
Zanas
 
Messages: 555
Inscription: Ven 31 Jan 2014 16:10
Localisation: Paris

Re: Les villes qui basculent à droite au 2e tour

Messagede Nico » Lun 31 Mar 2014 02:28

Dans le Nord:

-Aniche, fief depuis toujours du PCF est remportée par Marc Hemez (DVD, 46,3%) contre le maire sortant Michel Meurdesoif (PCF, 45,3%) et la candidate PS Jeannine Marquaille (8,3%).
-Bailleul, fief socialiste depuis 1977 au moins, où Marc Deneuche (DVD) l'emporte avec 47,28% contre le maire sortant Michel Gilloen (PS, 44,51%) et le FN Patrick Deroo (8,2%).
-Condé-sur-l'Escaut le PRG détient depuis 1983 cette commune, celle-ci bascule à droite avec la victoire de Grégory Lelong (UDI, 37,41%) contre 33,80% au PS Joël Bois et 28,78% à Roland Bouvart (DVD).
-Fourmies ville perdue en 2008 repasse à droite, Mickaël Hiraux (UMP) l'emportant avec 42,44% contre le maire sortant Alain Berteaux (PCF, 40,25%) et Jean-Paul Lajeunesse (SE, 17,30%).
-Halluin, détenue par le PS depuis 1989; Gustave Dassonville (UMP) l'emporte avec 50,36% des suffrages contre Laurent Caure (PS, 35,85%) et Jean-Christophe Destailleur (DVD, 13,78%).
-Hazebrouck, après un passage au PS revient à nouveau à droite avec la victoire de Bernard Debaecker (DVD, 44,4%) contre 41,73% au PS Didier Tiberghien et 13,86% au FN Jessy Herlen.
-Lallaing revient à droite avec la victoire de Francis Dureux (DVD, 37,57%) contre 37,21% au maire sortant Thierry Dancoine (PCF); 17,90 au DVG Bruno Robin et 7,31% à Christian Grzemski (DVD).
-Loos Daniel Rondelaere (PS), en place depuis 1992 est battu par Anne Voituriez (DVD) qui obtient 49,78% des suffrages contre 42,78% pour celui-ci et 7,43% à Jean-Claude Puchaux (FN).
-Lys-lez-Lannoy est perdue par la maire sortante Josiane Willoqueaux (45,85%) et remportée par le candidat UDI Gaëtan Jeanne (46,18%). Stéphane Vanderschaeve (DVG) a lui 7,96% des suffrages.
-Maubeuge, le sortant depuis 2001, Rémi Pauvros (PS) fait 42,87% des voix alors que le candidat UDI, Arnaud Decagny, obtient 45,28%. Le FN Louis-Armand de Béjarry a pour sa part 11,84% des voix.
-Nieppe revient à droite avec la victoire de Roger Lemaire (DVD, 43,46%) à l'occasion d'une quinquangulaire. Le maire sortant PS Michel Vandevoorde ne se représentait pas.
-Roubaix, détenue par le PS depuis 1994 est remportée par Guillaume Delbar (UMP, 34,84%) contre le maire sortant Pierre Dubois (PS, 33,18%), Jean-Pierre Legrand (FN, 17,00%) et André Renard (DVG, 14,96%).
-Sainghin-en-Weppes bastion du PS depuis 1967 bascule à droite avec la victoire de Matthieu Corbillon (UMP, 39,01%) contre la maire sortante Elisabeth Menu (PS, 37,39%) et Paul Dutoit (FG, 23,58%).
-Sin-le-Noble retourne à droite avec Christophe Dumont (UMP, 40,57%) contre le maire sortant Christian Entem (PS, 26,56%), Bruno Wosinski (FN, 23,32%) et 9,53% à Vincent Campisano (FG).
-Tourcoing revient à droite après 25 ans de présence à gauche. Le député du Nord, Gérald Darmanin (UMP) l'emporte avec 45,61% des suffrages contre 43,42% au maire sortant Michel-François Delannoy (PS). Le FN Jean-François Bloc fait 10,96%.
-Wavrin, socialiste depuis l'après-guerre bascule à gauche, Alain Blondeau (DVD, 45,86%) l'emportant contre le maire sortant Romuald Ménégatti (PS, 42,34%). Les 11,78% restants reviennent à Jean-Luc Lemoine (DVD).
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3231
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron