Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives en Moselle

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives en Moselle

Messagede jironi » Mar 20 Déc 2011 12:33

Voici la liste des candidats de l'UMP


http://www.republicain-lorrain.fr/mosel ... en-moselle
jironi
 
Messages: 346
Inscription: Mer 27 Oct 2010 21:51
Localisation: ALES

Re: Les législatives en Moselle

Messagede vudeloin » Mar 20 Déc 2011 13:15

C'est une ouverture comme une autre et il est sans doute intéressant de lancer le fil de discussion sur ce département riche de quelques fortes personnalités politiques, à droite comme à gauche.
Avec une évolution pour le moins contrastée de la situation politique depuis 2007.
Notons par exemple la conquête par la gauche de certaines mairies d'importance (Metz, Thionville, Forbach entre autres), mais aussi un conseil général resté à droite (avec 29 à 31 sièges selon les votes parfois) et quelques situations à observer, autour l'arrondissement de Thionville Ouest (le seul dont tous les conseillers généraux soient de gauche, prolongeant le Pays Haut de Meurthe et Moselle), de Forbach et de l'agglomération messine.
Pour le reste, on peut craindre que Sarreguemines ne reste le Céleste Empire...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Moselle

Messagede Jean-Philippe » Mar 20 Déc 2011 17:23

Le département perd l'un de ses 10 sièges avec le redécoupage qui entraîne des modifications pour 6 des 9 circonscriptions restantes.
Rappelons que la droite domine son conseil général depuis sa création (le rapport de force actuel est de 32 contre 19 pour la gauche), mais que ses positions ont été fragilisées en 2004 et 2008, perdant 5 sièges à chaque fois, avant d'obenir un solde net de +2 en 2011. Aux municipales, 2008 a été l'annus horibilis de la droite avec les pertes de Metz, Thionville, Forbach, Knutange, non compensées par les gains de Bitche et Folschviller (je n'ai pris que les villes de plus de 3500 habitants).

Le département a eu deux fois une majorité de députés de gauche depuis 1945 : en 1981 (5/8 contre 2 en 1978) et 1997 (6/10) grâce à des triangulaires qui ont contribué à la victoire de la gauche dans 3 cas sur 6. Aujourd'hui, le PS ne dispose que des 8e et 10e circonscriptions. Nous allons voir où ses espoirs de gains peuvent se porter en priorité.

La 1e circonscription, jusque là composée des cantons de Maizières-les-Metz (PS), Marange-Silvange (PS), Metz I et Woippy (UMP), perd celui de Metz 1 mais gagne celui de Rombas (PS depuis 2011 après 28 ans aux mains de Kiffer, le défunt maire d'Amnéville) et une partie à l'ouest du canton de Metz III.
Le départ pour le Sénat de François Grosdidier, le maire de Woippy, député depuis 1993 excepté sous Jospin, devrait contribuer à la bascule à gauche du siège d'autant plus que c'est Aurélie Filippetti, la sortante de la 8e (où elle avait été élue avec 50,96% face au frère de Panafieu) qui sera candidate, amenant avec elle le canton de Rombas. Elle affrontera Julien Freyburger, proche de Grosdidier et conseiller municipal d’opposition de Maizières-lès-Metz.
En 2007, Grosdidier avait été réélu avec 52,40% au 2e tour face à Gérard Terrier, maire et conseiller général de Maizières-les-Metz, député en 1997. L'élection de Filippetti est donc très probable, d'autant plus que le FN tourne autour de 15-16% au 1e tour des régionales.

La 2e circonscription, composée des cantons d'Ars-sur-Moselle (PS depuis 2004), Metz IV (PS depuis 2008), Montigny-lès-Metz (DVD app NC) (sans les communes de Chieulles, Mey, Saint-Julien-lès-Metz, Vantoux et Vany) et Verny (UMP PRV), est inchangée.
Le sortant UMP Denis Jacquat (68 ans en 2012) est élu depuis 1986. En 2007, il avait été réélu avec 55,89% au 2e tour face à la socialiste Marie-Thérèse Gansoinat-Ravaine (déjà candidate en 2002), conseillère régionale et qui a gagné en 2008 la mairie de Verny. En 2012, le PS a investi Jean-Michel Toulouze, conseiller Général de Metz IV. Le résultat devrait être serré et pourrait conduire à un basculement, l'usure du sortant pouvant commencer à se faire sentir, sa victoire aux cantonales de 2011 ne devant pas faire illusion.

La 3e circonscription, composée jusque là des cantons de Metz II (UMP depuis 2011 après un mandat à gauche, canton du député UMP de la 2e Denis Jacquat) et III (Modem), Pange (UMP), Vigny (DVD, canton du sénateur Masson), et des communes de Chieulles, Mey, Saint-Julien-lès-Metz, Vantoux et Vany (du canton de Montigny-lès-Metz), gagne le canton de Metz 1 (celui du maire PS Dominique Gros) issu de la 1e qu'elle échange contre la partie ouest du canton III.
En 2007, la sortante Marie-Jo Zimmermann (61 ans en 2012), élue d'opposition à Metz et proche du sénateur Masson, député de 1978 à décembre 1997, a été réélue pour la 3e fois (depuis février 1998) avec 50,96% au 1e tour, devant Christiane Pallez (PS) avec 21,11%. Cette dernière, adjointe et conseillère générale de Metz 2 entre 2004 et 2011 où elle a été battue de 24 voix, sera à nouveau candidate en 2012. Le FN sera assez loin je pense de la qualification pour le 2e tour, mais sa remontée obligera la sortante à un 2e tour où elle devrait l'emporter, mais avec une marge réduite.

La 4e circonscription, composée jusque là des cantons d'Albestroff (SE depuis 2008 élu face au PS et à l'UMP qui siège avec les indépendants), Château-Salins (DVD), Delme (DVD), Dieuze (UMP), Fénétrange (UMP), Lorquin (DVD ex Modem), Phalsbourg (DVD), Réchicourt-le-Château (DVD), Sarrebourg (UMP) et Vic-sur-Seille (UMP), gagne celui de Grostenquin (UMP), issu de la 7e, ce qui ne change pas fondamentalement les rapports de force.
La droite est ultra dominante puisque la gauche n'y compte aucun canton et que le député de 1988 à 2002, Aloyse Warhouver(conseiller général de Sarrebourg de 1973 à 1998), était un CDS rallié à la gauche en 1988 (battant Messmer, ce qui fut une des grandes sensations du scrutin). Sa défaite en 2002 est en quelque sorte un retour à la normale. Alain Marty (66 ans), qui lui a succédé en 2002, est le maire UMP de Sarrebourg. Il a été réélu avec 56,67% au 1e tour face à Olivia Chaponet (PS), 2e avec 12,83%. En 2007, il fera face notamment à Jean-Yves Schaff, conseiller municipal d'opposition à Sarrebourg et candidat aux dernières cantonales (battu avec un honorable 44,11% au 2e tour). Le FN tournant autour de 17-18% au 1e tour des régionales, une triangulaire est envisageable, mais la gauche ne devrait pas en profiter.

La 5e circonscription, au nord-est, composée des cantons de Bitche (DVD après une parenthèse de 2 mandats PS), Rohrbach-lès-Bitche (UMP), Sarralbe (UMP), Sarreguemines (DVD), Sarreguemines-Campagne (DVD) et Volmunster (NC), est inchangée.
Le sortant depuis 2002 est Céleste Lett (61 ans), maire de Sarreguemines. En 2007, il a battu Gilbert Maurer, le député PS de 1997, dès le 1e tour avec 61,4% contre 18,75%. Sa réélection devrait se faire au 2e tour en 2012 à cause de la poussée du FN, autour de 17-18% au 1e tour des régionales contre 5,55% aux législatives. Il affrontera la candidate PS Angèle Dufflo, adjointe à Gros-Réderching (canton de Rohrbach-lès-Bitche) et vice-présidente du conseil régional (avec pour suppléant Patrick Mohr, conseiller municipal de Willerwald dans le canton de Sarralbe). Je ne vois pas la candidate de gauche s'imposer dans ce fief de droite où Gilbert Maurer ne s'était imposé que de 245 voix en 1997 dans le cas d'une succession.

La 6e circonscription, composée des cantons de Behren-lès-Forbach (PS), Forbach (PS depuis 2004), Freyming-Merlebach (PS depuis 2004) et Stiring-Wendel (DVD), est inchangée. Le basculement de Forbach en 2008 (une première) peut contribuer à affaiblir Pierre Lang (65 ans en 2012), le sortant UMP depuis 1993 (battu en 1997 en triangulaire avec le FN), par ailleurs maire de Freyming-Merlebach. En 2007, il avait été réélu avec 52,40% au 1e tour devant Michel Obiegala, alors vice-président du conseil régional et maire de Behren-lès-Forbach de 2001 à 2008 (battu à cette date par une liste SE DVG). En 2012, il sera confronté à Laurent Kalinowski, nouveau maire de Forbach, conseiller général depuis 2004.
Une triangulaire est très probable, le FN étant arrivé en 2e position aux régionales dans tous les cantons sauf Forbach avec plus de 25% dans ces 3 cantons et un basculement du siège est pour moi l'hypothèse la plus vraissemblable.

La 7e circonscription, jusque là composée des cantons de Boulay-Moselle (DVD), Faulquemont (DVD), Grostenquin, Saint-Avold I (DVG depuis 2008 grâce aux mauvais reports à droite) et II (UMP), perd celui de Grostenquin qui va dans la 4e, mais gagne celui de Bouzonville (UMP), jusque là dans la 8e. L'équilibre politique de la circonscription n'en est guère modifié.
En 2007, André Wojciechowski (56 ans en 2012), maire et conseiller général (UMP PRV) de Saint-Avold s'est faire élire pour son 1e mandat dès le 1e tour avec 52,12%, devançant Paola Zanetti (PS), 2e avec 18,37%.
En 2012, cette dernière sera à nouveau candidate. Conseillère régionale depuis 2004 et conseillère municipale (d'opposition) de Créhange, elle était 4e sur la liste PS-PC aux sénatoriales. Une triangulaire avec le FN est hautement probable, celui-ci atteingnant partout les 19% (25,7 dans le 2e canton de Saint-Avold) au 1e tour des régionales et arrivant 2e aussi dans celui de Bouzonville. Un basculement à gauche dans ce cas de figure est possible, mais peu probable à cause de l'ancrage du sortant.

La nouvelle 8e circonscription, qui correspond globalement à la 10e, jusque là composée des cantons d'Algrange (PS), Florange (PS), Fontoy (PS depuis 2004), Hayange (PS) et Moyeuvre-Grande (PC), gagne celui de Fameck (PS) issu de la 8e et la commune de Terville (NC ex UMP, dans le canton de Yutz), issue de la 9e.
Je ne vois pas comment le siège pourrait échapper au sortant Michel Liebgott (54 ans), maire de Fameck et député depuis 1997. En 2007, il a été réélu avec 56,10% face à l'UMP Christine Ferrari, adjointe à Clouange et 2e sur la liste Grosdidier aux sénatoriales 2011. Cette fois-ci, il devra battre Sylvie Thomas, conseillère municipale à Fontoy. Une triangulaire avec le FN n'est pas à exclure (entre 12 et 17,5% au 1e tour des régionales selon les cantons et autour de 15-16 de moyenne).

La 9e circonscription, jusque là composée des cantons de Cattenom (DVD depuis 2011), Sierck-les-Bains (UMP), Thionville Est et Ouest (qui ont basculé vers le PS tous deux en 2008) et Yutz (DVD), gagne celui de Metzervisse (PS) jusque là dans la 8e, et perd la commune de Terville qui va dans la nouvelle 8e. Le redécoupage favorise la gauche, même si les résultats de Terville sont déconcertants, preuves de tensions lourdes entre candidats de droite.

La sortante UMP Anne Grommerch (41 ans depuis quelques jours) qui avait succédé en novembre 2008 à Jean-Marie Demange, élu depuis 1986, après le suicide dramatique de ce dernier, est conseillère municipale de Roussy-le-Village (canton de Cattenom) et conseillère régionale depuis 2010. Face à elle, le candidat du PS depuis 1997 Bertrand Mertz (50 ans) est à nouveau investi. Depuis 2007 (il était leader de l'opposition municipale à Thionville et conseiller régional), il a conforté sa position en gagnant en 2008 les mandats de maire (sur Demange) et conseiller général de Thionville-Ouest.
Jean-Marie Demange a été réélu avec 55,11% au 2e tour, en partie à cause de la dissidence du maire de Terville Patrick Luxembourger (15,08%). Je pense que le siège devrait basculer, même sans triangulaire, improbable vus les résultats du FN aux régionales (moins de 13% sur la circonscription au 1e tour).

Conclusion : en cas de vague rose, le PS devrait l'emporter dans la 1e, la 8e et la 9e, a des chances de faire de même dans la 2e et la 6e, voire la 7e. La droite devrait conserver la 3e, la 4e, la 5e. Le haut niveau du FN aura un impact direct sur le résultat dans plusieurs cas.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Moselle

Messagede vudeloin » Mar 20 Déc 2011 18:18

Une source locale assez fiable me confiait que 3 élus de gauche, ce serait bien et 4, un score proche de l'exploit...

Bon, laissons se dévider le fil de la discussion et les précisions sur les situations locales d'un département qui est tout de même un secteur largement acquis à la droite, avec la seule exception, de ce point de vue, de l'arrondissement de Thionville Ouest.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Moselle

Messagede jordan » Mar 20 Déc 2011 19:37

Jean-Philippe a écrit:La sortante UMP Anne Grommerch (41 ans depuis quelques jours) qui avait succédé en novembre 2008 à Jean-Marie Demange, élu depuis 1986, après le suicide dramatique de ce dernier

Plus qu'un "suicide dramatique", un véritable coup de folie meurtrière, puisqu'il avait fait une victime de sang froid, avant de retourner l'arme contre lui... :?
jordan
 
Messages: 135
Inscription: Mar 5 Oct 2010 10:18
Messages : 1 (détails)

Re: Les législatives en Moselle

Messagede vudeloin » Sam 24 Déc 2011 04:07

Oure le fait qu'il y a 730 communes dans le département (une constante dans cette partie de la France)^, je dois dire, Jean Philippe, qu'à première vue, la 8e est quand même conçue comme une sorte de réserve indienne où, de toutes manières, il n y a que la gauche qui peut gagner.
Mais bon, on regardera tout cela d'un peu plus près...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Moselle

Messagede vudeloin » Sam 24 Déc 2011 05:18

Pour faire un peu avancer le schmilblick mosellan, quelques indications sur la composition des différentes circonscriptions.

1ere : 27 communes dont Talange, Hagondange, Maizières les Metz, Marange Silvange, Sainte Marie aux Chênes, Montois la Montagne, Woippy, Rombas, Amnéville, Moulins les Metz, Le Ban Saint Martin, Longeville les Metz et une partie de Metz.
2e : 56 communes dont Ars sur Moselle, Augny, Montigny les Metz, Marly et une partie de Metz
3e : 54 communes, issues des cantons de Pange et Vigy, dont seule Courcelles Chaussy dépasse les 2 000 habitants et l'essentiel de la ville de Metz (on rappellera ici que Metz est un arrondissement à lui seul en Moselle ).
4e : 261 communes dont les 128 de l'arrondissement de Château Salins, avec Dieuze aux alentours de 3 000 habitants grâce à l'armée, le chef lieu de 2 500 et Vic sur Seille de 1 500, les 31 du canton de Grostenquin, tiré de l'arrondissement de Forbach avec Morhange aux alentours de 4 000 habitants, les 102 de l'arrondissement de Sarrebourg dont seules Sarrebourg, Phalsbourg, Reding et Dabo, sur le piémont vosgien, dépassent les 2 000 habitants.
On peut souhaiter bien du courage aux candidats de cette circonscription, vu le territoire à couvrir, dans une région marquée par le long stage de Pierre Messmer dans ce secteur.
5e : 83 communes, toutes issues de l'arrondissement de Sarreguemines, dont font partie les six cantons concernés.
Les villes importantes sont connues : Sarreguemines et son passé dans la faïence (qui est visible à Paris pour le revêtement de petits carreaux blancs des couloirs du métro), Bitche, ancienne cité militaire, Woustviller, Hambach, Sarralbe, Puttelange aux Lacs, Rohrbach les Bitche.
A noter tout de même que le siège fut à gauche entre 97 et 2002 avec le député PS Gilbert Maurer, conseiller général de Bitche pendant deux mandats et ancien maire de Goetzenbruck.
6e : 31 communes, issues de cantons de l'ex bassin des Houillères de Lorraine, avec Forbach, Behren les Forbach (ville souvent classée en tête de l'indice DSU pour la modestie des ressources de ses habitants), Petite Rosselle, Freyming Merlebach, Farébersviller, Stiring Wendel, Cocheren, Spicheren, Schoeneck.
Ces villes ont parfois, ces dernières années, peu voté lors des consultations électorales.
7e : 107 communes dont les 96 de l'arrondissement de Boulay Moselle parmi lesquelles les plus importantes sont Boulay, Ham sous Varsberg, Bouzonville, Falck, Créhange, Faulquemont, Longeville les Saint Avold et surtout Creutzwald et les 11 communes des deux cantons de Saint Avold dont le chef lieu, Folschviller, Hombourg Haut, L'Hôpital, Carling, Macheren ou Valmont.
8e : 31 communes, à savoir les 30 de l'arrondissement de Thionville Ouest et Terville, venue du canton de Yutz.
On compte donc parmi ces communes, prolongeant le Pays Haut de Meurthe et Moselle ( le château des De Wendel était à Hayange), des villes comme Terville, Hayange, Moyeuvre Grande, Algrange, Fameck, Nilvange, Knutange, Mondelange, Florange, Uckange, Audun le Tiche, Fontoy, Serémange Erzange, Clouange, Gandrange, Rosselange, Vitry sur Orne.
9e : 74 communes, le siège reprenant l'arrondissement de Thionville Ouest, à l'exception de Terville, basculé sur la 8e. Outre Thionville, la circonscription comprend aussi des villes comme Cattenom, Hettange Grande, Guénange, Bertrange, Manom, Yutz.
A noter que la différence par rapport à 2007 tient au fait que Thionville, Hettange Grande et Guénange, pour le moins, ont une mairie de gauche.

Ce sera d'ailleurs l'objet du message suivant, à savoir les sensibilités politiques de ces différentes villes, ne serait ce que pour avoir une idée des rapports de forces initiaux au plan local.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Moselle

Messagede Nico » Mer 9 Mai 2012 20:49

Florian Philippot a été investi comme candidat FN sur la 6° circonscription de la Moselle.
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/05/09/florian-philippot-(fn)-ce-sera-bien-forbach
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3140
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Les législatives en Moselle

Messagede croket » Lun 21 Mai 2012 14:29

La sixième circonscription est intéressante.
Le sortant UMP Pierre Lang est en grande difficulté...
Dans la commune ou il est maire, à Freyming-Merlebach (13500 hab), Marine Le Pen a fait 34%, Hollande 25%, Sarkozy a peine 20%
À Forbach (22000 hab), principale ville de la circonscription, Hollande est en tête avec 28%, suivi de Le Pen 26%, Sarkozy arrivant à nouveau en troisième position seulement (près de 26%)
À Behren les Forbach (8700 hab) Hollande obtient 44% devant Le Pen 23%, vient ensuite Melenchon 12.35%, Sarkozy n'arrivant qu'à la 4ème place avec 12.02%
Enfin, à Stiring-Wendel (12500 hab), Marine Le Pen arrive une nouvelle fois en tête (33%), suivie de Hollande avec 26%, Sarkozy obtenant à peine 21%.
On se dirigerait donc vers un duel entre le PS Kalinowski (maire de Forbach) et le FN Florian Philippot.

Dans les principales villes de la circonscriptions, (citées plus haut), au second tour, Sarkozy prend l'avantage dans toutes les villes hormis à Barhen les Forbahc ou il n'obtient que 32%. Philippot dispose en plus d'une forte médiatisation et n'a pas l'agressivité que peuvent avoir certains porte-paroles FN... Le FN a donc une (petite) chance d'obtenir un député dans cette circonscription
croket
 
Messages: 167
Inscription: Ven 4 Mai 2012 12:00

Re: Les législatives en Moselle

Messagede Zimmer » Lun 21 Mai 2012 14:35

croket a écrit:Philippot dispose en plus d'une forte médiatisation et n'a pas l'agressivité que peuvent avoir certains porte-paroles FN... Le FN a donc une (petite) chance d'obtenir un député dans cette circonscription


Il ne faut toutefois pas oublier la candidature dissidente d'Eric Vilain que j'avais déjà évoquée ici.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités