Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives en Guadeloupe

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives en Guadeloupe

Messagede vudeloin » Lun 26 Déc 2011 02:25

Malgré le détachement des Iles du Nord (Saint Barthelémy et Saint Martin, devenues collectivités territoriales régies par le régime de l'article 74 de la Constitution ), la Guadeloupe, dont la population excède légèrement les 400 000 habitants, se retrouve aujourd'hui avec quatre députés à élire.

Pour l'heure, les quatre députés du département sont majoritairement de gauche.

Pour la première circonscription, comprenant jusqu'au découpage Marleix les communes des Abymes, de Pointe à Pitre et l'île de Marie Galante, c'est Eric Jalton, fils de l'ancien député et maire des Abymes (première commune de Guadeloupe pour la population) qui est le député élu.
Il s'agit en fait de l'agglomération de Pointe à Pitre Les Abymes.

Pour la deuxième circonscription, comprenant les communes du Moule, d'Anse Bertrand, du Gosier, de Morne à l'Eau, de Petit Canal, Port Louis, Saint François, Sainte Anne et de l'île de la Désirade, l'élue actuelle est Gabrielle Louis Carabin, élue sous étiquette UMP en 2007 mais qui a; depuis, rejoint la majorité régionale de Victorin Lurel, le député PS de la quatrième circonscription.
La circonscription recoupe en fait la partie Est de la Grande Terre.

Pour la troisième circonscription, nous allons dans la Basse Terre, avec un siège structuré autour des communes de Baie Mahault, Capesterre Belle Eau, Deshaies, Goyave, Lamentin, Petit Bourg, Pointe Noire et Sainte Rose.
Il s'agit, en gros, de la partie Est de la Basse Terre.
L'élue actuelle est Jenny Marc, classée DVG et dont le positionnement politique est assez évolutif, puisqu'elle s'est notamment rapprochée de Daniel Marsin, ancien Sénateur jusqu'en septembre dernier et qui avait fondé le mouvement GUSR

Enfin la quatrième circonscription recoupe les communes de Basse Terre, Bouillante, Baillif, Gourbeyre, Saint Claude, Trois Rivières, Vieux Habitants et l'archipel des Saintes.
Le siège, désormais amputé de Saint Martin et Saint Barthelémy, est celui du Président du Conseil Régional, Victorin Lurel.

Le découpage Marleix a procédé à quelques évolutions.

La première circonscription comprend désormais les communes des Abymes, de Morne à l'Eau, de Pointe à Pitre et l'île de Marie Galante.
La seconde est structurée autour des mêmes communes que précédemment, sauf donc Morne à l'Eau rattaché à la première.
La troisième circonscription a perdu Capesterre Belle Eau rattachée à la nouvelle quatrième circonscription.

Ceci dit, depuis 2007, la Guadeloupe a connu le puissant mouvement social animé par le mouvement LKP ( Lyannaj Kontra Profitasyon), mené entre autres par le syndicaliste Elie Domota et le petit parti d'extrême gauche Combat Ouvrier, dirigé par Jean Marc Nomertin, secrétaire de la CGTG, un certain nombre de reclassements politiques et un débat institutionnel important sur le devenir du territoire, notamment depuis la partition et le départ des Iles du Nord, mais aussi après l'adoption du statut article 73 en Martinique et en Guyane.

Lors des élections régionales, la liste de Victorin Lurel l'avait largement emporté dès le premier tour, en faisant alliance avec Gabrielle Louis Carabin en réalisant 56,5 % des voix, laissant loin derrière lui la liste UMP de Blaise Aldo, où figuraient la Secrétaire d'Etat à l'Outre Mer Marie Luce Penchard et Daniel Marsin, avec 14 % et une liste DVG menée par Eric Jalton, comprenant notamment des candidats issus de la famille communiste locale, avec 12,4 %.

Jeanny Marc, pour sa part, sur une liste autonome intitulée «  Pour une Nouvelle Guadeloupe » avait obtenu 2,8 %, notamment devancée par les 7 % de la liste de Cédric Cornet, « Pou Gwadloup An Nou Ay ».

Le paysage cantonale de la Guadeloupe est marqué par la forte présence de la gauche, dans une diversité aussi stupéfiante qu'à la Martinique d'ailleurs.

La gauche comprend en effet des groupes de la Fédération Guadeloupéenne du Parti Socialiste, du Parti Communiste Guadeloupéen, du Parti Progressiste Démocratique Guadeloupéen, scission du PCG promue par Henri Bangou, ancien Maire de Pointe à Pitre, du Parti Socialiste Guadeloupéen et se complète, si l'on peut dire, de Guadeloupe Unie Socialisme et Réalités au centre gauche (c'est le groupe de Jacques Gillot, le Sénateur apparenté PS Président du Conseil général) et, au delà, de l'Union Pour la Libération de la Guadeloupe, mouvement indépendantiste.

La droite dispose, pour sa part, d'élus UMP et divers droite.

L'UPLG tient le canton d'Anse Bertrand – Port Louis (1)
Le PCG dispose des cantons de Petit Canal et Sainte Anne 1 (2)
Le PSG du seul canton du Lamentin, avec José Toribio, dont nous avons vu qu'il avait quelques soucis ces temps derniers.(1)
Le PPDG dispose des cantons de Pointe à Pitre 1 et 3 (2)
La FGPS, autour de Victorin Lurel, tient les cantons des Abymes 2,3 et 4, Bouillante, de la Désirade, Morne à l'Eau 1, de Goyave, de Pointe Noire (avec le Sénateur Félix Desplan), des Saintes, de Saint Claude, de Sainte Rose, de Sainte Rose – Deshaies, de Trois Rivières – Vieux Fort et de Vieux Habitants – Baillif (14)
Le GUSR dispose, pour sa part, des cantons des Abymes 5, de Capesterre de Marie Galante, du Gosier 1 et 2, de Morne à l'Eau 2, de Petit Bourg, de Pointe à Pitre 2 (7).
Un certain nombre d'élus DVG complètent le tableau : cantons des Abymes 1, Grand Bourg, Sainte Anne 2, Saint Louis (avec le sénateur apparenté PS Jacques Cornano).

Ce qui monte à 31 le nombre de conseillers généraux de gauche.

Les neuf sièges de droite sont les suivants.

Pour l'UMP, ceux de Capesterre Belle Eau 1, celui de Gourbeyre, celui de Saint François, soit 3 sièges.
Les divers droite et sans étiquette sont élus à Baie Mahault, Basse Terre 1 et 2, Le Moule 1 et 2 et Capesterre Belle Eau 2, soit 6 sièges.

Lors des municipales 2008, les cartes avaient été redisribuées, comme d'habitude.

La gauche l'avait emporté à Anse Bertrand (avec près de 53 % des voix), Bouillante (avec près de 56 % face à l'ex député UMP Philippe Chaulet), Capesterre de Marie Galante (plus de 58 % avec une liste menée par la conseillère générale GUSR Marlène Miraculeux Bourgeois), Deshaies (avec l'élection de Jeanny Marc !), Goyave (avec le FGPS Ferdy Louisy élu avec plus de 53 % des voix), Grand Bourg de Marie Galante (avec plus de 53 %), la Désirade (avec une liste obtenant de 53 à 56 % des voix), Lamentin (avec près de 55 % pour la liste de José Toribio ), Le Gosier (avec près de 55 % là encore), aux Abymes (où la liste d'Eric Jalton, avec plus de 59 %, a nettement battu celle de Daniel Marsin), au Morne à l'Eau (avec une liste PCG élue avec plus de 54 % des voix), à Petit Bourg (avec le GUSR Guy Losbar), Petit Canal (avec le PCG élu avec environ 53 %), Pointe à Pitre (avec le PPDG Jacques Bangou réélu avec un peu moins de 40 % des voix en triangulaire), Pointe Noire (avec le sénateur Felix Desplan, élu avec plus de 55 %), Port Louis (avec l'ex UPLG, allié à d'anciens communistes, élu en triangulaire avec un peu plus de 41 %), Saint Claude (avec le FGPS Elie Califer, élu avec plus de 62 %), Saint Louis de Marie Galante (avec le sénateur apparenté PS Jacques Cornano, dont la liste avait obtenu plus de 77 % des votes ), conquis la mairie de Trois Rivières (avec juste 50,1 % des voix pour la liste d'Hélène Vainqueur Christophe face à Albert Dorville, adversaire malheureux de Victorin Lurel aux législatives 2007), Vieux Fort ( la liste élue faisant près de 60 % des voix) et Vieux Habitants (la liste élue faisant 50,7 %).
Ce qui représente 21 communes à gauche,

Les divers droite avaient gagné à Baie Mahault (Ary Chalus élu avec plus de 63 % des voix ), Baillif (plus de 53 %), au Moule (plus de 77 % pour la liste de Gabrielle Louis Carabin), Sainte Rose (avec la liste Yacou élue en quadrangulaire au second tour avec un peu plus de 40 %) et Terre de Bas ( avec une liste obtenant près de 80 % des voix), soit 5 communes.

L'UMP avait gardé, avec LMC, la mairie de Basse Terre (avec juste un peu plus de 50 % au second tour), gagné celle de Capesterre Belle Eau (avec plus de 62 % pour Joel Beaugendre), gardé celle de Gourbeyre (avec le conseiller général Luc Adémar, élu avec plus de 63 %), gagné celle de Saint François (avec un peu plus de 47 % en triangulaire victorieuse pour Laurent Bernier et perdante pour l'ancien député PPDG Ernest Moutoussamy), gardé Sainte Anne avec Blaise Aldo (élu avec un peu moins de 49 % de voix en triangulaire), Terre de Haut (avec une liste près de 62 % des voix), soit 6 communes.

Dans la première circonscription, la gauche détient tous les cantons et toutes les mairies, ce qui ne laisse guère de doutes sur le résultat final qui risque de permettre la reconduction du sortant.
Dans la seconde circonscription, l'UMP tient Saint François et Sainte Anne, et Gabrielle Louis Carabin la mairie du Moule.
Même si les deux cantons de Sainte Anne (qui eut, avec Hégésippe Ibéné, un député maire communiste dans les années 70) ne sont pas à droite, le duel entre Louis Carabin et soit Blaise Aldo soit Laurent Bernier devrait valoir le détour.

Dans la troisième circonscription, la position de Jeanny Marc a été affaiblie par son faible score des régionales.
Qui d'autre à la place, maintenant que Félix Desplan est Sénateur et que José Toribio semble en difficulté avec la justice administrative ?

Dans la quatrième circonscription, enfin, la position du Président Lurel devrait se confirmer, malgré Basse Terre toujours à droite, Baillif et Gourbeyre de même, sans oublier Capesterre Belle Eau replacé sur le siège.
Une place pour Marie Luce Penchard ?
La prise de la mairie de Trois Rivières par une alliée de Victorin Lurel semble montrer que ce ne sera pas aussi facile.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede Jean-Philippe » Lun 26 Déc 2011 12:34

Jalton (50 ans) est conforté par l'ajout de Morne-à-l'Eau et devrait être facilement réélu, surtout si la gauche ne se divise pas trop au 1e tour.
Je ne vois pas Gabrielle Louis-Carabin (66 ans en 2012) avoir le soutien de la gauche, en tout cas certainement pas au 1e tour. Elle est plus anti Penchard que pro Lurel.
Jeanny Marc (61 ans) devrait être réélue, mais avec le soutien du PS. La droite ne dispose plus que de la mairie de Sainte-Rose. Le départ de Capesterre-Belle-Eau lui enlève en effet son principal adversaire, à savoir celui qu'elle a battu en 2007 : Joël Beaugendre (62 ans en 2012), maire de la ville qui a pris à la gauche le 1e canton en 2011.
Ce dernier pourrait être un candidat sérieux contre Lurel (61 ans en 2012) qui perd deux îles de droite contre le gain d'une ville de droite deux fois moins peuplée.
C'est en effet au sud de la Basse Terre que le vote de droite est le moins faible. Toutefois, Guy Georges, le conseiller général DVD de Basse-Terre 2, dauphin de LMC éconduit en 2008 et qui avait soutenu Lurel en 2007, pourrait à nouveau être candidat (il l'a été aux sénatoriales pour le fun et affaiblir la droite).
Au final, Lurel devrait être réélu mais pas forcément facilement. Il avait battu en 2007 le maire app UMP de Trois-Rivières Albert Dorville avec 52,58%. Je n'exclus pas une surprise ici.

Je mise donc sur un statu quo.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede vudeloin » Jeu 5 Jan 2012 20:33

Marie Luce Penchard, selon des bruits de plus en plus insistants, risque d'être candidate dans la 4e circonscription de Guadeloupe, celle de Basse Terre, ville gérée par sa mère, Lucette Michaux Chevry, et siège de Victorin Lurel...

Une décision, en cas de confirmation, qui va donner quelque piment à cette élection !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede Jean-Philippe » Mer 11 Jan 2012 17:14

Du nouveau dans la 3e avec la candidature (annoncée le 12 décembre 2011) d'Ary Chalus, maire sans étiquette, mais penchant clairement à gauche quand même de Baie-Mahault (l'une des trois communes les plus peuplées) et surtout 1e vice-président du conseil général depuis le départ vers le Sénat de Félix Desplan. Il est également suppléant du sénateur Jacques Gillot, consensuel président du conseil général (réélu en 2008 comme en 2011 avec 39 voix contre 1 blanc et 36/7 blancs en 2004).
Il se dit aussi que la sortante GUSR Jeanny Marc pourrait ne pas briguer un nouveau mandat.
Cela ne ferait pas l'affaire du socialiste Max Mathiasin, adversaire de Jeanny Marc à Deshaies, qui pourrait être soutenu par Lurel dont les rapports avec Gillot sont assez tendus, sans que l'on puisse parler de conflit ouvert entre les deux hommes forts de l'archipel.

http://www.rciguadeloupe.fm/Chalus-candidat-aux-legislatives.html

Louis Molinié, le maire de Terre-de-Haut (archipel des Saintes), éjecté de l'UMP, compte se présenter en indépendant dans la 4e circonscription. Après sa défaite aux cantonales de 2008, il avait été élu chef de file de l'UMP aux régionales de 2010 mais il a été démis en janvier de la même année de ses fonctions de secrétaire départemental de l'UMP. Marie-Luce Penchard a donc déjà un adversaire à droite. Il pourrait avoir le soutien de l'ancien maire de Bouillante, Philippe Chaulet, député de 1995 à 2002 (élu comme suppléant de LMC en 1993), ex président de l'UMP (sept 2009-janv 2010), qui avait appelé à voter Lurel en 2004 comme en 2010 alors que ce dernier l'avait battu en 2002. Son étiquette pourrait être celle du Rassemblement pour la Guadeloupe (RPG), présidé par Henriette Solignac et dont fait partie Chaulet.

http://www.maximini.com/fr/Guadeloupe/actualite/article/default.asp?num=2720
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede Zimmer » Dim 15 Jan 2012 10:35

Dans la 1ère circonscription, il est question de la candidature de l'ancien sénateur-maire des Abymes (non réélu aux élections municipales de 2008 et aux sénatoriales de 2011), Daniel Marsin, sous l'étiquette "Guadeloupe en marche". Ancien membre de GUSR, il avait créé, en 2003, son propre parti, Le Renouveau Socialiste, avant de rejoindre La Gauche Moderne en 2007. En mars 2010 et comme cela a été dit dans le message d'introduction, il a été élu conseiller régional (le seul mandat qu'il détient encore à ce jour) sur la liste de la majorité conduite par Blaise Aldo. Lors des élections cantonales de mars 2011, il avait tenté de se faire élire conseiller général du canton des Abymes-1 mais il avait largement échoué face à la sortante (divers gauche) Chantal Lérus (34,53 % des suffrages exprimés contre 65,47 % pour cette dernière au second tour). Daniel Marsin avait déjà été élu député en 1997 avant d'être battu par Eric Jalton en 2002, ce dernier lui ayant également ravi la mairie des Abymes en 2008.

Le Parti Radical, dont une fédération départementale doit voir le jour le 22 janvier, ne présentera pas de candidat contre lui dans cette circonscription mais aura des candidats dans les trois autres.

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/politique/des-candidats-du-parti-radical-aux-legislatives-14-01-2012-153933.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede vudeloin » Dim 15 Jan 2012 17:03

On peut penser que Marsin, après ses échecs à la mairie, au conseil général et au Sénat, fera le carré des défaites électorales...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede Jean-Philippe » Dim 15 Jan 2012 17:36

vudeloin a écrit:On peut penser que Marsin, après ses échecs à la mairie, au conseil général et au Sénat, fera le carré des défaites électorales...

La quinte tu veux dire car, même s'il a été élu, la liste de la majorité présidentielle a été écrasée aux régionales.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede vudeloin » Dim 15 Jan 2012 19:46

Royal Flush and black day, alors !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede Jean-Philippe » Dim 15 Jan 2012 19:58

Bonne nouvelle pour Lurel : Jean-Yves Ramassamy, le 1e adjoint au maire UMP de Capesterre-Belle-Eau Joël Beaugendre, a annoncé il y a une semaine qu'il soutenait Lurel.
http://indiscretions.over-blog.fr/article-indiscretions-10-01-12-96956362.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives en Guadeloupe

Messagede Jean-Philippe » Mar 24 Jan 2012 00:26

Voici les noms qui circulent au PS pour les 3 premières circonscriptions :
- Louis Galantine (conseiller général du 4e canton des Abymes, conseiller régional de droite élu sur la liste UMP en 2004 rallié au PS et à Lurel avant le scrutin de 2010) et Paul Naprix (conseiller général du 2e canton des Abymes, conseiller régional depuis 2004) seraient candidats à l'investiture
- "Le PS va suivre de très près le positionnement de Gabrielle Louis-Carabin sur la présidentielle avant de décider d’un soutien à la députée sortante. L’idéal pour lui serait un ticket Carabin-Baptiste, mais reste à convaincre le PPDG de ce ticket qui verrait peut-être plus une sorte de primaire au premier tour avec un Christian Baptiste (conseiller général de Saint-Anne 2 de 2005 à 2008, battu aux municipales et conseiller régional depuis 2010) candidat"
- dans la 3e, le PS devrait présenter un candidat contre la sortante, candidat qui pourrait être Max Mathiasin, le 1er secrétaire fédéral depuis mai dernier, par ailleurs élu municipal de Deshaies et conseiller général de Sainte-Rose-2.

Les candidats PS seront désignés à la fin du mois de février.

http://rciguadeloupe.fm/Legislatives-2012-indiscretions.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités