Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans la Vienne

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans la Vienne

Messagede Jean-Philippe » Sam 26 Nov 2011 19:13

Excepté en 1981 où il avait obtenu le grand chelem (3/3), le PS n'a jamais été aussi haut dans ce département puisqu'il détient depuis 2007 3 des 4 sièges de députés. En 2012, le département est peu touché par le redécoupage, les 2e et 4e circonscriptions étant inchangées alors que la 1e perd le canton de Vouneuil (au PS depuis 1976) au profit de la 3e.
Pour ceux qui aiment les cartes, je renvoie au site de Manu Atlaspol.

La 1e circonscription, composée des cantons de Mirebeau (UMP), Neuville-de-Poitou (PS), Poitiers I (PS), Poitiers II (PS), Poitiers VII (PS), Saint-Georges-lès-Baillargeaux (DVD SE), Saint-Julien-l'Ars (PS), perd donc celui de Vouneuil-sur-Vienne. Elle a pour député depuis 1997 Alain Claeys, maire PS de Poitiers depuis 2008, réélu avec 59,10% en 2007.
Le cumul des mandats devrait peut-être le conduire à se retirer (je ne trouve pas l'info s'il est candidat pour un nouveau mandat). Dans tous les cas, le siège restera au PS.
La 2e circonscription, composée des cantons de Poitiers III (PS depuis 2008), Poitiers IV (PS), Poitiers V (DVD), Poitiers VI (PS depuis 2008), La Villedieu-du-Clain (PS), Vivonne (DVD SE) et Vouillé (UMP), a pour députée depuis 2007 Catherine Coutelle (PS), âgée de 67 ans en 2012, adjointe de Poitiers jusqu'en 2008. Elle a battu avec 55,06% l'UMP Jean-Yves Chamard, député de 1988 à 1997 et de 2002 à 2007. Sa réélection en cas de nouvelle candidature ne fait guère de doute d'autant plus que le PS s'est renforcé dans l'agglomération.

La 3e circonscription, composée des cantons d'Availles-Limouzine (DVD), Charroux (DVD), Chauvigny (UMP), Civray (DVD depuis 2011 après un mandat PS), Couhé (DVD), Gençay (UMP), L'Isle-Jourdain (PS), Lusignan (PS), Lussac-les-Châteaux (PS), Montmorillon (UMP), Saint-Savin (PC), La Trimouille (DVD) et désormais aussi Vouneuil-sur-Vienne (PS)
a pour député depuis 2007 le maire PS de Mauprévoir Jean-Michel Clément (58 ans en 2012). Celui-ci a profité du retrait d'Arnaud Lepercq, député gaulliste depuis 1975 (sauf en 1981), battant de 78 voix le poulain de ce dernier, le maire UMP de Chauvigny Gérard Herbert. L'arrivée du canton de Vouneuil avantage le sortant PS car le canton comme le chef-lieu sont détenus par le PS. En 2007, Sarkozy y avait obtenu 51,9, mais le candidat UMP dans la 1e seulement 45,6%.
L'UMP dominait assez nettement (plus de 52%) dans les cantons de Chauvigny, Saint-Savin, La Trimouille (max à 57,1) et Gençay. Dans celui d'Availles-Limouzine, le PS était largement en tête car c'est celui de son candidat.
Je mise donc sur une victoire du sortant PS, grâce à sa position de sortant, au redécoupage et au contexte national.

La 4e circonscription, composée des cantons de Châtellerault Nord (NC, fief des Abelin de 1964 à 2010), Châtellerault Ouest (PS), Châtellerault Sud (PS), Dangé-Saint-Romain (PS), Lencloître (DVD), Loudun (UMP), Moncontour (DVD), Monts-sur-Guesnes (UMP), Pleumartin (moins la commune de La Puye) (DVD SE), Saint-Gervais-les-Trois-Clochers (DVD) et Les Trois-Moutiers (DVD), a pour député depuis 1993 Jean-Pierre Abelin (62 ans), après deux mandats en 1978 (à 28 ans) et 1986. Membre du NC, il a été réélu avec 56,62% face à Brigitte Tondusson (contre une réélection de 15 voix sur elle en 1997 dans l'ancien fief d'Edith Cresson qui s'était retirée en 1993.
En 2008, il a pris en triangulaire la ville de Châtellerault que sa mère avait perdue en 1983 après avoir pris la relève du père, mort en mai 1977.
Le responsable de l’UMP dans la 4e circonscription Philippe Rabit, déjà conseiller régional et ex-conseiller municipal de Châtellerault (candidat dissident de l'UMP, il avait obtenu environ 10% en 2008) a annoncé sa candidature.
En 1993, Philippe Rabit s’était déjà présenté dans cette circonscription obtenant 23% des voix au 1er tour avant d’inviter ses électeurs à voter pour Jean-Pierre Abelin.

Le PS a laissé la circonscription à EELV, ce qui n'est pas un cadeau autre que financier.

Ce duel à droite serait très déséquilibré, mais de mauvais reports à droite pourraient menacer Abelin qui devrait quand même l'emporter.
http://www.poitiers.maville.com/actu/actudet_-Philippe-Rabit-candidat-aux-legislatives-2012-en-Nord-Vienne-_38689-2045641_actu.Htm
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede vudeloin » Sam 26 Nov 2011 21:29

Pour la réélection des trois sièges PS, il me semble que c'est l'hypothèse la plus vraisemblable.
Il faudra d'ailleurs suivre, en 2014, les sénatoriales de la Vienne, parce que rien ne dit que la droite soit habilitée à conserver indéfiniment les deux sièges, étant sérieusement chahutée depuis quelques années par une gauche dont l'influence dépasse de plus en plus la seule agglomération poitevine.
Toute la question, c'est de savoir si Châtellerault restera à droite, alors qu'à une époque pas très ancienne, ce secteur était assez largement gagné aux idées de gauche.
Le choix d'une candidature EELV me semble devoir assurer un avantage pour le fils Abelin...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede LRpol » Mar 20 Déc 2011 22:40

Il faut noter que Châtellerault n'a basculé à droite à la municipale de 2008 qu'à la faveur qu'une triangulaire avec une liste NC-UMP (celle d'Abelin) et deux de gauche.
LRpol
 
Messages: 7
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 18:52

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede Zimmer » Mar 3 Jan 2012 22:29

Jean-Philippe a écrit:La 4e circonscription, composée des cantons de Châtellerault Nord (NC, fief des Abelin de 1964 à 2010), Châtellerault Ouest (PS), Châtellerault Sud (PS), Dangé-Saint-Romain (PS), Lencloître (DVD), Loudun (UMP), Moncontour (DVD), Monts-sur-Guesnes (UMP), Pleumartin (moins la commune de La Puye) (DVD SE), Saint-Gervais-les-Trois-Clochers (DVD) et Les Trois-Moutiers (DVD), a pour député depuis 1993 Jean-Pierre Abelin (62 ans), après deux mandats en 1978 (à 28 ans) et 1986. Membre du NC, il a été réélu avec 56,62% face à Brigitte Tondusson (contre une réélection de 15 voix sur elle en 1997 dans l'ancien fief d'Edith Cresson qui s'était retirée en 1993.
En 2008, il a pris en triangulaire la ville de Châtellerault que sa mère avait perdue en 1983 après avoir pris la relève du père, mort en mai 1977.
Le responsable de l’UMP dans la 4e circonscription Philippe Rabit, déjà conseiller régional et ex-conseiller municipal de Châtellerault (candidat dissident de l'UMP, il avait obtenu environ 10% en 2008) a annoncé sa candidature.
En 1993, Philippe Rabit s’était déjà présenté dans cette circonscription obtenant 23% des voix au 1er tour avant d’inviter ses électeurs à voter pour Jean-Pierre Abelin.

Le PS a laissé la circonscription à EELV, ce qui n'est pas un cadeau autre que financier.

Ce duel à droite serait très déséquilibré, mais de mauvais reports à droite pourraient menacer Abelin qui devrait quand même l'emporter.
http://www.poitiers.maville.com/actu/actudet_-Philippe-Rabit-candidat-aux-legislatives-2012-en-Nord-Vienne-_38689-2045641_actu.Htm


Dans cette circonscription, la candidate d'EELV (soutenue par le PS au niveau national) sera Véronique Massonneau. Ne détenant aucun autre mandat, elle avait déjà été candidate des Verts en 2002 et en 2007 (ses scores avaient été de 4,66 % puis 4,96 % des suffrages exprimés aux premiers tours, avec la présence, pour le PS, de la conseillère régionale Brigitte Tondusson). Elle devra faire face à la candidature dissidente du conseiller général (PS) du canton de Châtellerault-Sud (réélu avec un score de 66,20 % face à un candidat du FN au second tour de mars 2011) et maire de Naintré, Christian Michaud. Toujours à gauche, Pierre Baraudon (PCF) représentera le Front de Gauche tandis que l'ancien syndicaliste CGT de l'usine New Fabris et conseiller régional (élu sur la liste conduite par Ségolène Royal en 2010), Guy Eyermann, sera également candidat.

A droite et en particulier du côté de l'UMP, alors que Philippe Rabit (dont le score exact du premier tour de 1993 était de 21,45 % contre 29,90 % à Jean-Pierre Abelin) s'est déclaré candidat, le conseiller général et maire de Loudun, Elefthérios Benas, sollicite lui aussi l'investiture du parti présidentiel. Enfin, du côté du FN, la candidature du souverainiste rallié à Marine Le Pen, Paul-Marie Coûteaux, par ailleurs ancien député européen, est évoquée.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/01/03/Legislatives-les-candidats-ne-manqueront-pas-dans-la-4-e
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede vudeloin » Mar 3 Jan 2012 22:52

La tradition ouvrière assez forte de cette partie de la Vienne peut motiver que des candidatures se dégagent à gauche, au delà de celle de la candidate EELV, dont on peut se demander quelle mouche a piqué le PS de l'envoyer ainsi à l'abattoir...
Encore une preuve du caractère assez gravement artificiel de l'accord national PS EELV.
ceci dit, une trop grande dispersion à gauche pourrait nuire dans la perspective du second tour, notamment si l'on se retrouve avec 60 % de votants...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede Zimmer » Ven 6 Jan 2012 20:54

Zimmer a écrit:
Jean-Philippe a écrit:La 4e circonscription, composée des cantons de Châtellerault Nord (NC, fief des Abelin de 1964 à 2010), Châtellerault Ouest (PS), Châtellerault Sud (PS), Dangé-Saint-Romain (PS), Lencloître (DVD), Loudun (UMP), Moncontour (DVD), Monts-sur-Guesnes (UMP), Pleumartin (moins la commune de La Puye) (DVD SE), Saint-Gervais-les-Trois-Clochers (DVD) et Les Trois-Moutiers (DVD), a pour député depuis 1993 Jean-Pierre Abelin (62 ans), après deux mandats en 1978 (à 28 ans) et 1986. Membre du NC, il a été réélu avec 56,62% face à Brigitte Tondusson (contre une réélection de 15 voix sur elle en 1997 dans l'ancien fief d'Edith Cresson qui s'était retirée en 1993.
En 2008, il a pris en triangulaire la ville de Châtellerault que sa mère avait perdue en 1983 après avoir pris la relève du père, mort en mai 1977.
Le responsable de l’UMP dans la 4e circonscription Philippe Rabit, déjà conseiller régional et ex-conseiller municipal de Châtellerault (candidat dissident de l'UMP, il avait obtenu environ 10% en 2008) a annoncé sa candidature.
En 1993, Philippe Rabit s’était déjà présenté dans cette circonscription obtenant 23% des voix au 1er tour avant d’inviter ses électeurs à voter pour Jean-Pierre Abelin.

Le PS a laissé la circonscription à EELV, ce qui n'est pas un cadeau autre que financier.

Ce duel à droite serait très déséquilibré, mais de mauvais reports à droite pourraient menacer Abelin qui devrait quand même l'emporter.
http://www.poitiers.maville.com/actu/actudet_-Philippe-Rabit-candidat-aux-legislatives-2012-en-Nord-Vienne-_38689-2045641_actu.Htm


Dans cette circonscription, la candidate d'EELV (soutenue par le PS au niveau national) sera Véronique Massonneau. Ne détenant aucun autre mandat, elle avait déjà été candidate des Verts en 2002 et en 2007 (ses scores avaient été de 4,66 % puis 4,96 % des suffrages exprimés aux premiers tours, avec la présence, pour le PS, de la conseillère régionale Brigitte Tondusson). Elle devra faire face à la candidature dissidente du conseiller général (PS) du canton de Châtellerault-Sud (réélu avec un score de 66,20 % face à un candidat du FN au second tour de mars 2011) et maire de Naintré, Christian Michaud. Toujours à gauche, Pierre Baraudon (PCF) représentera le Front de Gauche tandis que l'ancien syndicaliste CGT de l'usine New Fabris et conseiller régional (élu sur la liste conduite par Ségolène Royal en 2010), Guy Eyermann, sera également candidat.

A droite et en particulier du côté de l'UMP, alors que Philippe Rabit (dont le score exact du premier tour de 1993 était de 21,45 % contre 29,90 % à Jean-Pierre Abelin) s'est déclaré candidat, le conseiller général et maire de Loudun, Elefthérios Benas, sollicite lui aussi l'investiture du parti présidentiel. Enfin, du côté du FN, la candidature du souverainiste rallié à Marine Le Pen, Paul-Marie Coûteaux, par ailleurs ancien député européen, est évoquée.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/01/03/Legislatives-les-candidats-ne-manqueront-pas-dans-la-4-e


Le conseiller municipal (PRG) de Châtellerault, Gilles Michaud, sera lui aussi candidat. Déjà candidat dans le canton de Châtellerault-Sud lors des élections cantonales de mars 2011, il avait fait un score de 10,81 % des suffrages exprimés au premier tour.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/01/05/Legislatives-Gilles-Michaud-sort-du-bois
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede Zimmer » Mar 10 Avr 2012 22:56

Zimmer a écrit:Le conseiller municipal (PRG) de Châtellerault, Gilles Michaud, sera lui aussi candidat. Déjà candidat dans le canton de Châtellerault-Sud lors des élections cantonales de mars 2011, il avait fait un score de 10,81 % des suffrages exprimés au premier tour.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/01/05/Legislatives-Gilles-Michaud-sort-du-bois


Gilles Michaud a finalement renoncé à être candidat, dans la 4ème circonscription, au nom de la "discipline républicaine". Voulant respecter les accords nationaux entre le PS, EELV et le PRG, il soutient désormais la candidature de Véronique Massonneau (EELV).

A droite, le sortant Jean-Pierre Abelin (NC) bénéficie logiquement du soutien officiel de l'UMP tandis que Philippe Rabit n'a pas renoncé à une candidature dissidente.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/04/07/Legislatives-a-Chatellerault-Gilles-Michaud-ne-sera-pas-candidat
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans la Vienne

Messagede Jean-Philippe » Lun 2 Juil 2012 19:32

Finalement la gauche a réussit le grand chelem : les 3 sortants PS l'emportent avec plus de 60% avec la majorité dans tous les cantons (avec un minimum de 51,5% dans celui de la Trémouille), ce qui n'est pas très étonnant quand on observe l'implantation des candidats UMP.
Dans la 4e circonscription, la candidate EELV, victorieuse au 1e tour de la dissidence d'un conseiller général et au 2e du sortant NC, est en tête dans les cantons de Châtellerault (de 51,4 à 60,1, avec 55,2 dans la ville du sortant) et ceux de Lencloître (50,9) et Dangé-Saint-Romain (53,7).
Le sortant domine ailleurs, avec un maximum dans le canton dont sa suppléante est la maire du chef-lieu : 62,3% dans le canton des Trois-Moutiers.
Au 1e tour, la nouvelle députée n'était en tête nulle part, mais elle arrivait 2e dans une majorité de communes, le FN et le dissident PS se partageant la 2e place dans les autres communes.
Sur la sous-préfecture, Abelin perd 10 pts, le rapport 45/55 s'inversant en 5 ans.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne


Retourner vers Elections législatives de 2012

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité