Politiquemania

La base de données de la vie politique française

L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Jean-Philippe » Mer 2 Juin 2010 22:53

Depuis quelques semaines les médias évoquent l'implication de Sarkozy dans les rétrocommissions qui auraient accompagné la vente de sous-marins au Pakistan, dans le but de financer la campagne présidentielle de Balladur dont Sarkozy était le porte-parole.
Aujourd'hui c'est la justice luxembourgeoise qui s'en mèle.

On peut donc se demander si cette affaire, tant bien même les soupçons seraient entièrement levés d'ici 2012, ne va pas jouer le même rôle que l'affaire des diamants de Bokassa à la fin de la présidence de Giscard. Ce dernier avait surtout mal communiqué sur l'affaire, laissant trop longtemps les rumeurs se développer et y répondant à la télévision de manière plutôt maladroite.
Même si les affaires ne sont pas du même ordre (les rétrocommissions sont d'une autre ampleur), on peut se demander si le processus judiciaire en cours n'aura pas les mêmes conséquences que le processus politico-médiatique d'il y a 30 ans.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Hashemite » Ven 4 Juin 2010 21:51

Je pense que c'est une affaire plutôt importante, mais la vrai question est: est-ce-que cette affaire entamera les électeurs toujours pro-sarkozyste ou radicalisera seulement ceux qui désapprouvent déjà? Je penche pour la dernière hypothèse, perso.
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Corondar » Ven 4 Juin 2010 23:22

Oui, et puis l'affaire me semble un peu trop complexe pour réellement présenter un danger pour Sarkozy. D'autant que, jusqu'à maintenant, le nom du président n'est cité que de manière très indirecte dans le dossier. En l'absence de preuves, la présomption d'innocence devrait l'emporter, sauf rebondissement.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Jean-Philippe » Jeu 7 Oct 2010 15:42

Les rapporteurs du Conseil constitutionnel avaient préconisé "le rejet des comptes de campagne" d'Edouard Balladur pour la présidentielle de 1995, qui ont été finalement validés, en raison de "versements en espèces non justifiés", selon des sources proches du dossier.

La question du financement de la campagne électorale d'Edouard Balladur a ces derniers mois de nouveau été posée en raison de soupçons de rétro-commissions sur la vente de sous-marins au Pakistan en 1994 qui a donné lieu au versement de commissions.

Le juge d'instruction financier Renaud van Ruymbeke a décidé mercredi d'instruire une plainte des familles de victimes de l'attentat de Karachi en 2002. Il va notamment enquêter sur d'éventuelles rétro-commissions, qualifiées juridiquement d'abus de biens sociaux, ainsi que sur le versement des commissions sur un contrat d'armement avec le Pakistan, susceptibles d'être qualifiées de corruption d'agent public étranger, selon une source judiciaire.

"Les rapporteurs (du Conseil constitutionnel, ndlr) proposent le rejet des comptes de campagne de M. Balladur", selon un extrait du rapport consulté par l'AFP. Ils n'avaient pas été suivis par le Conseil lui-même qui avait validé les comptes du candidat en octobre 1995.

Les rapporteurs avaient notamment relevé "des dons en espèces sans justificatifs enregistrés comme des dons de personnes physiques", selon une source judiciaire.
Libération avait révélé en avril l'existence d'un versement de 10 millions de francs en billets de 500 francs sur le compte de campagne provenant le quotidien de possibles rétro-commissions. Edouard Balladur avait alors démenti tout financement illicite de sa campagne.

L'arrêt de ces commissions après l'élection de Jacques Chirac- pour tarir le flux de rétro-commissions selon plusieurs témoignages au dossier d'instruction- pourrait être une des causes de l'attentat contre des salariés de la Direction des constructions navales (DCN) en 2002 à Karachi, selon des familles de victimes qui ont déposé plainte.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/07/97001-20101007FILWWW00492-karachi-comptes-de-balladur-critiques.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Jean-Philippe » Jeu 14 Oct 2010 19:34

Le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré a expliqué aujourd'hui qu'il serait prêt à rendre publiques les archives sur les comptes de campagne d'Edouard Balladur, visés par l'enquête sur l'attentat de Karachi, si le gouvernement en faisait la demande.

"Les archives du Conseil constitutionnel ont été versées en 2003 aux archives nationales et sont entreposées à Fontainebleau", a expliqué Jean-Louis Debré sur TV5 Monde à propos de ces documents liés à la validation des comptes de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.

"Qui peut demander de rendre publiques ces archives?: le gouvernement", a-t-il précisé. "Et si le gouvernement demande à ce que ces archives soient rendues publiques, il saisira le Conseil constitutionnel qui statuera. Il y a deux clefs, celle du gouvernement et celle du Conseil. A ce moment-là, il n'y a aucune raison de ne pas les rendre publiques", a-t-il expliqué. "Mais, de moi-même, je ne peux pas le faire car ce sont des documents qui sont frappés du secret pendant 25 ans", a-t-il insisté.

La justice s'interroge sur l'existence d'éventuelles rétrocommissions liées à la vente de sous-marins au Pakistan qui auraient été destinées au financement de la campagne de l'ex-premier ministre. Selon cette hypothèse, l'attentat de Karachi de 2002 qui avait coûté la vie à 14 personnes dont 11 Français pourrait être lié à l'arrêt par Jacques Chirac du versement de commissions promises au Pakistan par le gouvernement Balladur.

Ce scénario, contesté Balladur, a été récemment relancé par la publication d'extraits d'un document des rapporteurs du Conseil constitutionnel concluant au rejet des comptes de campagne de M. Balladur. Un avis non suivi par le Conseil, alors présidé par Roland Dumas, qui avait validé les comptes.

"Cette décision a été prise avant que je n'arrive au Conseil" et "Je n'ai pas eu connaissance de ces archives", a expliqué Debré en rappelant que la police judiciaire avait effectué une perquisition et saisi des documents à Fontainebleau. "J'ai répondu à l'avocat des familles de victimes qui m'a écrit que ces archives n'étaient plus en ma possession, qu'il y avait une procédure judiciaire en cours et qu'il voit cela avec le juge d'instruction", a-t-il ajouté.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/14/97001-20101014FILWWW00647-comptesballadur-archives-publiques.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Jean-Philippe » Mer 17 Nov 2010 18:07

L'ancien ministre de la Défense Charles Millon a confirmé aujourd'hui devant le juge Renaud Van Ruymbeke l'existence de rétrocommissions versées jusqu'en 1995 en marge d'un contrat de vente au Pakistan de sous-marins français, selon une source proche du dossier.

L'ancien ministre chargé par Jacques Chirac de mettre fin aux versements de commissions sur certains contrats d'armement, a confié au juge que "dans les quinze jours qui ont suivi" sa nomination au gouvernement en 1995, le président Chirac lui "a demandé de procéder à la révision des contrats d'armement et de vérifier dans la mesure du possible s'il existait des indices sur l'existence de rétrocommissions", selon cette source.

La justice s'interroge sur l'existence d'éventuelles rétrocommissions liées à la vente de sous-marins au Pakistan qui auraient été destinées au financement de la campagne présidentielle de l'ex-Premier ministre Edouard Balladur et dont le porte-parole était Nicolas Sarkozy.

Selon cette hypothèse, l'attentat de Karachi de 2002 qui avait coûté la vie à 14 personnes dont 11 Français pourrait être lié à l'arrêt par Jacques Chirac du versement de commissions promises au Pakistan par le gouvernement Balladur.

"Pour le contrat pakistanais, au vu des rapports des services secrets et des analyses qui ont été effectuées par les services du ministère (de la Défense, ndlr), on a eu une intime conviction qu'il y avait rétrocommissions", a rapporté M. Millon, citant également le contrat Sawari II (vente de frégates à l'Arabie saoudite).

Au cours de cette audition, M. Millon précise a précisé avoir été "en lien direct" avec les collaborateurs de M. Chirac, "en particulier avec le secrétaire général, Dominique de Villepin, qu'(il tenait) régulièrement informé des investigations".


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/17/97001-20101117FILWWW00469-karachi-millon-confirme-des-retrocommissions.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Jean-Philippe » Sam 27 Nov 2010 15:28

Karachi: Donnedieu de Vabres accusé
AFP
27/11/2010 | Mise à jour : 14:28 Réactions (5) Un ancien membre du cabinet de François Léotard au ministère de la Défense, Patrice Molle, affirme que Renaud Donnedieu de Vabres s'était occupé des intermédiaires libanais dans un contrat d'armement lié au dossier Karachi, évoquant des "rétrocommissions", dans un entretien au journal Le Monde.

"Tout Paris sait qui a imposé les intermédiaires libanais dans le dossier Agosta, Renaud Donnedieu de Vabres traitait tout cela directement, il référait en personne au ministre. Les rétrocommissions, ça ne passe pas par le cabinet officiel, ça s'est joué dans les circuits parallèles", a affirme le préfet Molle, ex-chef du cabinet civil de François Léotard au ministère de la Défense et ancien de la DGSE. A l'époque M. Donnedieu de Vabres était conseiller spécial du ministre de la Défense François Léotard, en poste de 1993 à 1995.

Deux hommes d'affaires libanais, Ziad Takieddine et Abdulrahman El Assir, auraient été imposés par le pouvoir politique, notamment le cabinet de M. Léotard, peu avant la conclusion du contrat de vente de sous-marins Agosta conclu entre le France et la Pakistan le 21 septembre 1994, selon des témoignages versés au dossier.

Devant le juge Renaud Van Ruymbeke, qui enquête sur un volet financier de l'affaire, M. Donnedieu de Vabres a reconnu avoir rencontré les deux hommes au ministère de la Défense mais a affirmé ne pas avoir participé à la négociation du contrat, selon le compte-rendu de son audition consulté par l'AFP.

A son arrivée à l'Elysée en 1995, Jacques Chirac avait ordonné la révision des contrats d'armement ayant pu donner lieu à des rétrocommissions. Interrogé sur les soupçons de corruption qu'avaient fait naître ces vérifications, Dominique de Villepin a déclaré jeudi au juge que "le suivi des commissions, tel qu'il avait été opéré par la DGSE, faisait ressortir de forts soupçons de rétrocommissions", selon des extraits de son audition publiés par Lemonde.fr et Médiapart.

Sur les décisions prises après la présidentielle, M. Donnedieu de Vabres a dit au juge: "on avait le sentiment, avec M. Léotard, d'une guerre politique", précisant n'avoir "aucune idée" du lien entre cette "guerre" et les commissions.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/27/97001-20101127FILWWW00431-karachi-donnedieu-de-vabres-accuse.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Jean-Philippe » Dim 6 Mar 2011 14:28

Voici l'interview très intéressante d'un porteur de valises qui aurait servi lors de la campagne de Balladur.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/l-incroyable-confession-d-un-tresorier-politique-06-03-2011-1345003.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede vudeloin » Dim 6 Mar 2011 19:58

J'avoue, Jean Philippe, que j'ai lu l'article concerné, avant de boire mon café au même endroit que ce matin...
Bon, quelques éléments ne me surprennent qu'à demi mais je dois dire que cela me surprend quand même de voir que François Fillon aurait fréquenté le 84 rue de Grenelle en 1995, vu qu'il n'a pas été tricard dans le gouvernement Juppé ensuite...
En tout cas, laissons agir la justice et si les valises viennent des sous commissions de Karachi, disons que ce sera Karachi dans la colle aux pieds de Sarkozy cette affaire...
Et je me souviens aussi qu'à l'époque ( tu ne votais pas encore, le géohistorien costarmoricain, moi si ), les sondages avaient finiç par donner un duel mortel entre Chirac et Balladur et que Jospin termina premier...
( le Pen à 15 % pour mémoire )
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: L'affaire "Karachi" nuira-t-elle à la campagne de Sarkozy ?

Messagede Emeric » Mer 16 Mar 2011 18:28

Et après l'affaire "Karachi" voilà que pointe le nez d'une affaire "Kadhafi".
Avez vous lu les élucubrations du fils Kadhafi sur le financement de la campagne de Sarkozy ?
Je mets volontairement "élucubration" car pour le moment rien n'est prouvé, mais si cela se voyait étayé par des preuves solides, Nicolas Sarkozy pourrait se retrouver plus rapidement que son prédécesseur devant un juge.
Emeric
 
Messages: 709
Inscription: Mar 22 Fév 2011 01:21
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité