Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans le Doubs

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Les législatives dans le Doubs

Messagede Jean-Philippe » Mar 13 Déc 2011 15:26

Le redécoupage ne concerne pas ce département qui compte cinq sièges et qui est particulièrement sensible aux tendances nationales.
En 1981, le PS gagne deux des 3 sièges (il détenait depuis 1967 celui de Montbéliard).
En 1988, il en gagne 3 sur 5 : les 1e, 3e et 4e circonscriptions (avec Bouchardeau comme apparentée pour cette dernière). Après la vague bleue de 1993, il reprend tous ces sièges en 1997 et gagne même la 2e sur le sortant UDF, seule la circonscription de Pontarlier résistant à cette vague rose. En 2002, il perd tous ses sièges sauf celui de la 2e. En 2007, la sortante PS se retirant, l'UMP remet la main sur ce siège, mais Moscovisci reprend le sien, perdu de 162 voix en 2002.
Tous les sortants se représentent. Pour suivre l'état des lieux des candidatures, le site du PRV de la 4e circonscription est bien fait.

La 1e circonscription, qui comprend l'ouest de l'agglomération bisontine, est composée des cantons d'Audeux (DVG depuis 2004), Besançon-Nord-Ouest (PS), Besançon-Ouest (PS), Besançon-Planoise (PS), Boussières (UMP) et Quingey (PS).
La sortante depuis mars 2004 et le décès de Claude Girard est Françoise Branget (59 ans en 2012). En 2007, elle a battu de 124 voix Barbara Romagnan (38 ans en 2012, alors secrétaire nationale du PS à la Rénovation), à nouveau candidate en 2012 après s'être fait élire conseillère générale de Besançon-Planoise en 2008. En 2010, la sortante a été élue conseillère régionale après avoir siégé de 2001 à 2010 au conseil municipal de Besançon dans l'opposition. C'est l'un des sièges les plus menacés de France

La 2e circonscription, qui comprend l'est de l'agglomération bisontine, est composée des cantons de Besançon Est (Verts depuis 2008 après la défaite du député UMP sortant dans ce canton à droite depuis sa création en 1973), Besançon Nord-Est (PS), Besançon Sud (PS), Marchaux (PS), Ornans (UMP), Roulans (PS, autre fief de droite qui a basculé en 2011).
L'UMP Jacques Grosperrin (57 ans en 2012), élu avec 52,78% face à Marie-Guite Dufay (désormais présidente du conseil régional) sera logiquement candidat à un 2e mandat. Il a été affaibli par sa défaite aux cantonales de 2008, d'où sa présence en bonne position sur la liste UMP aux régionales.
Si la gauche ne se divise pas trop, le siège, détenu par le PS de 1997 à 2007 avec Paulette Guinchard-Kunstler, éphémère ministre en 2001-2002, devrait rebasculer. Mais le maire PS de Besançon, Jean-Louis Fousseret (député de la 1e en 1997 battu en 2002) n'entend pas laisser le siège à l'écologiste Eric Alauzet (conseiller général de Besançon Est, élu municipal depuis 2001 en étant tête de liste en 2001 et sur la liste de gauche en 2008) comme le veut la direction nationale du PS. Si lui-même n'est pas candidat, ce serait son adjoint à la culture et au patrimoine Yves-Michel Dahoui qui partira en dissidence. On parle aussi de Yves Krattinger, président du conseil général de Haute-Saône qui veut régler ses comptes avec les écologistes. (source), mais je ne crois pas que cela ira au bout.


La 3e circonscription, autour de Montbéliard, est composée des cantons de Baume-les-Dames (DVD), Clerval (DVD), L'Isle-sur-le-Doubs (PS), Maîche (UMP), Montbéliard Est (UMP grâce à l'élimination de la gauche au 1e tour des cantonales de 2011), Montbéliard Ouest (PS), Rougemont (PS depuis 2004), Saint-Hippolyte (UMP). La gauche a gagné les communes de Montbéliard, Béthoncourt et Bavans.
Le sortant UMP Marcel Bonnot (66 ans en 2012), adjoint à Montbéliard jusqu'en 2008 et conseiller régional en 2010, a été réélu pour un 2e mandat avec 53,85% face au député PS de 1997 Joseph Parrenin, maire de Maîche et vice-président du conseil régional.
Il aura face à lui un candidat de l'ARES, Alain Chaneaux.
La circonscription a été gelée par le PS, suite aux tensions entre Arnaud Marthey, adjoint à Baume-les-Dames et désigné par les militants et Jacques Hélias, maire de Montbéliard, qui a décidé de se présenter hors parti. Il est reproché au premier d’avoir pris comme suppléante une personne qui n’est pas adhérente au PS sans avoir au préalable, demandé une dérogation au parti. Si le PS réussit à recoller les morceaux, il peut emporter à nouveau cette circonscription tangente, d'autant plus que le FN est assez haut, autour de 20% dans les 4 cantons les plus proches de Montbéliard, mais à moins de 10% dans celui de Maîche.
http://www.lepays.fr/actualite/2011/12/13/ps-le-national-se-mele-de-l-investiture-dans-le-doubs

La 4e circonscription, à l'est, est composée des cantons d'Audicourt, Étupes (PS depuis 2004), Hérimoncourt, Pont-de-Roide (PS depuis 2011), Sochaux-Grand-Charmont, Valentigney, tous détenus par le PS. La gauche a aussi gagné la commune de Sochaux en 2008.
Pierre Moscovisci (55 ans en 2012), qui l'avait perdu de 162 voix en 2002 l'a reconquis avec 50,93% et 750 voix d'avance sur la sortante UMP Irène Tharin (74 ans en 2012), maire de Seloncourt depuis 1993 qui n'a pas suffisamment mobilisé son camp au 2e tour. En 2008, il est devenu président de la communauté d'agglomération du pays de Montbéliard grâce à son poste de conseiller municipal de Valentigney.
Sa réélection en 2012 ne fait guère de doute, d'autant plus qu'il s'agit d'un probable ministrable et potentiel premier ministre. Son suppléant sera le nouveau conseiller général de Pont-de-Roide Frédéric Barbier.
L'UMP présentera Charles Demouge, maire de Fesches-le-Châtel dans le canton d'Etupes. Il a été battu aux cantonales de 2004 et était 9e sur la liste UMP aux régionales 2010. Il sera concurrencé par le candidat de l'ARES Didier Klein, maire de Taillecourt dans le canton d'Audincourt.
Notons qu'il s'agit probablement de la seule circonscription où une triangulaire avec le FN est possible (environ 20% au 2e tour des régionales).

La 5e circonscription, au sud, est composée des cantons d'Amancey, Levier, Montbenoît, Morteau, Mouthe, Pierrefontaine-les-Varans, Pontarlier (DVG depuis 2004), Le Russey (PS depuis 2011), Vercel-Villedieu-le-Camp (DVG depuis 2004).
C'est la plus montagneuse et elle n'a jamais basculé à gauche.
Jean-Marie Binetruy (66 ans en 2012), maire puis adjoint de Morteau, a été réélu avec pour un 2e mandat avec 54,93% au 1e tour contre 18,90% pour le DVG Christian Bouday, conseiller général de Pontarlier. Il sera à nouveau candidat avec de très fortes chances de succès, d'autant plus que le FN tournait autour des 10-11% au 2e tour des régionales.
Le PS sera représenté par Liliane Lucchesi, conseillère municipale de Pontarlier et ancienne conseillère régionale.


Conclusion : le scénario de 1997 peut tout à fait se représenter avec un rapport de 4/1 en faveur de la gauche. La question est de savoir comment évoluera la situation à gauche dans les 2e (entre PS-EELV et les dissidents potentiels) et 3e (entre différents candidats socialistes) car elle pourrait avoir des conséquences importantes lors du résultat final.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede Jean-Philippe » Mer 11 Jan 2012 19:08

Si trois députés sortants de l’UMP dans le Doubs sont candidats pour un nouveau mandat (Françoise Branget dans la 1ere circonscription, Jacques Grosperrin dans la 2e et Marcel Bonnot dans la 3e), Jean-Marie Binetruy, par ailleurs président départemental de l'UMP, a déclaré qu'il se retirait, préférant ne pas faire « le mandat de trop ».
Pour lui succéder, le nom qui semble devoir s'imposer est celui d'Annie Genevard, sa successeure à la mairie de Morteau et conseillère régionale depuis 2004 (qui est probablement la fille du maire de la ville entre 1964 et 1988).

http://www.macommune.info/article/legislatives-jean-marie-binetruy-ump-ne-se-represente-pas-65333
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede vudeloin » Mer 11 Jan 2012 22:30

Un intéressant département que ce département franc comtois du Doubs, dont le découpage électoral n’a pas varié avec cinq élus pour un peu plus de 525 000 habitants désormais.

Quelques données géographiques donc, pour commencer et compléter la présentation de Jean Philippe.

Première circonscription : constituée autour de Besançon, la ville natale de Victor Hugo, elle comprend les cantons de Besançon Nord Ouest, Ouest et Planoise (respectivement 17 503 habitants dans les quartiers de Montboucons, Montrapon, Fontaine Ecu et l’Observatoire ; 21 425 habitants dans les quartiers de Battant, Velotte, Grette et la Butte, Saint Ferjeux ; et 20 930 habitants dans les quartiers des Tilleroyes, de Planoise et du Grand Planoise, dominés par l’habitat social), d’Audeux (27 958 habitants dans 40 communes), Boussières (18 622 habitants dans 20 communes) et Quingey (9 003 habitants dans 35 communes ).

Ce qui nous donne un total de 115 441 habitants dans 95 communes et une partie de Besançon.

Le Doubs, comme nombre d’autres départements de la partie Nord Est du pays, compte un nombre relativement élevé de communes, signe d’un émiettement communal significatif.

Deuxième circonscription : elle regroupe les cantons de Besançon Est (24 698 habitants dans les quartiers de Brégille, Chaprais Cras, de l’Helvétie, des Clairs Soleils, entre autres, et deux autres communes), Besançon Nord Est (22 672 habitants, notamment les quartiers de Palente, Chailluz, Saint Claude, Orchamps) et Besançon Sud (23 278 habitants, Centre, La Boucle, la Citadelle, plus 11 autres communes), Marchaux (20 333 habitants, 36 communes), Ornans (11 480 habitants, 26 communes) et Roulans (8 879 habitants, 23 communes).

Nous voici donc avec 111 340 habitants et 98 communes, plus une partie de Besançon.

Troisième circonscription : en partie taillée dans le pays de Montbéliard, elle regroupe les cantons de Montbéliard Est (26 662 habitants, partagés entre Montbéliard et Béthoncourt), Montbéliard Ouest (18 475 habitants, avec le reste de la ville plus 19 autres communes dont Bavans), Clerval (5 711 habitants sur 23 communes dont deux dépassant le millier d’habitants), l’Isle sur le Doubs (11 654 habitants pour 24 communes dont trois dépassent le millier d’habitants), Maîche (14 423 habitants sur 27 communes avec le chef lieu comptant pour 30 % du tout), Saint Hippolyte (4 420 habitants, dont le quart dans le chef lieu de 20 communes), tous cantons issus du Pays et deux cantons bisontins, ceux de Baume les Dames (9 178 habitants, dont plus de la moitié dans le chef lieu de 28 communes) et Rougemont ( 4 168 habitants dans 27 communes, le chef lieu faisant plus du quart à lui seul).

Soit une circonscription de 94 691 habitants, et 170 communes…

Quatrième circonscription : là, on est dans l’univers Peugeot.

Elle regroupe les cantons d’Audincourt (19 278 habitants, 5 communes), d’Etupes (13 360 habitants, 8 communes, c’est le canton « résidentiel » du pays Peugeot), Hérimoncourt (16 527 habitants, 15 communes), Pont de Roide (14 295 habitants, 21 communes), Sochaux Grand Charmont (13 367 habitants, 4 communes) et Valentigney (19 925 habitants, 3 communes).

Nous avons donc 96 752 habitants dans un secteur urbanisé et plutôt ouvrier, avec 56 communes au total.

Cinquième circonscription : c’est le Haut Doubs, là où se faisait élire Edgar Faure, le célèbre Président de l’Assemblée Nationale, fumeur de pipe, humoriste à ses heures, et spécialiste du retournement d’alliance et de veste, outre qu’il écrivit aussi sous un pseudo quelques romans policiers…

Elle regroupe les cantons de l’arrondissement de Pontarlier (155 communes, 103 283 habitants) et y ajoute le canton d’Amancey, seul canton bisontin pour le moment non rattaché (3 769 habitants, 19 communes).

Peu de communes importantes : Levier compte environ 2 000 habitants, Gilley, plus peuplée des communes du canton de Montbenoît, un peu plus de 1 300, Morteau un peu moins de 6 600, Villers le Lac un peu plus de 4 400, Jougne, canton de Mouthe, moins de 1 300, Orchamps Vennes et Pierrefontaine les Varans sont de gros bourgs, Le Russey compte un peu plus de 2 000 habitants, Vercel un peu moins de 1 500 et Valdahon, commune voisine et camp militaire, environ 5 000.
Reste Pontarlier et ses horloges, si l’on peut dire, et ses 18 267 habitants (sur environ 33 400 habitants dans le canton).

La circonscription, pour le coup, couvre à elle seule près de 40 % de la superficie du département.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede Zimmer » Dim 29 Jan 2012 17:59

Jean-Philippe a écrit:Si trois députés sortants de l’UMP dans le Doubs sont candidats pour un nouveau mandat (Françoise Branget dans la 1ere circonscription, Jacques Grosperrin dans la 2e et Marcel Bonnot dans la 3e), Jean-Marie Binetruy, par ailleurs président départemental de l'UMP, a déclaré qu'il se retirait, préférant ne pas faire « le mandat de trop ».
Pour lui succéder, le nom qui semble devoir s'imposer est celui d'Annie Genevard, sa successeure à la mairie de Morteau et conseillère régionale depuis 2004 (qui est probablement la fille du maire de la ville entre 1964 et 1988).

http://www.macommune.info/article/legislatives-jean-marie-binetruy-ump-ne-se-represente-pas-65333


C'est en effet Annie Genevard qui a été désignée candidate de l'UMP dans la 5ème circonscription pour tenter de succéder à Jean-Marie Binetruy. Les trois autres députés sortants de ce parti, Françoise Branget, Jacques Grosperrin et Marcel Bonnot, ont été reconduits tandis que, et Jean-Philippe l'avait évoqué, l'UMP a investi Charles Demouge pour affronter Pierre Moscovici dans la 4ème circonscription.

http://franche-comte.france3.fr/info/les-candidats-ump-aux-legislatives-72236429.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede vudeloin » Dim 29 Jan 2012 18:19

Selon des sources locales, la candidature d'Annie Genevard ne ferait pas l'unanimité à droite dans le pays pontissalien et pourrait générer quelques dissidences.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede Nico » Mer 25 Avr 2012 23:45

Le FN a investi ses 5 candidats aux législatives dans le Doubs:

Première circonscription: Mr Robert Sennerich, conseiller régional.
Deuxième circonscription: Mme Valérie Moretto.
Troisième circonscription: Mr Roland Boillot, conseiller régional.
Quatrième circonscription: Mme Sophie Montel, conseillère régionale.
Cinquième circonscription: Mr Claude Vernier.

http://www.macommune.info/article/legis ... oubs-68951
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3206
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede Nico78 » Dim 13 Mai 2012 20:57

Le Modem a investi 5 candidats dans le Doubs
1re circonscription (Besançon-ouest): Julie Baverel
2e circonscription (Besançon-est): Philippe Gonon
3e circonscription (Montbéliard-ouest): Catherine Comte-Deleuze
4e circonscription (Audincourt): Jean-Claude Durupt
5e circonscription (Pontarlier-Morteau): Christian Petit
http://blog.france3.fr/politiquefranchecomte/2012/05/11/candidats-modem-2/
Nico78
 
Messages: 1295
Inscription: Sam 6 Nov 2010 22:31

Re: Les législatives dans le Doubs

Messagede Nico » Mar 15 Mai 2012 11:41

Jean-Philippe a écrit:Mais le maire PS de Besançon, Jean-Louis Fousseret (député de la 1e en 1997 battu en 2002) n'entend pas laisser le siège à l'écologiste Eric Alauzet (conseiller général de Besançon Est, élu municipal depuis 2001 en étant tête de liste en 2001 et sur la liste de gauche en 2008) comme le veut la direction nationale du PS. Si lui-même n'est pas candidat, ce serait son adjoint à la culture et au patrimoine Yves-Michel Dahoui qui partira en dissidence.

Jean-Louis Fousseret et Yves-Michel Dahoui annoncent leur soutien à Eric Alauzet, il n'y aura donc pas de dissidence dans cette circonscription.
http://www.lepays.fr/actualite/2012/05/ ... um=twitter
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3206
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze


Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités