Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans le Jura

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans le Jura

Messagede Jean-Philippe » Lun 19 Déc 2011 23:10

Le département n'est pas concerné par le redécoupage et garde ses 3 députés.
En 1981, le PS avait gagné les 2 sièges et en 1988, il en avait gagné 2 sièges sur 3.
En 1997, Voynet est la seule élue de gauche à être élue.
Depuis sa défaite en 2002, la droite dispose de tous les sièges. Cependant, depuis 2007, la gauche a gagné les villes de Dole et Saint-Claude, ainsi que les cantons des Bouchoux, Lons-le-Saunier-Nord, Lons-le-Saunier-Sud, Nozeroy, Orgelet, Saint-Amour, Saint-Laurent-en-Grandvaux et Voiteur, ne perdant que ceux de Chemin et Conliège (soit un solde de +6).

Rappel du redécoupage :
1e circonscription : cantons d'Arinthod (UMP), Beaufort (PS), Bletterans (DVD), Chaumergy (PS), Conliège (UMP depuis 2008, avec 41 voix d'avance sur le PS), Lons-le-Saunier Nord (PS depuis 2011) et Sud (PS depuis 2008), Orgelet (PS depuis 2008), Poligny (UMP), Saint-Amour (DVG depuis 2008), Saint-Julien (UMP), Sellières (PS) et Voiteur (fief de droite gagné par le PC en 2008 avec 37 voix d'avance face à une droite divisée).
Jacques Pelissard (66 ans en 2012), le maire de la préfecture et député depuis 1993 (et mari de la conseillère générale de Saint-Julien et nouvelle conseillère régionale), a été réélu au 1e tour avec 51,17%, devant Francine Benoist (PS), 2e avec 21,74%.
En 2012, il devra attendre le second tour.
Le PS a investi Danielle Brulebois, conseillère générale de Chaumergy depuis 2008 et 1e vice présidente du conseil général depuis mars dernier.

2e circonscription : cantons des Bouchoux (DVG depuis 2011), Champagnole (UMP), Clairvaux-les-Lacs (UMP), Moirans-en-Montagne (UMP/CPNT, élu comme dissident face à la députée sortante), Morez (PRV), Nozeroy (DVG depuis 2011, élu avec 4 voix d'avance sur l'UMP), Les Planches-en-Montagne (UMP), Saint-Claude (PS) et Saint-Laurent-en-Grandvaux (DVG depuis 2008).
La sortante depuis 2007, Marie-Christine Dalloz (54 ans en 2012) a été élue sans investiture UMP avec 65,39% face au candidat investi Yves Garnier (qui a quitté le département suite à cet échec tout en continuant à toucher ses indemnités de conseiller général de Nozeroy), la candidate investie par le PS, la PRG Elisabeth Boyer (dont on a déjà évoqué les migrations électorales lors des sénatoriales) étant arrivée 5e avec 9,37%, derrière un DVD et le maire MPF de Saint-Claude, à cause de la dissidence de Jean-Louis Duprez, conseiller municipal de Champagnole (9,22%).
En 2012, le PS soutiendra encore un candidat PRG, Francisque Bailly-Cochet (le président départemental du PRG) battu aux cantonales 2011, à Clairvaux-les-Lacs face au sénateur Gérard Bailly. Je ne vois pas vraiment la circonscription basculer à gauche vu l'implantation du candidat, mais la sortante ayant perdu son canton de Moirans-en-Montagne en 2011, une dissidence à droite n'est pas à exclure.
François Godin, le candidat DVD en 2007 et depuis membre du PRV, suppléant de la candidate DVD Sylvie Vermeillet aux dernières sénatoriales, pourrait l'être à nouveau. Et en cas de triangulaire avec deux candidats à droite au 2e tour, tout est possible.

3e circonscription : cantons d'Arbois (PS depuis 2004), Chaussin (UMP), Chemin (DVD depuis 2011, élu de 140 voix), Dampierre (PS), Dole Nord-Est (PG) et Sud-Ouest (PC), Gendrey (PC), Montbarrey (DVG), Montmirey-le-Château (DVG), Rochefort-sur-Nenon (UMP), Salins-les-Bains (UMP) et Villers-Farlay (UMP).

Le sortant depuis 2002, Jean-Marie Sermier (51 ans en 2012), conseiller général de Villers-Farlay et candidat de la droite à la présidence du conseil général en 2008 (empêché d'être élu à cause de l'égalité avec la gauche) a été réélu avec 54,51% au 2e tour face à Patrick Viverge, conseiller général de Dole Nord-Est qui a quitté le PS en janvier dernier.
Face à lui, le PS aligne Sylvie Laroche, vice-présidente du conseil régional. Si la gauche se mobilise derrière elle, une victoire est possible, mais dans tous les cas, ce sera serré.

Si la droite a de fortes probabilités de conserver ses trois sièges, une surprise n'est pas à exclure pour le 3e siège, voire le 1e.
Le FN devrait dépasser les 10% un peu partout, mais sans pouvoir se qualifier nul part au 2e tour.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede vudeloin » Mar 20 Déc 2011 13:31

Je ne sais pas si la gauche présentera des candidats uniques (j'en doute, pour la simple raison que chacun doit pouvoir représenter sa sensibilité) mais ce que tu aurais pu indiquer explicitement, Jean Philippe, c'est que le département est passé à gauche en mars dernier, ce qui ne s'était jamais produit depuis....(je crois que nous n'étions pas nés)

Ensuite, nous prendrons la loupe pour regarder d'un peu plus près les choses, même si la droite locale a encore du répondant pour conserver ses positions.
Sur le papier, c'est le siège de Dole qui semble le plus "accessible" puisque le seul où la gauche avait réussi à se qualifier pour le second tour en 2007.
La gauche était légèrement au dessus de 31 % au premier tour dans la circonscription de la Montagne (DVG 9,2, PRG - PS 9,4 et PCF 8,3 entre autres), à 34 % sur le siège lédonien (PS 21,7, Verts environ 6, PCF environ 4) et, donc, environ 41 % dans le pays de Dole (PS, avec un candidat devenu PG, 25,3 , PCF environ 8 et Verts un peu plus de 4 notamment).
Des scores certes loin d'être folichons, convenons en, mais correspondant à l'influence de la gauche au premier tour des législatives 2007 au niveau national...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede liberspirita » Mar 24 Jan 2012 09:01

à priori, cette année encore à gauche, Duprez sera en dissidence contre l'investiture PS du radical Bailly-Cochet.

Cette fois-ci, il ne pourra pas critiquer le parachutage, Bailly-Cochet étant un local de Clairvaux les Lacs
liberspirita
 
Messages: 1
Inscription: Mar 24 Jan 2012 08:56

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede amateur » Lun 19 Mar 2012 20:28

Jean Philippe a écrit

Si la droite a de fortes probabilités de conserver ses trois sièges, une surprise n'est pas à exclure pour le 3e siège, voire le 1e.
Le FN devrait dépasser les 10% un peu partout, mais sans pouvoir se qualifier nul part au 2e tour.


Ce magnifique département alimente peu pour l'instant les échanges. :roll:
J'essaie donc de relancer la discussion.
Pour répondre à Jean-Philippe, j'ai le sentiment que le maire de Lons Le Saunier risque de perdre son mandat de député.
Une seconde hypothèse qui a des chances d'agacer Vudeloin, dans la 3 ème circonscription le candidat atypique du Front de Gauche Patrick Viverge ne pourraît-il pas créer une très grosse surprise genre Chassaigne en 2002 ou Lecoq en 2007? :o
amateur
 
Messages: 151
Inscription: Sam 11 Fév 2012 17:45

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede Draume » Mar 20 Mar 2012 08:47

Vous y aller peut être un peu fort en voyant Pélissard battu dans la 1°
Il avait quand même réussi à être élu dès le 1° tour avec 51,2 %
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 18:11

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede amateur » Mer 21 Mar 2012 02:14

Draume a écrit:Vous y aller peut être un peu fort en voyant Pélissard battu dans la 1°
Il avait quand même réussi à être élu dès le 1° tour avec 51,2 %


Oui, Draume, mais je maintiens mon analyse pour les raisons suivantes :

- l'effet d'entrainement d'une éventuelle victoire de FH,
- sur cette 1ère circonscription, pas moins de 4 cantons ont été perdus depuis 2008 dont les 2 de Lons le Saunier, on peut donc en conclure qu'elle a nettement contribué au basculement à gauche du CG,
- le fait d'avoir été réélu en 2007 au 1er tour avec 51,2% des voix dans le contexte de la victoire de NS, ne constitue pas une assurance tout risque (combien avait fait Blanc au 1 er tour des sénatoriales en Lozère avant d'être battu au renouvellement suivant?),
- Jacques Pélissard est élu député depuis 1993 et à 66 ans, je crains pour lui que ce ne soit la fois de trop.

Dans un prochain message, je vous donnerai les raisons qui me laissent penser à une victoire de Patrick Viverge sur la 3 ème.
amateur
 
Messages: 151
Inscription: Sam 11 Fév 2012 17:45

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede Habenar » Mer 11 Avr 2012 12:42

Bonjour,

Il semble que pour ces législatives, le Centre (Modem, Alliance Centriste...) veuille présenter un candidat dolois qui pourrait troubler le jeu :
* Le député SERMIER a soutenu toutes les décisions de la mandature SARKOZY
* La guerre VIVERGE - LAROCHE pourrait laisser des traces...

Quel est votre avis ?
Cordialement
Habenar
 
Messages: 1
Inscription: Mer 11 Avr 2012 12:36

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede amateur » Jeu 12 Avr 2012 00:28

Habenar a écrit:Bonjour,

Il semble que pour ces législatives, le Centre (Modem, Alliance Centriste...) veuille présenter un candidat dolois qui pourrait troubler le jeu :
* Le député SERMIER a soutenu toutes les décisions de la mandature SARKOZY
* La guerre VIVERGE - LAROCHE pourrait laisser des traces...

Quel est votre avis ?
Cordialement


Habenar, je ne suis pas sûr que le centre et le Modem en particulier capitalise un gros résultat, dans le prolongement des résultats de la présidentielle et du score de Bayrou en particulier.

La ville de Dôle est passée à gauche et au PS aux dernières municipales. Dans un contexte d'une victoire de FH aux présidentielles, soit le siège tombe à gauche hypothèse la plus plausible, soit au vu d'un contexte local particulier, le sortant est reconduit, le candidat centriste peut tout au plus arbitrer.

A mon avis la compétition sera serrée à gauche entre Mme Larroche PS et M. VIVERGE FDG PG.

Je pense toutefois que ce dernier qui a déjà été le candidat PS en 2007 et qui avait fait un score honorable dans le contexte de l'époque a à son actif une plus grande notoriété et implantation que sa concurrente.
Il pourrait récupérer sur son nom une partie non négligeable de ses électeurs de 2007, plus les électeurs du PC qui détient 2 sièges de CG dans la circonscription dont l'autre canton de Dole détenu par le maire de Damparis et les nouveaux électeurs attirés par le vote Mélenchon.

Patrick Viverge me paraît sous réserve de l'appréciation de nos éminents spécialistes être le type de candidat capable de faire fructifier un bon score de Mélenchon dans sa circonscription.
Il avait de plus renoncé à se présenter aux sénatoriales pour ne pas handicaper les chances de victoire de la gauche que la candidate verte n'avait pas hésiter à hypothéquer en se maintenant au second tour.
Mon prono certes risqué est donc une élection de Viverge.

;'enjeu esttrès
amateur
 
Messages: 151
Inscription: Sam 11 Fév 2012 17:45

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede Archambault » Sam 14 Avr 2012 00:57

Des changements dans la 2e circonscription à gauche, le PRG Bailly-Cochet laisse sa place de titulaire à Raphaël Perrin, conseiller général PS de Saint-Claude, qui prend opportunément sa carte au PRG : http://www.leprogres.fr/jura/2012/02/24 ... lly-cochet

Cette nouvelle provoque des remous au sein du PS : http://www.leprogres.fr/jura/2012/02/25 ... au-creneau

Bourde monumentale de la direction du PS qui pourrait provoquer l'invalidation des deux candidates PS dans les circonscriptions de Lons et Dole : http://www.leprogres.fr/jura/2012/04/13 ... socialiste
Archambault
 
Messages: 1
Inscription: Sam 14 Avr 2012 00:41

Re: Les législatives dans le Jura

Messagede amateur » Sam 14 Avr 2012 07:55

Archambault a écrit:Des changements dans la 2e circonscription à gauche, le PRG Bailly-Cochet laisse sa place de titulaire à Raphaël Perrin, conseiller général PS de Saint-Claude, qui prend opportunément sa carte au PRG : http://www.leprogres.fr/jura/2012/02/24 ... lly-cochet

Cette nouvelle provoque des remous au sein du PS : http://www.leprogres.fr/jura/2012/02/25 ... au-creneau

Bourde monumentale de la direction du PS qui pourrait provoquer l'invalidation des deux candidates PS dans les circonscriptions de Lons et Dole : http://www.leprogres.fr/jura/2012/04/13 ... socialiste


Décidément, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au PS du Jura.

Si le PS est obligé de changer ses 2 candidats dans la 1ère et la 3ème, je crois que ce sera un beau cadeau pour Pélissard dans la 1ère et pour Viverge dans la 3ème.
Sur la 2 ème je vois toujours la candidate sortante réélu. L'adhésion de Perrin au PRG vise à mon avis surtout à le positionner pour récupérer la mairie de Saint-Claude en 2014.
amateur
 
Messages: 151
Inscription: Sam 11 Fév 2012 17:45

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce mémento a été conçu et réalisé pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui incombent au président du bureau de vote pour...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités