Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede pba » Jeu 6 Juil 2017 12:21

Intéressant débat .

Réduire le nombre de parlementaires est assez démago, par ce que le nombre de députés est dans la moyenne européenne.
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 29815.html

De plus, on est passé en France de 482 députés en 1962 à 577 actuellement (+20%), alors que la population a augmenté de 42%
On veut faire croire au "bon peuple "que ces messieurs dames ne font rien, coûte cher ! Si c'est 1 milliard par an pour près de 1000 parlementaires, c'est 1 million par parlementaire et 15 euro par français !

Réduire le nombre et instiller une part de proportionnelle, c'est un exercice difficile,
sauf à tordre le coup à cette fameuse "proximité ". Rappellons encore une fois, que le parlementaire est avant tout un élu de la NATION et non député de son coin ou sénateur de son département, et en partie de son coin.
Les élus régionaux, départementaux, municipaux ne sont -ils pas là pour faire preuve de proximité ????
Ou alors, on parle de proximité des parlementaires avec les élus de leur "coin " ? Sans doute que les strates étant nombreuses et le nombre d'élus par strate parfois conséquent, si bien que le nombre d'élus non nationaux sont sans doute trop nombreux ...
Ne pas oublier que vu le rôle constitutionnel du Sénat le nombre de sénateurs doit être de 60% de celui des députés .
On doit sans doute réaffirmer que l'assemblée nationale doit être élu sur une base démographique et que le Sénat doit intégrer une donnée territoriale; ainsi, à mon point de vue, s'il y a réduction, elle doit être la même pour tous les départements de métropole et d'outre-mer à l'assemblée, mais avoir un correctif territorial au Sénat; dans cette logique, les Français de l'étranger ne devrait être présent qu'au Sénat .

Faut-il une part de proportionnelle directe ou une proportionnelle correctrice ( c’est-à-dire réservés aux partis défavorisés au scrutin majoritaire en sièges au regard du nombre de suffrages obtenus) comme le préconisait la commission Balladur
https://www.lesechos.fr/26/09/2007/LesE ... licate.htm
pba
 
Messages: 666
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede Relique » Jeu 6 Juil 2017 12:46

pba a écrit:On veut faire croire au "bon peuple "que ces messieurs dames ne font rien, coûte cher !


Remarquez, vus les compte rendu des séances en commission sur la nouvelle loi/ordonnances travail, on peut comprendre pourquoi LREM pense que les députés ne servent à rien. Ceux de leur groupe ne sont pas illustrés par une implication dans l'élaboration de la loi par le Parlement.
http://lelab.europe1.fr/video-evidemmen ... te-3381749
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede pmf » Jeu 6 Juil 2017 14:24

Je rejoins pba dans sa protestation sur le caractère démagogique de la diminution du nombre de Parlementaires.
Il est vrai que l'opinion publique serait, et j'emploie à dessein le conditionnel, demandeuse de la réduction ce qui est en contradiction avec l'appel de cette opinion publique aux Parlementaires pour intervenir dès que survient un problème local d'emploi, d'équipement, de droit sociaux, de problèmes fiscaux, de transports, de culture, de sports, d'éducation, de formation professionnelle, etc.

Je veux bien acquiescer à une réduction du nombre de Parlementaires mais limitons celle-ci à 497 pour les Députés et conservons 348 Sénateurs car la très grande majorité des Sénateurs sont des législateurs et des contrôleurs des dépenses publiques très actifs.

Quant à une dose de proportionnelle pour les élections legislatives, elle pourrait porter sur 101 sièges ce qui correspondrait au nombre de Départements actuels. Le cadre de ce scrutin proportionnel serait dans mon esprit National et prévoierais deux tours pour favoriser des alliances de second tour tout en prévoyant un minimum de représentation pour les listes obtenant 5 pour cent au premier tour avec possibilité de participer à une fusion pour les listes ayant obtenu 2,50 pour cent au premier tour.
pmf
 
Messages: 997
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede ploumploum » Jeu 6 Juil 2017 15:42

pba a écrit:Intéressant débat .

Réduire le nombre de parlementaires est assez démago, par ce que le nombre de députés est dans la moyenne européenne.
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 29815.html

De plus, on est passé en France de 482 députés en 1962 à 577 actuellement (+20%), alors que la population a augmenté de 42%
On veut faire croire au "bon peuple "que ces messieurs dames ne font rien, coûte cher ! Si c'est 1 milliard par an pour près de 1000 parlementaires, c'est 1 million par parlementaire et 15 euro par français !



Content de voir que je ne suis pas le seul à penser cela.


Sinon, je constate que nos bons médias biaisent encore l'analyse en se focalisant uniquement sur le modèle allemand. Si on compare avec d'autres pays européens (dont on vante les mérites à longueur de journées afin de mieux enterrer le modèle français), on constate la chose suivante :

Classement par ordre croissant du ratio "1 député/x habs"au niveau de l'UE (j'exclus les Sénats)

Espagne (46,4 millions d'habs)
350 députés---> 1 député pour 132 500 habs

Allemagne (82 800 000 habs)
630 députés = 1 député pour 131 400 habs


France (67,600 millions d'habs)
577 députés--> 1 député pour 117 000 habs



Pays-Bas (17,108 millions d'habs)
150 députés--> 1 député pour 114 000 habs)

Rouyaume-Uni (65,1 millions d'habs)
650 députés---> 1 député pour 100 100 habs

Italie (61,300 millions d'habs)
630 députés --> 1 député pour 97 300 habs)

Pologne (38,505 millions d'habs)
460 députés---> 1 député pour 83 700 habs

Belgique (11,356 millions d'habs)
150 députés---> 1 député pour 75 700 habs

Roumanie (19,9 millions d'habs)
329 députés---> 1 député pour 60 500 habs

République Tchèque (10 578 000 habs)
200 députés---> 1 député pour 52 900 habs

Hongrie (9,83 millions d'bas)
199 députés--> 1 député pour 49 400 habs)

Autriche (8,6 millions d'habs)
183 députés---> 1 député pour 47 000 habs

Portugal (10,4 millions d'habs)
230 députés : 1 député pour 45 200 habs

Slovaquie (5,410 millions d'habs)
150 députés--> 1 député pour 36 100 habs

Grèce (10,8 millions d'habs)
300 députés---> 1 député pour 36 000 habs

Danemark (5,700 millions d'habs)
179 députés ---> 1 député pour 31 800 habs

Irlande (4,757 millions d'habs)
158 députés --> 1 député pour 30 100 habs

Bulgarie (7,2 millions d'habs)
240 députés ---> 1 pour 30000 habs

Suède (10 millions d'habs)
349 députés --> 1 député pour 28 600 habs)

Croatie (4,22 millions d'habs)
151 députés --> 1 député pour 28000 habs

Finlande (5,500 millions d'habs)
200 députés---> 1 député pour 27 500 habs

Slovénie (2,062 millions d'habs)
90 députés--> 1 député pour 22 900 habs

Lituanie (2,94 millions d'habs)
141 députés --> 1 député pour 20 900 habs)

Lettonie
(2 millions d'habs)
100 députés--> 1 député pour 20 000 habs)

Chypre (839 000 habs)
56 députés ---> 1 pour 15 000 habs

Estonie (1,31 million d'habs)
100 députés---> 1 député pour 13 000 habs)

Luxembourg (591 000 habs)
60 députés ---> 1 député pour 9850 habs

Malte (447 000 habs)
67 députés --> 1 député pour 6 700 habs)



deux, trois remarques :
- la France a le 3ème plus faible ratio de l'UE. Effectivement, l'Espagne et l'Allemagne (cités dans l'article) font "mieux" que nous...dommage que les luxembourgeois et maltais ne soient pas cités...

- si on inclut le Sénat français (et qu'on exclut es autres Chambres Hautes), on arrive un ratio de 1 parlementaire pour 73 100 habs (9ème ratio)

- si on comptabilise toutes les chambres hautes,le classement ci dessus donnerait : Allemagne, Pays-Bas, France.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede manudu83 » Jeu 6 Juil 2017 16:05

Le ratio est évidemment corrélé à la population sinon on aurait des chambres pléthoriques dans les pays très peuplé, et un seul député à Malte...
pour rappel :
Inde : 1 député pour 2.4 millions d'habitants
USA : 1 député pour 738 000 habitants
Russie : 1 député pour 320 000 habitants
Japon : 1 député pour 264 000 habitants
manudu83
 
Messages: 3757
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Débattons sur le mode de scrutin

Messagede RAYAN DU 09 » Jeu 6 Juil 2017 16:45

Fabien a écrit:Mon idée:

- maintien du nombre de sièges actuel

- 50% de sièges au scrutin majoritaire, en confiant le redécoupage à une commission indépendante où chaque groupe parlementaire pourra désigner des membres, et en garantissant au moins un siège par département quelle que soit sa population

- suppression des sièges des français de l'étranger, qui ont prouvé leur non-pertinence au vu du niveau d'abstention, et même leur nocivité quand ils permettent l'élection d'un député défendant les intérêts d'une puissance étrangère et non ceux de la France (cas de Meyer Habib, qui ne sa cache pas d'être à l'assemblée pour servir Israël!)

- 50% sur listes nationales de la façon suivante: la moitié de ce total à la proportionnelle intégrale des listes ayant obtenu plus de 3% des suffrages exprimés, le reste selon un système calqué sur celui des municipales

Ce système permettrait de mieux représenter les forces minoritaires, tout en évitant l'émiettement et les majorités introuvables!


Ton idée est intéressante même si selon moi si proportionnelle il doit y'avoir elle doit être intégrale
RAYAN DU 09
 
Messages: 198
Inscription: Sam 12 Mar 2011 00:56

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede Fabien » Jeu 6 Juil 2017 17:22

ploumploum a écrit:
pba a écrit:Intéressant débat .

Réduire le nombre de parlementaires est assez démago, par ce que le nombre de députés est dans la moyenne européenne.
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 29815.html

De plus, on est passé en France de 482 députés en 1962 à 577 actuellement (+20%), alors que la population a augmenté de 42%
On veut faire croire au "bon peuple "que ces messieurs dames ne font rien, coûte cher ! Si c'est 1 milliard par an pour près de 1000 parlementaires, c'est 1 million par parlementaire et 15 euro par français !



Content de voir que je ne suis pas le seul à penser cela.


Sinon, je constate que nos bons médias biaisent encore l'analyse en se focalisant uniquement sur le modèle allemand. Si on compare avec d'autres pays européens (dont on vante les mérites à longueur de journées afin de mieux enterrer le modèle français), on constate la chose suivante :

Classement par ordre croissant du ratio "1 député/x habs"au niveau de l'UE (j'exclus les Sénats)

Espagne (46,4 millions d'habs)
350 députés---> 1 député pour 132 500 habs

Allemagne (82 800 000 habs)
630 députés = 1 député pour 131 400 habs


France (67,600 millions d'habs)
577 députés--> 1 député pour 117 000 habs



Pays-Bas (17,108 millions d'habs)
150 députés--> 1 député pour 114 000 habs)

Rouyaume-Uni (65,1 millions d'habs)
650 députés---> 1 député pour 100 100 habs

Italie (61,300 millions d'habs)
630 députés --> 1 député pour 97 300 habs)

Pologne (38,505 millions d'habs)
460 députés---> 1 député pour 83 700 habs

Belgique (11,356 millions d'habs)
150 députés---> 1 député pour 75 700 habs

Roumanie (19,9 millions d'habs)
329 députés---> 1 député pour 60 500 habs

République Tchèque (10 578 000 habs)
200 députés---> 1 député pour 52 900 habs

Hongrie (9,83 millions d'bas)
199 députés--> 1 député pour 49 400 habs)

Autriche (8,6 millions d'habs)
183 députés---> 1 député pour 47 000 habs

Portugal (10,4 millions d'habs)
230 députés : 1 député pour 45 200 habs

Slovaquie (5,410 millions d'habs)
150 députés--> 1 député pour 36 100 habs

Grèce (10,8 millions d'habs)
300 députés---> 1 député pour 36 000 habs

Danemark (5,700 millions d'habs)
179 députés ---> 1 député pour 31 800 habs

Irlande (4,757 millions d'habs)
158 députés --> 1 député pour 30 100 habs

Bulgarie (7,2 millions d'habs)
240 députés ---> 1 pour 30000 habs

Suède (10 millions d'habs)
349 députés --> 1 député pour 28 600 habs)

Croatie (4,22 millions d'habs)
151 députés --> 1 député pour 28000 habs

Finlande (5,500 millions d'habs)
200 députés---> 1 député pour 27 500 habs

Slovénie (2,062 millions d'habs)
90 députés--> 1 député pour 22 900 habs

Lituanie (2,94 millions d'habs)
141 députés --> 1 député pour 20 900 habs)

Lettonie
(2 millions d'habs)
100 députés--> 1 député pour 20 000 habs)

Chypre (839 000 habs)
56 députés ---> 1 pour 15 000 habs

Estonie (1,31 million d'habs)
100 députés---> 1 député pour 13 000 habs)

Luxembourg (591 000 habs)
60 députés ---> 1 député pour 9850 habs

Malte (447 000 habs)
67 députés --> 1 député pour 6 700 habs)



deux, trois remarques :
- la France a le 3ème plus faible ratio de l'UE. Effectivement, l'Espagne et l'Allemagne (cités dans l'article) font "mieux" que nous...dommage que les luxembourgeois et maltais ne soient pas cités...

- si on inclut le Sénat français (et qu'on exclut es autres Chambres Hautes), on arrive un ratio de 1 parlementaire pour 73 100 habs (9ème ratio)

- si on comptabilise toutes les chambres hautes,le classement ci dessus donnerait : Allemagne, Pays-Bas, France.


Si le projet de Macron aboutit, cela nous donnerait 1 député pour 175 584 habitants, proportionnellement à la population le plus faible nombre de parlementaires de toute l'UE.
Cette réforme fait sens avec le recours aux ordonnances, d'une façon générale une pratique du pouvoir très peu ouverte au débat, et le rôle croissant joué par les lobbies au détriment de parlementaires transformés en simple relais. C'est scandaleux, de mon point de vue, mais cohérent.
Fabien
 
Messages: 1436
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede Relique » Lun 10 Juil 2017 17:23

Je me suis amusé à imaginer ce que donnerait, pour un département (le plus peuplé, le Nord), la réduction de moitié du nombre de circonscriptions. On aurait, selon les calculs plus haut dans le sujet, 11 circonscriptions au lieu de 21. Forcément, comme 21 est un nombre impair, le redécoupage est "Marleixien" dans son charcutage. Mais un peu américain aussi. Dans le sud du département, il y a actuellement 8 circonscriptions, mais 3 dans les arrondissements Cambrai-Avesnes et 5 dans les arrondissements Douai-Valenciennes. Il a donc fallu coupler une circonscription de chacun des deux groupes.

Pour le reste du département, j'ai plus ou moins charcuté les circonscriptions 14, 11 et 6 pour donner des poids relativement équivalents aux circonscriptions restantes (7 circonscriptions pour 13 actuellement).

Voila à quoi ressemble le redécoupage:

Dunkerque:
13+(14) = Cantons de Dunkerque 1, 2, Grande Synthe et Coudekerque-Branche

Bailleul-Hazebrouck-Armentières
15+(11)+(14)= Cantons de Wormehout, Bailleul, Hazebrouck, (Armentières - Capinghem, Frelinghien, Houplines, Prémesques, Deûlémont, Warneton, Pérenchies)

Lille-Lambersart
4+(11) = Cantons de Lille 1, (6 - Loos, Santes), (Lambersart - Bousbecque, Linselles), (Armentières - Armentières, Erquinghem-Lys, La Chappelle-d'Armentières, Bois-Grenier), (Annoeullin = Radinghem-en-Weppes, Le Maisnil)

Tourcoing-Marcq-en-Baroeul
9+10

Roubaix
8+7+(6) = Cantons de Roubaix 1, 2, Croix, (Villeneuve d'Ascq - Villeneuve d'Ascq), (Templeuve = Baisieux, Chéreng, Gruson, Camphin-en-Pévèle, Wannehain, Bourghelles, Cysoing)

Lille-Villeneuve d'Ascq-Templeuve-Orchies
(6)+2 = Cantons de Lille 3, 4, (Villeneuve d'Ascq - Forest-sur-Marque, Sailly-lez-Lannoy, Willems), (Templeuve - Baisieux, Chéreng, Gruson, Camphin-en-Pévèle, Wannehain, Bourghelles, Cysoing), (Orchies - Anhiers, Auby, Bouvignies, Flines-lez-Raches, Râches, Raimbeaucourt, Roost-Warendin), (Annoeullin = Phalempin, Wahagnies, Ostricourt)

Lille-Annoeullin
5+1

Maubeuge-Avesnes:
3+12

Douai-Cambrai
17+18

Valenciennes-Saint-Amand
20+21

Denain-Marchiennes
16+19


Ce redécoupage est tout à fait tendancieux (il garde un émiettement de Lille), mais il me semble que si macronistes devaient redécouper, ça ressemblerait peut-être à cela.

Il aurait pour conséquence l'élimination de tous les candidats de gauche du 2ème tour.
Il y aurait 6 duels Droite-En Marche; 4 En-Marche FN et 1 Droite-FN

Dans le détail:
Dans la circonscription de Dunkerque, le député de la 13è, Hutin (MRC) ne parviendrait pas à se maintenir. En lui ajoutant les voix socialistes et radicales de la partie de la 14è ajoutée, il obtiendrait 16,6% des votants contre 22,7% pour le FN et 23,2% pour En Marche. La droite et FI suivrait à 12,9%, puis les écolos, le PCF et l'extrême gauche. Dans un contexte de moins bonne performance d'En Marche (en 2022 pourquoi pas), le sortant MRC aurait une meilleure chance et pourrait conserver la circonscription.

Dans la circonscription des Flandres et d'Armentières, Paul Christophe (LR) et Temmerman (LREM) arriveraient en tête côte à côte. Si En Marche serait devant, il est probable que la droite au deuxième tour conserve la circonscription.

Dans la circonscription Lille-Lambersart, En Marche serait largement en tête (34%) suivi de la droite (19%), de FI (12,6%), du FN (12,4%) et plus loin du PS-PRG (5%) et des écolos. Vus les rattrapages observés dans ces circonscription, En Marche devrait quand même l'emporter.

Dans la circonscription Tourcoing-Marcq-en-Baroeul, c'est sensiblement similaire, sauf que la droite serait un peu meilleure (25,7%), le FN et FI plus bas (11,9 et 11,6%), tout comme le PS-PRG (3,7%). La droite, cette fois-ci, l'emporterait, même si ça serait serré.

Dans la circonscription de Roubaix, on retrouve le même ordre de tête, mais avec cette fois-ci en Marche à 33,5%, la droite seulement à 18,5%, FN à 16,4% et FI à 15,2%. Les DVG-PS-PRG seraient un peu mieux à 6,5%. En Marche conserverait probablement la circonscription.

Dans la circonscription Lille-Villeneuve d'Ascq-Templeuve-Orchies, En Marche dominerait à 28,5% la droite à 17%. Suivraient FI 14,5%, FN 14,4% puis le PS-PRG-DVG à 11%. Une gauche plus rassemblée pourrait être en mesure de l'emporter, mais pas dans les conditions de juin dernier, FI perdrait donc son siège.

Dans la circonscription Lille-Annoeullin, En Marche serait en tête à 30,3%, devant la droite à 19,8. Là aussi, FI serait éliminé à 15%, derrière le FN à 15,5%. Le PS ne réaliserait que 5,9%. Le duel droite-En marche serait assez serré je pense, avec un léger avantage pour le député LR Huyghe. Dans un contexte moins favorable à en Marche, une gauche rassemblée devrait être en mesure d'emporter la circonscription.

Circonscription Maubeuge-Avesnes, la droite serait éliminée et le duel En Marche-FN qui correspondrait aux deux duels de juin. En Marche l'emporterait donc. Au 1er tour, EM! serait à 23,7%, derrière le FN à 24,8%, devant la droite à 15,9%, les DVG-PS rassemblés à 11,9%, la FI à 11,6%, le PCF à 4%.

Circonscription Douai-Cambrai, particulièrement tortueuse, ce serait assez serré. En Marche et le FN dans un mouchoir de poche à 23,8%, et la droite pas loin à 21,7%. La FI et le PCF suivraient à 11,8 et 5,16%(seule candidature: Beauchamp à Douai, le PCF n'ayant pas de candidat à Cambrai), le PS à 5,2%. Toute la gauche pèserait probablement autant que les trois premiers.

Circonscription de Valenciennes-Saint-Amand. On aurait pu croire un duel entre Valenciennes et Saint-Amand, mais au final, en faisant les additions, on obtient un duel Droite-FN. Il faut dire que la candidate (puis député) UDI n'affrontait aucun En Marche à Valenciennes. En additionnant ses voix à celles (peu nombreuses) de la droite de Saint-Amand, elle obtiendrait au final 19,2%. Le FN serait devant à 21,7%. Avec en Marche à 9,7% (en ne comptant que la circonscription de Saint-Amand) qui sait où ses voix seraient allées. Probablement à la droite. Le PCF finirait devant la FI, à 13,7% contre 11,4%. Le PS suivrait à 7,3%. Une gauche (ou même une gauche radicale) rassemblée serait au deuxième tour. Un Roussel soutenu par la FI affronterait probablement la droite ou l'extrême droite au deuxième tour, avec une issue assez incertaine !

Enfin, la circonscription Denain-Marchiennes verrait plutôt un duel en Marche - FN. Le FN serait loin devant à 30,4%, en Marche à 18,7%. Seulement, la FI n'avait pas opposé de candidat à Bruneel. En faisant l'addition des deux circonscription, elle obtenait 6,2% contre 14,78% au PCF. Si on additionnait les deux (un soutien à Bruneel), le PCF se qualifierait face au FN, dans un rapport de force assez équivalent à ce que Bruneel a vécu (il y aurait là 20-30, tandis que Bruneel était à 20-29 il me semble en juin; il a gagné 55-45). Si le PCF était soutenu par FI ici, la circonscription resterait PCF (et le FN perdrait son unique député nordiste). Sinon, le PS ne figure pas mal dans la circonscription, à 14,5%.

Voila, sur 11 circonscriptions, on aurait pu avoir 6 en Marche, 4 droite, 1 PCF.
Dans 5 ans, cela dit, je parierais plutôt pour un 6 droite, 2 en marche, 1 PCF, 1 dvg, 1 fn.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede Pullo » Ven 14 Juil 2017 20:36

Je rejoins ceux qui considèrent que la réduction du nombre de parlementaires est démagogique. Pour moi, il y a deux modes de scrutin convenables pour les députés :
- une proportionnelle personnalisée à l'allemande. J'entends bien l'argument de Didier Maus sur la différence de statut entre les députés élus au scrutin majoritaire et ceux élus à la proportionnelle. Mais beaucoup de gens ne connaissent pas leur député dans le mode de scrutin actuel, et ceux qui ont été élus pour la législature qui commence l'ont été sans tenir compte de leur supposé ancrage local. Bref, pas de gros problème ;

- une proportionnelle dans le cadre national, avec deux circonscriptions, la France métropolitaine Corse incluse (549 sièges), et l'Outre-Mer (23 sièges), avec un seuil à 5%.

Dans les deux cas, on supprime les circonscriptions des expatriés, encore plus mal élus que ceux du territoire national.
Pullo
 
Messages: 1184
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Réduction du nombre de parlementaires (Présidence Macron)

Messagede alamo » Sam 15 Juil 2017 09:29

Ca, ce serait juste, mais ce n'est pas l'objectif.
l'agrandissement des circonscriptions est fait pour favoriser les partis principaux et "centristes".
la proportionnelle bidon sur petit nombre d'élus a le même effet.

une arnaque de plus...
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron