Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans la Sarthe

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans la Sarthe

Messagede Jean-Philippe » Mar 22 Nov 2011 20:35

Dans le département, il n'y a pas de redécoupage. Le PS qui détient l'un des 5 sièges, en espère au moins un de plus en juin prochain. Les résultats de 2007 ne laissent entrevoir aucun basculement facile : une vague rose devra être d'ampleur pour menacer les relativement jeunes sortants UMP.

1e (Le Mans-Sillé-le-Guillaume) : Fabienne Labrette-Menager (51 ans en 2012), conseillère générale UMP du canton de Fresnay-sur-Sarthe, a été élue avec 56,55% en 2007.
2e (Le Mans-Bouloire) : Marietta Karamanli (PS, 48 ans fin 2012) a battu le député sortant Jean-Marie Geveaux (UMP) avec 52,48%.
3e (La Flèche-Saint-Calais) : Béatrice Pavy (UMP, 54 ans) a été élue avec 55,14% en 2007.
4e (Le Mans-Sablé-sur-Sarthe) : François Fillon a été réélu avec 53,40% au 1e tour. Marc Joulaud (45 ans) siège à sa place depuis 2002 et devrait profiter du départ de Fillon pour Paris.
5e (Le Mans-Mamers) : Dominique Le Mèner (UMP, 54 ans), conseiller général de Montmirail, a été réélu pour un 2e mandat avec 55,11% au second tour (49,61% au 1e).

Voici les candidatures PS pour les primaires du 1e décembre.
1re circonscription : Françoise Dubois (battue dans le canton du Mans Centre et aux législatives de 2007) et Christine Tellier (présidente d'une association qui aide les chômeurs, conseillère municipale à la Flèche de 1995 à 2004).
2e circonscription : Marietta Karamanli, députée sortante.
3e circonscription : réservée à Europe-Ecologie-les-Verts.
4e circonscription : Stéphane Le Foll et Aymeric Lebreton.
5e circonscription : Christophe Rouillon (maire de Coulaines et conseiller général, battu en 2002 et 2007) et Pascal Legras, candidat sur le canton de Marolles-les-Braults en 2011.


Stéphane Le Foll, n°1 du PS dans le département et l'un des principaux bras droit de Hollande, est candidat dans la 4e circonscription (Sablé-sur-Sarthe) pour la troisième fois, cette fois sans Fillon face à lui.

http://www.ouest-france.fr/region/paysdelaloire_detail_-Legislatives-2012-Stephane-Le-Foll-candidat-socialiste-en-Sarthe_40807-2013822_actu.Htm
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede lindet » Sam 7 Jan 2012 19:55

J'ai entendu sur la chaîne locale (LMTV) la conseillère régionale EELV Cécile Bringuy qui indiquait que le candidat EELV dans la 3e circonscription serait Alexis Braud, maire-adjoint d'Allones (banlieue du Mans à direction PCF), candidat en 2007 dans la 2e circonscription (il avait obtenu 3 % des suffrages environ). Elle laissait clairement entendre que EELV en définitive ne gênerait pas le PS dans les autres circonscriptions (logiquement, ils devraient présenter au moins deux candidats de principe dans deux circonscriptions ?) et concentrerait ses forces dans la circonscription réservée. Certes, la gauche n'a gagné qu'un canton (Montfort-le-Gesnois) aux dernières élections cantonales, mais le climat semble s'être nettement amélioré entre PS et Verts, cela peut compter. Ajoutons le départ de François Fillon pour Paris. Le PCF avait beaucoup perdu dans ce département, qui a perdu beaucoup d'emplois industriels, mais le Front de Gauche me semble requinqué au moins au Mans par l'apport au Parti de Gauche des progressistes compagnons de l'ancien maire PCF du Mans Robert Jarry (le PG y a d'ailleurs tenu son congrès national). Il me semble que c'est le genre de département où le jeu est particulièrement ouvert. La discussion a permis de rappeler son passé complexe avec une forte tradition de socialistes indépendants et de gauche laïque et anticommuniste. C'est la ligne de fracture entre bleus et blancs (cf. Paysans de l'Ouest, la grande thèse de Paul Bois). La droite peut conserver ses quatre sièges comme en perdre deux tout autant.
lindet
 
Messages: 204
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede vudeloin » Sam 7 Jan 2012 20:26

Il va nous falloir regarder la situation avec un souci de précision.
La Sarthe devrait, après la Loire Atlantique, être le second département de la région Pays de Loire, à passer à gauche un de ces jours et je ne suis pas certain que nous ne soyons très proches de ce jour...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede lindet » Sam 7 Jan 2012 21:06

Pour la précision, je vous fais confiance ! Je souhaitais juste donner cette note d'ambiance locale à un réchauffement entre PS et Ecolos, alors que la situation était pratiquement inverse au printemps dernier pour les cantonales. Pour l'appréciation générale, la Sarthe est souvent citée et mérite de l'être comme département sur le fil. Cela a été vrai sous la Révolution et fréquemment ensuite, avec de jolies batailles, au XIXe comme au XXe... Il y aurait de quoi écrire des volumes (et ils ont parfois été écrits)... Rappelons juste pour l'honneur républicain du département l'élection en 1929 à Sablé du premier maire noir en métropole, le socialiste Raphaël Elizé, mort en déportation. La gauche y a occupé des positions fortes, mais depuis quelques années la droite domine au moins aux Législatives. Ainsi le PS avait perdu le siège du Mans-Est à une élection partielle en mars 2000 (j'ai toujours entendu dire que ce fut ce qui détermina Jospin à se séparer d'Allègre la semaine suivante, les réseaux (et les votes) enseignants ayant particulièrement manqué alors au candidat socialiste) avant de le reconquérir en 2007. En revanche, aux municipales comme aux régionales, le succès de la gauche a été net. Les dernières cantonales ont été jugées décevantes puisque le département est resté à droite (22 contre 18), mais outre la volonté qui pouvait exister de maintenir un contre-pouvoir face à une ville-métropole et une région déjà gérées par les socialistes et leurs alliés, ce fut aussi parfois à quelques voix près, ce qui peut laisser penser à un basculement possible. Nous verrons bientôt les résultats dans une semaine ou deux de la cantonale partielle de Conlie, encore que le plus prévisible soit une très forte abstention, et sans doute la réélection du sortant UMP, mais tout de même, naguère la droite passait au premier tour dans ce canton de l'Est sarthois).
lindet
 
Messages: 204
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede ubil » Dim 8 Jan 2012 07:48

Mais pour reprendre les cantonales de 2011 et expliquer les législatives à la lumière de celles-ci, il ne faut pas oublier le vrai scandale démocratique que constitue le découpage des cantons en France à l'heure actuelle.
Ainsi, dans la Sarthe, le canton le moins peuplé au recensement de 2008 (La Fresnaye-sur Chédouet, UMP), 3800 habitants, est presque 10 fois moins peuplé que le canton le plus peuplé (Mans-Nord-Ouest, gauche), 35 000 habitants. Et ceci n'est pas qu'une anomalie.
On compte ainsi dans la Sarthe:
2 cantons en-dessous de 5000 habitants (2 droite)
14 cantons entre 5000 et 10 000 habitants (10 droite 4 gauche)
9 cantons entre 10 000 et 15 000 habitants (6 droite 3 gauche)
4 cantons entre 15 000 et 20 000 habitants (2 droite 2 gauche)
11 cantons de plus de 20 000 habitants (2 droite 9 gauche)

Ce simple exemple vous montre que les cantons les plus peuplés, urbains, notamment au Mans, sont en général de gauche, alors que la droite domine dans les campagnes, qui disposent souvent de cantons minuscules en population.

Aussi, la moyenne de population des cantons de droite est de 10637, alors que celle des cantons de gauche est de 17530.
Ainsi, les cantons de gauche élus en 2008 et 2011 disposent d'une population de 315 535 habitants, alors que ceux de droite, POURTANT PLUS NOMBREUX, puisque la droite conserve la présidence du Conseil Général, ne disposent que de 234 012 habitants.
En effet, beau scandale démocratique...En tout cas, moralité: aux législatives, où les circonscriptions sont plus équilibrées, ce déséquilibre apparent en défaveur de la gauche pour ce qu'il s'agit du NOMBRE de cantons, ne compte pas.
ubil
 
Messages: 141
Inscription: Dim 31 Oct 2010 10:02

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede lindet » Dim 8 Jan 2012 09:53

Bien d'accord avec vous et c'est ce qui explique des distorsions et dans le même esprit le long maintien à droite du Sénat. reconnaissons que depuis quelques temps dans certaines régions du Midi cet avantage cantonal des campagnes joue parfois en faveur d'une gauche se maintenant mieux dans les campagnes que dans les villes (je pense au Vaucluse par ex. ou jadis au Var). Et aussi la politique parfois ne peut se réduire aux chiffres (je me souviens d'une polémique où Lénine disait cela aux austro-marxistes (mais je ne suis pas du tout léniniste !)) : ainsi dans cette Sarthe en mutation et en bascule, il me semble que la gauche échoue souvent de peu, aussi bien dans des cantons ruraux ou sans doute rurbains devrions-nous dire maintenant (Conlie 2011, à quatre voix je crois, mais aussi Malicorne ou Le Grand-Lucé qui fut le canton de Christian Pineau, ancien ministre socialiste des Affaires étrangères, mais dans le fond canton peu à gauche et passé à droite dès son retrait) qu'urbains (en 2008 au Mans Geveaux, ancien député UMP réélu je crois avec 50 voix d'avance devant le professeur PS Claude Jean, adjoint au maire, même Le Mans-centre où l'UMP est repassée avec 250 voix d'avance en gros) : d'où mon hésitation sur le bilan et les perspectives : la droite résiste bien face à une gauche qui ne convaincrait pas ou s'apprête-t-elle à céder devant un nouvel assaut de la gauche en voie de consolidation ??? Le réchauffement des relations EELV/PS (est-il durable ?) m'a paru un élément intéressant à relever. Je me demande aussi (car je ne sais pas) si par ailleurs le Front de Gauche ne pourrait pas connaître une relance puisque localement (Le Mans, près de 150 000 h.) le Parti de Gauche a bénéficié d'une forme de retour à la politique nationale des anciens compagnons du maire ex-PCF Robert Jarry (1924-2008), très populaire, qui y ont adhéré (donc 3 adjoints je crois et plusieurs conseillers municipaux) ? Des observateurs et/ou militants locaux pourraient nous dire comment ils voient les choses ?
lindet
 
Messages: 204
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede Jean-Philippe » Dim 8 Jan 2012 12:22

Le FG ne me paraît nulle part en mesure de menacer le PS dans le département. Mais il est possible qu'il progresse davantage que dans d'autres départements lors des législatives, comparativement à celles de 2007.

Pour revenir brièvement sur l'inquité du scrutin des cantonales (qui avantage en effet la gauche dans ses fiefs), je rappelle qu'au 2e tour de 2011, la gauche a rassemblé dans ce département 56,2% des suffrages, contre 42,3% pour la droite et 1,6 pour le FN. Au 1e tour, le rapport était de 51,7 contre 36,1 (Modem compris) et 12,3 pour le FN.
En 2008, la gauche était aussi majoritaire au 2e tour (56,54/43,46), après un rapport équilibré au 1e (47,47 contre 46,56 et 3,4 pour le FN).
http://www.franceelectorale.com/departement/sarthe-72
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede lindet » Dim 8 Jan 2012 20:50

Pour le Front de Gauche, il ne s'agit pas de revenir à une représentation parlementaire, mais de sortir de la marginalité où était tombé le PCF : 2,17 %, 3,57 %, 3,28 %, 4,09 %, 1,59 %, des scores du même ordre que ceux de la LCR, aux dernières législatives de 2007. Le PCF conserve deux cantons, la mairie d'Allones, son seul vrai fief, et quelques mairies de petites villes (Changé, Bonnétable, Champagné repris aux trotskistes du POI je crois). Il est donc intéressant de voir si la dynamique FdG avec les anciens "jarrystes" peut jouer un rôle et lequel.
lindet
 
Messages: 204
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede vudeloin » Dim 8 Jan 2012 22:57

Pour les scores du PCF en 2007, nul doute que le contexte a joué en défaveur de la moindre candidature de ce parti, vu le score atteint lors de la présidentielle...
De là à dire qu'un député Front de Gauche peut être élu cette année, il semble qu'il y ait plus qu'un pas !
Par contre, que le score des candidats du Front modifie la donne dans quelques unes des circonscriptions, là, c'est plus probable...
Mais nous verrons les choses dans le détail, comme indiqué ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans la Sarthe

Messagede Jean-Philippe » Ven 18 Mai 2012 23:28

Dissidence de dernière minute dans la 3e circonscription (où Hollande a fait 51,36%) pour le maire et conseiller général PS de La Flèche Guy-Michel Chauveau (68 ans en septembre prochain), avec comme suppléant Bruno Lecomte, maire de Saint-Gervais-en-Belin et conseiller général du canton d’Ecommoy, lui aussi membre du PS.
Rappelons qu'il a déjà été député, de 1981 à 2002, excepté en 1993. En 2002, il ne s'était pas représenté.

À la tête de son comité de soutien : Philippe Papin, Conseiller régional “Écologie et solidarités”, et ancien maire de Saint-Pierre-du-Lorouër. Sa directrice de campagne sera la conseillère régionale et conseillère municipale PS de La Flèche, Carine Ménage.

Il a le soutien de la maire et conseillère générale DVG de Saint-Calais.

http://www.lechosarthois.fr/2012/05/18/legsilatives-2012-guy-michel-chauveau-candidat-dans-la-3e-circonscription/

La fédération du PS maintient son soutien au candidat EELV investi fin 2011, mais il risque de faire moins de 10%, voire près de 5%.

Petit rappel des scores de Hollande dans les 5 circonscriptions : 50,37%, 58,44% (déjà à gauche), 51,36%, 52,63% (celle de Fillon et Le Foll) et 50,56%. Seule la première me semble bien partie pour rester à droite. Pour le reste, la gauche présente de bons candidats et peut espérer l'emporter dans au moins un siège de plus.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité