Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives en Haute-Saône

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives en Haute-Saône

Messagede Sommar » Dim 28 Nov 2010 16:44

Dans le cadre du redécoupage 2009, la Haute-Saône perd un siège ramenant le nombre de députés à 2 et surtout à l'ancien découpage de 1958.

1ère circonscription: Cantons de Amance, Autrey-lès-Gray Champlitte, Combeaufontaine, Dampierre-sur-Salon, Fresne-Saint-Marnès, Gray, Gy, Jussey, Marnay, Pesmes, Port-sur-Saône, Rioz, Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, Vesoul Est, Vesoul Ouest, Vitrey-sur-Mance

Reprenant tous les cantons sud de l'ancienne 1ère, à l'exception de celui de Rioz provenant de l'ancienne 3e, elle récupère aussi les cantons ouest de l'ancienne 3e (Amance, Combeaufontaine, Jussey, Port sur Saône et Vitrey sur Mance).

Dans son ensemble, la nouvelle circonscription comprend des campagnes conservatrices, mais aussi des bassins industriels en déclin.

Même si dans le schéma actuel, la gauche est majoritaire en nombre de cantons, le plupart des élus sont sans étiquette et l'historique indique que l'ensemble penche plutôt à droite depuis la Ve République. De plus, la droite détient les 2 principales villes du territoire (Vesoul et Gray). Surtout, le secteur n'a jamais élu de député de gauche depuis 1958.

Sur le papier, le député sortant Alain Joyandet ne sort pas pénalisé, de dernier récupérant la partie nord-ouest du département peu portée à gauche. Déjà réélu au premier tour en 2007 avec près de 57 % des suffrages exprimés, il reste le candidat le plus probable en 2012. Son seul handicap pouvait être son éloignement du terrain lors de sa présence au gouvernement, mais ne se pose plus ce dernier l'ayant quitté en 2010.

A gauche, mis à part Yves Krattinger, le président PS du Conseil Général implanté à Rioz qui ne s'est jamais présenté à ces élections, la gauche ne dispose pas d'élu notable implanté dans le secteur.

Les 2 candidats les plus visibles restent le maire de Port sur Saône, Jean-Paul Mariot déjà député de 1997 à 2002 et Claudy Chauvelot-Duban implantée à Gray (Conseillère municipale qui a manqué le mairie de Gray à 58 suffrages en 2008 et pris le canton à Patrice Debray le suppléant d'Alain Joyandet qui l'a remplacé lors de son passage au gouvernement).

2e circonscription: Champagney, Faucogney-et-la-Mer, Héricourt Est, Héricourt Ouest, Lure Nord, Lure Sud, Luxeuil-les-Bains, Mélisey, Montbozon, Noroy-le-Bourg, Saint-Loup-sur-Semouse, Saint-Sauveur, Saulx, Vauvillers, Villersexel

Le nouveau découpage récupère toute l'ancienne 3e à part le canton de Rioz, mais aussi l'ancienne 3e à part les 5 cantons occidentaux partis dans la 1ère.

Le territoire est bien plus urbanisé avec la proximité des agglomération de Belfort et Montbéliard, mais aussi plus porté à gauche mieux implanté dans le secteur, ce qui le rend plus tangent.

Contrairement à la première, le jeu politique s'annonce ici très ouvert. Le territoire regroupe à la fois l'aire urbaine de Lure et Luxeuil, terres historiquement radicales, Héricourt le fief de gauche le plus solide du département mais aussi des territoires ruraux dans la partie septentrionale (bien qu'aussi politiquement historiquement radicaux). L'aspect composite du découpage ne permet pas de faire facilement des pronostics. Les résultats de la présidentielle de 2012 seront ici déterminants.

Les 2 principales formations devraient logiquement investir les 2 députés sortants du secteur (Michel Raison pour l'UMP qui à réussi son implantation à Luxeuil-lès-Bains en 2008 et élu depuis 2002 et Jean-Michel Villaumé pour le PS, maire d'Héricourt depuis 2004. Ce dernier a été élu député en 2007).
Sommar
 
Messages: 66
Inscription: Dim 7 Mar 2010 19:18

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede Zimmer » Lun 21 Fév 2011 20:02

Je partage l'analyse de Sommar concernant ce département, avec une 1ère circonscription ancrée à droite et une 2ème circonscription où les jeux sont très ouverts, même s'il semble y avoir un léger avantage en faveur de la gauche.

S'il est réélu député et compte tenu des règles de non cumul instaurées au sein du PS, Jean-Michel Villaumé devra abandonner son mandat de maire d'Héricourt.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Les législatives en Haute-Saône

Messagede Jean-Philippe » Lun 31 Oct 2011 01:15

Ce département perd un de ses 3 sièges.

Dans la 1e, Alain Joyandet, élu depuis 2002, a été réélu au 1e tour avec 56,72% en 2007, face à une gauche à 31,45%.
Dans la 2e, Jean-Michel Villaumé a été élu avec 51,61% face à la députée sortante dans ce fief de gauche.
Dans la 3e, Michel Raison, élu depuis 2002, a été réélu avec 50,45% au 1e tour devant le député PS de 1997, à 30,29% et une gauche à 37,87%.
Les 3 sortants, a priori candidats à un nouveau mandat, sont maires des 3 principales villes, respectivement Vesoul, Héricourt et Luxeuil.

La nouvelle 1e circonscription correspond à l'actuelle 1e (cantons d'Autrey-lès-Gray, Champlitte, Dampierre-sur-Salon, Fresne-Saint-Mamès, Gray, Gy, Marnay, Pesmes, Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, Vesoul-Est et Vesoul-Ouest), au canton de Rioz pris à la 2e (PS, 57% pour Sarkozy et 37,1 pour la gauche au 1e tour des législatives) et à ceux d'Amance (DVG, 54,9% et 39,7), Combeaufontaine (DVG, 57,4 et 41,6), Jussey (PS, 57,3 et 36,2), Port-sur-Saône (PS, 55,7 et 50,4) et Vitrey-sur-Mance (UMP, 60,3 et 34) dans l'actuelle 3e.
Joyandet ne devrait donc pas être menacé, mais une réélection au 1e tour est très peu probable.

La nouvelle 2e correspond à l'actuelle 2e (moins Rioz), à savoir les cantons de Champagney, Héricourt Est, Héricourt Ouest, Lure Nord, Lure Sud, Mélisey, Montbozon, Noroy-le-Bourg, Villersexel, à laquelle on ajoute les cantons de Faucogney-et-la-Mer (DVG, 58,5 pour Sarkozy et 35,1 pour la gauche au 1e tour des législatives), Luxeuil-les-Bains (UMP, 57,4 et 35,5), Saint-Loup-sur-Semouse (DVG, 56,1 et 35,8 et 35,8), Saint-Sauveur (DVG, 58,3 et 36,6), Saulx (PS, 57 et 37,9) et Vauvillers (UMP, 61 et 31,5).
Les deux autres députés sortants devraient s'y affronter, mais le PS devrait l'emporter grâce au contexte national et à la position de sortant de Villaumé sur la majorité de la nouvelle circonscription. Le choix du suppléant sera important dans les 2 camps.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede vudeloin » Lun 31 Oct 2011 11:50

Je voudrais pas faire mon gai luron mais je penche quand même pour l'élection assez aisée du candidat PS sur la seconde circonscription et sur tout sauf une élection facile pour Joyandet, ce grand voyageur aux dépens du citoyen contribuable, qui, je le rappelle, a du piteusement interrompre ses fonctions ministérielles à la Coopération, obligeant la sublime Marianne Duranton, qui lui servait d'attachée parlementaire, à se replier sur ses terres essonniennes pour mener quelques combats perdus...
La Haute Saône, on voit ce que c'est.
Un arrondissement de Vesoul où la droite et la gauche ont des forces équivalentes et un arrondissement de Lure où la gauche tient la quasi totalité des conseillers généraux, portée par le vote des salariés de la "Peuge", qu'ils soient à Sochaux, à Belfort ou a Héricourt.
Et se rappeler les résultats des présidentielles est sans doute très bien mais ne pas oublier que, lors des cantonales de 2008 et 2011, la droite s'est un peu mal trouvée et que les positions du Président sénateur Yves Krattinger ne se sont pas dégradées.
N'est il pas, lui même, élu de Rioz ?
Le département sera un bon exemple pour mesurer, s'il y a lieu, la déperdition du vote populaire en faveur de Sarkozy, ce me semble...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede Jean-Philippe » Lun 31 Oct 2011 12:07

Certes, mais le canton de Rioz avait voté UMP à 55% au 2e tour des législatives.
Je ne donne les couleurs politiques des conseillers généraux qu'à titre indicatif (tout comme le reste d'ailleurs).
Je ne dirais pas que la gauche et la droite sont au même niveau dans l'ouest du département, même si la gauche tient 9 des 17 cantons (sans compter celui de Pesmes qui a un Modem siégeant dans la majorité de gauche).
Je serai très étonné si Joyandet ne s'imposait pas avec plus de 6 points d'avance au 2e tour.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede vudeloin » Lun 31 Oct 2011 14:31

Je m'étonne qu'un contributeur aussi actif que toi, grand consommateur de sondages d'opinion, Jean Philippe, n'ait pas intégré le fait que, dans les études d'opinion les plus récentes, François Hollande marque des points dans l'électorat ouvrier mais aussi dans l'électorat du Nord Est du pays aux dépens, singulièrement, de Sarkozy.
Cest bien pour cela que j'ai quelque peine à penser que l'UMP soit aussi secure que cela dans la première circonscription de Haute Saône.
Quant aux résultats des cantonales, ils sont connus.
En 2008, Rioz a voté à plus de 80 % et à plus de 68 % pour le sortant PS, le sénateur Krattinger.
Port sur Saône a voté à gauche à près de 63 %, Gray a voté pour le PS à plus de 54 %, les deux cantons de Gy et Marnay ont élu au premier tour un candidat DVG.
C'est donc une situation plus ouverte qu'on pourrait le penser qui se trouve du côté de Vesoul...
Autrement, chauffe, Marcel, chauffe ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede Zimmer » Lun 31 Oct 2011 16:45

vudeloin a écrit:dans les études d'opinion les plus récentes, François Hollande marque des points dans l'électorat ouvrier mais aussi dans l'électorat du Nord Est du pays aux dépens, singulièrement, de Sarkozy


Il est quasiment certain que l'électorat populaire du grand quart nord-est de la France votera moins pour Sarkozy et l'UMP en 2012 qu'il a pu le faire en 2007. Au-delà du seul cas de la Haute-Saône, cette défection peut se faire en faveur de la gauche mais aussi (et peut-être surtout) du FN.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede vudeloin » Lun 31 Oct 2011 20:54

C'est une éventualité à ne pas exclure, ZImmer, bien sûr, d'autant que l'annonce d'un enième plan social chez PSA ne constitue probablement pas le meilleur argument électoral pour Alain Joyandet dont on connaît le goût pour les voyages en avion...
Mais il n'est cependant jamais écrit que l'électorat ouvrier de la France du Nord Est ( Lorraine, Champagne, Comté, Alsace ) vote forcément Le Pen.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede Jean-Philippe » Ven 2 Déc 2011 23:24

c'est la conseillère générale de Gray Claudy Chauvelot-Duban qui a été choisie par les militants pour affronter Alain Joyandet.
Dans la 2e circonscription Jean-Michel Villaumé sera opposé à Michel Raison.


Pour les investitures PS dans les autres départements de la région où l'on observe là aussi le phénomène NIMBY (tout le monde est donc prêt à laisser la place aux candidats des autres formations de gauche, mais de préférence dans la circonscription du voisin), voici le lien du site de France 3.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Haute-Saône

Messagede Jean-Philippe » Mer 4 Avr 2012 10:19

Les communistes se sont prononcés à 92,23% dans la première pour la candidature PCF de Frédéric Bernabé contre 7,77% pour celle « Front de gauche » de Clotilde Prot. Dans la deuxième, ils ont choisi à 90,77% la candidature PCF de Roland Germain contre 9,23% pour celle Front de gauche de Gilles Lazar.


http://vivelepcf.over-blog.fr/article-haute-saone-les-communistes-designent-deux-candidats-pcf-aux-legislatives-102762183.html

Dans ce département comme autour de Vénissieux, un partie du PCF fait de la résistance. On devrait avoir 2 candidats dans les deux circonscriptions, ce qui est étonnant car, sauf erreur, les deux titulaires pour le FG sont communistes.

Sans être méchant, sur ce même site, on voit une analyse du scrutin en Sarre décoiffante (les électeurs du parti Pirate venant, selon ces communistes orthodoxes, du FDP libéral).
Il n'y a pas à dire : que de bêtises dites au nom de la pureté idéologique (travestie par le transfuge Mélenchon selon eux).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités