Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives en Saône-et-Loire

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede Zimmer » Jeu 30 Déc 2010 11:22

POLITIQUE. À Mâcon, les élections ont déjà commencé entre le sénateur Courtois et le député Voisin.
Deux élus UMP pour un siège?

Un député qui affirme qu’il sera candidat en 2012 et un sénateur qui lorgne sur le même siège. La rivalité des ennemis rebondit au sud.

C’est un secret de polichinelle. Les deux hommes forts de la droite mâconnaise se détestent cordialement et ne passeront pas le jour de l’An ensemble. D’un côté...

http://www.lejsl.com/fr/accueil/article/4387791,1293/Deux-elus-UMP-pour-un-siege.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede Zimmer » Sam 1 Jan 2011 18:01

Le département de la Saône-et-Loire, qui comptait, depuis 1988, six circonscriptions, n’en aura plus que cinq en 2012. La 4ème circonscription (député actuel : Didier Mathus, PS) disparaît, une moitié de celle-ci intégrant les 1ère et 2ème circonscriptions, l’autre moitié rejoignant la 5ème circonscription qui se trouve elle-même amputée de trois des six cantons qui la composaient jusqu’à présent. La 6ème circonscription, qui perd deux cantons et en gagne deux, devient la 4ème circonscription.

Au total, toutes les circonscriptions du département voient leurs contours modifiés :
- la 1ère circonscription (député actuel : Gérard Voisin, UMP) récupère le canton de Saint-Gengoux-le-National, issu de l’actuelle 4ème circonscription,
- la 2ème circonscription (député actuel : Jean-Marc Nesme, UMP) se voit ajouter les cantons de La Guiche, Mont-Saint-Vincent, Palinges et Toulon-sur-Arroux, eux aussi issus de l’actuelle 4ème circonscription,
- la 3ème circonscription (député actuel : Jean-Paul Anciaux, UMP) gagne le canton de Givry, issu de l’actuelle 5ème circonscription, et celui de Verdun-sur-le-Doubs, issu de l’actuelle 6ème circonscription,
- la 4ème circonscription est donc constituée, en majeure partie, de l’actuelle 6ème circonscription (député actuel : Arnaud Montebourg, PS), à l’exception des cantons de Verdun-sur-le-Doubs (qui rejoint la 3ème circonscription) et Chalon-sur-Saône-Sud (désormais rattaché à la 5ème circonscription), cette nouvelle 4ème circonscription gagnant les cantons de Chalon-sur-Saône-Nord et Sennecey-le-Grand, issus de l’actuelle 5ème circonscription,
- la 5ème circonscription (député actuel : Christophe Sirugue, PS) perd donc les cantons de Givry (qui rejoint la 3ème circonscription), Chalon-sur-Saône-Nord et Sennecey-le-Grand (désormais rattachés à la 4ème circonscription) et gagne ceux de Châlon-sur-Saône-Sud (issu de l’actuelle 6ème circonscription), Montceau-les-Mines-Nord, Montceau-les-Mines-Sud, Montcenis et Montchanin, qui constituaient une partie de l’actuelle 4ème circonscription.

Les choses peuvent se profiler de la façon suivante, en 2012.

1ère circ. :
Cantons de : La Chapelle-de-Guinchay, Cluny, Lugny, Mâcon-Centre, Mâcon-Nord, Mâcon-Sud, Matour, Saint-Gengoux-le-National, Tramayes.

Le maire de Charnay-lès-Mâcon, Gérard Voisin (UMP), avait fait basculer la circonscription à droite lors de la « vague bleue » de 1993 et a été constamment réélu depuis. Si la candidature du sénateur-maire UMP de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, devait se confirmer, l’affrontement entre les deux hommes pourrait être risqué pour la droite, notamment dans un contexte de victoire de la gauche sur le plan national.

En 2007, Gérard Voisin avait été réélu au second tour avec 55,55 % des suffrages exprimés face à Nicole Eschmann (45,45%), qui avait alors l’étiquette PS. Cette dernière a rejoint Europe Ecologie avant les élections régionales de 2010 (elle était tête de liste départementale de cette formation lors de ce scrutin) et est désormais vice-présidente du conseil régional de Bourgogne.

Le chef de file du PS, à Mâcon, est Pierre Martinerie, conseiller municipal et conseiller général du canton de Mâcon-Sud. Le canton de Saint-Gengoux-le-National, qui a été ajouté à la circonscription, a un conseiller général « divers gauche » depuis 2001.

2ème circ. :
Cantons de : Bourbon-Lancy, Charolles, Chauffailles, La Clayette, Digoin, Gueugnon, La Guiche, Marcigny, Mont-Saint-Vincent, Palinges, Paray-le-Monial, Saint-Bonnet-de-Joux, Semur-en-Brionnais, Toulon-sur-Arroux.

En 2007, Jean-Marc Nesme (UMP), qui est également maire de Paray-le-Monial, n’avait été réélu, au second tour, qu’avec 75 voix d’avance (50,09 %) des suffrages exprimés, face à Jacques Rebillard, qui était alors encarté au PRG, tandis qu’en 2002, l’écart de voix qui séparait les deux hommes, toujours au second tour, était de 71 voix. Le premier, qui en avait déjà été député de 1988 à 1997, avait alors repris la circonscription au second, qui l’avait battu en 1997.

Bien qu’exclu du PRG à la veille des élections régionales de 2010 pour avoir enfreint les règles internes de désignation des candidats de cette formation à ce scrutin, Jacques Rebillard, qui est conseiller régional et vice-président du conseil général (élu dans le canton de Marcigny depuis 1985), pourrait être à nouveau candidat et principal adversaire de Jean-Marc Nesme, si celui-ci se représente également, en 2012. Les chances que cette circonscription revienne dans le giron de la gauche sont par ailleurs importantes, son redécoupage apparaissant assez favorable à celle-ci, avec le rattachement des cantons de La Guiche et surtout de Toulon-sur-Arroux.

3ème circ. :
Cantons de : Autun-Nord, Autun-Sud, Chagny, Couches, Le Creusot-Est, Le Creusot-Ouest, Epinac, Givry, Issy-l'Evêque, Lucenay-l'Evêque, Mesvres, Saint-Léger-sous-Beuvray, Verdun-sur-le-Doubs.

Depuis 1988, les électeurs de cette circonscription ont toujours envoyé à l’Assemblée nationale un député de la même couleur politique que le camp victorieux au niveau national : André Billardon (PS) de 1988 à 1992 (après son entrée dans le gouvernement Bérégovoy en octobre 1992, son suppléant, Bernard Loiseau, l’avait remplacé jusqu’en mars 1993) et de 1997 à 2002 (maire du Creusot depuis 1995, il avait été élu député pour la première fois en 1978 et réélu en 1981 et 1986) et Jean-Paul Anciaux (RPR puis UMP) de 1993 à 1997 et depuis 2002. Ce dernier est également conseiller régional depuis 1986.

Tout comme la 2ème circonscription, celle-ci pourrait repasser à gauche en 2012, le rattachement des cantons de Givry et de Verdun-sur-le-Doubs pouvant favoriser ce mouvement. Les adversaires de second tour de Jean-Paul Anciaux étaient les socialistes Philippe Baumel en 2002 (André Billardon ne s’était alors pas représenté) et Evelyne Couillerot en 2007. L’un ou l’autre pourrait être le candidat du PS en 2012 : Philippe Baumel est vice-président du conseil régional et maire du Breuil et Evelyne Couillerot est vice-présidente du conseil général (élue dans le canton du Creusot-Est depuis 2001) et adjointe au maire du Creusot.

4ème circ. :
Cantons de : Beaurepaire-en-Bresse, Chalon-sur-Saône-Nord, Cuiseaux, Cuisery, Louhans, Montpont-en-Bresse, Montret, Pierre-de-Bresse, Saint-Germain-du-Bois, Saint-Germain-du-Plain, Saint-Martin-en-Bresse, Sennecey-le-Grand, Tournus.

Président du conseil général depuis 2008 (et élu depuis la même date dans le canton de Montret), Arnaud Montebourg (PS) a déjà fait savoir qu’il ne se représenterait pas. Il avait arraché cette circonscription (à l’époque, la 6ème), en 1997, au député sortant et président du conseil général de l’époque, René Beaumont, aujourd’hui sénateur UMP du département. Il avait réussi ensuite à se faire réélire en 2002, puis, plus difficilement, en 2007. Lors de ce dernier scrutin, son principal adversaire, qui n’était pas passé loin de lui ravir son siège, était Arnaud Danjean (UMP). Celui-ci, qui est devenu député européen en 2009 et conseiller régional en 2010, pourrait à nouveau tenter sa chance en 2012.

S’il se confirme qu’Arnaud Montebourg ne se représente pas, le candidat du PS devrait être son actuel suppléant, Rémi Chaintron, vice-président du conseil général et maire de Louhans.

La gauche s’est renforcée, dans cette circonscription, depuis 2007 et Arnaud Montebourg, tout comme Rémi Chaintron, apparaissent désormais comme étant des élus très bien implantés. Toutefois, compte tenu du résultat de 2007, un éventuel duel Chaintron-Danjean ne pourra pas manquer d’occasionner un certain suspense.

5ème circ. :
Cantons de : Buxy, Chalon-sur-Saône-Centre, Chalon-sur-Saône-Ouest, Chalon-sur-Saône-Sud, Montceau-les-Mines-Nord, Montceau-les-Mines-Sud, Montcenis, Montchanin.

Le nouveau découpage de la circonscription, qui a longtemps élu Dominique Perben, aujourd’hui député UMP du Rhône, favorise clairement le PS, qui devrait la conserver en 2012.

La principale inconnue résidera dans le fait de savoir qui sera le candidat de ce parti puisque, du fait du redécoupage, il y aura deux députés sortants socialistes dans cette circonscription : Christophe Sirugue, 45 ans en 2012, élu pour la première fois à l’Assemblée nationale en 2007 et maire de Chalon-sur-Saône depuis 2008, et Didier Mathus, 60 ans en 2012, qui siège à l’Assemblée nationale sans interruption depuis juillet 1988 (à l’époque comme suppléant de Pierre Joxe, nommé membre du gouvernement Rocard) et maire de Montceau-les-Mines depuis 1995. En cas d’élection et compte tenu des règles de non cumul instaurées au sein du PS, l’un comme l’autre devra abandonner son mandat de maire. Dans une logique de non cumul, Didier Mathus serait le mieux placé pour être candidat ; dans une logique de renouvellement, Christophe Sirugue apparaîtrait comme favori…
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede Sommar » Sam 1 Jan 2011 20:25

Bonne année à tous!

1ère circ. :
Cantons de : La Chapelle-de-Guinchay, Cluny, Lugny, Mâcon-Centre, Mâcon-Nord, Mâcon-Sud, Matour, Saint-Gengoux-le-National, Tramayes.

Le maire de Charnay-lès-Mâcon, Gérard Voisin (UMP), avait fait basculer la circonscription à droite lors de la « vague bleue » de 1993 et a été constamment réélu depuis. Si la candidature du sénateur-maire UMP de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, devait se confirmer, l’affrontement entre les deux hommes pourrait être risqué pour la droite, notamment dans un contexte de victoire de la gauche sur le plan national.

En 2007, Gérard Voisin avait été réélu au second tour avec 55,55 % des suffrages exprimés face à Nicole Eschmann (45,45%), qui avait alors l’étiquette PS. Cette dernière a rejoint Europe Ecologie avant les élections régionales de 2010 (elle était tête de liste départementale de cette formation lors de ce scrutin) et est désormais vice-présidente du conseil régional de Bourgogne.

Le chef de file du PS, à Mâcon, est Pierre Martinerie, conseiller municipal et conseiller général du canton de Mâcon-Sud. Le canton de Saint-Gengoux-le-National, qui a été ajouté à la circonscription, a un conseiller général « divers gauche » depuis 2001.


En 1988, Jean-Pierre Worms a été élu avec une majorité étriquée, il paraît peu probable que la gauche puisse gagner. De l'autre côté, il paraît étonnant que Jean-Patrick Courtois veuille être député, ce dernier étant déjà sénateur depuis 1995.

3ème circ. :
Cantons de : Autun-Nord, Autun-Sud, Chagny, Couches, Le Creusot-Est, Le Creusot-Ouest, Epinac, Givry, Issy-l'Evêque, Lucenay-l'Evêque, Mesvres, Saint-Léger-sous-Beuvray, Verdun-sur-le-Doubs.

Depuis 1988, les électeurs de cette circonscription ont toujours envoyé à l’Assemblée nationale un député de la même couleur politique que le camp victorieux au niveau national : André Billardon (PS) de 1988 à 1992 (après son entrée dans le gouvernement Bérégovoy en octobre 1992, son suppléant, Bernard Loiseau, l’avait remplacé jusqu’en mars 1993) et de 1997 à 2002 (maire du Creusot depuis 1995, il avait été élu député pour la première fois en 1978 et réélu en 1981 et 1986) et Jean-Paul Anciaux (RPR puis UMP) de 1993 à 1997 et depuis 2002. Ce dernier est également conseiller régional depuis 1986.

Tout comme la 2ème circonscription, celle-ci pourrait repasser à gauche en 2012, le rattachement des cantons de Givry et de Verdun-sur-le-Doubs pouvant favoriser ce mouvement. Les adversaires de second tour de Jean-Paul Anciaux étaient les socialistes Philippe Baumel en 2002 (André Billardon ne s’était alors pas représenté) et Evelyne Couillerot en 2007. L’un ou l’autre pourrait être le candidat du PS en 2012 : Philippe Baumel est vice-président du conseil régional et maire du Breuil et Evelyne Couillerot est vice-présidente du conseil général (élue dans le canton du Creusot-Est depuis 2001) et adjointe au maire du Creusot.


La majorité de Jean-Paul Anciaux n'était pas très large en 2007, cela dépendra surtout des résultats nationaux de la présidentielle.

4ème circ. :
Cantons de : Beaurepaire-en-Bresse, Chalon-sur-Saône-Nord, Cuiseaux, Cuisery, Louhans, Montpont-en-Bresse, Montret, Pierre-de-Bresse, Saint-Germain-du-Bois, Saint-Germain-du-Plain, Saint-Martin-en-Bresse, Sennecey-le-Grand, Tournus.

Président du conseil général depuis 2008 (et élu depuis la même date dans le canton de Montret), Arnaud Montebourg (PS) a déjà fait savoir qu’il ne se représenterait pas. Il avait arraché cette circonscription (à l’époque, la 6ème), en 1997, au député sortant et président du conseil général de l’époque, René Beaumont, aujourd’hui sénateur UMP du département. Il avait réussi ensuite à se faire réélire en 2002, puis, plus difficilement, en 2007. Lors de ce dernier scrutin, son principal adversaire, qui n’était pas passé loin de lui ravir son siège, était Arnaud Danjean (UMP). Celui-ci, qui est devenu député européen en 2009 et conseiller régional en 2010, pourrait à nouveau tenter sa chance en 2012.

S’il se confirme qu’Arnaud Montebourg ne se représente pas, le candidat du PS devrait être son actuel suppléant, Rémi Chaintron, vice-président du conseil général et maire de Louhans.

La gauche s’est renforcée, dans cette circonscription, depuis 2007 et Arnaud Montebourg, tout comme Rémi Chaintron, apparaissent désormais comme étant des élus très bien implantés. Toutefois, compte tenu du résultat de 2007, un éventuel duel Chaintron-Danjean ne pourra pas manquer d’occasionner un certain suspense.


A moins qu'Arnaud Montebourg devienne suppléant pour y laisser sa marque pour le candidat que le PS soutiendra...

5ème circ. :
Cantons de : Buxy, Chalon-sur-Saône-Centre, Chalon-sur-Saône-Ouest, Chalon-sur-Saône-Sud, Montceau-les-Mines-Nord, Montceau-les-Mines-Sud, Montcenis, Montchanin.

Le nouveau découpage de la circonscription, qui a longtemps élu Dominique Perben, aujourd’hui député UMP du Rhône, favorise clairement le PS, qui devrait la conserver en 2012.

La principale inconnue résidera dans le fait de savoir qui sera le candidat de ce parti puisque, du fait du redécoupage, il y aura deux députés sortants socialistes dans cette circonscription : Christophe Sirugue, 45 ans en 2012, élu pour la première fois à l’Assemblée nationale en 2007 et maire de Chalon-sur-Saône depuis 2008, et Didier Mathus, 60 ans en 2012, qui siège à l’Assemblée nationale sans interruption depuis juillet 1988 (à l’époque comme suppléant de Pierre Joxe, nommé membre du gouvernement Rocard) et maire de Montceau-les-Mines depuis 1995. En cas d’élection et compte tenu des règles de non cumul instaurées au sein du PS, l’un comme l’autre devra abandonner son mandat de maire. Dans une logique de non cumul, Didier Mathus serait le mieux placé pour être candidat ; dans une logique de renouvellement, Christophe Sirugue apparaîtrait comme favori…


Si on applique strictement les règles de non-cumul des mandats, qui le PS va-t-il présenter? Difficile à voir...le conseiller général de Châlon Centre Benjamin Griveaux?

La logique voudrait plutôt que ce soit le député de la ville centre châlon Christophe Sirugue, les principaux partis politiques ayant intérêt à présenter des candidats déjà bien "visibles" des électeurs...

Dans tous les cas, il est difficile de faire des projections, le plupart des députés de ce départements ayant été élu avec des majorités assez étriquées (à l'exception de Gérard Voisin).
Sommar
 
Messages: 66
Inscription: Dim 7 Mar 2010 19:18

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede Zimmer » Sam 1 Jan 2011 22:10

Sommar a écrit:
5ème circ. :
Cantons de : Buxy, Chalon-sur-Saône-Centre, Chalon-sur-Saône-Ouest, Chalon-sur-Saône-Sud, Montceau-les-Mines-Nord, Montceau-les-Mines-Sud, Montcenis, Montchanin.

Le nouveau découpage de la circonscription, qui a longtemps élu Dominique Perben, aujourd’hui député UMP du Rhône, favorise clairement le PS, qui devrait la conserver en 2012.

La principale inconnue résidera dans le fait de savoir qui sera le candidat de ce parti puisque, du fait du redécoupage, il y aura deux députés sortants socialistes dans cette circonscription : Christophe Sirugue, 45 ans en 2012, élu pour la première fois à l’Assemblée nationale en 2007 et maire de Chalon-sur-Saône depuis 2008, et Didier Mathus, 60 ans en 2012, qui siège à l’Assemblée nationale sans interruption depuis juillet 1988 (à l’époque comme suppléant de Pierre Joxe, nommé membre du gouvernement Rocard) et maire de Montceau-les-Mines depuis 1995. En cas d’élection et compte tenu des règles de non cumul instaurées au sein du PS, l’un comme l’autre devra abandonner son mandat de maire. Dans une logique de non cumul, Didier Mathus serait le mieux placé pour être candidat ; dans une logique de renouvellement, Christophe Sirugue apparaîtrait comme favori…


Si on applique strictement les règles de non-cumul des mandats, qui le PS va-t-il présenter? Difficile à voir...le conseiller général de Châlon Centre Benjamin Griveaux?

La logique voudrait plutôt que ce soit le député de la ville centre châlon Christophe Sirugue, les principaux partis politiques ayant intérêt à présenter des candidats déjà bien "visibles" des électeurs...


C'est vrai qu'a priori, dans cette 5ème circonscription, le candidat le plus "logique" pour le PS serait Christophe Sirugue. Sa réélection à l'Assemblée nationale le contraindrait cependant à abandonner son siège de maire de Chalon-sur-Saône au cours de la première mandature où la gauche a reconquis cette commune, un quart de siècle après l’avoir perdue, et seulement quatre ans après son élection dans cette fonction. Il ne serait pas certain que ça soit du meilleur effet, politiquement, pour la population chalonnaise. Tout ça pour dire et surtout confirmer que le choix du candidat à investir dans cette circonscription, pour le PS, ne sera pas forcément des plus aisés.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede stephed » Lun 3 Jan 2011 11:53

Le rédécoupage devrait favoriser içi l'UMP surtout Jean-Paul Anciaux (sans etre partisan, on a même l'impression que tout le département à été remodelé pour lui): reste à savoir comment les nouveaux électeurs voteront dans ces configurations: ainsi ceux de Givry, par exemple, dans le chalonnais vont ils voter pour un autunois?
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1842
Inscription: Mar 21 Sep 2010 10:47

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede républicain » Lun 7 Fév 2011 23:43

Les cantons de Givry et Verdun-sur-le-Doubs sont-il favorables à la droite? Mais il est vrai que de rajouter des communes du bassin minier, cela aurait été pire pour Anciaux, qui de toute façon a une circonscription pas facile, avec les deux plus grandes villes à gauche (Le Creusot et Autun). La vraie question, c'est où Mathus va aller. Je vois mal Sirugue quitter la mairie de Chalon. Mais Mathus pourrait aller défier Anciaux, qui a une circonscription moins facile, qui n'a jamais eu d'adversaire à sa hauteur depuis Billardon. Je n'imagine pas du tout Mathus aller dans le Charollais-Brionnais, car les cantons rattachées à cette circonscription ne sont pas vraiment à gauche et il y a Rebillard;
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 17:17

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede Zimmer » Lun 9 Mai 2011 21:32

Saône et Loire : Et maintenant les législatives !

Lire ici l'article.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede vudeloin » Lun 9 Mai 2011 23:06

Faudra faire le bilan des courses mais le fait est que si Courtois ne l'est guère avec son Voisin, la droite va pas tarder à souffrir...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede l'Aindien » Ven 24 Juin 2011 13:07

Démission de Denis Lamard de son poste de directeur de cabinet d'Arnaud Montebourg, président du Conseil général et député de la circonscription qui couvrait la Bresse Louhannaise. La réforme du code électoral interdisant aux collaborateurs d'élu de se présenter aux législatives s'ils sont en poste un an avant l'élection, cette démission ne manque pas d'attirer l'attention...
l'Aindien
 
Messages: 201
Inscription: Lun 7 Mar 2011 11:25

Re: Les législatives en Saône-et-Loire

Messagede Zimmer » Sam 3 Sep 2011 11:55

Alors que la candidature du sénateur-maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois (UMP), était évoquée, à la fin de l'année 2010, dans la 1ère circonscription (voir précédemment), sa première adjointe, Christine Robin (NC), qui est également conseillère régionale, vient d'annoncer la sienne.

http://www.lejsl.com/edition-de-macon/2011/09/03/christine-robin-candidate
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités