Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Jean-Pierre Chevènement candidat

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede SALVAT » Mer 4 Mai 2011 21:44

Le "Ché" est de retour ! Il a annoncé qu'il se lançait personnellement dans la campagne présidentielle de 2012.
Quelques questions se posent :
-aura-t-il les parrainages en nombre suffisant ? Je n'en suis pas certain.
en 2002, le seuil des 500 a été franchi à très peu près et des retraits de parrainages successifs avaient un temps mis à mal son projet.
parmi les parrains de 2002, - vudeloin le confirmera, je pense, avec des statistiques plus précises que celle que j'avance, ce soir mais s'il le faut je reprendrai les listes -, JP CHEVENEMENT en comptait une grosse moitié venant d'élus de gauche et une petite moitié venus d'élus gaullistes (à "vudenez" 55/45).
Les parrains de gauche ont ensuite réintégré le PS (ex. les nazairiens), été battus lors d'élections nationales (ex. SUCHOD, Georges SARRE) ou locales par la volonté du PS, ou se sont intégrés/apparentés à d'autres groupes politiques(ex. DESSALLANGRE) : le noyau des fidèles s'est donc restreint...ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe pas un noyau d'élus susceptibles d'être parrains mais pas 250.
Les parrains gaullistes ont participé à la capacité à se présenter de JPC en 2002 : quelques-uns ont disparu de la scène politique locale (c'étaient des maires et conseillers généraux), d'autres se retrouvent chez Nicolas DUPONT-AIGNAN et d'autres encore ont intégré ou réintégré l'UMP (sans que l'on puisse dire leur indice de satisfaction de cette dernière démarche). Pour eux, ils avaient fait le pas pour rejoindre les "républicains de l'autre rive" et se sont trouvés démunis et laissés isolés au lendemain de l'élection de 2002, ne pouvant intégrer le MRC nettement orienté à gauche et ayant gommé le concept de "Pôle Républicain". Combien seraient en situation de refaire la démarche ? Plus de 100 ? je ne l'assurerai pas

10 ans aprés, le projet de JPC ne peut être un "remake" de 2002.
De plus, on lui a fait porter la responsabilité de l'échec de JOSPIN et donc des résultats de ce 21 avril dont il n'était tout de même pas l'artisan et une campagne d'ostracisme l'a marginalisé et deviendrait d'autant plus violente dans les semaines et mois qui viennent que les sondages marquent nettement la capacité de Marine Le Pen à faire aussi bien que son père sinon mieux.

Donc, un candidat à la peine pour trouver des soutiens et qui devra, chaque jour, défendre la légitimité de sa candidature : une charge bien difficile pour celui qui a 10 ans de plus.....et qui sera davantage sur la défensive et l'auto justification que sur l'offensive qui avait accompagné sa campagne précédente. Là résidera son handicap permanent.

Candidature de témoignage ? Le contenu de son message ne mérite-t-il que cela et un score étriqué - le 5% étant exclu.? MELENCHON, DUPONT-AIGNAN sont, chacun à sa manière, sur des thèmes semblables concernant l'essentiel (Europe, mondialisation, société davantage solidaire) et une résurrection d'un nouveau "Pôle Républicain" me semble difficile à concevoir : on ne refait jamais deux fois le même chemin en politique si l'on a connu l'échec . L'électeur est fier et celui qui ne l'a pas soutenu en 2002 ne va pas traduire par un vote qu'il se serait trompé.

Je ne réduis pas cette annonce à une espèce de chantage menant à un marchandage de sièges etc...comme il a été dit aujourd'hui sur certaines antennes : l'homme vaut nettement plus et son dernier ouvrage traduit une analyse fouillée de la crise dont il avait déjà dénoncé les causes à moyen terme mais les Cassandre ne sont que peu écoutées face aux faiseurs d'illusions.

Pour moi, il s'est assigné aujourd'hui une "mission impossible".
Chacun comprendra que ces quelques lignes et leur conclusion n'appartiennent pas au registre du dénigrement, mais à un constat.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3640
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede vudeloin » Mer 4 Mai 2011 22:24

Le MRC a une tendance existentielle, ces temps derniers...
Ce qui marque notamment avec les candidatures MRC que l'on a pu voir lors des cantonales ou des listes MRC qui commencent à voir le jour dans la perspective des sénatoriales...
Dire que le Che ne pourrait avoir les 500 signatures me semble prématuré mais en tout cas ce sera probablement très au dessus du seul nombre des élus MRC !
Ensuite, il y a une réalité politique : c'est que le projet socialiste qui peut apparaître comme ne rompant ni avec la construction libérale de l'Europe ni avec le schéma institutionnel de notre pays ne peut revendiquer représenter l'ensemble de la gauche...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede Relique » Mer 4 Mai 2011 22:31

Il est pour sûr qu'en 2007, quand sa candidature avait, un temps, été envisagée, il n'avait pas obtenu plus de 200 soutiens avant de se ranger derrière S. ROYAL. Il faut noter qu'entre 2002 et 2007, il n'y a pas eu d'élections municipales (bien qu'il y ait eu des élections régionales, cantonales, législatives, mais qui comptent moins dans la chasse au parrainage). Ses soutiens ont donc fondus assez rapidement, bien qu'il est presque certains qu'il aurait pu atteindre les 200, 250 voire 300 grande limite (à l'époque, Dupont-Aignan cherchait aussi des parrains et n'en avaient pas trouvé 500).

Reste à savoir s'il va réussir à mobiliser plus de parrains sur son projet et ses idées, très bien exposées dans son livre "La France est-elle finie ?" comme l'a dit M. Salvat dans le message précédent.

Je crois que la bataille du MRC, que ce soit à travers la menace de la candidature ou la candidature en elle-même vise d'abord à obtenir des assurances plus claires du PS aux législatives et de leur influence dans le projet PS. Je suis certain que Chevènement menace de sa candidature pour essayer de faire re-rédiger le projet PS comme un projet qui puisse aller à l'ensemble de la gauche, dont il fait partie. Une sorte de nouveau programme commun...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2001
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede RAYAN DU 09 » Jeu 5 Mai 2011 11:11

La Candidature de Jean Pierre Chevénement est une Mauvaise nouvelle pour le PS qui revoit un 21 Avril approcher mais aussi Pour Nicolas Dupont-Aignan et Dominique de Villepin.

Le mieux pour lui ce serait de se présenter aux primaires de Gauche.
RAYAN DU 09
 
Messages: 198
Inscription: Sam 12 Mar 2011 00:56

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede Relique » Jeu 5 Mai 2011 14:55

Le MRC a déjà (avec le PRG aussi) évacué cette possibilité, qu'ils ont estimé être une façon pour le PS d'étouffer les partis de gauche dans l'hégémonie d'un candidat des sondages (DSK).

C'est vrai qu'il aurait pu porter la gauche républicaine du PS, mais les militants & sympathisants PS ont en travers de la gorge, en majorité, le 21 avril 2002 qu'ils n'arrivent pas à attribuer à une mauvaise campagne de Jospin. Depuis 2002, qui a vu une réelle autocritique / remise en question du PS ?
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2001
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede RAYAN DU 09 » Jeu 5 Mai 2011 22:02

C'est vrai que la campagne de Jospin en 2002 n'était pas terrible.
Je ne l'ai pas souvent entendu dire qu'il était socialiste ce qui explique le score de Chevénement lors de cette élection
RAYAN DU 09
 
Messages: 198
Inscription: Sam 12 Mar 2011 00:56

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede SALVAT » Jeu 5 Mai 2011 22:24

Relique, je suis d'accord sur l'idée que Chevènement pourrait ainsi tenter de faire évoluer le programme du PS et retirer sa candidature, par contre je ne crois pas à une cuisine sur les sièges .... je ne l'imagine pas intervenir dans cette campagne présidentielle où il sera acteur pour la dernière fois (soit candidat...ce dont je doute, soit en appui d'une candidature ou d'un élément de programme 'Europe et mondialisation) en s'abaissant à ce niveau.
Vudeloin a raison de noter qu'il y a ici ou là des candidats MRC qui ont montré leur capacité à faire de bons scores ou même à l'emporter : les exemples du Pas de Calais (Ardres municipales et cantonales, Vimy aux cantonales) du Nord (St POL/mer (députation et municipales) illustrent un courant. Mais il faut 500 signatures et c'est lourd !!! As-tu parcouru la liste des parrains de 2002 ? Combien de lignes à retirer et combien à introduire ? C'est ce déséquilibre qui me fait conclure - peut-être un peu vite à ton goût - mais si nous participons au forum ce n'est pas pour écrire "je doute", "je ne sais pas" .
Donc, je ne vais pas revenir sur ce que j'ai écrit plus haut : pour l'instant, je maintiens !

A titre d'illustration, le journaliste Daniel RUIZ dans la Montagne d'aujourd'hui titre "Plus dure sera la claque"...."Mais à quoi peut bien rêver Chevènement ?" et d'ajouter sympathiquement "A faire moins de 1%....etc" Il rappelle que ses voix ont manqué à JOSPIN....bien entendu , le compare à "CALIGULA" (n'y a-t-il pas une erreur de nom ? CATILINA ?) ("tuer pour avoir l'illusion d'exister" sic) "il est devenu invisible" resic. Une candidature n'ayant "guère d'envergure" !

et d'évoquer "cette agitation grandissante ne sert pas le débat de haut niveau que l'on peut espérer pour notre vie politique" rien que ça !Il en rajoute par l'allusion à des marchandages de conseillers municipaux.."sauver ici ou là quelques têtes dans les conseils municipaux...".
Il est vrai qu'il ne s'agit que du journal "La Montagne Centre France" dont l'envergure géographique est vaste mais l'envergure de son contenu plus ténue et le niveau général des articles pas très élevé.... et pas de son meilleur journaliste ...mais on voit le ton et la matraquage que va utiliser le "système" pour étouffer sa voix.....
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3640
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede Relique » Ven 6 Mai 2011 15:43

J'ai surtout l'impression qu'il va falloir faire attention au portefeuille chez Chevènement.. C'avait été de justesse qu'ils avaient réussi à obtenir les 5% leur permettant de rembourser les frais de campagne. Mais là, s'il ne décolle pas, il sera peut-être traîné par cette barre du financement (qui condamnerait certainement le MRC à la dissolution ou à des dettes abyssales). Alors qu'obtenir le financement public grâce à un certain nombre (60 je crois) de circonscriptions avec plus de 1% (ce qui n'a pas été fait en 2007).

En ce qui concerne les parrainages, c'est sûr, en 2007 il y avait entre 250 et 300 signatures en moins au moment du retrait de la candidature. De plus, NDA et Villepin vont chasser les maires de droite qui avaient pu signer pour Chevènement. Ce sera très compliqué, et il est possible qu'une partie des élus de gauche ayant signé pour Chevènement le pensent encore responsable de la disqualification de Jospin en 2002, ce qui pourrait, là aussi, porter un frein à cette campagne des parrainages.

Après, en ce qui concerne les électeurs, je ne suis pas tellement inquiet pour le MRC. Pour ce qui est du programme et bien sûr des idées et des valeurs, je crois que Chevènement peut avoir une réelle écoute auprès des électeurs, comme l'ont été les candidats MRC dans le NPDC par exemple comme tu l'as justement noté ( 4 conseillers généraux obtenus lors des renouvellements 2008 et 2011 au Pas de Calais, et au moins 2 sur des sortants UMP (ceux de 2011), c'est possible ceux de 2008 aussi).

Il peut vraiment obtenir des voix de gauche et des voix de droite, et surtout des voix "apolitiques". MAIS, il y a 2002, et le battage médiatique contre lui depuis cette date. Dans presque chaque article où on parle de Chevènement, le journaliste rajoute toujours "qu'on estime que sa candidature a participé à l'élimination de Jospin au premier tour et à la qualification de Le Pen". Toujours. Forcément, ça rentre dans sa tête, et dans le sondage IFOP sur sa popularité, on voit que les jeunes ( - de 35 ans) le trouvent bien moins populaire. Déjà parce que c'est un homme du passé, certes, mais aussi et surtout, on peut le deviner, parce que tout ce dont ils se rappellent de Chevènement, c'est 2002. En 2006, les jeunes ne se souvenaient de Royal que comme de "celle qui avait voulu enlever les animés manga de Dorothée"... Au début, elle n'était pas très populaire chez le jeunes...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2001
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede Alexis12 » Lun 9 Mai 2011 21:38

Bonsoir , je viens de parcourir rapidement le sujet , je voudrais d'abord commenter le débat sur les parrainages . Pour moi il n'y a pas de doute , c'est dans l'intérêt de la droite de lui donner des signatures , afin qu'un candidat de gauche vienne s'ajouter aux autres , et vienne diviser l'électorat
Deuxième chose : il ne faut pas se faire d'illusions , Mr Chevènement n'ira sans doute pas loin . Une candidature réduite à celle d'un trouble fête .
Alexis12
 
Messages: 1
Inscription: Lun 9 Mai 2011 21:22

Re: Jean-Pierre Chevènement candidat

Messagede vudeloin » Lun 9 Mai 2011 22:16

Le Che a le droit d'être candidat, cela ne me dérange aucunement...
Que DSK, s'il est le candidat des socialistes, nous donne envie de voter pour lui s'il veut être élu.
Et si les deux premiers de l'élection font moins de 45 % au premier tour, cela justifiera encore un peu plus de changer la règle du jeu.
Ce qui aurait du se faire après le sketch de 2002 !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité