Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans l'Eure-et-Loir

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans l'Eure-et-Loir

Messagede Zimmer » Dim 25 Déc 2011 19:14

La droite a tendance à maintenir correctement ses positions dans le département de l’Eure-et-Loir où elle détient actuellement les 4 sièges de députés, 19 des 29 sièges de conseillers généraux (elle a même conforté son avance d’un siège supplémentaire avec la reconquête du canton de Chartres-Sud-Ouest lors des dernières élections cantonales) et les deux villes de plus de 30 000 habitants (Chartres et Dreux). A contre-courant des résultats nationaux, elle parvenait également à faire progresser son score, lors du second tour des élections régionales de 2010 par rapport à celui de 2004, en obtenant 39,20 % des suffrages exprimés contre 34,91 % six ans plus tôt.

En ce qui concerne sa représentation au Palais Bourbon, les tendances nationales ont cependant eu, au moins jusqu’à présent, des effets dans ce département puisque deux de ses trois députés étaient socialistes en 1981 tandis qu’en 1988 et en 1997, la gauche détenait deux puis trois sièges de députés sur quatre.

On peut aussi rappeler que le FN a fortement marqué l’histoire électorale de l’Eure-et-Loir au cours de ces trente dernières années. Ses 16,72 % des suffrages exprimés obtenus lors du premier tour de l’élection municipale partielle de Dreux, en septembre 1983, avaient symbolisé le point de départ de l’ascension de ce parti au niveau national tandis que Marie-France Stirbois parvenait à se faire élire députée de la 2ème circonscription, lors d’une élection législative partielle, en décembre 1989, et conseillère générale du canton de Dreux-Ouest à l’occasion des élections cantonales de mars 1994. Depuis le début des années 2000 et le départ de Marie-France Stirbois (décédée en 2006) dans les Alpes-Maritimes, les scores du FN sont toutefois en reflux dans ce département.

L'Eure-et-Loir n’a pas été concerné par le redécoupage de 2009 et conserve donc ses quatre circonscriptions issues du découpage de 1986.

Les choses se présentent de la manière suivante pour le scrutin du mois de juin prochain.

1ère circonscription :
Cantons de Chartres-Nord-Est, Chartres-Sud-Est, Chartres-Sud-Ouest, Maintenon et Nogent-le-Roi

Le sortant, Jean-Pierre Gorges (UMP), maire de Chartres depuis mars 2001, avait conquis la circonscription en juin 2002 et été réélu en juin 2007, avec 59 voix d’avance, au second tour, sur son adversaire du PS, Françoise Vallet. Ce dernier scrutin avait alors été annulé. Lors de l’élection législative partielle qui suivit, en janvier et février 2008, Jean-Pierre Gorges avait perdu son siège face à Françoise Vallet. Bien qu’élue avec cette fois 4 000 voix d’avance, toujours au second tour, l'élection de cette dernière avait elle aussi été annulée en même temps que la nouvelle députée était déclarée inéligible pour un an. Lors d’une nouvelle élection législative partielle, en septembre 2008, Jean-Pierre Gorges avait repris son siège, avec une avance d’un peu plus de 500 voix, au second tour, sur son nouvel adversaire du PS, David Lebon.

Jean-Pierre Gorges, qui sera à nouveau candidat, retrouvera face à lui David Lebon qui a obtenu l’investiture du PS. Ce dernier, ancien président du MJS, est conseiller municipal de Chartres.

Le scrutin de 2012 sera encore très incertain dans cette circonscription qui peut rebasculer à gauche.

2ème circonscription :
Cantons d’Anet, Brézolles, Châteauneuf-en-Thymerais, Dreux-Est, Dreux-Ouest, Dreux-Sud, La Ferté-Vidame et Senonches

Le sortant, Gérard Hamel (UMP), élu depuis mars 1993 et qui est également maire de Dreux, ne se représentera pas. C’est Olivier Marleix (fils d’Alain Marleix), conseiller général et maire d’Anet, qui sera le candidat de l’UMP.

Son adversaire du PS sera Gisèle Boullais, qui est conseillère municipale de Dreux.

La droite semble bien placée pour conserver cette circonscription qui n’a jamais eu de député de gauche depuis 1988.

3ème circonscription :
Cantons d’Authon-du-Perche, Courville-sur-Eure, Illiers-Combray, La Loupe, Lucé, Mainvilliers, Nogent-le-Rotrou et Thiron

En juin 2007, Laure de La Raudière (UMP) avait repris, pour la droite, cette circonscription au maire radical de gauche de Nogent-le-Rotrou et ancien secrétaire d’Etat du gouvernement Jospin, François Huwart (qui avait lui-même retrouvé son siège de député, perdu en 2002, lors d’une élection législative partielle en mars 2003). Egalement conseillère régionale et adjointe au maire de Saint-Denis-des-Puits (122 habitants), elle briguera un second mandat de députée.

Dans le cadre des accords nationaux entre ces deux partis, le PS a de nouveau laissé cette circonscription au PRG. Si François Huwart n’est pas une nouvelle fois candidat, le PRG pourrait présenter Emmanuel Lecomte, maire de Lucé depuis mars 2008 après avoir conquis cette commune sur la droite… ou Harold Huwart (fils de François Huwart et petit-fils de Robert Huwart, qui fut lui aussi maire de Nogent-le-Rotrou de 1965 à sa mort en 1987), président de la fédération départementale du PRG et membre de l’équipe de campagne de François Hollande.

Cette circonscription pourrait être reprise par la gauche dans moins de six mois.

4ème circonscription :
Cantons d’Auneau, Bonneval, Brou, Châteaudun, Cloyes-sur-le-Loir, Janville, Orgères-en-Beauce et Voves

Le sortant, Philippe Vigier (NC), qui est également conseiller régional et maire de Cloyes-sur-le-Loir, devrait se représenter. En juin 2007, il avait été élu dès le premier tour avec 57,12 % des suffrages exprimés, succédant à Alain Venot (UMP), alors encore maire de Châteaudun, qui ne sollicitait pas sa réélection comme député après un seul mandat.

Le PS ne présentera pas de candidat dans cette circonscription, celle-ci ayant été réservée à EELV dans le cadre des accords nationaux entre ces deux partis. Le conseiller régional Karim Laanaya sera le candidat d’EELV.

Cette circonscription avait déjà élu une députée verte en juin 1997, en la personne de Marie-Hélène Aubert qui avait battu par surprise le sortant (UDF-PR) Maurice Dousset, aujourd’hui décédé, alors également président du conseil régional du Centre.

Même si rien n’est forcément à exclure, la reprise de cette circonscription par EELV, au mois de juin prochain, n’apparaît pas, à ce jour, comme étant l’hypothèse la plus probable.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans l'Eure-et-Loir

Messagede Jean-Philippe » Lun 26 Déc 2011 15:16

Dans la 2e circonscription (celle de Dreux au nord), le FN devrait atteindre le second tour grâce à son score des régionales (de 15 à 19%, plus 4-6% pour le PDF). En triangulaire, la droite devrait l'emporter, mais le retrait du sortant laisse un peu d'espoir à la gauche.
Pour les 1e et 3e, je partage les conclusions de Zimmer, la droite l'ayant emporté respectivement de 50,06% et 53,32%, contre 60,41% dans la 2e.
Quant à la 4e, elle semble en effet hors de portée de la gauche, celle-ci n'étant arrivée en tête aux régionales que dans les cantons d'Auneau (44,3/38,5), Châteaudun (43,5/41,9) et Bonneval (45,5/40,5). Contrairement à 1997, le sortant n'a qu'un mandat derrière lui contre 6 pour Maurice Dousset, qui a perdu aussi à cause du projet de troisième aéroport parisien qu'il soutenait.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans l'Eure-et-Loir

Messagede Zimmer » Mer 7 Mar 2012 11:10

Le PS, le PRG et EELV ont signé, lundi 5 mars, un protocole d'accord électoral pour présenter un candidat unique de ces trois partis dans chaque circonscription du département. Alors que, comme cela avait été mentionné précédemment, les socialistes David Lebon, Gisèle Boullais et l'écologiste Karim Laanaya avaient déjà été investis dans les 1ère, 2ème et 4ème circonscriptions, Harold Huwart sera le candidat radical de gauche dans la 3ème. (source)

Début janvier, l'ancienne députée Françoise Vallet, qui a quitté le PS à la fin de l'année 2011 et qui ne détient plus aucun mandat électif (elle avait démissionné du conseil municipal de Chartres au lendemain de son échec aux élections municipales de 2008), a annoncé sa candidature dans la 1ère circonscription. (source)
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans l'Eure-et-Loir

Messagede loys » Lun 7 Mai 2012 17:25

Voici les résultats des présidentielles dans chacune des circos: Au global NS reste en tête mais perd près de 4 points vs 2007 avec 53,47% vs 46,53% pour FH. Si la droite reste majoritaire, tout dépendra surtout dans les 2ème et 3ème de la présence du FN au 2T.

==> 1ère Sarkozy UMP 52,84% - Hollande PS 47,16%
Dans cette circo qui a tant fait parler d'elle en 2007, 2008 & 2009 (puisque on y a voté 3 fois). La circo reste fidèle à NS mais dans une proportion moins importante qu'en 2007. FH arrive a être en tête à Chartres, la ville du député-maire. L'avance de la droite se fait sur les cantons de Nogent-le-Roi et Chartres SO quand l'avance est plus tenue sur Chartres SE et Chartres NE.

==> 2nde Sarkozy UMP 52,34% - Hollande 47,66%
On retrouve le même clivage urbain/rural avec FH largement en tête à Dreux et Vernouillet quand NS reste largement en tête à Anet (60,4%, fief de Mr Marleix, candidat aux législatives), Chateauneuf & Senonches.

==> 3eme Sarkozy UMP 52,45% - Hollande 47,55%
L'UMP perds 4 points dans cette circo où le PS ne gagne que dans les cantons urbains (et populaires) de Mainvilliers et Lucée. NS est plebiscité dans les cantons ruraux, atteignant 66,75% à Authon-du-Perche. Pour autant NS atteint seulement 52,45% au niveau de la circo.

==> 4eme Sarkozy UMP 56,46% - Hollande 43,46%
Grand chelem pour NS qui arrive en tête dans la totalité des cantons même si FH prend la tête à Chateaudun et se fait menaçant à Bonneval. Rappellons que dans le cadre des accords PS-EELV le PS ne présente pas de candidat dans cette circo ou EJ a fait 1,24%
loys
 
Messages: 23
Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:34

Re: Les législatives dans l'Eure-et-Loir

Messagede Jean-Philippe » Sam 19 Mai 2012 22:53

Voici un article qui fait le point sur la situation dans les 4 circonscriptions où 50 candidats se feront face.

La surprise principale est l'absence d’Éric Chevée (MoDem) à Chartres qui soutient clairement son collègue PS au conseil municipal pour faire chuter le sortant UMP (de droite dure précise t-il) (source).

liste des candidats (source) :
PREMIERE CIRCONSCRIPTION (Chartres) - 10 candidats
- Marie José Aubert (LO), suppléant : Karine Graffeuil
- Thibaut Brière-Saunier (Union Républicaine Populaire), suppléant : Jean Fournier
- Antoine Chassaing (La France en Action), suppléant : Joselane Palmers
- Andrien Chevallier (Union pour la France), suppléant : Carole Martin
- Adeline El Idrissi (Debout la République), suppléant : Gisèle Delgrande
- Jean-Pierre Gorges (UMP), suppléant : Mirelle Eloy
- Nathalie Grenier (FN), suppléant : Dimitri Pincon
- David Lebon (PS), suppléant : Sandra Renda
- Ingrid Lescarbotte (Forces de Gauche), suppléant : Jacques Brouard
- Mélinée Treppoz (NPA), suppléant : Arthur Beaud

DEUXIEME CIRCONSCRIPTION (Dreux)- 15 candidats
- Alain Aripa (Union pour la France), suppléant : Philippe François
- Gisèle Boullais (PS), suppléant : Daniel Frard
- Christien Chassaing (La France en Action), suppléant : Sylvie Roy
- Mirelle Dambrun (Debout la République), suppléant : Jean-Louis Gaillard
- Jacques Dautreme (Union de la Droite Nationale), suppléant : Roland Maitre
- Dominique Maillot (POI), suppléant : Béatrice Jaffrenou
- Olivier Marleix (UMP), suppléant : Christelle Menard
- Dieudonné Mbala Mbala (aucun), suppléant : Ahmed Gouasmi
- Fatima Mention-Karboubi (Parti Radical), suppléant : Jean-Louis Bernard
- Gisèle Querité (PCF), suppléant : Dominique Duplan
- Thyphaine Rahault (NPA), suppléant : Dimitri Monforte
- Mourad Souni (Union des Radicaux, Centristes, Indépendants et Démocrates), suppléant : Sophie Willemin
- Rondo Tsizaza (le centre pour la France), suppléant : Benoit Piednoel
- Jérôme Van de Putte (FN), suppléant : Philippe Leroy
- Luc Viry (LO), suppléant : Xavier Chesneau

TROISIEME CIRCONSCRIPTION (Nogent-le-Rotrou, Lucé) - 14 candidats
- Marie-Hélène Avenet-Chevee (Centre pour la France), suppléant : Brice Gauthier
- Anne Bitterlin (MEI), suppléant : Jean-François Coudray
- Mylène Chartrain (PCF), suppléant : Christophe Dinouard
- Vincent Chevrollier (LO), suppléant : Angeline Lassare
- Amandine Dalmasso (La France en Action), suppléant : Vincent Planchon
- Laure de la Raudière (UMP), suppléant : Eric Gérard
- Roland Helie (Union de la Droite Nationale), suppléant : Marie-Armelle Remaud
- Harold Huward (PRG), suppléant : Jacky Jaulneau
- Vivette Joly (Le Trèfle), suppléant : Dominique Contursi
- Sygrid Dumoncay (NPA), suppléant : Chloe Foucaud
- Philippe Loiseau (FN), suppléant : Serge Lhoste
- Eric Marchand (Debout la République), suppléant : Yannck Lenain
- Nicole Mas (POI), suppléant : Pascal Formery
- Pierre Sabattier (Union pour la France), suppléant : Leslie Vagne

QUATRIEME CIRCONSCRIPTION (Châteaudun, Auneau) - 11 candidats
- Anne-Laure Assayag (LO), suppléant : Mahtieu Fretière
- Christian Baeckeroot (Union de la Droite Nationale), suppléant : Jean-Marc Honoré
- Guylaine Bercher (FN), suppléant : Gael Bertrand
- Dominique Garcia (PCF), suppléant : Jean-Claude Cohu
- Manuel Georget (NPA), suppléant : Marie Simon
- Marc Governatori (La France en Action), suppléant : Nelly Forget
- Karim Laanaya (EE-Les Verts), suppléant : Christine Rupp
- Anne-Laure Lucas (PCD), suppléant : Emmanuel Boeuf
- Catherine Marceaux (Union pour la France), suppléant : Jean-Paul Gibert
- Daniel Rousseau (Debout la République), suppléant : Valère Betis
- Philippe Vigier (Nouveau Centre), suppléant : Marc Guerrini
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne


Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron