Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives pour le MoDem

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives pour le MoDem

Messagede Jean-Philippe » Jeu 10 Mai 2012 18:39

Avec 3 sortants (dont un à Mayotte qui pourrait ne pas se représenter, étant donné ses déboires judiciaires), un score divisé par 2 en 5 ans à la présidentielle (de 6 820 117 à 3 275 122 suffrages), une implantation locale souvent très limitée et des candidats toujours pas désignés, le MoDem ne part pas au combat législatif dans les meilleurs conditions.
En 2007, avant le départ de l'Alliance Centriste, il avait présenté 535 candidats sur 577 sièges, obtenant 1 981 121 voix et 7,61%.
S'il dépasse en juin le million d'électeur aux législatives, ce sera un moindre mal.
La réélection de Bayrou et de Lassalle est très probable, un petit espoir existe pour Olivier Henno dans la 4e circonscription du Nord (s'il devance le PS ou si un accord de 1e tour intervient avant) et pour Gilles Artigues dans la 1e de la Loire.
Il soutient dès maintenant les sortants de droite Daniel Garrigue dans la 2e de Dordogne et Folliot qui ont soutenu Bayrou au 1e tour.

En 2007, le MoDem avait atteint le 2e tour dans 5 circonscriptions (l'élu de Mayotte ne rejoint le MoDem que par la suite après avoir eu le soutien du parti dans l'entre-deux-tours) :
outre Bayrou et Lassalle, réélus avec respectivement 61,21% et 40,39 % (en triangulaire), il y a
_ dans la 2e circonscription de la Mayenne (avec 48,20 % pour Élisabeth Doineau face au sortant UMP)
_ avec Cavada dans la 1e circonscription du Val-de-Marne (45,77% face à l'UMP),
_ dans la 5e d'Ille-et-Vilaine avec Thierry Benoit (le député, élu avec 55,09 % face à la sortante UMP, ne rejoignant pas le MoDem par la suite)

Il y en aura probablement moins en 2012.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede l'Aindien » Jeu 10 Mai 2012 18:43

La réélection de Bayrou et Lassalle sont moins probables depuis que l'UMP et le PS ont choisi de maintenir leurs candidats. Je parie sur 0 député... et la disparition du MoDem.
l'Aindien
 
Messages: 201
Inscription: Lun 7 Mar 2011 11:25

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede Nico » Jeu 10 Mai 2012 18:56

Il faudra donc voir où le MoDem aura des candidats, mais en 2007 déjà il n'était pas présent partout, il ne s'était présenté que dans 535 circonscriptions, 200 femmes et 335 hommes. A cette époque, il n'a obtenu que 1 981 121 voix au premier tour (7,61%). Si le MoDem parvient à 350 candidats, ce sera déjà beaucoup, il devrait voir son nombre de voix divisées par deux.

De plus, à cette époque, le MoDem avait encore Jean-Christophe Lagarde, Jean-Marie Cavada, Anne-Marie Comparini qui ne sont plus au MoDem ou ont quitté la vie politique, autant d'apports de voix qui lui manqueront.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3140
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede Math81 » Jeu 10 Mai 2012 19:20

C'est vrai que Bayrou et Lassalle auront la partie serrée face un candidat PS et un candidat UMP. Mais ceux-ci sont dans l'ensemble des quasi inconnus, militants locaux sans mandats électoraux. Même si le poids de l'étiquette sera important, je ne donne pas les deux députés sortants battus.
Reste que je ne comprends pas trop l'attitude du PS dans cette partie: après les remerciements aux démocrates de Hollande au soir de son élection et son positionnement de "rassembleur", il sera difficile de "justifier" l'élimination à l'assemblée de Bayrou si le PS gagne sa circonscription...
J'attends aussi de voir ce qui se passera du côté de la Réunion où les alliances locales pourraient peut-être permettre un joli score pour Thierry Robert dans la 7e.
Mais dans l'ensemble, le MoDem risque de repartir pour une difficile traversée du désert d'encore 5 ans... A moins que le faible nombre de députés pour l'ensemble des partis centristes ne forcent un rassemblement à l'assemblée!
Math81
 
Messages: 35
Inscription: Lun 12 Déc 2011 19:59

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede Jean-Philippe » Jeu 10 Mai 2012 19:46

Ah oui, j'avais oublié Thierry Robert à la Réunion qui a de bonnes chances de victoire.

Aujourd'hui, Bayrou a dit qu'il n'y avait "aucune chance" que la France "puisse se redresser" si les prochaines législatives aboutissent à "une cohabitation de blocage", se disant "persuadé que les Français ne veulent pas d'une opposition frontale et systématique pour la période qui s'ouvre"
D'après lui, "il faut au Parlement un courant politique nouveau (...) qui dise non à la participation complaisante, non à l'opposition de principe et oui à l'esprit de responsabilité et d'unité nationale". "Il faut un courant politique qui ne cherche pas l'échec des gouvernants mais le succès de la France dans les immenses difficultés qu'elle va rencontrer. Des gens qui ne se laissent pas (...) influencer par les intérêts partisans. Et cette force ne peut être qu'au centre", a-t-il argué.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/05/10/bayrou-met-en-garde-contre-une-cohabitation-de-blocage_1699642_823448.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede Jean-Philippe » Jeu 10 Mai 2012 20:37

Les candidats du MoDem pourront se déclarer comme candidats du "Centre pour la France", aux yeux du ministère après la publication au Journal officiel de la liste des partis. Probablement pour favoriser les ralliements de candidats non membres du parti.
L'article du Monde est mal formulé de ce point de vue.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede SALVAT » Jeu 10 Mai 2012 22:16

Comme Math, je crois à la réélection de BAYROU et LASSALLE qui sont implantés depuis quelques mandats déjà.
D'un côté un candidat UMP qui n'a pas de notoriété locale et qui appartient à un parti défait...de l'autre, des candidats multiples qui se neutraliseront....du centre et de la droite pas de danger, alors que les candidats qui, s'en réclamant, leur étaient opposés en 2007 pesaient nettement plus lourd
côté PS, c'est un peu la même chose ; des candidats qui rassembleront leurs voix non majoritaires dans ces deux circonscriptions.
Il faudra voir également la candidature FOLLIOT (positionnement partisan flou autour du MODEM) qui sera réélu aussi grâce au vote des militaires basés à Castres auprès desquels il jouit d'une forte popularité (exercices auxquels il a participé, présence systématique à toutes leurs manifestations).
Quel sera le statut de CARBIENER dans le 67 dont les chances d'élection ne me semblent pas négligeables .
Et HENNO dans le Nord ? Il ne me semble pas en perte de vitesse par rapport à Daubresse qui, lui, décélère nettement.
Il vient d'être cité ROBERT à la Réunion : pourquoi pas ? Mais, là, je fais confiance à nos experts car je ne comprends rien aux alliances politiques là-bas et suis en besoin de "cours de soutien" !
La liste des candidatures nous révèlera, peut-être, quelques élus locaux susceptibles de....J'en vois, mais seront-ils candidats ?
Ils ne sont pas légion.

Je remarque qu'autant bien des contributeurs, ici et ailleurs, insistent et s'accordent sur la non transposition du scrutin présidentiel sur celui des législatives, autant ils ont de la peine à se détacher des cartes du premier tour de cette présidentielle.
Et c'est observable autant pour leurs pronostics qui concernent le PCF-FDG que ceux relatifs au centre ou à telle ou telle personnalité,
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3474
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede SALVAT » Jeu 10 Mai 2012 22:38

Il y en a un qui vient de se déclarer : Franck LEROY maire d'Epernay (Philippe MARTIN me semble "fini") ; lequel LEROY m'apparaît d'un profil politique semblable à celui de FOLLIOT.
BS
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3474
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede ekreizarbrezell » Ven 11 Mai 2012 16:04

On parle beaucoup d'Olivier HENNO comme un candidat Modem qui pourrait être soutenu dans son département du Nord par le PS au motif qu'un centriste serait le mieux placé pour amener dans la majorité présidentielle une circonscription jusqu'alors acquise à la Droite.

Avez-vous connaissance d'autres candidats Modem ayant appelé à voter HOLLANDE pour le second tour de la présidentielle et qui seraient mieux placés que les candidats de Gauche pour gagner des sièges sur la Droite?
ekreizarbrezell
 
Messages: 139
Inscription: Mer 2 Fév 2011 22:53

Re: Les législatives pour le MoDem

Messagede Math81 » Ven 11 Mai 2012 16:31

Difficile à dire tant que le MoDem n'a pas présenté officiellement ses candidats. Je pense que le PS, qui n'est pas encore assuré d'avoir une majorité confortable à l'assemblée, devra étudier la situation au cas par cas. Avoir quelques élus MoDem, dans une "opposition constructive", à même peut-être de délier ponctuellement les mains de Hollande des Verts et surtout du FdG, peut avoir un intérêt. Dans ce cas, il y a quelques circonscriptions où les candidats MoDem pourraient être mieux placés que des socialistes pour ravir un siège à l'UMP.

La 4eme du Nord, où Henno pourrait être un candidat solide en cas de soutien du PS face à Daubresse est de celle-ci.

Je pense aussi, par exemple, à la 6e des Hauts de Seine où le profil de Christophe Grébert passera sans doute mieux que la candidature PS.
Dans le même genre, je pense que des profils "centristes" auraient plus de chance dans certaines circonscriptions du 94 (je pense à la 4eme notamment, pour l'instant sans candidat investi par le MoDem).

Après cela dépendra aussi de la personnalité (on lit ci et là que des députés européens du MoDem pourraient tenter leur chance, peut-être Marielle de Sarnez à Paris, notamment) et de l'implantation locale des candidats.

Quoi qu'il en soit, même avec l'apport éventuel de quelques probables réélus (Philippe Folliot dans le Tarn?), il sera très difficile je pense pour le MoDem d'avoir un groupe autonome à l'assemblée.
Math81
 
Messages: 35
Inscription: Lun 12 Déc 2011 19:59

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité