Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede avavainouva » Dim 28 Mai 2017 19:41

Circo 5

6 - Mme Fiona LAZAAR REM 23% --> 29.95%
10 - Mme Françoise PACHA-STIEGLER FI 18% --> 13.74%
13 - M. Philippe DOUCET SOC 16% --> 16.95%
12 - M. Gilles SAVRY LR 12% --> 13.76%
8 - M. Pierre RENUCCI FN 11%--> 9.88%
4 - M. Dominique LESPARRE COM 9% --> 7.95%
5 - M. Pascal BERTOLINI ECO 3% --> 2.43%

Autres : 8%

2nd tour:

Mme Fiona LAZAAR REM - Mme Françoise PACHA-STIEGLER FI 48-52 KO contre Doucet 60-40


Circo 8

1 - M. François PUPPONI SOC 34% --> 38.37%
2 - Mme Pamela HOCINI FI 21% --> 12.06%
7 - Mme Chantal GROLIER UDI 20% --> 10.93%
6 - Mme Tifanny ALLEAU FN 12% --> 11.52%
14 - Mme Laëtitia ZIDÉE ECO 3% --> 1.92%
15 - M. Mohammed FARID COM 3% --> 2.85%

Autres : 7%


2nd tour:

M. François PUPPONI SOC Mme Pamela HOCINI FI 58-42

M. François PUPPONI SOC Mme Chantal GROLIER UDI 60-40

Complétement KO, Samy DEBAH est sorti de nulle part 65-35 pour Pupponi
Dernière édition par avavainouva le Lun 26 Juin 2017 15:02, édité 1 fois.
avavainouva
 
Messages: 968
Inscription: Sam 7 Avr 2012 09:16

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede ploumploum » Lun 29 Mai 2017 22:57

1ère circonscription : un ticket LREM inéligible ?

Le Parisien indique que le suppléant Michel Alexeef, chef d'entreprise, pourrait être inéligible car il a été président du conseil de prud'hommes du val-d'Oise de janvier 2016 à janvier 2017. Or ce critère est l'un des cas d'inéligibilité prévu à l'article LO132 du Code électoral :
II.-Sont inéligibles en France dans toute circonscription comprise en tout ou partie dans le ressort dans lequel ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins d'un an à la date du scrutin les titulaires des fonctions suivantes :
[...]

12° Les présidents des tribunaux de commerce et les présidents des conseils de prud'hommes


La candidate titulaire LREM assure que c'est un "non-problème" :
Isabelle Muller-Quoy parle de son côté d'un « non-problème ». « Il y a des rumeurs lancées par les candidats adverses, explique-t-elle. C'est une querelle juridique et administrative de personnes qui sentent qu'elles perdent les élections ». Et la maire-adjointe de Champagne-sur-Oise de revenir sur le dépôt de sa candidature. « La préfecture a intégralement validé mon dossier. J'ai été enregistré par la directrice du service. À aucun moment on ne m'a fait une remarque sur ce problème. En plus aujourd'hui mon suppléant n'est plus président du conseil des Prud'hommes, mais vice-président ».

Isabelle Muller-Quoy assure que « [sa] candidature ira jusqu'au bout ». « Il n'y a pas de jurisprudence sur le sujet, souffle-t-elle. Aujourd'hui je suis en mesure de mener l'élection jusqu'à son terme et de mener un combat politique sur des débats de fond».


Mais le Code électoral semble lui donner tort :
Article L155 (sur les suppléants) :
Cette déclaration doit également indiquer les nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile et profession de la personne appelée à remplacer le candidat élu en cas de vacance du siège. Elle doit être accompagnée de l'acceptation écrite du remplaçant ; celui-ci doit remplir les conditions d'éligibilité exigées des candidats. Il joint les pièces de nature à prouver qu'il répond à ces conditions.



http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/ ... 996225.php

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... e=20170529
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12589
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede Herimene » Lun 29 Mai 2017 23:07

Oui, ça me semble être une méconnaissance manifeste du code électoral de la part de la candidate titulaire, pourtant les annulations de Législatives pour cause d'inéligibilité du suppléant, c'est déjà arrivé de nombreuses fois et notamment avec le suppléant de Patrick Devedjian sous la toute dernière législature.

Si la circonscription passe à LREM, on devrait avoir une partielle d'ici 6 mois environ... car il serait franchement très étonnant qu'aucun concurrent ne présente ce motif devant le Conseil constitutionnel et que celui-ci n'ait pas pour décision l'annulation de l'élection.
Herimene
 
Messages: 1469
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede Azertyuiop » Lun 29 Mai 2017 23:14

Tiens, mais c'est que j'apprends que je vais être amené à revoter en décembre :-) Génial, j'adore ça, voter !

Etant donné que l'élection de la candidate LREM me paraît très probable, et vu que l'inéligibilité me paraît manifeste, je peux déjà bloquer mes dimanches d'automne .
Azertyuiop
 
Messages: 1432
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede plaisance » Mar 30 Mai 2017 17:20

Peut-on avoir un pronostic sur la 9ème ?
plaisance
 
Messages: 8
Inscription: Lun 6 Fév 2017 12:59

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede Azertyuiop » Mar 30 Mai 2017 20:00

Mes prévisions pour mon département :


1ère circonscription :

1er tour :
Isabelle Muller-Quoy (LREM) : 27%
Antoine Savignat (LR) : 21%
Denise Cornet (FN) : 21%
Leïla Saïb (FI) : 13%
Sandra Nguyen Derosier (PS) : 7%
Benedicte Ariès (EELV) : 3%
Le reste : 8% (tous les candidats à moins de 3% individuellement)


2nd tour : possibilité 1
Isabelle Muller-Quoy (LREM) : 55%
Antoine Savignat (LR) : 45%

2nd tour : possibilité 2
Isabelle Muller-Quoy (LREM) : 58%
Denise Cornet (FN) : 42%


Je suis presque sûr que ma circonscription ira à LREM... pour quelques mois au moins. La probable élection partielle qui suivrait une éventuelle annulation de la députée élue pour cause d'inéligibilté sera sans doute l'élection qui déterminera la couleur politique de la circonscription pour la majeure partie de la XVèm législature.


2ème circonscription :

1er tour :

Guillaume Vuilletet (LREM) : 28%
Axel Poniatowski (LR) : 22%
Stéphane Capdet (FN) : 16%
Sylvie Geoffroy-Martin (FI) : 13%
Ayda Hadizadeh (PS) : 8%
Philippe Vinet (DLF) : 3,5%
Marc Denis (EELV) : 2,5%
Jean-Michel Ruiz (PCF) : 2%
Le reste : 5% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)


2nd tour :
Guillaume Vuilletet (LREM) : 55%
Axel Poniatowki (LR) : 45%


Guimmaume Vuilletet semble bien parti pour prendre sa revanche de 2012.



3ème circonscription :

1er tour :

Cécile Rilhac (LREM) : 32%
Nicole Lanaspre (LR) : 22%
Fabienne Daumas (FN) : 16%
Sébastien Davignon (FI) : 14%
Nelly Leon (PS) : 7,5%
Pierrette Borgne (EELV) : 2%
Laurent Jallu (PCF) : 2%
Le reste : 4,5% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)


2nd tour :
Cécile Rilhac (LREM) : 57%
Nicole Lanaspre (LR) : 43%

Suspense très faible ici.


4ème circonscritpion :

1er tour :

Naïma Moutchou (LREM) : 35%
Claude Bodin (LR) : 22%
Cathy Pinheiro (FI) : 13%
Olivia Nalpas (FN) : 12%
Marie-José Beaulande (PS) : 8%
Emmanuel Rodriguez (EELV) : 2%
Estelle Auboin (PCF) : 2%
Le reste : 6% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)


2nd tour :
Naïma Moutchou (LREM) : 60%
Claude Bodin (LR) : 40%

L'ancien député perdra largement au second tour face à la candidate macroniste.


5ème circonscription :

1er tour :

Fiona Lazaar (LREM) : 25%
Françoise Pacha-Stiegler (FI) : 16%
Gilles Savry (LR) : 16%
Pierre Rennucci (FN) : 14%
Dominique Lesparre (PCF) : 11%
Philippe Doucet (PS) : 10%
Pascal Bertolini (EELV) : 2%
Le reste : 6% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)


2nd tour : possibilité 1
Fiona Lazaar (LREM) : 54%
Françoise Pacha-Stiegler (FI) : 46%

2nd tour : possibilité 2
Fiona Lazaar (LREM) : 67%
Gilles Savry (LR) : 33%

La division pourrait coûter son second tour au Front de gauche. Mais dans les deux cas, victoire de LREM. Un peu à l'arrache face à la FI : victoire écrasante face à LR.


6ème circonscription :

1er tour :

Nathalie Elimas (MoDem) : 34%
Luc Strehaiano (LR) : 26%
Serge Grossvak (FI) : 13%
Jean-Michel Dubois (FN) : 12%
Guilaine Pestie (PS) : 8%
François Delcombre (EELV) : 2%
Le reste : 5% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)

2nd tour :
Nathalie Elimas (MoDem) : 59%
Luc Strehaiano (LR) : 41%

Très peu de suspense ici donc.


7ème circonscription :

1er tour :

Jérôme Chartier (LR) : 28%
Dominique Da Silva (LREM) : 27%
Gilles Monsillon (FI) : 14%
Bruno Marcel (FN) : 14%
Rita Maalouf (PS) : 7%
Le reste : 10% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)

2nd tour :
Dominique Da Silva (LREM) : 54%
Jérôme Chartier (LR) : 46%

Circonscription plus serrée que la moyenne du département : on ne peut pas totalement exclure une victoire sur le fil du sortant.


8ème circonscription :

1er tour :

Pupponi (PS) : 30%
Chantal Groslier (UDI) : 23%
Pamela Hocini (FI) : 21%
Tifanny Alleau (FN) : 13%
Mohamed Farid (PCF) : 4%
Le reste : 9% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)

2nd tour : possibilité 1
Pupponi (PS) : 57%
Chantal Groslier (UDI) : 43%

2nd tour : possibilité 2
Pupponi (PS) : 54%
Pamela Hocini (FI) : 46%

Cas un peu particulier où LREM ne présente pas de candidat, ouvrant ainsi la voie à une réélection du sortant. En cas de duel possible avec la FI, la victoire ne serait toutefois pas si large. Toute petite chance pour la FI donc.


9ème circonscription :

1er tour :

Zivka Park (LREM) : 24%
Mikael Sala (FN) : 21%
Véronique Danet-Dupuis (FI) : 16%
Anthony Arciero (LR) : 15%
Luc Broussy (PS) : 8,5%
Thierry Chiabodo (PCF) : 3%
Denis Vigouroux (DLF) : 2,5%
Le reste (10%) : (tous les candidats à moins de 2% individuellement)

2nd tour :
Zivka Park (LREM) : 58%
Mikael Sala (FN) : 42%

Victoire confortable de LREM face au FN.


10ème circonscription :

1er tour :

Aurélien Tache (LREM) : 30%
Katia Noin Ledanois (FI) : 20%
Virginie Tinland (LR) : 16%
Anne Cloutier (FN) : 14%
Dominique Lefebvre (PS) : 13%
Le reste : 7% (tous les candidats à moins de 2% individuellement)

2nd tour :
Aurélien Tache (LREM) : 56%
Katia Noin Ledanois (FI) : 44%

Victoire facile du candidat macroniste ici également.


Là où la parti se présente, on se dirige donc vers un grand chelem de LREM dans le département avec 6 circonscritpiosn acquises, 2 à probabilité très élevées (la 1ère et la 5ème) et une où LREM est grand favori mais qui sera à surveiller néanmoins : la 7ème.

Dans le détail, LR peut nourrir des espoirs dans la 1ère et la 7ème. Finalement, la 2ème et la 6ème me semblent bien trop compliquées pour la droite.
Quat à la FI, elle peut carresser des espoirs dans la 5ème, et éventuellement dans la 8ème. Qualification au second tour en vue dans la 10ème et bon score au second tour mais la marge reste importante.
Le PS devrait garder la 8ème : infime doute en cas de qualification de la FI.

Bilan :
LREM : 6-10 (10 à une écrasante probabilité)
PS : 0-1 (1 avec une très forte probabilité)
LR : 0-2 (0 à une écrasante probabilité)
FI : 0-2 (0 à une écrasante probabilité)
FN : 0
Azertyuiop
 
Messages: 1432
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede Estagel66 » Mar 30 Mai 2017 22:17

Je suis étonné par les études faîtes par plusieurs contributeurs.
En cas de duel LREM-LR/UDI, vous donnez comme certain le report des voix de gauche sur LREM. Sur le terrain, je constate, au contraire, qu'à part les électeurs PS (dans une majorité) se reportent sur LREM, les reports du PC, de FI et Ext-g devraient être exécrables tandis que les électeurs du FN voteront au 2nd tour pour le candidat opposé au candidat macroniste qu'il soit LR ou même FI.

Au 1er tour, LREM fera un bon score mais ses réserves de voix seront très faibles pour le 2nd tour. Cet handicap va beaucoup le pénaliser dans nombre de circonscriptions.

Prenons l'exemple de la 95-01 : LREM de 27% (1er tour) à 55% (2nd tour) avec le PS à 7%. Expliquez nous votre calcul. Merci
Estagel66
 
Messages: 293
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede manudu83 » Mar 30 Mai 2017 22:30

Estagel66 a écrit:Je suis étonné par les études faîtes par plusieurs contributeurs.
En cas de duel LREM-LR/UDI, vous donnez comme certain le report des voix de gauche sur LREM. Sur le terrain, je constate, au contraire, qu'à part les électeurs PS (dans une majorité) se reportent sur LREM, les reports du PC, de FI et Ext-g devraient être exécrables tandis que les électeurs du FN voteront au 2nd tour pour le candidat opposé au candidat macroniste qu'il soit LR ou même FI.

Au 1er tour, LREM fera un bon score mais ses réserves de voix seront très faibles pour le 2nd tour. Cet handicap va beaucoup le pénaliser dans nombre de circonscriptions.

Prenons l'exemple de la 95-01 : LREM de 27% (1er tour) à 55% (2nd tour) avec le PS à 7%. Expliquez nous votre calcul. Merci


L'expérience montre que les reports ne sont pas très bon du FN vers la droite, et qu'inversement les reports de la gauche vers le centre sont loin d'être négligeable
Dans l'exemple de la 95-01

Isabelle Muller-Quoy (LREM) : 27%
Antoine Savignat (LR) : 21%
Denise Cornet (FN) : 21%
Leïla Saïb (FI) : 13%
Sandra Nguyen Derosier (PS) : 7%
Benedicte Ariès (EELV) : 3%
Le reste : 8% (tous les candidats à moins de 3% individuellement)

66% du PS et EELV se reporte sur LREM, ainsi que 20% de la FI
27+6.5+2.5 = 36
50% du FN se reporte sur la droite
21+10.5=31.5

Rapport 36.5/31.5 ==> 53% LREM - 47 LR
manudu83
 
Messages: 3758
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede Azertyuiop » Mar 30 Mai 2017 22:44

Connaissant ma circo, je ne pense pas que seulement 50% des électeurs FN voteront à droite ici. Mais si je vois un LREM un peu plus haut que les 53% trouvés par Manudu83, c'est que je vois des reports de la FI nettement plus élevés que 20% : de l'ordre de 40-45%. A cela je rajoute de faibles reports du FN vers LREM (entre 5 et 10% peut-être), essentiellement composés d'électeurs un peu pommés idéologiquement dont le seul but est de voter contre le "système des partis dominants". Je vois aussi des reports marginaux du PS et de la FI vers la droite, mais pas de nature à modifier le rapport de forces.
Azertyuiop
 
Messages: 1432
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Elections législatives de 2017 dans le Val-d'Oise

Messagede ploumploum » Lun 5 Juin 2017 18:58

ploumploum a écrit:1ère circonscription : un ticket LREM inéligible ?

Le Parisien indique que le suppléant Michel Alexeef, chef d'entreprise, pourrait être inéligible car il a été président du conseil de prud'hommes du val-d'Oise de janvier 2016 à janvier 2017. Or ce critère est l'un des cas d'inéligibilité prévu à l'article LO132 du Code électoral :
II.-Sont inéligibles en France dans toute circonscription comprise en tout ou partie dans le ressort dans lequel ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins d'un an à la date du scrutin les titulaires des fonctions suivantes :
[...]

12° Les présidents des tribunaux de commerce et les présidents des conseils de prud'hommes


La candidate titulaire LREM assure que c'est un "non-problème" :
Isabelle Muller-Quoy parle de son côté d'un « non-problème ». « Il y a des rumeurs lancées par les candidats adverses, explique-t-elle. C'est une querelle juridique et administrative de personnes qui sentent qu'elles perdent les élections ». Et la maire-adjointe de Champagne-sur-Oise de revenir sur le dépôt de sa candidature. « La préfecture a intégralement validé mon dossier. J'ai été enregistré par la directrice du service. À aucun moment on ne m'a fait une remarque sur ce problème. En plus aujourd'hui mon suppléant n'est plus président du conseil des Prud'hommes, mais vice-président ».

Isabelle Muller-Quoy assure que « [sa] candidature ira jusqu'au bout ». « Il n'y a pas de jurisprudence sur le sujet, souffle-t-elle. Aujourd'hui je suis en mesure de mener l'élection jusqu'à son terme et de mener un combat politique sur des débats de fond».


Mais le Code électoral semble lui donner tort :
Article L155 (sur les suppléants) :
Cette déclaration doit également indiquer les nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile et profession de la personne appelée à remplacer le candidat élu en cas de vacance du siège. Elle doit être accompagnée de l'acceptation écrite du remplaçant ; celui-ci doit remplir les conditions d'éligibilité exigées des candidats. Il joint les pièces de nature à prouver qu'il répond à ces conditions.



http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/ ... 996225.php

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... e=20170529


Suite :

Benjamin Chkroun, élu régional UDI (président du PRV 95), a envoyé une lettre au préfet.
Théoriquement et si LREM se qualifie au second tour (ce qui est plus que probable), le préfet pourrait rejeter la candidature pour le 18 juin (articles L159 et L162 du Code électoral). mais évidemment, le scrutin serait complètement faussé et l'annulation par le Conseil Constitutionnel.
http://www.leparisien.fr/ableiges-95450 ... 018719.php

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... e=20170605
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12589
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités