Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives 2017 - Gard (30)

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Mar 31 Mai 2016 22:25

Un département en un sens très "tripartite" ou tri-camp.
Le seul de France où le FN est arrivé en tête au 1er tour de la présidentielle 2012, le FN étant haut et les deux autres camps, relativement équilibrés.

Les départementales ont donné une situation inédite: le FN ayant gagné 2 cantons, la majorité sortante n'a pu être reconduite que grâce au soutien même mitigé de la droite, qui y a gagné des strapontins dans les commissions, normalement réservés à la majorité.

Régionalement, l'ex-Languedoc-Roussillon est resté à gauche et a même vu la Lozère voisine y basculer. Mais le FN est fort et la droite faible, pas seulement à cause de son candidat tête de liste régional trop parisien (tellement que son élection a été invalidée).

Côté candidatures, je ne vois guère de surprises à attendre. Même les quasi-inconnus que le FN devra sortir du chapeau par endroits seront d'anciens candidats aux départementales.

La situation la plus complexe étant du côté des écologistes:
la conseillère départementale G. Blanc, EELV, a été élue en binôme avec le Front de Gauche.
l'ancien conseiller général et candidat aux législatives (EELV) et régionales (liste Saurel DVG) et toujours maire du Vigan E. Doulcier est apprécié localement mais dans un rayon trop restreint.
C. Cavard a mené sa propre liste DVG aux régionales, vue par l'union EELV-FdG comme une tentative de "bombe à fragmentation" à son encontre. Ayant rejoint l'UDE et le groupe PS, il est probable que le PS lui laisse sa circonscription mais il peut avoir affaire à une candidature autonome EELV.
B. Noguier, élue en binôme avec le président PS Bouad, a rejoint l'UDE.

Globalement, s'attendre à avoir des élus FN, de droite classique, du PS et de la gauche hors PS.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Ven 17 Juin 2016 09:26

Les pronostics du fil éponyme indiquent plutôt pour l'instant (p.3): soit tout FN (en cas de vague un peu forte à 70 élus nationalement), soit: la 5e légèrement favorable à la gauche, les autres légèrement favorables au FN.

Une chose est sûre, la droite locale est globalement faible, cela s'est fortement vu aux régionales. Sans bastion significatif dans une circonscription, telle que des mairies en proportion significative ou des conseillers départementaux, même une présidentielle triomphale ne peut rien pour eux. La plus grosse zone de faiblesse étant clairement la 5e circonscription (qui pourtant, avec un découpage différent, fut à droite en 1993: il faut vraiment une grosse vague bleue). Dans le fil législatives 2012, elle était décrite comme la réserve d'Indiens où le redécoupage avait parqué les électeurs de gauche... (finalement, presque toutes les circonscriptions avaient basculé à gauche et 1 au FN-RBM avec G. Collard)

La fédération du Gard de l'ex-UMP se réunit demain (18 juin) pour décider les investitures. Le Midi Libre titre "LR accélère" mais ils sont plutôt en retard par rapport à quantité d'autres départements. Il est prévu d'investir 6 candidats dont 4 femmes (il faut bien des départements en avance sur le quota et c'est plus facile sans sortants)
http://www.midilibre.fr/2016/06/09/legi ... 346487.php
https://www.objectifgard.com/2016/06/16 ... islatives/
(plus ancien mais avec les délégués de circonscription dont 1 seule femme et un poste vacant, peut-être pourvu depuis:
http://www.objectifgard.com/2016/01/07/ ... econquete/ )

La grande question, dans cette partie (ce créneau?) de l'échiquier politique, sera peut-être celle des rapports avec l'UDI. Avec aucune circonscription à droite (1 FN-RBM, 1 UDE, 4 PS), si la logique nationale est poursuivie, il n'y a pas d'alliance tacite pour préserver des sortants. Il se peut qu'il y ait concurrence UDI/ex-UMP partout, ce qui n'arrangerait pas les affaires d'un camp déjà faible, d'autant que l'UDI est relativement forte dans le département.

Xavier Belleville est candidat sur Villeneuve-lez-Avignon (3e circo) et un élu PCF réagit (pour en savoir plus, Le Dauphiné -en extrême limite de zone- est payant) http://www.ledauphine.com/gard/2016/06/ ... belleville
Il est conseiller communautaire du Grand Avignon (agglo trans-régionale), directeur général de la CCI régionale PACA (région où il n'habite donc pas mais c'est juste à côté) et responsable local ex-UMP sur la 3e circonscription.
https://www.objectifgard.com/2016/04/23 ... -securite/
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Dim 19 Juin 2016 21:15

La réunion de la droite a bien eu lieu mais, en l'attente de la commission d'investiture nationale, rien n'a filtré de précis sinon que la 4e investiture féminine n'est pas sûre.
Agissent-ils en bons petits soldats du national, prêts à se faire retoquer une partie de leur copie sans broncher (ce qui se verra d'autant moins en n'ayant rien dit avant)? Ou y a-t-il au moins une circonscription où ils ne sont pas sûrs ou pas convaincus de leur choix? Un peu des deux possiblement.

http://www.objectifgard.com/2016/06/19/ ... -national/

Où "Objectif Gard" classe les circonscriptions en 3 groupes de difficulté pour la droite (rappel: il semble courant de ne considérer aucune circonscription "favorable à droite"):
"la droite peut récupérer" la 1e et la 3e. Les pressentis (journalistiques, l'appareil partisan n'a encore rien dit) seraient des hommes, J. Plantier et X. Belleville.
"situations plus délicates" dans la 4e et la 6e (un homme est déjà en campagne dans la 6e... d'où problème pour n'arriver qu'à 2 en tout)
"les plus difficiles": la 2e (ancrage FN avec Collard) et la 5e "acquise à la cause de la gauche"((ancrage sociologique à gauche, FN plus fort que la droite))

On apprend aussi que font déjà campagne: X. Belleville dans la 3e; dans la 6e Richard Flandin, adjoint au maire de Nîmes ainsi que le sortant Christophe Cavard (ex-EELV / UDE)
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede Nico » Mer 22 Juin 2016 20:13

La Commission Nationale d'investiture de l'UDI a évoqué les probables candidats dans le Gard :

1° circonscription : Deux candidats
- Yvan Lachaud (UDI), Président de la Communauté d'agglomération Nîmes Métropole, maire-adjoint de Nîmes.
- Thierry Procida (UDI), conseiller départemental du canton de Nîmes-1, maire-adjoint de Nîmes.

2° circonscription : Une candidate
- Marielle Nepoty (UDI), maire-adjointe d'Aigues-Mortes.

3° circonscription : Deux candidats
- Patricia Garnero (UDI), maire-adjointe de Saint-Étienne-des-Sorts.
- Stéphane Cardènes (UDI), maire de Lirac.

4° circonscription : Deux candidats
- Philippe Ribot (UDI), conseiller départemental du canton d'Alès-2, maire de Saint-Privat-des-Vieux.
- Marie-Christine Peyric (UDI), conseillère départementale du canton d'Alès-3, maire-adjointe d'Alès.

5° circonscription : Trois candidats
- Jean-Charles Bénézet (UDI), maire de Saint-Christol-lès-Alès.
- Ludovic Bouix (UDI), conseiller municipal de La Grand-Combe.
- Thomas Vidal (UDI), maire de Valleraugue.

6° circonscription : Deux candidats
- Jean-Luc Chapon (UDI), Président de la Communauté de communes du Pays d'Uzès, maire d'Uzès.
- Corinne Ponce Casanova (MoDem), maire-adjointe de Nîmes.

http://www.objectifgard.com/2016/06/22/ ... -de-2017/#
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3232
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Jeu 23 Juin 2016 22:01

Côté investitures, il semble que le maire d'Uzès ne souhaite pas y aller -tenant à garder ses responsabilités locales, effet anti-cumul donc- et laisse donc de ce fait la candidature UDI à Corinne Ponce Casanova ( http://www.objectifgard.com/2016/06/23/inondations/ oui je sais l'URL est bizarre)
Chez l'ex-UMP, 3 hommes et 2 femmes investis semble-t-il (il faudrait avoir les noms) le seul point de friction étant dans la 3e où X. Belleville pourrait devoir laisser la place à la conseillère départementale Muriel Dherbecourt, ce qui est même probable pour cause de parité (objectif fixé 4 femmes et 2 hommes, il y a déjà 3 hommes, un 4e ferait blêmir le trésorier national), cas reporté au niveau national et laissé en suspens là-haut pour le moment
http://www.objectifgard.com/2016/06/23/ ... ncurrence/

Plus largement, la concurrence systématique avec l'ex-UMP semble décidément actée, avec des candidats concurrents partout...
Avec le Modem par contre, la présence d'une Modem parmi les candidats pose questions: est-elle simpelment en voie de ralliement à l'UDI? Seront-ce des candidatures UDI-Modem presque toutes UDI (tant pis pour les électeurs tenant à voter Modem spécifiquement)? Y aura-t-il des candidatures Modem en plus?

S'il y a des accords locaux ou nationaux a posteriori, certains candidats pourraient rester en tant que "divers" si cela leur semble pertinent. La question se pose nationalement et se reposera quand on connaîtra les candidatures présidentielles: qui aura gagné la primaire ex-UMP&co et quelle sera la présence de candidat(s) dans l'espace politique UDI-Modem. En tous cas, s'il y a candidature UDI séparée (ou Modem fermement soutenue par l'UDI), il sera logique que des candidatures correspondantes restent au niveau des circonscriptions, les candidatures présidentielles servant (aussi) à leur donner de l'élan.
La bataille pour voir qui récupèrera la peau de l'ours (la victoire assurée promise pour l'instant à la droite nationalement) risque d'être féroce. Typiquement, il ne fera pas bon être maire-adjoint, une délégation est si vite retirée... A moins que ce genre de manoeuvre risque de sembler trop politicienne aux électeurs. [Je sais que par le passé, des adjoints UDI se sont abstenus, sous pression aimable des UMP, de se présenter "pour ne pas casser l'unité de la majorité municipale" (dans le cas auquel je pense, dans un autre département, ça a été dit devant moi alors que j'étais assesseur d'un autre parti en bureau de vote).]
Le souci étant le très haut niveau du FN, qui rognera les potentiels des deux concurrents au point qu'aucun ne soit au second tour (il est déjà arrivé que même une candidature d'union soit éliminée au premier tour), avec des effets de "vote utile à droite" accentuant la fuite, plutôt davantage à droite qu'au centre-droit où les électeurs peuvent être très anti-FN. Entre la force locale de l'UDI et ces effets de fuites touchant davantage son concurrent, il se peut que la première ne s'en sorte pas trop mal au moins relativement.
Rappelons qu'aux régionales, le score départemental du 2e tour est FN 42,62% / UG 37,43% / UD 19,95%. Et l'UD ne serait pas unie dès le premier tour cette fois. C'est bien sûr différent et la/les droite(s) et centre-droit(s), en venant de gagner la présidentielle (si c'est le cas), ne seront pas si bas mais tout de même...

A propos de maires-adjoints, il est clair que les poids lourds de l'UDI, ceux qui ont le plus leurs chances, sont les candidats à la candidature de la 1e circonscription. La présence de Lachaud en particulier fait du Gard un département plus UDI que bien d'autres, ce qui rendra les duels avec l'ex-UMP d'autant plus tendus. L'UDI peut passer devant à droite au premier tour et même gagner un siège dans cette 1e circonscription, en tous cas je n'en serais pas surpris.

Dans la 5e, Bénézet est le candidat habituel et vu les tendances locales, le perdant habituel, à la dernière législative (dès le premier tour) comme aux départementales (Alès-1 / Anduze) où il s'en est sorti plus honorablement. Cette fois, il ne serait en tous cas pas le candidat d'union de la droite, ce qui rend les choses encore plus difficiles malgré un contexte national plus porteur. Cet effet "ancien candidat d'union" peut être utile pour rogner/garder quelques voix d'électeurs se souvenant de lui, inversement l'UDI peut juger utile de changer de tête même si c'est loin d'être le problème principal.
Dans la même circonscription et le même canton où ils étaient conseillers sortants, les gagnants de la départementale d'Alès-1 pourraient former un ticket à bon potentiel à gauche: Jean-Michel Suau (PCF) ancien candidat aux législatives et Geneviève Blanc, ancienne suppléante d'Eric Doulcier (pour EELV alors). Seul inconvénient, ils sont dans le même canton ce qui peut être moins bon pour le reste de la circonscription.
Le susnommé Eric Doulcier, maire de la sous-préfecture (Le Vigan), est apprécié localement mais son aura électorale ne s'étend pas assez loin, ce qui lui a fait rater l'élection départementale dans un canton très élargi. Il est au passage passé "sans étiquette" (DVG) et a été tête de liste départementale pour le DVG Saurel (maire de Montpellier, qui a fait 5%). Une candidature de sa part est possible mais sous quelle étiquette? Si c'est "sans" cela fera une candidature de plus, non sans effet dispersant. Autrement, il pourra aussi être un suppléant recherché mais pas commode.
Le député sortant W. Dumas n'a plus d'implantation territoriale particulière, ayant profité du redécoupage départemental pour passer la main. Le PS a une forte capacité de maintien, notamment dans les petites communes: aux départementales, il a gardé les cantons du Vigan et de Quissac alors qu'on pouvait pronostiquer des passages à EELV (DVG) ou FdG.
En résumé des cantons: Alès-1 PCF-EELV, Le Vigan PS, Quissac (quasi-totalité, manque Brignon -4e- et je ne vois pas laquelle d'autre) PS, La Grand'Combe gagné par le PCF au 1er tour en duel contre la droite (un des rares cantons de France sans FN, a fortiori dans un département porteur), Calvisson (une partie sur la 5e, une autre sur la 2e de Collard) PS. Un certain ancrage à gauche donc.
( http://www.francetvinfo.fr/elections/re ... &year=2015 )
La plus grosse probabilité est que la 5e reste PS, avec des menaces à gauche (surtout en cas d'union) au premier tour et côté FN au second. De ce côté, ce n'est pas dans la 5e que la digue est la moins haute, de plus, les scores aux départementales ne sont pas forcément très forts (moins de 28% dans le canton du Vigan) mais le fait que ce soit un duel contre une gauche qui aura(it) perdu la présidentielle peut jouer en faveur du candidat frontiste (qui sera vraisemblablement extérieur à la circonscription, comme aux départementales: pour faire un score sur une étiquette ce n'est pas très gênant, pour être élu ça l'est plus).
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede YannGael » Ven 1 Juil 2016 10:37

Les candidats LR pour le Gard:

1ère circonscription : Julien Plantier Adjoint au Maire de Nimes
2ème circonscription : Pascale Mourrut Ancienne Attachée parlementaire
3ème circonscription : en attente
4ème circonscription : Christophe Rivenq Directeur de Cabinet du Maire d'Alès Max Roustan, Conseiller Régional
5ème circonscription : Léa Boyer Déléguées 5eme circonscription Les Républicains , Etudiante
6ème circonscription : Richard Flandin Ajoint au Maire de Nimes
YannGael
 
Messages: 88
Inscription: Dim 30 Nov 2014 00:01

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Ven 1 Juil 2016 16:37

Sur la 3e, voir ce qui a été dit avant: c'est renvoyé au national pour éviter de se fâcher en local.
Pour le moment, il y a 2 femmes sur 5 circos pourvues donc pas de grand suspense, le trésorier national demandera une femme sur la 3e (si ce sera le cas? c'est un peu moins sûr)...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Mar 12 Juil 2016 23:38

Côté PS, le député PS "montebourgien" Patrice Prat annonce son départ du groupe parlementaire et du PS mais aussi, à mots à peine couverts, sa candidature à sa réélection.
Cependant, plus rien ne s'oppose donc à une candidature PS de quelque militant resté au bercail dans sa circonscription (la 3e), ce qui ne serait pas nécessairement une bonne idée pour garder la circonscription, certes pas au PS mais à gauche.
La 3e réserve donc quelque suspense déjà pour les investitures et possiblement pour l'élection elle-même...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede avavainouva » Lun 18 Juil 2016 14:48

Gard: une tâche rouge et une autre brune dans un océan de bleu?

Circo 1:Nîmes/ Beaucaire

Favorable à droite!

Donc au premier tour, je trouve:

Droite: 31-32%
FN: 36-37%
PS: 15-16%
FDG: 9-10%

Seuil de qualif au second tour: 21-22%

duel Droite-FN: 57-58% pour la droite


Favorable à droite


Circo 2:Saint Gilles/ Aigues mortes

Favorable au FN ! Au premier tour?

Donc au premier tour, je trouve:

Droite: 24-25%
FN: 48-49%
PS: 15-16%
FDG: 5-6%


Seuil de qualif au second tour: 19-20%

si duel Droite-FN: 54-55% pour le FN

Favorable au FN


Circo 3: Villeneuve les avignon/ Roquemaure

Très favorable à droite!

Donc au premier tour, je trouve:

Droite: 33-34%
FN: 34-35%
PS: 15-16%
FDG: 8-9%
EELV: 2-3%

Seuil de qualif au second tour: 20-21%

si duel Droite-FN: 59-60% pour la droite

Très favorable à droite


Circo 4:Alès/ Pont Saint Esprit

Favorable à droite!

Donc au premier tour, je trouve:

Droite: 33-34%
FN: 27-28%
PS: 12-13%
FDG: 19-20%
EELV: 1-2%

Seuil de qualif au second tour: 20-21%

si duel Droite-FN: 66-67% pour la droite

Si triangulaire:

Droite: 41-42%
FDG: 33-34%
FN: 23-24%


Favorable à droite


Circo 5:Anduze/ le Vigan

Indécise!

Donc au premier tour, je trouve:

Droite: 18-19%
FN: 28-29%
PS: 13-14%
FDG: 20-21%
EELV: 13-14%

Seuil de qualif au second tour: 20-21%

si duel Droite-FN: 64-65% pour la droite
si duel FDG-FN: 61-62% pour le FDG


Si triangulaire:

Droite: 29-30%
FDG: 45-46%
FN: 24-25%


Indécise : Droite ou FDG



Circo 6:Nîmes/ Uzes

Favorable pour la droite

Donc au premier tour, je trouve:

Droite: 28-29%
FN: 36-37%
PS: 14-15%
FDG: 9-10%


Seuil de qualif au second tour: 21-22%

duel Droite-FN: 57-58% pour la droite


Favorable à droite


Résumé 30:

Droite: 4-5
FN: 1-1
FDG: 0-1
Dernière édition par avavainouva le Mer 20 Juil 2016 11:56, édité 1 fois.
avavainouva
 
Messages: 968
Inscription: Sam 7 Avr 2012 09:16

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede manudu83 » Lun 18 Juil 2016 19:40

12-13% pour le PS dans la quatrième ?

J'aimerai bien connaitre la méthode de calcul
manudu83
 
Messages: 3758
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Suivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités