Politiquemania

La base de données de la vie politique française

François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede Zimmer » Sam 22 Oct 2011 17:43

Tout juste une semaine (six jours exactement) après sa victoire aux "primaires citoyennes", François Hollande a été officiellement investi, cet après-midi, comme candidat du PS et du PRG lors d'une convention qui se tenait devant environ 5000 personnes à la Halle Freyssinet, dans le 13ème arrondissement de Paris.

Un autre grand rassemblement est prévu au début de l'année 2012, qui marquera le lancement de la campagne de celui qui devrait être le principal adversaire du très probable candidat Nicolas Sarkozy.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/10/22/francois-hollande-officiellement-investi-candidat-ps-pour-la-presidentielle_1592492_823448.html#ens_id=1402952
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede vudeloin » Sam 22 Oct 2011 19:06

On retiendra aussi le sempiternel appel au ' vote utile '" dès le premier tour qui est comme la marque de fabrique du PS depuis quelques années et qui est le fait générateur des plus dramatiques désillusions...
Le PS devrait plutôt s'attacher à rendre lisibles et visibles son programme, ses idées.
Il a, en tout état de cause, mieux à faire que de prendre en otage les électeurs des autres forces de gauche sur la prétendue peur du second tour.
Ou alors ce serait la preuve que le Parti de François Hollande manque de confiance en lui qu'il ait ainsi besoin de solliciter ce ralliement tactique de l'électorat.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede pierrot » Mer 16 Nov 2011 14:52

Comme prévu François Hollande a annoncé son équipe aujourd'hui et elle est très large. Une petite place pour chacun, pour les proches des uns et des autres. Il a voulu tiré les leçons de 2007 : tout le monde est impliqué, on rassemble largement la ban et l'arrière ban socialistes (et même l'ancien ban) tout en essayant d’éviter les spectres de l'improvisation et de la cacophonie. Pour cela, l'organisation et la logistique ont été renforcées avec 2 préfets Nacer Meddah et Chantal Jourdan pour épauler Moscovici et Le Foll à la direction de campagne.

Poste clés :
Pierre Moscovici Directeur de campagne
Stéphane Le Foll Responsable de l'organisation
Nacer Meddah Secrétaire général de la campagne
Chantal Jourdan Secrétaire générale adjointe.

Manuel Valls Communication avec 4 porte-parole : Najat Vallaud-Belkacem, Delphine Batho, Bruno Le Roux et Bernard Cazeneuve.

Jean-Marc Ayrault Conseiller spécial
Michel Sapin Projet présidentiel (avec Aquilino Morelle et Harold Huwart)

Martine Aubry anime le conseil politique tandis que François Lamy est en charge des relations avec le PS. Là encore, les leçons de 2007...

Vincent Feltesse s'occupera de la campagne numérique avec un nouveau site annoncé pour le début de l'année.

Source Le Monde

L'organigramme officiel
Dernière édition par pierrot le Mer 16 Nov 2011 15:04, édité 1 fois.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede Relique » Mer 16 Nov 2011 15:03

D'après LeMonde (dans un article conjoint), il y a 4 postes clés, tous les 4 tenus par des hommes (Valls, Moscovici, Sapin et Le Foll)... Ce sont les 4 qui pourraient avoir de l'influence sur le candidat. Pas beaucoup de femmes donc, reléguées à la 'façade' (les deux proches de Royal: Batho et Vallaud-Belkacem) ou aux postes "spécialisés": social (Touraine), sociétal (PauLangevin), Environnement (Aubert), ou encore culture (Filipetti) et l'égalité hommes-femmes (Carlotti).

Par contre: les finances, la "production", industrie et agriculture, la défense, la justice et les institutions, la sécurité, le travail et l'emploi, l'éducation sont réservés à des hommes (respectivement: Cahuzac, Rousset, Le Drian, Vallini, Rebsamen, Vidalies, et Peillon)...

Pas beaucoup de changements de ce côté là, semble-t-il, hormis Aubry au conseil politique, mais bon, c'est simplement parce qu'elle est première secrétaire...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1994
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede Jean-Philippe » Mer 16 Nov 2011 16:50

Pour revenir sur le préfet Nacer Meddah, il a été démis de ses fonctions il y a un an alors qu'il était en charge de la région de Franche-Comté depuis 7 mois seulement, ce qui a beaucoup surpris à l'époque.
Voici l'article de Médiapart qui en fait mention.

Ajout à 16h02
Je remarque un autre nom : Marie-Hélène AUBERT, ancienne députée Verte d'Eure et Loir, eurodéputée de 2004 à 2009 et candidate EELV aux cantonales à Cholet au printemps. Cela fait plus d'un an qu'elle conseille Hollande sur les questions d'écologie comme en témoigne cet article d'octobre 2010.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede Nico » Mer 16 Nov 2011 21:13

Voici toute l'équipe de campagne au complet de François Hollande.

Pierre Moscovici, directeur de campagne. Député du Doubs, il a déjà coordonné la campagne de François Hollande durant la primaire. Ancien proche de DSK, il a été ministre des Affaires européennes dans le gouvernement de Lionel Jospin.
Stéphane Le Foll, responsable de l'organisation. Proche parmi les proches de François Hollande, l'eurodéputé a été de tous ses combats. Il passe pour un grognard dévoué.
Nacer Meddah, secrétaire général. Ancien préfet de l'Aube, de Seine-Saint-Denis, du Doubs et de la région Franche-Comté.
Chantal Jourdan, secrétaire générale adjoint.
Jean-Marc Ayrault, conseiller spécial. Député-maire de Nantes, président du groupe PS à l'Assemblée nationale.
Michel Sapin, chargé du projet présidentiel. Député de l'Indre, il a été ministre de l'Economie et des Finances dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy. Lors de la négociation avec les écologistes, c'est lui qui représentait François Hollande, son ancien camarade de l'ENA.
Manuel Valls, chargé de la communication. Le député-maire d'Evry a été le premier des battus de la primaire à rallier François Hollande. Quand Lionel Jospin était Premier ministre, il gérait la communication et la presse à Matignon.
Guillaume Bachelay, chargé de la veille, des arguments et de la riposte.
Daniel Vaillant, mandataire de la campagne. Député-maire du XVIIIe arrondissement de Paris et ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin.
Olivier Faure, chargé de mission.
Faouzi Lamdaoui, chef de cabinet. Conseiller municipal d'Argenteuil, il occupait plus ou moins la même fonction durant la campagne de la primaire.

Les porte-parole

Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole. Cette jeune élue du Rhône était déjà porte-parole de la campagne de Ségolène Royal en 2007. Adjointe de Gérard Collomb à la mairie de Lyon, elle y est chargée des grands événements, de la jeunesse et de la vie associative.
Delphine Batho, porte-parole. Députée des Deux-Sèvres. Cette très proche de Ségolène Royal, dont elle a repris la circonscription, est une bonne connaisseuse des questions de sécurité.
Bruno Le Roux, porte-parole. Député de Seine-St-Denis, c'est un hollandais pur sucre.
Bernard Cazeneuve, porte-parole. Député-maire de Cherbourg-Octeville, lui-aussi est un hollandais fidèle. Peu connu du grand public, il a été rapporteur de la mission d'information parlementaire sur l'attentat de Karachi.

Les «représentants particuliers»

Jack Lang, député du Pas-de-Calais, ancien ministre de la Culture emblématique de François Mitterrand.
Gérard Collomb, maire de Lyon.
Christiane Taubira, la député de Guyane a soutenu Arnaud Montebourg durant la primaire citoyenne. En 2007, elle était aux côtés de Ségolène Royal.
Anne Hidalgo, première adjointe de Bertrand Delanoë, elle a soutenu Martine Aubry durant la primaire.

Conseil politique

Martine Aubry, la maire de Lille et patronne du PS, candidate malheureuse à la primaire, co-dirige le conseil politique.
Jean-Michel Baylet, le président du PRG, qui a participé à la primaire citoyenne, co-dirige le conseil politique.

Les responsables thématiques

Vincent Peillon, chargé du pôle «Education, Jeunesse». Député européen, il faisait partie des porte-parole de Ségolène Royal en 2007.
Marisol Touraine, chargée du pôle «Social, Santé».
François Rebsamen, chargé du pôle «Sécurité». Sénateur-maire de Dijon, président du groupe PS au Sénat. En 2007, il co-dirigeait la campagne de Ségolène Royal.
Jérôme Cahuzac, chargé du pôle «Budget, Finances». Président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale.
André Vallini, chargé de la justice, des institutions, des libertés publics et de la laïcité.
Julien Dray, chargé de la «Mobilisation citoyenne». Député de l'Essonne, le fondateur de SOS-Racisme revient à ses premières amours.
Aurélie Filippetti, chargée de la culture, de l'audiovisuel et des médias. Députée de la Moselle, elle faisait partie des proches de Ségolène Royal en 2007.
Alain Rousset, chargé de la production, de l'industrie, de l'agriculture et de la pêche.
Catherine Trautmann, chargée de l'Europe.
Marie-Hélène Aubert, chargée de l'environnement, du développement durable et de l'énergie.
Alain Vidalies, chargé du travail et de l'emploi.
Jean-Yves Le Drian, chargé des questions de défense.
Victorin Lurel, chargé de l'«outre-mer». Président de la région Guadeloupe.
Claudine Lepage, chargé des Français de l'étranger.
Marie-Arlette Carlotti, chargée de l'égalité hommes-femmes.
Mireille Le Corre, chargée de l'immigration et de l'intégration.
Thierry Jeantet, chargé de l'économie sociale et solidaire.
Thierry Repentin, chargé de l'habitat et de la politique de la ville.
Georges Pau-Langevin, chargée des questions sociétales.
Kader Arif, chargé de la coopération.
Fleur Pellerin, chargée de l'économie numérique. Conseillère à la Cour des comptes, elle préside le club XXIe siècle, un cercle réunissant l'élite des minorités visibles dont ont fait partie Rama Yade ou Rachida Dati.
Yves Krattinger, chargé des territoires, des services publics et de la ruralité.
Valérie Fourneyron, chargé des sports.

http://www.fdesr62.com/
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3231
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede pierrot » Lun 28 Nov 2011 22:13

François Hollande a déclaré sur RMC qu'il n'est pas "le candidat d'un parti" et qu'il n’appliquera pas la totalité de l'accord PS-EELV :
J'appliquerai les mesures qui me paraissent les plus essentielles [...] J'ai aussi, par rapport au projet socialiste, le même respect, c'est-à-dire qu'il y a des propositions, nombreuses d'ailleurs, et puis ce que je dois présenter aux Français dans ma candidature présidentielle[...] Cet accord, il existe. C'est un accord entre partis, moi je suis candidat à la présidence de la République.


Source Le Point

Il s'est déjà attiré des réponses virulentes de responsables verts comme JV Placé "Je pense qu'il a intérêt à rectifier le tir pour écouter davantage d'une part son propre parti et d'autre part ses alliés [...]" et bien sûr les commentaires ironiques de l'UMP.

Source Le Parisien
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede ligerien » Mar 29 Nov 2011 11:34

Les Verts servent d'"idiots utiles" à un François HOLLANDE mettant quelque peu en scène son autorité.
Je ne trouve pas choquant, dans le cadre de notre 5ème République, que l'aspirant président dise que son programme soit le sien et rien d'autre. Sinon, pour le grand bonheur d'AUBRY et COPE, les postes les plus importants de la République seraient 1er secrétaire du PS et secrétaire général de l'UMP.
Nicolas Sarkozy ne fait pas non plus du copier/coller des propositions de l'UMP...
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede Jean-Philippe » Mar 29 Nov 2011 11:41

Slon un sondage TNS Sofres, 47% des sondés considèrent que François Hollande fait une "bonne campagne" en tant que candidat PS à l'élection présidentielle, 34% d'entre eux estimant le contraire.
A la question "diriez-vous que votre opinion" à l'égard de François Hollande a changé depuis sa désignation comme candidat, plus de 7 Français sur 10 (71%) répondent qu'elle "n'a pas changé", 14% qu'elle a changé "plutôt en bien", 8% qu'elle a changé "plutôt en mal", et 7% sont sans opinion. L'opinion de 68% des sympathisants PS "n'a pas changé", celle de 26% a changé "plutôt en bien", celle de 3% "plutôt en mal", et 3% sont sans opinion.

On pourrait être étonné si l'on se concentrait sur les commentateurs (je n'ose dire les journalistes) qui parlent de trou d'air dans sa campagne.
Il s'en tient globalement à sa ligne de diète médiatique, tout en indiquant de temps à autre sa ligne sur les grands thèmes comme ici sur la politique énergétique.

A noter enfin que s'il n'a pas encore de QG définitif, il devrait s'installer dans de petits bureaux provisoires dans le VIIIe arrondissement de Paris, dans le quartier de la Madeleine.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: François Hollande et l'élection présidentielle de 2012

Messagede Jean Talu » Lun 12 Déc 2011 22:06

Je suis étonné du peu de commentaires concernant le début de campagne de F. Hollande. Il est vrai que nombre d'entre nous commente sa campagne via d'autres sujets de discussion. Il me semble toutefois nécessaire de s'attarder sur le changement de ton opéré ces derniers jours. Visite au SPD en Allemagne, critique plus offensive vis-à-vis de la gestion de la crise par N. Sarkozy, remise en cause de l'accord de Bruxelles. La plupart des éditorialistes s'accordent à dire que F. Hollande tente d'imposer son propre agenda politique. Par ailleurs, le fameux trou d'air post primaire qui fut tant commenté ici et là semble passé (intentions de vote en progression selon LH2) et les polémiques du début de campagne (Accord électoral eelv/ps, germanophobie) s'estompent peu à peu même si elle cèdent la place à des soupçons de corruption dans le pas de calais, soupçons qui concernent le ps mais pourraient déteindre sur l'image du candidat...
Jean Talu
 
Messages: 206
Inscription: Mar 6 Déc 2011 10:34

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités