Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives en Haute-Savoie

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives en Haute-Savoie

Messagede Zimmer » Ven 30 Déc 2011 04:43

La Haute-Savoie est un département qui reste ancré à droite, celle-ci détenant les cinq sièges de députés * (tous étiquetés UMP), 28 des 34 sièges de conseillers généraux et 11 des 14 communes de plus de 10 000 habitants.

* Depuis le début de la Vème République, aucun député haut-savoyard de gauche n’a été élu au scrutin majoritaire.

Du côté de la gauche, Europe Ecologie était arrivée largement en tête de celle-ci lors des élections européennes de 2009 (avec 22,18 % des suffrages exprimés contre 10,90 % pour le PS) et avait encore fait un très bon score lors du premier tour des élections régionales de 2010 (20,89 % contre 21,16 % au PS).

Ce département frontalier de la Suisse et de l’Italie connaît aussi, depuis une cinquantaine d’années, une croissance démographique importante, passant d’environ 330 000 habitants au début des années 60 à près de 500 000 habitants au début des années 80, pour compter aujourd’hui plus de 700 000 habitants. Cette évolution lui vaut de bénéficier d’un sixième siège de député avec le redécoupage de 2009 (en 1986, le nombre de députés de la Haute-Savoie était déjà passé de trois à cinq).

Hormis pour la 2ème circonscription (député sortant : Lionel Tardy, UMP) dont la configuration ne change pas par rapport au découpage de 1986, les modifications apportées par celui de 2009 sont les suivantes :
- la 1ère circonscription (député sortant : Bernard Accoyer, UMP) perd le canton de Cruseilles (rattaché à la 3ème circonscription) et ceux de Frangy et Seyssel (rattachés à la 4ème circonscription),
- la 3ème circonscription (député sortant : Martial Saddier, UMP) ne conserve que le canton de Bonneville ; elle perd ceux de Chamonix-Mont-Blanc, Cluses, Saint-Gervais-les-Bains, Sallanches et Scionzier (rattachés à la nouvelle 6ème circonscription) et gagne ceux de Cruseilles (issu de la 1ère circonscription), Reignier, La Roche-sur-Foron (issus de la 4ème circonscription), Boëge et Saint-Jeoire (issus de la 5ème circonscription),
- la 4ème circonscription (député sortant : Claude Birraux, UMP) perd les cantons de Reignier et La Roche-sur-Foron (rattachés à la 3ème circonscription) et gagne ceux de Frangy et Seyssel (issus de la 1ère circonscription),
- la 5ème circonscription (député sortant : Marc Francina, UMP) perd les cantons de Boëge, Saint-Jeoire (rattachés à la 3ème circonscription), Samoëns et Taninges (rattachés à la nouvelle 6ème cironscription),
- la nouvelle 6ème circonscription comprend donc les cantons de Chamonix-Mont-Blanc, Cluses, Saint-Gervais-les-Bains, Sallanches, Scionzier (issus de la 3ème circonscription), Samoëns et Taninges (issus de la 5ème circonscription).

Pour le mois de juin prochain, les choses se présentent de la façon suivante.

1ère circonscription :
Cantons d’Annecy-Nord-Ouest, Annecy-le-Vieux, Rumilly et Thorens-Glières

L’actuel président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), élu depuis mars 1993 et qui est aussi maire d’Annecy-le-Vieux, avait été réélu au premier tour, en juin 2007, avec 56,07 % des suffrages exprimés. Il fera encore figure de favori cette fois-ci.

Du côté du PS, le conseiller général du canton d’Annecy-Nord-Ouest (réélu avec un score de 59,69 % au second tour des élections cantonales de cette année) et premier adjoint au maire de Meythet, Christian Jeantet, a été désigné par les militants locaux mais la direction nationale n’a toujours pas investi de candidat.

Laurent Rosain, qui est adjoint au maire d’Annecy et qui se réclame du centre droit, devrait également être candidat.

2ème circonscription :
Cantons d’Alby-sur-Chéran, Annecy-Centre, Annecy-Nord-Est, Faverges, Seynod et Thônes

En juin 2007, Lionel Tardy, qui était alors candidat « divers droite », avait, à la surprise générale, assez largement défait (55,51 % contre 44,49 % au second tour) le sortant centriste soutenu par la Majorité présidentielle, Bernard Bosson, par ailleurs ancien ministre et ancien maire d’Annecy. Aujourd’hui membre de l’UMP et ne détenant aucun autre mandat, Lionel Tardy, qui a été l'un des députés les plus actifs au cours de cette législature, devrait être réélu sans grande difficulté.

Le candidat du PS sera le conseiller municipal d’Annecy, Denis Duperthuy.

Laurent Viotto, conseiller municipal (opposition) de Seynod, pourrait être candidat pour le Modem.

3ème circonscription :
Cantons de Boëge, Bonneville, Cruseilles, Reignier, La Roche-sur-Foron et Saint-Jeoire

Martial Saddier (UMP), élu depuis juin 2002 et qui est par ailleurs maire de Bonneville, semble lui aussi bien placé pour être réélu dans cette circonscription qui a été profondément remodelée.

Dans le cadre de leurs accords nationaux, cette circonscription a été réservée par le PS à EELV.

4ème circonscription :
Cantons d’Annemasse-Nord, Annemasse-Sud, Frangy, Saint-Julien-en-Genevois et Seyssel

Claude Birraux (UMP), député depuis mars 1978 et conseiller général du canton d’Annemasse-Sud, sollicitera un nouveau mandat et fera lui aussi figure de favori.

Le candidat du PS sera le maire d’Ambilly depuis mars 2008, Guillaume Mathelier.

5ème circonscription :
Cantons d’Abondance, Le Biot, Douvaine, Evian-les-Bains, Thonon-les-Bains-Est et Thonon-les-Bains-Ouest

Le maire d’Evian-les-Bains, Marc Francina (UMP), devenu député en mars 2003 à la suite du décès de Jean-Marc Chavanne, dont il était le suppléant, et réélu en juin 2007, sera candidat lui aussi à un nouveau mandat.

La candidate du PS sera sa principale opposante au sein du conseil municipal d’Evian-les-Bains, Pascale Escoubès. Au premier et unique tour des élections municipales de mars 2008, la liste qu’elle conduisait avait fait un score de 49,45 % contre 50,55 % à celle menée par le député, alors maire sortant.

Alors que la gauche détient les cantons d'Evian-les-Bains, Thonon-les-Bains-Est et, depuis mars 2011, Thonon-les-Bains-Ouest, cette 5ème circonscription devrait être celle du département où son rapport de forces avec la droite sera le plus serré.

6ème circonscription :
Cantons de Chamonix-Mont-Blanc, Cluses, Saint-Gervais-les-Bains, Sallanches, Samoëns, Scionzier et Taninges

La candidate de l’UMP devrait être la conseillère régionale et adjointe au maire de Morzine (qui se trouve pourtant dans la 5ème circonscription), Sophie Dion, par ailleurs conseillère de l’Elysée en charge du sport.

A droite, d’autres personnalités n’ont pas exclu de se présenter, comme par exemple le maire (NC) de Marnaz, Loïc Hervé.

A gauche, le PS a laissé cette circonscription au PRG dont la candidate sera Marie-France Marcos, ancienne conseillère régionale et ancienne maire de Servoz.

Cette nouvelle circonscription devrait élire un député de droite.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede vudeloin » Ven 30 Déc 2011 06:04

Dans ce département fortement marqué par le catholicisme, avec une Contre Réforme vigoureuse qui s'est notamment illustrée en combattant farouchement les protestants qui avaient fait souche du côté de Thonon, le conservatisme politique et, pour certains aspects, le légitimisme, il ne faut pas s'attendre à une vague rose d'une ampleur particulière.
La Haute Savoie, c'est à la fois la fortune insolente autour du bassin annecien, les problèmatiques des frontaliers sur le Genevois français et Annemasse en particulier, le patronat paternaliste et parfois très à droite de la vallée de l'Arve, domaine de l'industrie du décolletage et une paysannerie conservatrice dans un milieu largement gagné, par ailleurs, aux activités touristiques.
Vous mixez avec des vallées alpines parfois peu ouvertes sur le monde (les Contamines Montjoie...), un zeste de Résistance sur le plateau des Glières qui explique parfois quelques bizarreries politiques et une société qui évolue peu, le département élisant depuis un certain temps (et même un temps certain) des élus de droite et du centre...
On y regardera quand même d'un peu plus près, par acquis de conscience au moins !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede Jean-Philippe » Dim 15 Jan 2012 23:18

Le sortant de la 4e Claude Birraux, élu depuis 34 ans, est contesté par Claude Deffaugt, petit-fils du maire d’Annemasse de 1942 à 1947, sans mandat électif.
Claude Deffaugt estime que son rôle actif dans la vie économique de la région lui donne légitimité à briguer un siège de député. Directeur général de Migros-France, il est par ailleurs président du club des entreprises de l’Université de Savoie, il siège dans plusieurs conseils d’administrations (CCI, Medef, Université).

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2011/12/20/claude-deffaugt-un-autre-choix-a-droite

Il a déjà le soutien d'élus UMP comme l'indique cet article de journal.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede Jean-Philippe » Mar 17 Jan 2012 20:29

Birraux ne se représente pas. Il soutient l'investiture de sa suppléante au conseil général Virginie Duby, âgée de 32 ans. Elle a été l'attachée parlementaire de plusieurs députés, dont Birraux qui devrait être son suppléant si elle est investie.
Elle a manqué de peu d'être élue en 2010 aux Régionales (6e sur la liste pour 5 élus) et elle est conseillère municipale de Scionzier depuis 2008.
Cette démarche a reçu le soutien de l'ensemble des parlementaires UMP du département (Bernard ACCOYER, Marc FRANCINA, Martial SADDIER, Lionel TARDY, Jean-Claude CARLE, Pierre HERISSON).

http://alpes.france3.fr/info/annemasse-74--claude-birraux-passe-la-main-72065081.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

LES JEUNES LOUPS ET LE QUINQUA EN QUETE DE L’HERITAGE MRP

Messagede Genaro Flores » Mer 18 Jan 2012 15:46

LE POINT SUR LA 4EME CIRCONSCRIPTION

Indubitablement, un souffle nouveau balaie les Pays de Savoie. Après le retrait de Michel Bouvard, député de la 3ème circonscription de la Savoie à compter de 1993, c'est au tour de Claude Birraux de renoncer à se présenter dans la 4ème circonscription de Haute-Savoie. Spécialiste des questions énergétiques à l’Assemblée nationale, il détenait depuis 1988 cette terre de droite s’étendant de la Basse Vallée de l’Arve au Genevois, où Annemasse (31000 habitants) à compter de 1977 et Saint-Julien-en-Genevois (11600 habitants) depuis 2001 font figure d’îlots de gauche. Auparavant, cet ancien UDF ayant rallié l’UMP dès sa création en 2002 s’était fait élire de 1978 à 1986 dans la 3ème circonscription de Haute-Savoie (Bonneville et Pays du Mont-Blanc), puis à la proportionnelle de 1986 à 1988.
Agé de 66 ans, cet ingénieur chimiste de formation aura longtemps hésité avant de tirer sa révérence, invoquant officiellement un désir de renouvellement et de parité. Mais il ne fait guère de doutes qu’il a senti le vent tourner. Son récent souhait de garder une nouvelle fois la députation alors qu’il s’était engagé en 2007 à effectuer son ultime mandat aura suscité en effet une levée de boucliers d’une kyrielle de baronnies UMP exhortant une autre personnalité.
Rébellion qui allait aboutir à la candidature d’un homme très influent dans le milieu économique en la personne de l’Annemassien Claude Deffaugt, 57 ans, président de Migros France. Au demeurant, son nom rappelle le souvenir héroïque de son grand père Jean, premier magistrat d’Annemasse de 1941 à 1947 et l’un des 2725 Justes de l’Hexagone. Aussi, il ne surprendra personne qu’il bénéficie d’un important soutien du tissu politique local. Appui qui émane aussi bien d’Annemasse (les chefs des deux listes de droite opposés au maire PS Christian Dupessey), que du Genevois rural (maires de Vulbens mais surtout de Valleiry et Beaumont, communes respectivement de 3100 et 2100 âmes). Sans occulter l’apport de Seyssel (maire) dont le canton, jadis dans la 1ère, intègre désormais la 4ème.
En conséquence, celle qui sera très certainement investie pour porter les couleurs de l’UMP et donc capter l’héritage Birraux, Virginie Duby-Muller, dynamique et ravissante jeune femme de 32 ans, est très loin d’avoir partie gagnée face à ce redoutable concurrent issu de ses propres rangs. Et la possible candidature du remuant centriste Antoine Vielliard (MODEM), 40 ans, 3ème aux dernières législatives avec 12,53%, pourrait compliquer davantage la donne, surtout à droite, même si pour le moment il ne l’envisage pas officiellement.
En effet, celui-ci présente dorénavant une belle carte de visite, ayant réussi son implantation à Saint-Julien-en-Genevois. Après avoir manqué de justesse l’hôtel de ville en 2008 (48,72% au second tour face au maire PS sortant Jean-Michel Thénard), il conquit l’an passé le canton (53,29% au second tour), faisant ainsi mordre la poussière au notable divers droite enraciné à compter de 1998, Georges Etallaz.
D’autre part, le PS sera cette fois-ci représenté par un jeune édile montant en puissance, à savoir Guillaume Mathelier, 33 ans, premier à être rentré en piste en mars 2010. De toute évidence, il devrait réaliser un score bien supérieur à celui de son parti aux législatives de 2007 (15,49% pour Ali Harabi). Arpentant en long et en large le terrain depuis près d’un an, il est solidement implanté dans l’agglomération annemassienne, fort de sa retentissante victoire aux municipales de 2008 à Ambilly, ville de près de 6000 habitants, ayant engrangé 59,35% contre le sortant divers droite Jean-Michel Duret. A l’image d’Antoine Vieilliard, il est très à la pointe dans le dossier des logements des frontaliers.
La crédibilité de ses principaux adversaires, sans compter la présence du Front National qui cependant avait atteint son étiage en 2007 (4ème avec 4,57%), obligera Virginie Duby-Muller à se démultiplier pour se faire connaître. Certes, l’ancienne responsable des jeunes de l’UMP aura comme supporter numéro 1 Claude Birraux lui-même qui l'a cooptée et qui devrait être son suppléant. Inversion des rôles en réalité pour celle qui est son attachée parlementaire et sa suppléante au conseil général, son mentor étant l’élu d’Annemasse-Sud. Par ailleurs, elle a raté pour un siège son entrée au conseil régional en 2010.
Mais le seul ancrage électoral de Virginie Duby-Muller est celui de conseillère municipale de Scionzier, une commune industrielle de plus de 7000 âmes du bassin de Cluses lié au décolletage, très éloignée de sa circonscription puisque appartenant à la 3ème. Son ralliement en 2008 à l’équipe de Maurice Gradel, maire et en même temps conseiller général proche de l'UMP qui autrefois a flirté ouvertement avec le FN, illustre son positionnement très marqué à droite, se différenciant ainsi de Claude Deffaugt, beaucoup plus modéré et porté sur la problématique sociale. Ce qui risque de heurter un électorat haut-savoyard qui pour partie revendique sa filiation avec le Mouvement Républicain populaire d’après guerre, tout particulièrement dans la… 4ème circonscription.
Indéniablement, la candidature de Virginie Duby-Muller, équation à plusieurs inconnues, n’est pas sans dangers pour l’UMP. Aussi, Claude Deffault ou encore Antoine Vielliard pourraient bien tirer à droite et au centre les marrons du feu. A moins que la gauche socialiste ne mette à profit cet émiettement, ce qui serait quand même inimaginable au cœur de cette contrée historiquement démocrate-chrétienne.
JS
Dernière édition par Genaro Flores le Mer 18 Jan 2012 19:51, édité 5 fois.
Genaro Flores
 
Messages: 61
Inscription: Mar 3 Jan 2012 19:54
Localisation: Au Pays de la rébellion indienne

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede pierrep » Mer 18 Jan 2012 19:14

Juste pour un coup de chapeau à notre nouveau contributeur Haut-Savoyard Genaro Flores . Pourquoi ? parceque j'apprécie au plus haut point son post qui constitue une sorte de récit, une nouvelle , concernant un territoire . Ce n'est pas exempt de chifres ni d'arguments , c'est étayé mais c'est surtout très agréable à la lecture , sorte de " Storytelling" adapté à notre site qui doit savoir allier concision, précision et plaisir de lecture me semble-t-il ... Un modèle à suivre peut-être .
Bon j'arrète là mon dithyrambe....je vais créer des jalousies et mettre la barre très haut , y-compris pour ma pomme !
pierrep
 
Messages: 1013
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 21:43

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede Genaro Flores » Mer 18 Jan 2012 20:26

Merci Pierrep, oui merci pour le compliment qui me va droit au coeur ! Par hasard, il n'y aurait pas un trou de souris quelque part ?
Trêve de plaisanterie, je suis heureux de te faire partager ma flamme mais tu sais, sans excès de modestie, j'ai encore beaucoup à apprendre ! La kyrielle de qualités qu'on perçoit chez les intervenants de ce forum, perspicacité, érudition, spontanéité au premier chef, devraient indubitablement faciliter ma tâche.
A très bientôt !
Genaro Flores
Genaro Flores
 
Messages: 61
Inscription: Mar 3 Jan 2012 19:54
Localisation: Au Pays de la rébellion indienne

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede Jean-Philippe » Sam 21 Jan 2012 22:47

Les candidatures UMP ont été officialisées : les 4 sortants sont reconduits et deux femmes (celles que l'on avait cité sur le frum) représentent l'UMP dans la 4e et la 6e.
http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2012/01/21/sophie-dion-pour-la-6-e-circonscription-et-virginie-duby-muller-pour-la-4-e
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede Jean-Philippe » Mar 24 Jan 2012 16:31

Dans la 1e, on enregistre la dissidence d'Hamdy Boussouiba, militant annécien socialiste de 29 ans d'origine tunisienne, soutenu par son mouvement "Changeons d'avenir".
http://www.lessorsavoyard.fr/Actualite/Fil_Infos_regionales/article_1515804.shtml
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Haute-Savoie

Messagede webjournalisme » Jeu 1 Mar 2012 17:17

La droite est divisée en Haute-Savoie, l'exemple de la 4ème circonscription : http://nouvellesdumois.wordpress.com/20 ... te-savoie/
webjournalisme
 
Messages: 2
Inscription: Jeu 1 Mar 2012 17:16

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités