Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Le financement public des partis

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Le financement public des partis

Messagede Nico » Jeu 10 Mai 2012 00:06

Quelqu'un aurait-il la liste des partis qui ont réussi à obtenir plus de 1% dans 50 circonscriptions lors des législatives de 2007, seuil nécessaire pour l'octroi du financement public?

Pour 2012, l'UMP et le MoDem devraient voir leurs financements sérieusement diminuer tandis que le PS et le FN devraient en percevoir beaucoup plus, tout comme le FG.

Restera à voir quels petits partis y parviendront, je pense qu'il y aura EELV, CPNT, DLR, NPA, NC, PR, MEI.

Par contre, ce sera très difficile pour LO, Cap21, UDN, POI.

Titre modifié par Zimmer le 10/05/12 à 00 h 41
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3206
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Financement public

Messagede Relique » Jeu 10 Mai 2012 00:17

Je crois que le PRG pourra obtenir un financement public. Leur accord avec le PS porte sur un large nombre de circonscriptions qui, si elles ne sont pas en majorité gagnables, permettront un certain socle de circonscriptions avec plus de 1%. Il y aura moins d'efforts à faire au niveau des candidatures autonomes (surtout qu'il reste encore quelques maires et conseillers généraux pour obtenir des scores minimaux.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1976
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: Financement public

Messagede Nico » Jeu 10 Mai 2012 00:24

Oui, je l'avais oublié lui ;) Le PRG et le MRC (mais plus difficilement) devraient y parvenir. Par contre, pour le MPF c'est devenu mission impossible, tandis que pour le Parti Pirate, cela paraît aussi difficile, mais pourquoi pas.

NB: Le financement de l'UMP sera d'autant plus impacté qu'il ne présente que très peu de femmes, la sanction va être lourde.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3206
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Le financement public des partis

Messagede Relique » Jeu 10 Mai 2012 00:44

Pour le MRC, j'en serai moins sûr. Comme je l'ai écrit sur le sujet des législatives et du MRC, ils avaient vraiment été très loin des 50 en 2007. Néanmoins, avec le contexte, et un certain renouveau (pas mal de jeunes se présentent sous les couleurs du MRC. Je devrais avoir une liste bientôt, et les "Jeunes du MRC" communiqueront bientôt sur leurs membres candidats) qui pourrait leur faire obtenir quelques voix... Je reviendrai d'ailleurs sur le sujet région par région, une fois que plus de candidatures seront annoncées...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1976
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: Le financement public des partis

Messagede Jean-Philippe » Jeu 10 Mai 2012 00:51

L'UMP va souffrir aussi à cause des dissidences. Il se pourrait qu'ils perdent la moitié de leurs subventions, voire plus (heureusement qu'il y a les donateurs, s'ils restent en France :D ).
De plus, l'achat de leur siège (40M) fin 2011, 9 ans après une grande victoire et un an avant une défaite probable, alors que le parti n'est pas si solide que ça, c'est l'une de leurs plus grosses erreurs. Le PS avait été plus malin en achetant son siège en 1981, après une grande victoire électorale.
Rappelez moi qui était le trésorier de 2002 à 2010 ? ;)
Gouverner, c'est prévoir : certains n'hésiteront pas à dire qu'on comprend mieux l'état de la France en voyant l'état à venir des finances du parti.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Le financement public des partis

Messagede Emeric » Jeu 10 Mai 2012 09:57

Jean-Philippe a écrit:L'UMP va souffrir aussi à cause des dissidences. Il se pourrait qu'ils perdent la moitié de leurs subventions, voire plus (heureusement qu'il y a les donateurs, s'ils restent en France :D ).
De plus, l'achat de leur siège (40M) fin 2011, 9 ans après une grande victoire et un an avant une défaite probable, alors que le parti n'est pas si solide que ça, c'est l'une de leurs plus grosses erreurs. Le PS avait été plus malin en achetant son siège en 1981, après une grande victoire électorale.
Rappelez moi qui était le trésorier de 2002 à 2010 ? ;)
Gouverner, c'est prévoir : certains n'hésiteront pas à dire qu'on comprend mieux l'état de la France en voyant l'état à venir des finances du parti.

A propos des dissidences, que se passe-t-il si un candidat n'ayant pas l'investiture de son parti se déclare tout de même de ce parti lors du dépot de sa candidature en préfecture ? Son nombre de voix compte dans le calcul de son financement ?
Emeric
 
Messages: 709
Inscription: Mar 22 Fév 2011 02:21
Avertissements: 3

Re: Le financement public des partis

Messagede Relique » Jeu 10 Mai 2012 09:59

J'avais posé la question quelque part, et on m'avait répondu que s'il était le seul à se réclamer de ce parti, ça pourrait compter... (Deux candidats ne peuvent pas se déclarés comme affiliés au PS par exemple)

Enfin, c'est ce que j'avais compris...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1976
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: Le financement public des partis

Messagede Zimmer » Jeu 10 Mai 2012 10:08

Relique a écrit:J'avais posé la question quelque part, et on m'avait répondu que s'il était le seul à se réclamer de ce parti, ça pourrait compter... (Deux candidats ne peuvent pas se déclarés comme affiliés au PS par exemple)

Enfin, c'est ce que j'avais compris...


Le sujet avait en effet déjà été abordé ici.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Le financement public des partis

Messagede savonarole » Jeu 10 Mai 2012 11:08

Pour ma part, je m'interroge quant à la comptabilisation des candidats des circonscriptions des Français établis hors de France. dans le calcul du financement public. Relèvent-ils de la règle en vigueur en métropole ou de celle qui prévaut en Outre-Mer, ce qui n'est pas exactement la même chose, l'accès au financement public des partis politiques étant plus aisé dans les collectivités ultramarines...

... ce dont le NC-PSLE avait d'ailleurs profité en 2007 dans le cadre de son accord technique avec le Fetia Api pour pallier aux problèmes importants rencontrés en la matière (ses candidats s'étaient présentés pour partie sous le label PSLE, pour partie sous celui du NC ou de l'UDF, voire de micro-partis, ce qui n'avait pas permis d'atteindre la barre des 50 candidats à + de 1% sous une seule et même étiquette).
savonarole
 
Messages: 134
Inscription: Dim 6 Mar 2011 07:49
Messages : 1 (détails)

Re: Le financement public des partis

Messagede manudu83 » Jeu 10 Mai 2012 11:18

Il me semble que les circonscriptions des français de l'étranger suivent les règles de la métropole, mais cela demande confirmation.

Rappellons qu'en 2007 "Le trèfle" un parti écolo ramasse miette a réussi a avoir le financement public....
manudu83
 
Messages: 3684
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Suivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité