Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Le Front de Gauche et les législatives 2012

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Nico » Lun 11 Juin 2012 00:15

Il n'y aura pas plus de 10 élus FDG! :shock: :shock:
J'ai recensé 9 élus surs:
Gaby Charroux (13° des Bouches-du-Rhône)
Nicolas Sansu (2° du Cher)
Jean-Jacques Candelier (16° du Nord)
Marc Dolez (17° du Nord)
Alain Bocquet (20° du Nord)
André Chassaigne (5° du Puy-de-Dôme)
Jacqueline Fraysse (4° des Hauts-de-Seine)
Marie-George Buffet (4° de Seine-Saint-Denis)
François Asensi (11° de Seine-Saint-Denis) (et encore, même pas sur!)

Le dernier espoir repose en Patrice Carvalho dans la 6° de l'Oise.

Et c'est tout...il n'y a plus personne! Le FDG aura moins de députés que le PRG ou EELV!
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3956
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Jean-Philippe » Lun 11 Juin 2012 00:29

Jean-Philippe a écrit:J'ai du mal à voir le FG devancer le PS en Haute-Garonne (sauf si 3 candidats socialistes se présentent, et encore).
Hénin devrait bénéficier d'une dissidence socialiste pour devancer le fils Capet.
Pareil en Seine-Maritime.
Pour Denain et le siège de Guigou, ce sera plus serré, mais je ne vois pas le FG progresser en siège, d'autant plus que Alfred Marie-Jeanne (MIM) n'est pas assuré du succès.


Voici ce que j'écrivais le 30 décembre dernier avant de me laisser aller, porté par la vague Mélenchon.
Comme quoi, il faut souvent se fier à ses premières impressions.
Mais les surprises sont gigantesques et je ne voyais en aucun cas Braouzec ou Brard devancés. Certains se maintiendront-ils en duel ? Mystère.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9249
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede manudu83 » Lun 11 Juin 2012 00:30

J'avoue que certains résultats du FdG en région parisienne sont inexplicables. L'absence d'accord coute finalement extremement cher....
manudu83
 
Messages: 5049
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Eco92 » Lun 11 Juin 2012 00:53

Je m'attendais à ce que le FdG baisse en nombre d'élu, et se prenne une petite claque. Mais pas une telle chute, surtout dans leurs fiefs.

On parlait beaucoup de l'entrée du PCF au gouvernement, ils en ont sans doute plus envie que jamais mais reste à voir quelle sera l'attitude du PS après ça (pour ma part j'espère qu'ils auront tout de même un geste).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 7820
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Marcy » Lun 11 Juin 2012 01:08

Nico a écrit:Il n'y aura pas plus de 10 élus FDG! :shock: :shock:
J'ai recensé 9 élus surs:
Gaby Charroux (13° des Bouches-du-Rhône)
Nicolas Sansu (2° du Cher)
Jean-Jacques Candelier (16° du Nord)
Marc Dolez (17° du Nord)
Alain Bocquet (20° du Nord)
André Chassaigne (5° du Puy-de-Dôme)
Jacqueline Fraysse (4° des Hauts-de-Seine)
Marie-George Buffet (4° de Seine-Saint-Denis)
François Asensi (11° de Seine-Saint-Denis) (et encore, même pas sur!)

Le dernier espoir repose en Patrice Carvalho dans la 6° de l'Oise.

Et c'est tout...il n'y a plus personne! Le FDG aura moins de députés que le PRG ou EELV!


Dans le Nord, Fabien Thiémé serait le candidat de gauche face à Jean-Louis Borloo mais aura la partie difficile (sauf si le FN fait battre Jean-Louis Borloo) avec une gauche à 42 %. Atteindre le seuil de 15 députés pour constituer un groupe serait possible en cas d'accord soir avec EELV (comme en 2007, même si des tensions étaient ensuite apparues), soit avec le MRC (qui peut escompter une demi-dizaine d'élus), soit avec des élus d'outre-mer (le PCR, réduit à la portion congrue avec le seul siège d'Huguette Bello réélue au premier tour, peut réaliser que son intérêt n'est pas de suivre le PS national).

En 1958, le PCF n'avait plus que 10 députés (et plus de groupe), ce qui ne l'avait pas empêché de connaître un regain électoral... Après, tout sera une question de stratégie pour le Front de gauche. En Grèce, la gauche radicale avait été étrillée il y a quelques années par les médias, pour son appui aux manifestants, avant de renaître aux dernières législatives.

Sur le paradoxe d'un Front de gauche en progrès en voix par rapport au PCF de 2007 mais en recul en sièges, l'arithmétique est simple : la dynamique des candidats étiquetés PS balaie tout... un peu comme en 1981. Ce n'est pas tant le PCF qui fait de mauvais scores que le PS qui obtient des résultats inespérés. A cet égard, la quasi-disparition du Modem et le score en demi-teinte de EELV ont conduit des électeurs à se reporter dès le premier tour sur le PS et l'UMP. Ces électeurs ayant choisi de donner une majorité à François Hollande, en boostant le score du PS, sont à l'origine de la chute d'une demi-douzaine de candidats communistes, devancés de peu.
Marcy
 
Messages: 733
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede amateur » Lun 11 Juin 2012 04:44

amateur a écrit:Les derniers sondages mettent en valeur une décrue importante du vote en faveur de JLM.
Contrairement à ceux que certains ont envisagés, je pense que le FDG va à ces législatives probablement comme lors des dernières sénatoriales, gagner quelques voix en valeur absolue, mais accusant une progression moindre que le PS et ses alliés verts, PRG et MRC leur abandonner une dizaine de sièges.
1) La 14ème du Rhône pour le PS,
2) La 1 ère de la Somme ou M. GREMETZ avait été élu en 2007 avant de démissionner pour le PS,
3) La 11 ème de la Seine Saint-Denis ou le député sortant ASENSI, veillissant et subissant l'usure du temps sera facilement distancé par Gatignon EELV,
4) Dans le 93 HANOTIN a le vent en poupe, ce qui n'est plus le cas de Braouezec qui a du changer de suppléante, celle-ci ayant été séchement battue aux cantonales et aux municipales à Pierrefitte. Le suppléant PS est d'ailleurs le nouveau maire et conseiller général de Pierrefitte, pour le PS
5) Dans le 94, le sortant Gosnat est très menacé par le maire MRC du Kremlin Bicêtre,
6) Dans les Bouches du Rhône, pour mieux se faire harakiri, le FDG dont le sortant septuagénaire, ne se représente pas, se paie le luxe de se diviser entre le nouveau et l'ancien maire de Martigues, alerte octogénaire, passera au PS maire de Fos, comme la 2 ème de l'isère en 2007. A vaincre aussi facilement, il n'y a plus de mérite,
7) la 6 ème de la Seine Maritime supprimée par le découpage Marleix,
8) Celle de la Martinique ou l'apparenté MARIE-JEANNE a déjà du abandonner le Conseil Régional au PS,
9) Pour le parti de gauche, celle de PARIS au profit du PS
10) toujours pour le PG celle de l'Aisne en faveur de l'UMP.

Aucune des circonscriptions citées, 19ème du Nord ( difficulté à choisir le candidat), Dieppe (Mme HUREL a un excellent bilan), 2ème de l'Isère (tensions entre PC et PG pour le leadership) ne peut être sérieusement envisagée comme gagnable, sans parler d'Aubervilliers ou Pantin creusera un écart irratrapable en faveur du PS.

Mais,comme je suis objectif,je vois un gain, un seul, dans la 3 ème du Val de Marne pour Jo ROSSIGNOL du PG aux dépens de l'UMP soit un solde final de - 9.



C''était ma 1ère intervention sur le forum, mais pas ma plus mauvaise prévision bien que j'étais encore très généreux, comme quoi, il faut toujours en rester à son idée 1ère.

Au vu des résultats, seulement 2 sièges sont quasiment assurés pour le FDG, ceux de Bocquet et de Chassaigne.

Dans tous les autres le PS ou EELV peuvent se maintenir, la discipline républicaine n'a plus lieu d'être sauf peut-être dans la 13ème des Bouches du Rhône où le maintien de Raimondi peut faire élire le FN, les pressions risquent d'être fortes pour obliger le candidat PS à se retirer, d'autant plus que dans la 16 ème, une mobilisation de la gauche est nécessaire pour sauver le général Vauzelle.

Gatignon a toutes les chances d'être élu en duel, si le FDG fait sa mauvaise tête et menace de rétorsions :lol:, il n'en a même pas les moyens, le PS peut répondre qu'il n'a aucun moyen d'obliger un membre d'EELV à se retirer et comme celà va à nouveau dégénérer encourager plus ou moins ouvertement ses candidats à se maintenir dans la 2 ème du Cher, les 16 ème et 17ème du Nord et les 4ème du 92 et du 93, avec de la bonne communication, il ne sera pas difficile de montrer que tous les torts viennent du FDG et notamment d'avoir eu l'outrecuidance d'envisager d'exister de façon indépendante par rapport au PS,malheur aux vaincus. ;)

In fine, nous devrions assister très prochainement à la disparition prochaine du FDG et du PC comme forces politiques, le décés du grand malade sans cesse annoncé et espéré, puis repoussé, n'est plus très loin, après 23 ans de résistance depuis la chute du mur de Berlin.
amateur
 
Messages: 151
Inscription: Sam 11 Fév 2012 16:45

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Draume » Lun 11 Juin 2012 07:27

Cela fait 91ans, depuis 1920, qu'on annonce le décès du PCF. Des tonnes de livres ont été écrit sur ce sujet.
Je trouve le dernier paragraphe d'un ton quelque peu hargneux.
Quant à la mort du groupe, certains l'ont déjà dit : En 1958 (cela nous rajeunit), suite au retour du général et deux ans après l'année terrible (XX °congrès du PCUS, insurrection hongroise, Canal de Suez), ils se retrouvaient à 10 à l'AN. 8 ans plus tard, 73 députés. Même si l'histoire ne se reproduit jamais, raison sachons garder.
Je rajouterai parmi les possibles Jean Noël Carpentier de la 3° du Val d'Oise, successeur de Hue à Montigny.
Avec ceux des DOM-TOM, des MRC (?), cela sera peut être de justesse.
Draume
 
Messages: 1593
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Pullo » Lun 11 Juin 2012 07:34

manudu83 a écrit:J'avoue que certains résultats du FdG en région parisienne sont inexplicables. L'absence d'accord coute finalement extremement cher....

Je suis moi aussi perplexe. Même sans accord, je voyais Braouezec, Brard, Muzeau, Amiable et Gosnat en tête de la gauche. Or, ils sont assez nettement distancés. Le FG paie cash l'absence d'accord et la non participation au gouvernement. On a tous (je m'inclus dans le lot) sous-estimé la puissance de l'étiquette "majorité présidentielle" auprès des électeurs...
Pullo
 
Messages: 1571
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede pierrot » Lun 11 Juin 2012 08:02

Comme déjà souligné lors de la présidentielle, la stratégie du Front de Gauche ne profite pas dans les fiefs communistes (bien au contraire) mais plutôt dans les zones de moindre implantation. Ce qui est bénéfique à l’échelon national lors de la présidentielle (Mélenchon multipliant le score de Buffet) et pourrait l’être dans le cadre d’une proportionnelle devient catastrophique au scrutin majoritaire par circonscription (malgré une progression en %, le groupe FdG va disparaître en tant que tel).
pierrot
 
Messages: 1720
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Le Front de Gauche et les législatives 2012

Messagede Emeric » Lun 11 Juin 2012 09:51

Niko1564 a écrit:Ce n'est pas seulement Jean-Luc Mélenchon qui est défait avec 21,5% des voix ce soir
C'est la fin du groupe communiste à l'assemblée
il y aura une dizaine d'élus tout au plus
Déroute à Saint-Denis, Gennevilliers, Ivry, Bagneux, Montreuil, au Havre, à Amiens
en passant de 4,3% en 2007 à 7%, je ne le comprends pas à cette heure! :shock: :o


Pour rappel régulierement le nombre de députés pour former un groupe a été diminué afin de correspondre au nombre d'élus communiste. Je ne serai pas surpris que ce nombre soit abaisser à 10 si il n'y avait que 10 élus du Front de Gauche ce coup-ci.
Emeric
 
Messages: 805
Inscription: Mar 22 Fév 2011 01:21
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours - Manuel pratique à l'usage de l'élu local ou de sa plume

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités