Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans la Loire

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales dans la Loire

Messagede ligerien » Jeu 13 Jan 2011 18:31

Si on reprend les résultats de 2001 :
Inscrits : 1.738 / Votants : 1.727 / Exprimés : 1.715
- Liste Jean-Claude FRÉCON (PS/PCF/Verts) : 714 voix (2 élus)
- Liste Bernard FOURNIER (RPR/Divers Droite) : 429 voix (1 élu)
- Liste Michel THIOLLIÈRE (UDF/RPR/Divers Droite) : 337 voix (1 élu)
- Liste Lucien NEUWIRTH (RPR/Divers Droite) : 155 voix
- Liste Guy LAFORIE (MDC/Divers Gauche) : 28 voix
- Liste Charles PERROT (Front National) : 21 voix
- Liste Gérard TARDY (Divers Droite) : 21 voix
- Liste Gilbert CLARET (Divers) : 7 voix
- Liste Raymonde MARTIN (MNR) : 3 voix
Total Droite : 942
Total Gauche : 742
Total EXD : 24
Total EXG : 7

La gauche obtient 2 sénateurs à la surprise générale. La répartition des voix est également étonnante. En 2001, toutes les grandes villes du département sont à droite, la majorité des villes moyennes, et on pense généralement que les petites communes sont très majoritairement à droite, mais l'écart n'est que de 200 voix en faveur de la droite.
Les grands électeurs des grandes villes étant très politisés, on peut donc en conclure que la gauche est au moins ex-aequo avec la droite sur les petites et moyennes communes.

En 2011, le scrutin sera toujours de liste, avec répartition à la meilleure moyenne.

Depuis 2001, la situation ne s'est pas améliorée pour la droite, bien au contraire :
- Côté députés, statut quo à 5-2, avec un passage à 7-0 pendant une législature
- Côté conseillers régionaux, légère progression de la gauche, en 2001 on était encore à l'ère Comparini, qui avait succédé en cours de mandat au célèbre Charles MILLON, avec une droite et une gauche ex aequo au conseil régional. Le mode de scrutin a été modifié depuis, la droite et le front national ont perdu des élus au profit de la gauche.
- Côté conseillers généraux, il y aura des élections au printemps, mais on devrait, entre 2001-2011, être sur une légère progression de la gauche
Députés, conseillers régionaux et généraux ne font pas pencher la balance par leur propre vote, mais peuvent avoir une influence non négligeable sur les grands électeurs issus des municipalités.

- Côté municipalités, justement. 2008 fut un excellent cru pour la gauche dans la Loire.
Côté gains de la gauche :
- Saint Etienne : 172 000 hab, 59 conseillers municipaux et plus de 140 grands électeurs supplémentaires
- Roanne : 36 000 hab, 39 conseillers municipaux, et 5 ou 6 grands électeurs supplémentaires
- Saint Chamond : 36 000 hab, 39 conseillers municipaux, 5 ou 6 grands électeurs supplémentaires
- Firminy : 17 000 hab, 33 conseillers municipaux
- Montbrison : 15 000 hab, 33 conseillers municipaux
- Unieux : 8500 hab, 15 grands électeurs
- St Priest en Jarez : 6000 hab, 15 grands électeurs
- Villerest : 4400 hab, 15 grands électeurs
Côté gains de la droite :
- Feurs : 7500 hab, 15 grands électeurs
- Charlieu : 3600 hab, 15 grands électeurs
- Bonson : 3600 hab, 15 grands électeurs

Tout cela donnera environ un +150/-150 en faveur de la gauche.
Si on considère que les petites communes évoluent dans le temps plus ou moins comme les électeurs, cela devrait donner encore quelques grands électeurs à la gauche.

Il n'est pas impossible de se retrouver dans un rapport de force à 950/750, pour la gauche cette fois. Cela devrait lui assurer 2 sénateurs, peut être bien 1 PS et 1 PC. La droite devrait avoir au moins un sénateur quelles que soient les combinaisons.
Il restera 1 siège.
Pour une élection à bloc contre bloc, il reviendrait à la droite, cependant il faudra bien observer :
- Les noms des candidats sur les listes, des considérations très locales peuvent rentrer en compte. Par exemple, le socialiste Jean-Claude FRECON vient de la circonscription de Feurs, sur laquelle il peut attirer des voix au delà de son camp. On pourra aussi voir si Jean-François BARNIER (UMP) a de l'influence en tant que Président de l'association des communes de la Loire.
- Les éventuelles listes dissidentes, en particulier le Modem présentera-t-il une liste, le PC, le Parti de Gauche, les Verts feront-ils bande à part ? Y aura-t-il d'autres listes de francs-tireurs ?
- L'influence de la parité. C'est ce qui avait tué la droite en 2001. 4 hommes conduisaient chacun une liste pensant chacun être le seul élu de sa liste, tel ne fut pas le cas pour Lucien NEUWIRTH, au profit de la communiste Josiane MATHON-POINAS. Les sortants sont 2 femmes et 2 hommes, Christiane LONGERE ayant remplacé Michel THIOLLIERE en cours de mandat.

Un statut quo à 2/2 est actuellement le scenario le plus probable
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede maxxx » Jeu 13 Jan 2011 19:43

Excellent résumé de la situation...

Je partage également le constat d'un 2 contre 2...La droite avait en quelque sorte déjà effectué et anticipé ses pertes en 2001, en offrant 2 sièges à la gauche...Le plus dur a paradoxalement été fait pour elle...

La sénatrice sortante à l'UMP est bien partie pour figurer en numéro 2...Parce qu'elle semble en tout cas incontournable à droite (les seules femmes à droite véritablement influentes étaient stéphanoises : la perte de la mairie en 2008 les écarte pour les sénatoriales : Françoise Grossetête, qui siège déjà à Strasbourg et Charbonnières, et désormais dans une nettement moindre mesure l'ancienne conseillère générale UMP stéphanoise Annie Domenichini, ou Agnès Chanal, également non réélue mais pour elle, à la région...). Pascal Clément ayant perdu de son influence et lorgnant parait-il sur un siège de député des français de l'étranger, son ancienne suppléante Liliane Vaginay, qui a siégé à l'AN de 2005 à 2007, âgée en plus de 70 ans, qui a quitté son poste de maire en 2008, est hors de course...

Chez les hommes, si Bernard Fournier repart, il conduira la liste en toute légitimité : la question est de savoir si son retrait des cantonales de mars 2011 signifie un abandon progressif de la vie politique ou alors une volonté de se reconcentrer sur son mandat de sénateur...S'il se retirait, Jean-François Barnier et Bernard Bonne semble à l'heure actuelle les mieux placés (mais tout dépend des cantonales pour Bernard Bonne...Une défaite le mettrait totalement hors jeu à l'instar de Pascal Clément en 2008).
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede vudeloin » Ven 14 Jan 2011 05:30

Il n'est pas certain que l'on puisse dire, comme d'aucuns le font ici, que la gauche part du niveau qu'elle avait atteint en 2001.
Ce qui est évident, c'est que la division de la droite a joué contre elle, faisant d'ailleurs de Michel Thiollière le plus mal élu des quatre sénateurs du département.
Cette division de la droite en 2001 m'incline à penser qu'un bon paquet d'élus classés divers droite sur le département ont viré leur cuti au moment du vote, et opté pour la liste Frécon - Mathon, notamment de par la relative popularité de la tête de liste.

Pour cette année, dans mes estimations, la gauche serait autour de 750 votes parml les délégués des conseils municipaux, le centre environ 90, l'UMP 320 et les divers droite et intérêts communaux 520.
C'est à dire un ensemble droite et centre estimé à 930 suffrages.

Pour autant, la gauche a obtenu 714 voix, quand la droite en recueillait, entre autres, 429 sur la liste RPR, 337 sur la liste centriste et 155 sur la liste Neuwirth.

Or, dans mes estimations, la gauche aurait gagné environ 190 suffrages dans les villes les plus importantes, ou encore 160 en comptant quelques pertes.
Ce qui m'amène à penser qu'elle a " gratté " 100 à 120 suffrages dans le département. La reconduction de cette performance et une configuration de division à droite pourraient conduire à un résultat encore plus surprenant en 2011.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede ligerien » Mar 5 Avr 2011 14:21

Les cantonales passées, la campagne pour les sénatoriales démarre...

http://www.leprogres.fr/loire/2011/04/0 ... d-fournier

Les deux sénateurs sortants plaident pour la constitution d’une seule liste à droite
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede vudeloin » Sam 9 Avr 2011 01:31

On les comprend : la moindre division renforce les deux sièges de gauche ( dans le schéma 2001 ) et laisse la porte ouverte pour un troisième élu de gauche sur les quatre du département...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede ligerien » Dim 10 Avr 2011 17:30

vudeloin a écrit:Cette division de la droite en 2001 m'incline à penser qu'un bon paquet d'élus classés divers droite sur le département ont viré leur cuti au moment du vote, et opté pour la liste Frécon - Mathon, notamment de par la relative popularité de la tête de liste.


J'ai tendance à penser l'inverse. Bien que totalement contreproductive en ce qui concerne le résultat final, je pense que la triple candidature à droite a augmenté le nombre de suffrages se portant au total sur les 3 listes... en donnant du choix à des grands électeurs pas forcément attirés par telle ou telle liste.

Je pense qu'on se trompe sur les grands électeurs des communes de campagne en considérant qu'ils sont presque tous divers-droite. En dehors des secteurs de montagne, je pense même que la majorité de ces grands électeurs non encartés votent à gauche.

Par exemple, même s'il y a sans doute quelques parrainages tacticiens, les signatures pour les candidatures aux présidentielles :
http://parrains2007.free.fr/parrainsdep.php
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede vudeloin » Lun 11 Avr 2011 23:24

J'aime toujours ce genre de petits calculs, sur les parrainages des présidentielles...
Mais bon, là dessus, ligerien, si je te dis tranqullle que des élus divers droite ont pu voter pour autre chose que pour la droite en 2001, c'est que cela a pu se produire.
D'autant que mon estimation ( citée dans un message précédent ) ne tombe pas du ciel et que la différence entre 2001 et 2011, c'est qu'il y a eu 2008 et notamment quelques villes du département qui sont passées à gauche, avec toutes les voix qui en découlent pour le Sénat, à commencer par Saint Etienne, n'est ce pas ?
Mais bon, ligerien, si tu me dis demain que 100 ou 150 grands électeurs de la Loire, présumés de droite sont finalement de gauche, merci de me le préciser... Je ferais la vérif' sur mes listes et adapterais mon estimation en fonction de ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede Zimmer » Mar 19 Avr 2011 09:33

Maurice Vincent, maire PS de Saint-Etienne depuis 2008, figurera en troisième position sur la liste conduite par le sortant Jean-Claude Frécon (PS), par ailleurs conseiller municipal de Pouilly-lès-Feurs (source).

Si comme en 2001, la gauche pourrait partir unie à ce scrutin, un article publié le 14 avril sur Le Progrès.fr laisse entendre que l'autre sortante de gauche, Josiane Mathon-Poinat (PCF), ne serait pas reconduite. Le même article indique qu'EELV pourrait également se joindre à cette liste. Il y a 10 ans, les Verts étaient, eux aussi, déjà présents sur la liste de la Gauche plurielle, avec Jean-Philippe Bayon en troisième position. Si, cette fois, le PCF occupe toujours la deuxième place tandis que la troisième est aussi destinée à un membre du PS, la formation écologiste acceptera-t-elle d'être reléguée en quatrième position ?
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede vudeloin » Mar 19 Avr 2011 12:08

Aux dernières informations, la gauche pourrait repartir dans la même configuration qu'en 2001, nonobstant le fait que les Verts ne pèsent que relativement peu en termes d'élus dans ce département...
Quant à la candidate PCF, il semble bien que la Fédération départementale du Parti soit en instance de définir une nouvelle candidate en lieu et place de la sortante qui ne repartirait pas.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans la Loire

Messagede ligerien » Mar 19 Avr 2011 14:58

Pour le PC, hypothèse...
Cécile CUKIERMAN ? (conseillère régionale et adjointe au Maire d'Unieux)
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité