Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans l'Oise

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans l'Oise

Messagede Jean-Philippe » Mer 23 Nov 2011 19:17

L'Oise est non concernée par le redécoupage et garde ses 7 circonscriptions inchangées (dont seule la 3e est à gauche).

Voici le découpage actuel :
1e circonscription : Beauvais Nord
Cantons de Beauvais Nord-Est (PS) et Nord-Ouest (PS), Breteuil (UMP), Crèvecœur-le-Grand (UMP), Froissy (UMP), Maignelay-Montigny (UMP), Marseille-en-Beauvaisis (DVD), Nivillers (PS) et Saint-Just-en-Chaussée (UMP).
2e circonscription : Beauvais Sud
Cantons d'Auneuil (UMP), Beauvais Sud-Ouest (PS), Chaumont-en-Vexin (UMP), Le Coudray-Saint-Germer (PS), Formerie (UMP), Grandvilliers (PRG depuis 2008), Noailles (UMP) et Songeons (PRG).
3e circonscription : Creil - Méru
Cantons de Creil Sud (PS), Méru (UMP), Montataire (PC) et Neuilly-en-Thelle (PS depuis 2008).
4e circonscription : Senlis
Canton de Betz (UMP), Chantilly (UMP), Nanteuil-le-Haudouin (PS), Pont-Sainte-Maxence (PS depuis 2011) et Senlis (UMP).
5e circonscription : Compiègne Sud
Cantons d'Attichy (UMP), Compiègne Sud-Est (PS) et Sud-Ouest (PS), Crépy-en-Valois (PS) et Estrées-Saint-Denis (DVG depis 2008).
6e circonscription : Compiègne Nord
Cantons de Compiègne Nord (UMP), Guiscard (app PRG), Lassigny (PS), Noyon (PS), Ressons-sur-Matz (PS) et Ribécourt-Dreslincourt (MUP ex PC).
7e circonscription : Clermont - Creil
Cantons de Clermont (PS), Creil-Nogent-sur-Oise (PS), Liancourt (PS) et Mouy (PS).

La gauche a remporté les villes de Nogent-sur-Oise, Noyon, Pont-Sainte-Maxence mais a perdu Saint-Leu-d’Esserent.

Avant de faire une analyse des rapports de force, voici un article qui parle des tensions au sein du PS liées à la réservation de circonscriptions au profit des alliés et des femmes.

Dans la 5e circonscription (Compiègne sud-Crépy) tenue par l'UMP Lucien Degauchy, c'est le PRG (vraisemblablement le maire d'Auger Saint-Vincent, Fabrice Dalongeville, également conseiller régional élu sur la liste de la Somme) qui a l'investiture au grand dam de Bertrand Brassens, conseiller général de Compiègne-Sud-Est et opposant de Philippe Marini à la mairie de Compiègne, de François Ferrieux, élu du canton de Compiègne-Sud-Ouest (candidat en 1993 et depuis 1997 comme suppléant de la nouvelle sénatrice) et de Renza Fresch, maire PS de Venette.
Quant à la 6e circonscription (Compiègne nord-Noyon), elle est réservée à une femme, au détriment des ambitions du maire de Noyon, Patrick Deguise.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede vudeloin » Mer 23 Nov 2011 20:14

Une analyse pour le moins succincte, JP. qui mérite au moins qu'on se pose la question de savoir si l'Oise ne va pas connaître quelques légers changements de sa carte politique, autant au bénéfice du Front de Gauche que du Parti socialiste, d'ailleurs.

je pense en particulier que si la 3e circonscription devrait confirmer son ancrage à gauche, les 5e, 6e et 7e circonscriptions peuvent également élire un député de gauche, comme cela fut déjà le cas, parfois, dans un passé pas nécessairement très ancien.
Mais je reviendrai sur l'ensemble de ces situations dans quelques messages plus détaillés.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede Zimmer » Mer 23 Nov 2011 20:39

Dans ce département qui recommence à donner des scores élevés au FN (voir notamment les résultats des dernières élections cantonales), d'éventuelles triangulaires pourraient en effet favoriser la gauche comme ce fut le cas en 1997.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede vudeloin » Mer 23 Nov 2011 20:49

Cela fait partie des éventualités, Zimmer, mais même sans triangulaire, des choses sont possibles.
En fait, autant pour 3,5,6 et 7, je pense que la gauche peut gagner toute seule, si l'on peut dire, autant je pense que seule la 4e est tout à fait certaine pour la droite, vu le poids des cantons de Senlis et de Chantilly sur le siège.
Je sais bien que Chantilly n'est pas voué aux courses d'obstacle, mais j'ai quand même bien l'impression que pour la gauche, le découpage de cette circonscription est telle que n'importe quel cheval de gauche part avec un handicap de 25 ou 50 mètres sur celui de droite.
Et comme à Chantilly, la piste et la ligne droite sont plutôt courtes...
Des triangulaires pourraient renforcer la position de la gauche là où j'ai indiqué les possibilités et compliquer les choses dans les deux circonscriptions bellovaques, compte tenu de tout...
Bref, à regarder de très près
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede Jean-Philippe » Mer 23 Nov 2011 21:39

Voici les résultats de 2007 :
1e circonscription : Beauvais Nord
Olivier Dassault (61 ans en 2012), député depuis 1988, a été réélu avec 58,61% face au président PS du conseil général Yves Rome.
En cas de triangulaire, Dassault pourrait être en grande difficulté. En cas de duel, son succès n'est pas assuré, même s'il serait probablement favori.

2e circonscription : Beauvais Sud
Jean-François Mancel (64 ans), conseiller général de Noailles après avoir présidé le conseil général de 1985 à 2004, a été réélu pour un 6e mandat (élu en 1978, il est battu en 1981 et 1997) avec 52,77% face à Sylvie Houssin qui devrait être à nouveau candidate.
Le FN y a dépassé les 20% lors des régionales. Une victoire de la gauche est très probable.

3e circonscription : Creil - Méru
Michel Françaix (69 ans), maire PS de Chambly, a été réélu pour un 3e mandat avec 53,43% face à l'UMP Cécile Bremard.
4e circonscription : Senlis
Éric Woerth (56 ans), maire de Chantilly, a été réélu pour un 2e mandat avec 57,40% face à Martine Charles, 2e avec 18,95%.
Le PS a laissé la circonscription à EELV qui devrait atteindre le 2e tour.
5e circonscription : Compiègne Sud
Lucien Degauchy (75 ans), conseiller général du canton d'Attichy, a été réélu au 1e tour pour un 4e mandat avec 55,45% face à Laurence Rossignol, candidate du PS depuis 1997 et désormais sénatrice, arrivée 2e avec 21,97%.
Alors que la gauche a conforté ses positions, c'est un candidat PRG qui devrait représenter le PS. Le sortant devrait se retirer et son successeur aura beaucoup plus de mal à s'imposer dès le 1e tour, notamment à cause de la remontée du FN autour de 20%.

6e circonscription : Compiègne Nord
François-Michel Gonnot (63 ans), battu aux municipales 2008 de Noyon après avoir été adjoint à Compiègne, élu depuis 1988 (battu en 1997), a été réélu avec 54,01% face à Patrice Carvalho (60 ans), député PC de 1997. C'est l'un des sièges les plus menacés car comme en 1997, c'est l'un de ceux où le FN est le plus haut.

7e circonscription : Clermont - Creil
Édouard Courtial (39 ans), maire d'Agnetz, a été réélu pour un 2e mandat avec 51,68% au 1e tour face à Abdel Mokhtari (PS), 2e avec 17,27%.
S'il devrait être réélu, ce serait au 2e tour face au président du conseil régional et peut-être en triangulaire.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede vudeloin » Jeu 24 Nov 2011 20:55

Un petit regard sur la septième de l'Oise avec quelques éléments de contexte...

Canton de Mouy : commune, population, (étiquette de la municipalité)

Angy 1 186 (DVD)
Ansacq 263 (DVD)
Bury 2 891 (DVD)
Cambronne-lès-Clermont 992 (DVG)
Heilles 577 (UMP)
Hondainville 617 (DVD)
Mouy 5 328 (PS)
Neuilly-sous-Clermont 1 685 ((PS)
Rousseloy 336 (DVD)
Saint-Félix 486 (DVG)
Thury-sous-Clermont 603 (DVD)

En 2011, second tour PS / FN aux cantonales. PS élu avec 351 voix d’avance ( participation : 48,8 %)

Canton de Liancourt

Les Ageux 1 158 (DVG)
Angicourt 1 525 (DVG)
Bailleval 1 421 (PRG)
Bazicourt 291 (DVD)
Brenouille 2 223 (DVG)
Catenoy 1 094 (DVD)
Cauffry 2 300 (DVD)
Cinqueux 1 561 (DVD)
Labruyère 588 (DVD)
Laigneville 3 789 (PCF)
Liancourt 6 476 (PS)
Mogneville 1 373(DVD)
Monceaux 693 (DVD)
Monchy Saint Eloi 1 889(PCF)
Nointel 1 035 (DVG)
Rantigny 2 521 (PCF)
Rieux 1 605 (DVD)
Rosoy 592 (DVD)
Sacy le Grand 1 316 (DVD)
Sacy le Petit 562 (DVD)
Saint Martin Longueau 1 415 (DVG)
Verderonne 530 (DVG)

En 2008, PS élu au second tour avec 3 149 voix d’avance sur l’UMP.

Canton de Clermont

Agnetz 2 637 (UMP)
Airion 470 (DVD)
Avrechy 1 060 (DVD)
Avrigny 320 (DVG)
Bailleul-le-Soc 648 (DVD)
Blincourt 76 (DVD)
Breuil-le-Sec 2 055 (DVG)
Breuil-le-Vert 2 819 (DVG)
Bulles 885 (DVD)
Choisy-la-Victoire 220 (DVD)
Clermont 9 699 (PS)
Épineuse 233 (DVD)
Erquery 614 (DVG)
Étouy 772 (DVD)
Fitz-James 2 421 (DVG)
Fouilleuse 77 (DVD)
Lamécourt 202 (DVG)
Litz 325 (DVG)
Maimbeville 310 (DVG)
La Neuville-en-Hez 904 (DVD)
Rémécourt 78 (DVD)
Rémérangles 224 (DVD)
La Rue Saint-Pierre 688 (DVD)
Saint-Aubin-sous-Erquery 335 (DVD)

En 2008, PS réélu au premier tour (54,7 %) et gauche à 8 398 voix , droite et FN 4 696 voix.

Canton de Creil Nogent sur Oise

Creil, partie de la ville 6 445 (PS)
Nogent sur Oise 19 151 (PS)
Villers Saint Paul 5 944 (PS)

En 2011, second tour PS / FN aux cantonales. PS élu avec 1 645 voix d’avance ( participation à 41,5 %)

Nous avons donc 26 municipalités de gauche ou divers gauche, plus Creil face à 33 municipalités de droite et divers droite.

Le truc, c’est qu’au dessus de 3 500 habitants, il y a 5 municipalités de gauche à direction PS (sans compter Creil) et une à direction PCF.
Et que, dans la tranche 1 500 / 3 500 habitants, nous avons deux mairies PCF, 1 PS, 5 DVG, 1 UMP et 4 DVD.

Un profil électoral global qui met effectivement en danger, me semble t il, le siège où Edouard Courtial s’est fait réélire en 2007.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede Jean-Philippe » Jeu 29 Déc 2011 14:24

Dans la 5e, on pourrait avoir deux candidats de gauche de poids et deux de droite avec l'hypothèse des dissidences, déjà évoquée pour la 1e, de Bertrand Brassens, conseiller général PS de Compiègne face à Fabrice Dalongeville, candidat PRG soutenu par le PS et de Jean Desessart, maire UMP de Lacroix-Saint-Ouen contre le sortant Degauchy (75 ans). Cela pourrait permettre au FN d'arriver en tête du 1e tour.
Notons que le candidat PRG est aussi président de l’Association des maires ruraux de l’Oise et président du comité régional du tourisme. En 2007, il avait obtenu 1,6%.
Quant au potentiel candidat dissident de l'UMP Jean Desessart, il est le fils de Guy Desessart, conseiller général de Ressons-sur-Matz de 1961 à 1998 (suppléant de Marcel Dassault, membre du CNI et du RPR selon les moments et qui a rejoint le FN fin 1997) et bref député en juin 1988 (l'élection est annulée, ce qui fait qu'il n'a été député que 9 jours), qui a préféré soutenir le candidat du FN Michel Guiniot contre son fils lors de la partielle de juin 1998 (source).
Jean Desessart aurait voulu être conseiller régional en 2004, candidat aux cantonales de 2008, mais n'a pas été investi (source).

http://www.leparisien.fr/auger-saint-vincent-60800/le-prg-fabrice-dalongeville-face-a-l-inusable-degauchy-19-12-2011-1774119.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede Zimmer » Sam 18 Fév 2012 11:57

Jean-Philippe a écrit: 6e circonscription : Compiègne Nord
François-Michel Gonnot (63 ans), battu aux municipales 2008 de Noyon après avoir été adjoint à Compiègne, élu depuis 1988 (battu en 1997), a été réélu avec 54,01% face à Patrice Carvalho (60 ans), député PC de 1997. C'est l'un des sièges les plus menacés car comme en 1997, c'est l'un de ceux où le FN est le plus haut.


Tandis que François-Michel Gonnot a de nouveau été investi par l'UMP, la direction nationale du PS a décidé de réserver cette 6ème circonscription au MRC (source), ce qui ne devrait pas empêcher le conseiller général et maire socialiste de Noyon, Patrick Deguise, de se présenter lui aussi, dans le cadre d'une candidature dissidente.

Comme Jean-Philippe l'a écrit, le scrutin du mois de juin prochain s'annonce très ouvert dans cette circonscription où le maire (PCF) de Thourotte et vice-président du conseil général (élu du canton de Ribécourt-Dreslincourt), Patrice Carvalho, également ancien député (de 1997 à 2002), sera le candidat du Front de Gauche et où le FN sera représenté par le conseiller régional et conseiller municipal de Noyon, Michel Guiniot.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede Zimmer » Dim 26 Fév 2012 11:37

Jean-Philippe a écrit:3e circonscription : Creil - Méru
Michel Françaix (69 ans), maire PS de Chambly, a été réélu pour un 3e mandat avec 53,43% face à l'UMP Cécile Bremard.


Alors que Michel Françaix a de nouveau été investi par le PS dans cette 3ème circonscription, le candidat ayant reçu le soutien de l'UMP, Alain Letellier, a jeté l'éponge, il y a une quinzaine de jours, s'estimant insuffisamment soutenu par son parti et notamment par Jean-François Mancel (lui-même réinvesti dans la 2ème circonscription).

Conseiller général du canton de Méru et maire de Saint-Crépin-Ibouvillers, Alain Letellier avait été candidat dissident de l'UMP, en 2007, et avait fait un score de 13,06 % des suffrages exprimés au premier tour.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/alain-letellier-jette-l-eponge-13-02-2012-1857974.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans l'Oise

Messagede Draume » Mer 29 Fév 2012 18:39

Les socialistes ont ils trouvé la femme rare dans la 6° ?
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 18:11

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité