Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans la Loire

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans la Loire

Messagede ligerien » Jeu 3 Fév 2011 13:01

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1ère circonscription : Saint Etienne Nord
---------------------------------------------------------
Rappel des résultats de 2007 :
M. Régis JUANICO (ELU) Socialiste 18 922 52,13
Mme Françoise GROSSETETE UMP 17 373 47,87

M. Charles PERROT Front national 2 151 5,83
Mme Andrée MARY Extrême droite 154 0,42
M. Régis JUANICO Socialiste 7 969 21,59
M. Sauveur CUADROS Extrême gauche 239 0,65
M. Alain PECEL Communiste 2 123 5,75
M. Pierre BONNEFOY Divers 170 0,46
M. Gérard TOURNAIRE Mouvement pour la France 405 1,10
Mme Catherine HERBERTZ Les Verts 936 2,54
M. Yves SCAVINER Divers 96 0,26
Mme Françoise GROSSETETE UMP 12 937 35,06
Mme Marie-Christine PLASSE Divers 79 0,21
Mme Florence HIRSCH Extrême gauche 899 2,44
M. Rachid OULMI Divers 267 0,72
M. Gilles ARTIGUES UDF-Mouvement Démocrate 7 678 20,81
Mme Christine CALANDRA Extrême gauche 327 0,89
M. Jean-Philippe ARSAC Ecologiste 246 0,67
Mme Farida BACHA Divers gauche 227 0,62
---------------------------------------------------------
L'impact Marleix : pas de changement
---------------------------------------------------------
Conclusion :
Régis JUANICO avait failli passer à la trappe au 1er tour en 2007, c'est finalement Gilles ARTIGUES le député Modem sortant qui était sorti rapidement. Malgré une nette avance de 1er tour, Françoise GROSSETETE était battue, les électeurs du Modem ne se reportant pas majoritairement sur la droite. Depuis lors, Saint Etienne a changé de bord pour élire assez largement le socialiste Maurice VINCENT.
Pour 2012, un candidat UMP pur jus aura du mal à s'imposer, même en cas de réélection de SARKOZY, Gilles ARTIGUES, bien implanté localement, ferait un meilleur candidat de "droite", dont il s'est opportunément rapprochée au conseil municipal, et qu'il n'a jamais vraiment quitté au conseil général.
Régis JUANICO a pris de l'envergure en 4 ans, il est désormais le patron du PS de la Loire, et présent dans les instances nationales du PS. Il partira favori. Le contexte national ne devrait pas être aussi difficile qu'en 2007 pour les socialistes. En cas de victoire de la gauche au présidentielles, il sera imbattable, en cas de victoire de la droite, il ne sera pas facile à déloger.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2ème circonscription : Saint-Etienne Sud
---------------------------------------------------------
Rappel des résultats de 2007 :
M. Christian CABAL UMP 12 095 46,01
M. Jean-Louis GAGNAIRE (ELU) Socialiste 14 194 53,99

M. Christian CABAL Union pour un Mouvement Populaire 10 289 38,89
Mme Edith ROCHE Extrême gauche 185 0,70
Mme Yolande CHAUVEL Extrême droite 134 0,51
M. Alain CROZIER Divers 149 0,56
M. Bruno LANDRIOT Ecologiste 295 1,12
M. Jean-Louis GAGNAIRE Socialiste 7 671 29,00
M. Edmond HUBE Mouvement pour la France 261 0,99
Mme Véronique NAEGELEN Communiste 871 3,29
Mme Hélène MILLOT Extrême gauche 668 2,53
M. Xavier CHIRIGNAN Divers 0 0,00
M. Denis CHAMBE UDF-Mouvement Démocrate 2 889 10,92
M. Lionel MASSARDIER Divers gauche 66 0,25
M. Olivier LONGEON Les Verts 888 3,36
M. Bruno CLEMENTIN Divers 126 0,48
M. Idriss BEKKA Divers 275 1,04
M. François DUFOSSE Front national 1 331 5,03
M. Olivier LAFFERRIERE Extrême gauche 239 0,90
M. Madjid MEROUANE Divers 117 0,44
---------------------------------------------------------
L'impact Marleix :
La circonscription récupère le canton de Saint-Etienne Sud-Ouest II. Un canton de 18 000 habitants penchant fortement à gauche. Autant dire que la droite laisse la circonscription à la gauche.
---------------------------------------------------------
Conclusion :
En 2007, Jean-Louis GAGNAIRE sortait le sortant Christian CABAL pourtant bien parti au 1er tour, mais victime de son absence de réserve de voix.
Christian CABAL est décédé depuis. Avec le contexte municipal, un redécoupage favorable, Jean-Louis GAGNAIRE n'a a priori pas trop de soucis à se faire en 2012, quel que soit le vainqueur des présidentielles.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
3ème circonscription : Saint Chamond / Rive de Gier / Jarez
---------------------------------------------------------
Rappel des résultats de 2007 :
Mme Christiane FARIGOULE Socialiste 17 485 40,97
M. François ROCHEBLOINE (ELU) Majorité présidentielle 25 189 59,03

M. Alain FOURNIER Extrême droite 331 0,75
Mme Dominique CHOMIENNE Mouvement pour la France 670 1,52
M. André MOULIN Extrême gauche 399 0,90
Mme Catherine BONY Les Verts 1 375 3,11
M. Christian MEUNIER Front national 2 609 5,91
Mme Simonne HUBE UDF-Mouvement Démocrate 3 150 7,14
Mme Christiane FARIGOULE Socialiste 10 575 23,96
M. André DUPORT Ecologiste 474 1,07
M. Jean-Marc SEGUILLON Extrême gauche 1 033 2,34
Mme Ginette MOULIN Communiste 1 472 3,33
M. François ROCHEBLOINE Majorité présidentielle 22 056 49,96
---------------------------------------------------------
L'impact Marleix : pas de changement
---------------------------------------------------------
Conclusion :
En 2007, François ROCHEBLOINE avait frolé la réélection au 1er tour, pour ensuite l'emporter de 20 points au 2ème.
Depuis la droite a perdu la mairie de St Chamond au profit du PS, le député étant partie prenante dans les bisbilles internes à la droite.
Il devrait partir favori, ne devant craindre que 2 choses, une vague rose au niveau national et un énimème psychodrame au sein de la droite locale.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
4ème circonscription : Ondaine / Pilat et autres...
---------------------------------------------------------
Rappel des résultats de 2007 :
M. Jean-Paul CHARTRON Socialiste 18 641 48,36
M. Dino CINIERI (ELU) Union pour un Mouvement Populaire 19 903 51,64

M. Robert HEYRAUD Front national 2 517 6,39
M. Denis BLONDET Extrême droite 268 0,68
M. Stéphane POULARD Extrême gauche 305 0,77
M. Jean-Paul CHARTRON Socialiste 8 007 20,31
Mme Concétina GUINTA Mouvement pour la France 466 1,18
M. Dino CINIERI Union pour un Mouvement Populaire 16 183 41,06
M. Marc FAURE Communiste 5 102 12,94
Mme Michèle PEREZ UDF-Mouvement Démocrate 3 686 9,35
M. Alain LESAGE Ecologiste 440 1,12
Mme Anne de BEAUMONT Les Verts 1 237 3,14
Mme Oidiaa DEVEZE Divers 154 0,39
M. Laurent MONON Extrême gauche 1 050 2,66
---------------------------------------------------------
L'impact Marleix :
Ce bon Alain a été inventif, cette circonscription très remaniée n'étant pas loin d'entourer les 2 circonscriptions stéphanoises !
Elle perd le canton de Saint Etienne Sud Ouest 2, 18 000 habitants, très à gauche.
Elle gagne les cantons de Saint Bonnet le Chateau (pourtant de l'arrondissement de Montbrison) 8 000 habitants, très à droite, Saint Just Saint Rambert 40 000 habitants, plutôt à droite et Saint Jean Soleymieux (là aussi de l'arrondissement de Montbrison) 7 000 habitants peut être légèrement à gauche
La balance du redécoupage penche très franchement à droite.
---------------------------------------------------------
Conclusion :
Sans redécoupage, Dino CINERI avait de gros soucis à se faire. Sa marge de 2007 n'était pas large. Il a perdu la mairie de Firminy face au PC en 2008. Son nouveau maire Marc PETIT aurait pu nourrir quelques espoirs.
Heureusement, Alain MARLEIX est passé par là. Situation cocasse, le député de la nouvelle circonscription est de Saint Just Rambert qui a été basculé dans la 4ème circonscription. Il faudra désormais une vague rose pour que cette circonscription change de bord
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
5ème circonscription : Roanne / Loire-Nord
---------------------------------------------------------
Rappel des résultats de 2007 :
Mme Laure DEROCHE Socialiste 20 761 49,33
M. Yves NICOLIN (ELU) UMP 21 324 50,67

Mme Séverine BRUN Front national 1 857 4,46
Mme Laure DEROCHE Socialiste 13 227 31,78
M. Gérard DUMAS Extrême gauche 558 1,34
Mme Suzy VIBOUD Communiste 989 2,38
M. Norbert CHETAIL Mouvement pour la France 507 1,22
M. Yves NICOLIN Union pour un Mouvement Populaire 19 329 46,45
M. Serge ALIBERT Les Verts 719 1,73
M. Stéphane DUNE Extrême gauche 792 1,90
M.Michel BOUFFERET UDF-Mouvement Démocrate 2 836 6,82
M. Antonio CARUSO Ecologiste 247 0,59
Mme Christine ESTERO Extrême gauche 272 0,65
Mme Claire DEBROISE Ecologiste 281 0,68
---------------------------------------------------------
L'impact Marleix :
Pour le coup, l'unité géographique de la circonscription semble plus évident après qu'avant le redécoupage, puisque si je ne m'abuse elle s'inscrit dans l'arrondissement de Roanne.
La circonscription perd le canton de Saint Germain Laval 5000 habitants, légèrement à droite, gagne Belmont de la Loire 5000 habitants, à droite, Charlieu 15 000 habitants, légèrement, à gauche, Perreux 16 000 habitants, à droite et Saint Symphorien de Lay 12 000 habitants, à droite.
Les ciseaux ont donc légèrement droitisé la circonscription.
---------------------------------------------------------
Conclusion :
En 2007, Yves NICOLLIN s'était fait peur, sauvant sa place de quelques centaines de voix. Il démontre que l'UMP, ayant fait le vide autour d'elle, doit faire 45 % au 1er tour pour l'emporter. La challenger de 2007 a désormais conquis la mairie de Roanne en 2008.
Sans redécoupage, Laure DEROCHE serait partie dans la position du favori, il est probable que cette circonscription soit de la même couleur que le vainqueur au niveau national.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
6ème circonscription : Montbrison / Feurs
---------------------------------------------------------
Rappel des résultats de 2007 (7ème circonscription) :
Mme Noèle GUICHARD Front national 3 419 5,78
M. Lucien MOULLIER Radical de gauche 13 291 22,47
M. Jean-François CHOSSY (ELU) UMP 30 726 51,95
Mme Marie BOUCHEZ Les Verts 2 211 3,74
Mme Laure GROS Mouvement pour la France 741 1,25
M. Bernard BOUCHET Extrême droite 383 0,65
Mme Christine PAQUET Extrême gauche 2 023 3,42
M. Jacques GROS Divers 660 1,12
M. Pierre HUOU Extrême gauche 540 0,91
Mme Viviane LEVRAT Communiste 1 355 2,29
Mme Michelle BORY UDF-Mouvement Démocrate 3 795 6,42
---------------------------------------------------------
L'impact Marleix :
Le grand chambardement :
En plus :
- Chazelles sur Lyon : 10 000 habitants, neutre ou légèrement à droite
- Feurs : 25 000 habitants, légèrement à droite
- Néronde : 8 000 habitants, assez neutre politiquement, ou légèrement à gauche
- Saint Germain Laval : 6 000 habitants, à droite
En moins :
- Saint Bonnet le Chateau : 8 000 habitants, à droite
- Saint Jean Soleymieux : 7 000 habitants, légèrement à gauche
- Saint Just Saint Rambert : 39 000 habitants, plutôt à droite
---------------------------------------------------------
Conclusion :
Jean-François CHOSSY a été le seul député élu au 1er tour en 2007, sans redécoupage il pouvait dormir tranquille, même la perte de la mairie de Montbrison de Philippe WEYNE a Liliane FAURE n'était pas dramatique.
Le redécoupage imposse une redistribution des cartes, même si la circonscription semble rester favorable à la droite. En particulier il faut noter que le gros canton de Saint Just Rambert où le député fut maire a changé de circonscription. S'il repart sur cette circonscription il sera un député un peu hors sol.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Au total...
Le rapport des forces était à 5-2 pour la droite. Les 2 circonscriptions de gauche semblent s'ancrer comme telles, La droite peut se faire quelques soucis sur Roanne. De fait, comme le département passe de 7 à 6 députés, la droite perd un sortant. En cas de victoire nationale de la droite, un 4-2 est probable, dans le sens contraire, on peut escompter un 3-3, au delà cela tiendra de la vague rose
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a ... 1125959.25

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_ ... e_la_Loire

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a ... 2/042.html
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1380
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede SALVAT » Dim 6 Fév 2011 15:10

Très intéressante analyse : une question seulement sur Roanne à savoir l'assise actuelle de Yves NICOLLIN.
Il est sortant comme député, certes ! mais sorti comme maire de Roanne. Il a perdu son enracinement. Parmi les électeurs du centre, il ne fait pas l'unanimité et même s'il arrive à faire disparaître ou étouffer certaines candidatures gênantes sur ses lisières, les électeurs de ces sensibilités existent et, n'ayant plus d'offre de candidature leur correspondant, pourraient se reporter sur Laure DEROCHE.
Maire de Roanne, Laure DEROCHE est également première vice-présidente du "Grand Roanne" qui réussit des opérations de mutations économiques dans un milieu il y a peu encore sinistré : ces opérations touchent aussi les cantons accrochés à la circonscription : le parrain des succès déjà enregistrés n'est pas Yves NICOLLIN mais bien sa challenger.
Autant l'une est accessible...autant l'autre est difficile à contacter et de commerce froid...cela compte aussi. Autant l'une est entourée d'une équipe assez nombreuse, autant l'autre semble souffrir d'un isolement qu'il a organisé et dont il sera la victime.
Objectivement NICOLLIN m'apparaît avoir eu son heure de gloire : "ça eut été, mais ça ne l'est plus" aurait dit Fernand Raynaud.
Pour les autres circonscriptions OK
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3538
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede vudeloin » Dim 6 Fév 2011 15:49

Nicollin manque effectivement de racines mais pour tous les sièges nous y verrons beaucoup plus clair après les élections cantonales et les rapports de forces en découlant dasn les différentes circonscriptions...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede ligerien » Dim 6 Fév 2011 17:37

Je souscris tout à fait à ton analyse. Sans changement dans le découpage de la circonscription, je n'aurai donné aucune chance à NICOLLIN. Mais le découpage renforce le vote de droite sur cette circonscription, redonnant un peu d'espoir au député sortant.
Si je devais faire des pronostics personnels je dirais qu'on finira à 3-3 en cas de victoire de la droite aux présidentielles. En cas de victoire de la gauche, je pense que le département peut aller à 5-1 ou 6-0 en faveur de la gauche, dans une reproduction des rapports de force des régionales 2010, en continuité de la Bérézina pour la droite dans le département aux municipales 2008.
Sur l'ancien découpage, c'était 4 circonscriptions assurées pour la gauche (2 de St Etienne, l'Ondaine et Roanne), 2 plutôt à droite mais dépendant du contexte (Gier et Feurs) et une sûre à droite (Montbrison).
Le découpage a fait disparaitre une circonscription de droite et, hors de St Etienne, a provoqué un moyennage des rapports de force. La Maire de Montbrison Liliane FAURE peut espérer dans un contexte favorable à la gauche. Comme je l'ai expliqué, malgré une bonne base de départ, le contexte sur le Gier n'est pas très favorable à la droite. La nouvelle circonscription Ondaine-Pilat-St-Just-St-Rambert est plus difficile à appréhender, le PS ne doit pas avoir de Maire de "grande" ville à présenter sur ce secteur.

Nationalement, avec un Nicolas SARKOZY probable candidat à la présidentielle, dans l'hypothèse d'une réélection, quand on regarde, département par département, les rapports de force locaux, on peut se demander s'il aurait une majorité à l'Assemblée pour gouverner.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1380
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede ligerien » Mer 9 Fév 2011 18:59

Le classement des députés de la Loire
Lyon Capitale vient de publier un classement des 577 députés...
http://www.zoomdici.fr/actualite/Le-cla ... 04372.html
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1380
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede Jean-Philippe » Mer 9 Fév 2011 19:20

- 39e place: Régis Juanico (PS)
- 59e place: François Rochebloine (Nouveau centre)
- 168e place: Yves Nicolin (UMP)
- 268e place: Jean-Louis Gagnaire (PS)
- 305e place Jean-François Chossy (UMP)
- 370e place: Dino Cinieri (UMP)
- 450e place: Pascal Clément (UMP)

Ce qui est cocasse pour Clément, c'est qu'il n'est plus en situation de cumul (forcé puisque battu aux cantonales de 2008).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede Silvère Say » Sam 19 Fév 2011 14:24

Merci pour ces éléments précieux. Il me semble par contre que vous oubliez trois inconnues : d'une part le score de mon parti, le mouvement démocrate, et d'autre part, l'abstention, et enfin le score des extrêmes qui peut changer certaines choses.

L'élection cantonale des 20 et 27 mars prochain sera un test, certes. Cependant, il ne faut pas oublier que tous les partis ne seront pas présents (c'est le cas du modem dans la Loire). Qui plus est, ce scrutin favorise grandement les candidats sortants et un certain clientélisme local, qu'on retrouve moins pour les présidentielles et de facto pour la législative qui arrive dans sa foulée.
Silvère Say
 
Messages: 2
Inscription: Sam 19 Fév 2011 14:19

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede vudeloin » Sam 19 Fév 2011 16:19

Cinieri aussi, vu qu'il n'est plus maire de Firminy..
Enfin, Clément, c'est un problème pour lui : avoir tout été ( Député, maire, Ministre, Président du CG je crois bien ) et ne plus rien être ou presque...
Encore heureux que la duchesse lui fait encore des pralines...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede Silvère Say » Sam 19 Fév 2011 16:50

@Vudeloin : Concernant Clément, sic transit gloria mundi. Il est pour moi le symbole d'une classe politique vieillissante qui n'a pas su raccrocher les crampons à temps.
Un comble dans cette terre footballistique. :lol:
Silvère Say
 
Messages: 2
Inscription: Sam 19 Fév 2011 14:19

Re: Les législatives dans la Loire

Messagede ligerien » Dim 20 Fév 2011 10:17

@Sylvère, sur le score du Modem et des extrêmes, je pense que ça peut avoir un impact, faire gagner facilement le PS par des 2èmes tours PS-FN. L'extrême gauche est en perte de vitesse, Besancenot lasse, et le front de gauche, malgré les discours tranchants de Mélenchon, n'est pas anti-socialiste sur le terrain.
Hormis le cas Gilles ARTIGUES qui a des chances non négligeables de redevenir député, un Modem indépendant et localement fort piquerait pas mal de points à l'UMP et faciliterait la vie au FN... je concède que cela dépend aussi de la capacité de la gauche "plurielle" de limiter les candidatures en son sein.
Loin de moi l'idée de dire que Modem et FN sont des alliés objectifs, mais le mode de scrutin étant ce qu'il est, la multiplicité des candidats sur un espace politique finit par nuire à cet espace politique. Le Modem amputant l'UMP d'une bonne partie de son centre-droit (il faut dire que l'UMP y met du sien en droitisant son discours).
Par exemple sur les cantonales à Rive de Gier, PS, Verts et PC sont sur la ligne de départ avec des ambitions, avec peut être un 2ème tour UMP-FN à la clé.
Après sur l'abstention, sur des législatives, elle est normalement située dans le camp défait aux présidentielles.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1380
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité