Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les groupes à l'issue du scrutin

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede Jean-Philippe » Ven 2 Sep 2011 23:08

Question un peu moins importante que celle du rapport gauche/droite, celle du nombre d'élus dans chaque groupe.

En effet, le groupe UMP au Sénat (147 membres actuellement, plus 2 vacants qu'il peut récupérer) risque de se réduire à la fois à cause de la poussée de la gauche et de certaines conquètes centristes (potentiellement en Isère, Loire-Atlantique, Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis), même s'il devrait en gagner quelques uns, y compris sur les centristes comme dans la Marne.

Donc le groupe socialiste, même si l'on retire les élus EELV, pourrait être le premier groupe du Sénat, de très peu.
Le groupe PC va perdre son siège en Loire-Atlantique, devrait en perdre 1 ou 2 en Essonne et risque de subir le même sort dans l'Indre-et-Loire, en Seine-et-Marne, voire dans le Nord et en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d'Oise. Excepté un gain à la Réunion, le groupe PC devrait passer sous la barre des 20 sénateurs.

Le groupe RDSE devrait garder ses positions globalement, excepté la perte de son siège en Guadeloupe et à Saint-Pierre-et-Miquelon, voire dans le Jura (en gros presque tous ses sièges de droite).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede vudeloin » Sam 3 Sep 2011 13:52

Avant de tirer des plans sur la comète, il convient plutôt de se demander quelles sont les positions que les uns et les autres peuvent garder.
Prends par exemple le groupe CRC SPG, fort aujourd'hui de 24 membres.
La perte normale, c'est deux sièges, à savoir les deux élus sortants du PG qui ne sont pas reconduits ni remplacés par des élus de même obédience.
Donc tu as 22 restants.
Ensuite, dans le détail, tu as cinq sièges qui restent, car non renouvelalbes.
Tu as les sièges incontestablement gardés, en l'état actuel de la configuration politique.
Ce sont les sièges de Paris, le premier de Seine Saint Denis, les deux du Val de Marne, celui du Val d'Oise ( la liste centriste en plus règle le problème, à mon avis ), le siège de la Réunion, celui de l'isère, de la Loire, de la Meurthe et Moselle, le premier du Nord, celui des Hauts de Seine, très probablement celui du Pas de Calais, ce qui fait un talon de 17.
Ensuite, tu as les sortants en position plus ou moins délicate : Essonne, Seine et Marne ( mais, là encore, la configuration de l'élection est fondamentale dans les deux cas ), le second de Seine Saint Denis ( même observation ), l'Indre et Loire, le second siège du Nord, soit 5 sièges pour lesquels les indications clé ( combien de listes pour tout dire ) seront disponibles le 16 au soir.
Et puis, tu as les gains potentiels et objectivés : Lot et Garonne et Puy de Dôme ( désolé pour les acharnés de Solférino ), Réunion et Paris ( chi lo sa ? ).
Donc tu as tous les scenarii dont le normal, c'est le moins deux et le possible, peut être autant qu'avant !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede vudeloin » Sam 3 Sep 2011 14:08

Le devenir du groupe RDSE devrait, à mon avis être traité avec plus de sérieux...
Le flanc droit du groupe va se trouver dégarni de trois élus ( Saint Pierre et Miquelon, Guadeloupe, Jura ) et ne comprendra plus que le duc de Montesquiou ( Gers ) et l'ineffable Jean Marie Bockel ( Haut Rhin ).
Le flanc gauche, composé de 13 élus dont 10 PRG, ne semble pas parti pour se renforcer même si des possibilités existent, notamment avec le Puy de Dôme puisque je vois bien Jean Yves Gouttebel, élu, rejoindre ce groupe.

Ceci dit, pour Jean Philippe et les autres, pas interdit de penser aussi que les Verts se détachent du groupe PS et deviennent membres d'un groupe RDSE recomposé qui rappellerait le défunt groupe RCV de 97 – 2002 à l'Assemblée Nationale.

13 ou 14 élus de gauche et 8 ou 9 Verts, cela fait un beau groupe de 21 à 23 élus.

Sur les centristes, ils ont beaucoup de sièges en jeu ( 19 sur 29 sortants ) et ils risquent fort de subir une réduction de leur influence.

On peut penser que les sièges des Hauts de Seine, du Val de Marne, de Paris sont menacés.
De même pour celui de Valérie Létard dans le Nord, ou encore celui de Claude Biwer dans la Meuse.
Anne Marie Payet est, également, très mal partie, d'autant qu'elle ne serait que seconde sur la liste Virapoullé qui n'aura peut être pas d'élu.

Le siège des Yvelines me semble également mal engagé, d'autant qu'une liste divers droite peut aussi capter les votes potentiels des deux listes centristes qui sont présentes.

Un huitième siège peut être perdu, à mon sens, dans le Loir et Cher.

En fait, les centristes ne me semblent assurés que des 2 sièges de la Marne et des 2 sièges de la Mayenne, comme de celui du Pas de Calais.
Et d'un des deux sièges du Loir et Cher.

Mayotte, cela semble mal parti aussi et Nathalie Goulet dans l'Orne n'est pas encore élue...
Sans oublier le Lot et Garonne...

Donc, un groupe centriste tendant vers les 20 élus, seulement, ce n'est pas impossible.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede ploumploum » Sam 3 Sep 2011 14:20

Tu oublies, pour les centristes, le siège qu'ils peuvent obtenir en Seine Saint Denis. (selon le contexte avec le nombre de listes présentées)

Sinon pour le reste, je suis d'accord.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12576
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede vudeloin » Sam 3 Sep 2011 16:14

Qu'ils puissent ou qu'ils l'espèrent, c'est une chose...
QU'ils l'obtiennent, c'en est une autre et notamment si Demuynck ne se contente pas de son " fromage " prévu d'Inspecteur général de l'Education Nationale...( je ne suis pas sûr qu'il ait jamais été prof', mais bon )
Autrement, j'ai aussi oublié leur siège du Morbihan que Kerguéris peut garder, leur siège des Pyrénées Atlantiques un peu dans l'incertitude et celui du Maine et Loire, loin d'être retrouvé encore vu que la liste Gaudin de 2001 comportait, aussi, des candidats aujourd'hui UMP, vu que Catherine Deroche a adhéré à ce groupe.
En fait, pour l'UC ; pertes prévisibles de quatre sièges sur l'Ile de France (75, 92, 94, 78) ; des sièges de Saint Pierre et Miquelon, de la Réunion et de Mayotte Outre Mer ; risques sérieux sur la Meuse, le Nord, les Pyrénées Atlantiques, le Lot et Garonne, l'Orne.
C'est à dire un ensemble de 7 à 12 pertes.
Les sièges regagnés ? Maine et Loire, deuxième du Loir et Cher ?
Les sièges retrouvés à coup presque sûr : Pas de Calais, Mayenne (2), Haute Loire, Morbihan, Marne (2), soit 7 sièges à ajouter aux 10 sièges non renouvelables ( 2 de la Somme, Haute Savoie, 2 du Rhône, Calvados, Cantal, Eure, Seine Maritime, Vendée ).
Les objectifs de conquête : Seine Saint Denis, Indre et Loire, quoi d'autre ? La Loire, je n'y crois guère, et le Val d'Oise, je ne le pense pas, malgré tout...

Donc 7 à 12 pertes possibles, deux sièges regagnés ( pas sûr dans les deux cas ) et au mieux deux gains.
Donc, au mieux 3 pertes, au pire 12 et un groupe entre 17 et 26 élus, loin des 60 ou 70 sénateurs centristes de l'époque Poher Monory...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede MiniM » Sam 3 Sep 2011 23:32

vudeloin a écrit:Qu'ils puissent ou qu'ils l'espèrent, c'est une chose...

En fait, pour l'UC ; pertes prévisibles de quatre sièges sur l'Ile de France (75, 92, 94, 78) ; des sièges de Saint Pierre et Miquelon,


Le sénateur de Saint-Pierre-et-Miquelon, Denis Detcheverry siège au RDSE, pas à l'UC.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1083
Inscription: Sam 22 Jan 2011 00:16

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede pba » Dim 4 Sep 2011 11:23

Pour le 92, on devrait assister à un "chassé-croisé "entre centristes, le Modem Badré cédant sa place au NC Marseille !
Ce qui ne changera rien pour l'élection du pdt du sénat, puisque Badré se réclame de la majorité sénatoriale !
A mon avis, le poids du Modem devrait être moins important dans le groupe UC: moins moins important en nombre et en indépendance ! (notamment JMVLB sera un élément e la majorité de plus, au lieu d'un sénateur critique); Seule J.Gourault devrait garder une certaine indépendance !
pba
 
Messages: 664
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 15:26

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede Jean-Philippe » Dim 4 Sep 2011 11:44

Le groupe centriste compte en son sein Marcel Deneux, sénateur Modem de la Somme, mais qui a 83 ans depuis 2 semaines.
Il n'est pas à exclure que son suppléant Dominique Camus, agriculteur et adjoint à Ginchy et conseiller général du canton de Combles, fasse son entrée au Séant en cours de mandat. Or ce dernier est au Nouveau Centre. Donc l'influence du Modem au sein du groupe centriste peut être davantage réduite après le scrutin.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede pba » Dim 4 Sep 2011 14:43

Pas seulement, jean-Philippe.
D.Badré et JJ.Jegou passant selon toutes vraisemblances, à la trappe, il ne restera que le chef de file du 62 comme Modemiste à côté de J.Gourault; mais Jean-marie "umpiste "ou Jacquelins 'irrédentiste ", qui aura plus de poids (sans mauvais jeu de mot)
pba
 
Messages: 664
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 15:26

Re: Les groupes à l'issue du scrutin

Messagede chroniqueur central » Dim 4 Sep 2011 15:25

Juste deux ou trois remarques suite à ces échanges:
si le Lot et Garonne est incertain, je n'y vois pas pour autant de gain possible pour le PCF ou le PG (Camani et dans une moindre mesure Gouzes sont les seuls à pouvoir espérer à gauche)
Nathalie Goulet me semble en position relativement favorable dans l'Orne
le siège UMP dans les Pyrénées Atlantiques est à mon sens plus menacé que le siège centriste compte tenu de la personnalité des candidats; le PS n'est a priori pas en mesure de faire le grand chelem (+1 avec Georges Labazée vu son poids personnel mais pas plus)
chroniqueur central
 
Messages: 491
Inscription: Dim 17 Avr 2011 12:13

Suivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité