forum politiqueForum
blog politiqueBlog
newsletterNewsletter
rssRSS
inscriptionInscription
connexion


Recherche

Les municipales de 2014 pour le FN

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Les municipales de 2014 pour le FN

Messagede Jean-Philippe » Ven 5 Oct 2012 22:53

Le Monde a publié un article avec une carte sur les villes où le FN peut avoir des ambitions en raison de ses scores aux scrutins de 2012, notamment les législatives.

Cet institut [l'Ifop] a recensé, pour Le Monde, 77 communes de plus de 4 000 habitants dans lesquelles le FN a franchi la barre des 40 % au second tour des législatives en juin. Dans 17 d'entre elles, le parti de Marine Le Pen a même atteint ou dépassé les 50 %.


Pour les petites communes de moins de 10 000 habitants, il est traditionnellement difficile au FN de boucler des listes (je suis preneur de tout contre-exemple).
Dans les grandes villes (plus de 100 000 habitants), la sociologie de la population est de plus en plus défavorable au FN, même à Toulon. C'est donc dans les communes de 20 à 40 000 habitants (type Vitrolles-Orange-Marignane) que le FN peut espérer le plus de gains.

Sur les 77 villes recensées par l'IFOP, 13 d'entre elles dépassent les 20 000 habitants. C'est le cas par exemple d'Hénin-Beaumont, Istres, Aubagne, Cavaillon, Fréjus, Forbach, ou encore Saint-Priest.


On peut ajouter Tarascon, Saint-Gilles parmi celles où les chances de succès existent. Dans le bassin minier proche d'Hénin-Beaumont, je ne vois pas le FN emporter de communes.
Le FN a davantage de chances de l'emporter face à la gauche avec une droite largement devancée par le FN au 1e tour comme à Arles, Aubagne et Miramas dans les Bouches-du-Rhône, Forbach en Moselle, ou encore Saint-Priest dans la banlieue lyonnaise.

Par région, sur les 77 communes (dans 43 cas, c'était face à un candidat de gauche), on en compte 21 dans ce bassin minier, 26 dans les trois départements à l'embouchure du Rhône, 16 dans le Var et les Alpes-Maritimes, 5 dans le Rhône, 3 en Moselle. Restent Gisors, Hautmont, Castelsarrasin, Moissac, Graulhet et Carcassonne.

N'oublions pas que le FN peut l'emporter en triangulaire, avec moins de 40%.

Cet article me rappelle un peu ceux indiquant le nombre de triangulaires possibles suite au score de Marine le Pen. Il nuance cependant l'aspect racoleur de cette approche en insistant sur les difficultés du scrutin municipal pour le FN.

Reste que les scores élevés aux législatives ne font pas tout. Le FN est confronté à deux difficultés. Il lui faut d'abord trouver des têtes de liste crédibles. L'équation personnelle des candidats est particulièrement importante dans un scrutin municipal, surtout face à un maire sortant implanté. Or, ses meilleures têtes d'affiche - qu'il s'agisse de Gilbert Collard dans le Gard, de Marion Maréchal Le Pen dans le Vaucluse, de Florian Philippot en Moselle, de David Rachline dans le Var ou de Steeve Briois dans le Pas-de-Calais - ne pourront pas se démultiplier.


Au final, je pense que le scrutin ressemblera à celui de 1995 pour le FN, avec une présence probablement plus grande dans les villes moyennes et quelques succès locaux. Dans tous les cas, le nombre d'élus municipaux du FN (et du RBM) devrait être multiplié par un gros chiffre (x 5, voire plus).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede ploumploum » Ven 5 Oct 2012 23:02

Mince plus rapide que moi, Jean-Philippe....

Pour l'instant, le FN peut espérer prendre quelques mairies et augmenter le nombre de conseillers municipaux. (je suis d'accord avec ta conclusion)
Les dernières législatives donnent une image assez réaliste de l'influence du parti, compte tenu de l'abstention observée

En tout cas, en Seine-Saint-Denis par exemple, le FN devrait progresser et gagner quelques élus municipaux( à Dugny....)
ploumploum
 
Messages: 4980
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede ligerien » Sam 6 Oct 2012 07:56

Sur les conseillers municipaux, le résultat devrait être impressionnant.
Par rapport à 2008, il y aura sans doute plus de listes FN sur la ligne de départ, mais surtout, quand il y a eu 2ème tour, le FN est souvent resté sous le seuil de qualification à 10%. Exemple ici à St Etienne, où il a perdu toute représentation municipale.
Pour St Priest dans le Rhône, je n'y crois pas trop personnellement. Je pense surtout que ça va se passer aux alentours du Delta du Rhône.
ligerien
 
Messages: 1012
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede ligerien » Sam 6 Oct 2012 08:11

Je m'éloigne un peu du sujet, mais je me demande aussi si ça aboutira à des sénateurs à l'automne, par exemple obtenir entre 3 et 400 grands électeurs dans les Bouches du Rhône.
En particulier observer Marseille, avec le score de Marine Le Pen à la présidentielle :
1er secteur : 14.91 %, 0 à 1 conseiller
2e secteur : 17.72%, 0 à 1 conseiller
3e secteur : 20.44%, 1 conseiller
4e secteur : 15.14%, 1 à 2 conseillers
5e secteur : 23.50%, 1 à 2 conseillers
6e secteur : 24.74%, 2 conseillers
7e secteur : 25.14%, 2 conseillers
8e secteur : 24.43%, 1 à 2 conseillers
Soit de 8 à 13 conseillers, et un gain important d''environ une centaine de grands électeurs au mieux.
D'ailleurs, observons dans cette situation que même en reprenant le 1e secteur, la majorité de droite ne serait pas évidente. A peine plus évidente avec une gauche prenant le 3e secteur...
ligerien
 
Messages: 1012
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede Pullo » Sam 6 Oct 2012 10:59

Le FN augmentera très certainement son nombre de conseillers municipaux, mais je ne crois pas que le nombre de maires élus en 2014 dépassera la dizaine au grand maximum.

Pour ce qui est des sénatoriales, les chances de voir un sénateur FN élu restent faibles, mais il est évident que les candidats du FN feront un bon score dans un département comme les Bouches du Rhône.
Pullo
 
Messages: 944
Inscription: Ven 30 Mar 2012 21:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede Jean-Philippe » Sam 6 Oct 2012 20:45

France 3 Midi Pyrénées fait dans le sensationnel, titrant "Municipales 2014 : le Front National pourrait gagner trois villes en Midi-Pyrénées", sans aucun propos de nuance dans l'article.

Voici la liste des 77 villes (et le lien vers l'étude complète de l'Ifop) :
06 - Beausoleil
06 - Contes
06 - Menton
11 - Carcassonne
13 - Arles
13 - Aubagne
13 - Fontvieille
13 - Fos-sur-Mer
13 - Istres
13 - Les Saintes-Maries-de-la-Mer
13 - Miramas
13 - Port-Saint-Louis-du-Rhône
13 - Saint-Martin de Crau
13 - Saint-Mitre-les-Remparts
13 - Tarascon
27 - Gisors
30 - Aigues-Mortes
30 - Aimargues
30 - Le Grau du Roi
30 - Saint-Christol-les-Alès
30 - Saint-Gilles
30 - Vauvert
57 - Forbach
57 - Freyming-Merlebach
57 - Stiring-Wendel
59 - Hautmont
62 - Beuvry
62 - Billy-Montigny
62 - Carvin
62 - Courcelle-les-Lens
62 - Courrières
62 - Dourges
62 - Evin-Malmaison
62 - Fouquières-les-Lens
62 - Harnes
62 - Hénin-Beaumont
62 - Libercourt
62 - Liévin
62 - Loos-en-Gohelle
62 - Mazingarbe
62 - Montigny-en-Gohelle
62 - Méricourt
62 - Oignies
62 - Rouvroy
62 - Vendin-le-Vieil
62 - Wingles
69 - Corbas
69 - Givors
69 - Grigny
69 - Mions
69 - Saint-Priest
81 - Graulhet
82 - Castelsarrasin
82 - Moissac
83 - Cavalaire-sur-Mer
83 - Cogolin
83 - Cuers
83 - Fréjus
83 - Le Luc
83 - Le Muy
83 - Lorgues
83 - Puget sur Argens
83 - Roquebrune sur Argens
83 - Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
83 - Sainte-Maxime
83 - Vidauban
84 - Bédarrides
84 - Carpentras
84 - Cavaillon
84 - Courthézon
84 - L'Isle-sur-la-Sorgue
84 - Le Thor
84 - Monteux
84 - Pernes-les-Fontaines
84 - Sorgues
84 - Vedène
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8608
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede pierrot » Sam 6 Oct 2012 21:25

Effectivement, la première nuance à apporter à l'étude de l'IFOP porte sur la difficulté pour le FN de boucler une liste (qui plus est paritaire) dans un grand nombre de ses communes.
Par exemple, en Midi-Pyrénées, on peut d'ors et déjà répondre à France 3 qu'il n'y aura pas trois listes FN à Castelsarrasin, à Moissac et à Graulhet. Sur ces trois communes, l'hypothèse la plus réaliste est même l'absence totale de liste FN.

De même dans le Rhône, si le FN peut espérer à la rigueur, boucler à l’arrachée des listes à Saint-Priest ou Givors (et encore ce sera dur), il n'a aucune possibilité d'y arriver à Mions, Grigny ou Corbas.

Je suis même prêt à parier que dans la majorité de 77 communes citées par l'IFOP, il n'y aura aucun élu FN au soir des municipales 2014. Sauf à imaginer que des candidatures sur des listes d'alliance avec le droite émergent d'ici là.
pierrot
 
Messages: 1462
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede Nico78 » Sam 6 Oct 2012 21:31

Je ne suis pas sûr qu'il y ait tant d'électeurs qui souhaitent que leur maire appartienne au FN. La commune sera alors probablement stigmatisée, vraisemblablement mise en quarantaine, ou du moins pénalisée, par les conseils régionaux et généraux pour les subventions.
Par ailleurs, le scrutin de 2012 a été marqué par un mécontentement des électeurs de droite et une démobilisation. On peut supposer qu'en 2014, la droite aura repris du poil de la bête.
Je ne crois pas au basculement des grandes villes ni là où la droite ou la gauche est fortement implantée localement et où le maire a une bonne image. En revanche certains bassins en grande difficulté économique (Nord - Pas de Calais, Lorraine) et où le FN fait un gros travail d'implantation locale et où la population est terriblement désabusée et relativement peu éduquée, il peut y avoir des surprises. Sans compter le syndrôme "Dreux" où la droite classique, devancée ici ou là par le FN, jouera l'alliance avec le FN pour faire basculer historiquement la ville ou pour la conserver... La tentation sera grande...
L'évolution de la situation économique d'ici là aura une grande importance.
Nico78
 
Messages: 1021
Inscription: Sam 6 Nov 2010 22:31

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede croket » Sam 6 Oct 2012 22:11

Il est clair que le FN n'aura pas toutes ces mairies
Je mise sur :
Tarascon, Hénin-Beaumont, Bédarrides, Carpentras et St-Gilles selon la tête de liste
Et peut-être Cheval-Blanc, Monteux, Beaucaire, Freyming-Merlebach, Aimargues (si liste), voire à nouveau Marignane
Je pense aussi que le FN gardera ses petits villages, Le Hamel, Brachay, Héronchelles. Reste à voir si Jean-Yves Narquin gardera Villedieu-le-Chateau... Il fut devancé par le candidat NC aux législatives dans sa commune.
croket
 
Messages: 167
Inscription: Ven 4 Mai 2012 12:00

Re: Combien de mairies pour le FN en 2014 ?

Messagede vudeloin » Ven 12 Oct 2012 16:40

ligerien a écrit:Je m'éloigne un peu du sujet, mais je me demande aussi si ça aboutira à des sénateurs à l'automne, par exemple obtenir entre 3 et 400 grands électeurs dans les Bouches du Rhône.
En particulier observer Marseille, avec le score de Marine Le Pen à la présidentielle :
1er secteur : 14.91 %, 0 à 1 conseiller
2e secteur : 17.72%, 0 à 1 conseiller
3e secteur : 20.44%, 1 conseiller
4e secteur : 15.14%, 1 à 2 conseillers
5e secteur : 23.50%, 1 à 2 conseillers
6e secteur : 24.74%, 2 conseillers
7e secteur : 25.14%, 2 conseillers
8e secteur : 24.43%, 1 à 2 conseillers
Soit de 8 à 13 conseillers, et un gain important d''environ une centaine de grands électeurs au mieux.
D'ailleurs, observons dans cette situation que même en reprenant le 1e secteur, la majorité de droite ne serait pas évidente. A peine plus évidente avec une gauche prenant le 3e secteur...


je profite de ce message de ligerien pour rappeler deux trois bricoles.
Un, Le Monde s'est appuyé sur le résultat des élections législatives et notamment de leur second tour.
Question : l'influence du FN n'est pas forcément la même au premier tour et elle se dégage surtout sur un nom (celui du candidat, ou de la candidate aux législatives, et de même aux cantonales) et non pas sur l'ensemble des noms nécessaires pour constituer une liste aux élections municipales.
Pour prendre l'exemple de la Seine Saint Denis, je crois qu'il faut au minimum 27 candidats dans la plus petite commune du département pour y être présent aux municipales et qu'il en faudra en 2014 55 dans les deux plus grandes villes (Saint Denis et Montreuil sous Bois) pour avoir une liste, de surcroît paritaire.
Il suffit, dans certains cas, de regarder combien le FN a proposé d'assesseurs et de délégués de liste dans les bureaux de vote de certaines villes lors des législatives pour se rendre compte que présenter une liste complète sera pour le moins délicat.
Deux, dans le cas de Marseille, évoqué par ligerien, comme dans celui de Paris ou de Lyon, les élus municipaux sont élus au scrutin majoritaire à deux tours avec une proportionnelle à prime majoritaire de 50 % des sièges.
C'est à dire que, sur les huit secteurs de la cité phocéenne, 53 des 101 sièges du conseil municipal sont attribués aux listes arrivées en tête.
Et qu'il faut donc un pourcentage de votes relativement élevé pour escompter obtenir un élu.
De fait, lors du scrutin 2008, avec 12,66 % des voix au premier tour dans le 8e secteur (et seulement 12 voix de plus en moyenne que la liste UMP !), le FN avait obtenu son seul élu sur Marseille, conduisant au conseil tel que nous le connaissons avec 51 élus de la majorité Gaudin, 49 de gauche et du Modem et 1 élu FN.
Et le second tour, dans le 7e secteur, où le FN était présent, s'était soldé pour le parti par une perte d'influence, l'éloignant de toute possibilité d'obtenir une représentation.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Contact

Liens

© 2008 - 2012

Qui sommes-nous ?

Conditions générales