Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales en Moselle

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede vudeloin » Lun 5 Sep 2011 12:52

En même temps, comme Kiffer n'était pas très loin du FN, tout cela est somme toute logique.
Ceci dit, vu le grand nombre de communes mosellanes, la liste Gourlot peut aller bien au delà des seuls votes FN existants ( conseillers régionaux entre autres )...
A suivre
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede Zimmer » Mar 6 Sep 2011 10:00

La composition de la liste PS-PCF :
1 - Jean-Marc Todeschini (PS), sénateur sortant, adjoint au maire de Talange
2 - Gisèle Printz (PS), sénatrice sortante, conseillère municipale de Serémange-Erzange
3 - Jean-Pierre Masseret (PS), sénateur sortant, président du conseil régional
4 - Paola Zanetti (PS), vice-présidente du conseil régional, conseillère municipale de Créhange
5 - Patrick Abate (PCF), vice-président du conseil régional, maire de Talange
6 - Angèle Dufflo (PS), vice-présidente du conseil régional, première adjointe au maire de Gros-Réderching
7 - Laurent Kalinowski (PS), conseiller général, maire de Forbach

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2011/09/06/liste-ps-pc-defendre-les-collectivites-locales
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede vudeloin » Mar 6 Sep 2011 18:52

Une liste de gauche qui s'appuie sur les points forts de la gauche mosellane ( l'arrondissement de Thionville Ouest pour tout dire ), et le bilan de Jean Pierre Masseret à la tête de la région pour tenter ( à mon avis, ce sera tout de même assez difficile ) de conserver trois élus.
je dois dire que, malgré les divisions de la droite entre Grosdidier, Leroy et Masson, je ne crois guère à la réédition du " Trafalgar de 2001 ".
Metz, Thionville et Forbach sont à gauche, c'est vrai mais la Moselle, c'est aussi Sarreguemines, Sarrebourg, Château Salins et Boulay Moselle, et c'est pas trop de gauche dans ces régions là...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede Nico » Mar 6 Sep 2011 19:37

Une liste bizarrement conçue on peut dire! Trois choses:
-Les trois premiers sont les sénateurs sortants, bonjour le renouvellement!
-Patrick Abate et Jean-Marc Todeschini viennent tous deux de Talange, alors qu'il y a quand même 730 communes en Moselle (5ème département en terme de nombre de communes).
-Trois conseillers régionaux aux places 4, 5 et 6 alors que le seul conseiller général est dernier.

Autant dire qu'on fait mieux comme liste.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3232
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede Jean-Philippe » Mar 6 Sep 2011 20:32

Avec 30,54% perdus en 2001 sur 4 listes de droite sans élus, il est en effet difficile pour la droite de faire pire. Je pense que Masson perdra son siège, que la liste de gauche devrait tourner autour de 40%. Derrière, Leroy devrait devancer Grosdidier, mais si le 1e (ou le 2e même si j'ai du mal à voir Grosdidier arriver en tête de la droite) de la liste de droite fait juste en dessous de la moitié du score de la liste de gauche et que l'autre liste de droite arrive 1 ou 2 points après et que Masson fait 13%, n'aurait-on pas le même résultat qu'en 2001 ?
Donc, dans l'attente de toutes les listes, voici mon pré pronostic :
PS-PC : 41%
Leroy : 20%
Grosdidier : 19%
Masson : 13%
autres listes : 7%
Le hic, c'est que les Voix écologistes perdues risquent de faire perdre à la gauche son écart avec la 1e liste de droite.

Il n'est pas exclu qu'une des listes de droite soit proche des 25 voire 30%, mais ce que je viens d'écrire est une hypothèse qui reste envisageable.
Si la liste de gauche fait plus que 50% des suffrages pris en compte pour le partage des sièges comme c'était le cas en 2001, elle gardera à coup sûr ses 3 sièges. En 2001, 64,14% des voix ont été prises en compte. Là, je pense que ce taux devrait tourner autour de 80%. Donc la liste PS-PC doit atteindre 40% (ou avoir le plus fort reste).
Je laisse nos experts nous dire si les victoires municipales de 2008 et régionales de 2004 et 2010 sont suffisantes pour atteindre ce niveau (environ 1100 voix je pense).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede vudeloin » Mer 7 Sep 2011 19:12

Une manifeste sous estimation du score de Masson et de son influence, Jean Philippe, sans doute liée à une méconnaissance du département mais bon...

La gauche est fort loin d'être majoritaire dans ce département et les conquêtes de Metz, Thionville et Forbach ont certes renforcé son audience mais les communes gérées par la gauche demeurent globalement assez peu nombreuses dans le département.

je ferais un de ces quatre une analyse plus précise mais bon, de suite et de mémoire, deux trois bricoles.

La droite est forte mais diverse dans le département où le tiers des élus du conseil général appartient à un mouvement appelé indépendants de Moselle qui penche tantôt vers le centre gauche, tantôt vers Masson.
L'UMP officielle, celle de Grosdidier est concentree sur l'agglo messine, surtout depuis que l'intéressé a fait élire, contre le maire PS de Metz, un de ses sbires à la tête de la Métropole de Metz.
Le hic, c'est que Leroy domine la droite du CG et que son successeur Weiten, de Yutz ( une des communes clés de l'arrondissement de Thionville Est ) est avec lui et contre le député maire de Woippy.
Et que la droite des autres arrondissements que Metz, Metz Campagne et Thionville Ouest et Est est assez souvent orientée pour d'autres forces que l'UMP de Grosdidier des Matons.
Boulay Moselle, c'est 96 communes ; Château Salins 126, Forbach 73, Sarrebourg 102 et Sarreguemines 83, soit 480 communes très majoritairement divers droite...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede PhB » Sam 10 Sep 2011 10:43

Jean-Philippe a écrit:Si la liste de gauche fait plus que 50% des suffrages pris en compte pour le partage des sièges comme c'était le cas en 2001, elle gardera à coup sûr ses 3 sièges. .


Face à 3 listes de droite, c'est exact, mais pour que la liste de gauche garde ses 3 sièges, il suffit que toutes les autres listes obtiennent moins des 2/3 de ses voix et que 2 au maximum obtiennent plus du tiers (exemple : 36% + 1 voix mini, 24 maxi ,24 maxi ,12 mini). Ce qui "autorise" quand même la droite à rassembler 1,6 fois les voix de la liste de gauche, sous réserve d'une répartition particulière.

Je crains que les listes de droite fassent chacune plus qu'1/3 des voix de celle de gauche, ce qui donnerait 2, 1, 1, 1.
PhB
 
Messages: 568
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede Jean-Philippe » Sam 10 Sep 2011 11:27

La liste Leroy devrait à la réflexion distancer assez nettement la liste Grosdidier, trop étiquettée UMP (ce qui est tout sauf un avantage en ce moment). Cette dernière pourrait même être devancée par la liste Masson (ce dernier n'est pas noté élu sur cette page Vincent), directement concurrencé par la liste Kiffer en 2001, ce qui serait une claque pour l'UMP.

Cela pourrait donner, Vudeloin pourra me corriger ;) , 25 pour Leroy, 20 pour Masson, 15 pour Grosdidier.

En tout cas, je continue à miser sur la conservation par la gauche de ses 3 élus.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede PhB » Sam 10 Sep 2011 12:15

En fait la question est : y a-t-il une liste de droite qui fera moins qu'1/3 des voix de la liste de gauche, soit environ 13% (pour une gauche à + de 39) ?

Si oui la gauche aura 3 élus car je vois mal une liste de droite faire + de 25 et donc, a fortiori, dépasser les 2/3.

Si les voix de droite se répartissent équitablement chaque liste aura 1 élu et la gauche tombera à 2.

Pour mémoire, la dernière fois Masson avait fait 12,44 juste au niveau de la bascule de cette année...

Dans une configuration 25 + 20 + 15 (soit 60 au total) la gauche est battue car elle fait moins que 45, mais cette configuration est très optimiste pour les voix de droite.
Dernière édition par PhB le Sam 10 Sep 2011 21:16, édité 1 fois.
PhB
 
Messages: 568
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Les sénatoriales en Moselle

Messagede vudeloin » Sam 10 Sep 2011 13:12

Bon, on fera les comptes le moment venu, mais je vais avoir l'occasion de permettre une plus grande précision des hypothèses...
La gauche à 45 %, ce serait tout de même un sacré truc, puisque 40 % me semblent déjà presque inconcevables...

Ceci dit, l'annonce de la fermeture du haut fourneau de Florange par Arcelor Mittal ne me paraît pas correspondre à un facteur très positif pour l'UMP officielle...
Et une part importante des votes dépend tout de même des très nombreuses petites communes du département et singulièrement de sa partie orientale.
L'une des questions, comme dirait une amie à moi, c'est, entre autres, ce qui peut se passer du côté de Sarreguemines, une région appelée " l'Empire Céleste ", à cause du prénom du maire - potentat du chef lieu d'arrondissement...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité