Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales en Seine-Maritime

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede Jean-Philippe » Mer 13 Oct 2010 17:53

Dans ce département, présidé par Jean Lecanuet de 1974 à son décès en 1993, la gauche n'a cessé de renforcer ses positions ces dernières années, jusqu'à la prise du conseil général en 2004.

Aujourd'hui, sur 69 sièges, la gauche détient 43 sièges (30 PS, 8 PC et 5 DVG du groupe "Démocratie et Liberté") contre 26 pour la droite (21 UMP et 5 DVD). Il faut donc 9 gains pour la droite pour reprendre la majorité, ce qui est impossible.

En 2011, la gauche remet en jeu 24 sièges (3 PC, 3 DVG et 18 PS) contre 10 pour la droite.

En 1998, la gauche gagne 4 sièges : Darnétal, Fécamp, Rouen 6 et Sotteville-lès-Rouen-Ouest (après Rouen 7 en 1996).

En 2004, le gain est de 7 sièges : Dieppe-Est, Lillebonne, Longueville-sur-Scie, Mont-Saint-Aignan, Saint-Valery-en-Caux (de 143 voix), Rouen 4 et 5.

En 2004, la droite (DVD) ne gagne le canton de Bacqueville-en-Caux (le sortant UMP se retirait) que de 15 voix. Au Havre 4, fief historique de la droite, la gauche peut espérer l'emporter si elle ne se divise pas trop. A Cany-Barville, le sortant depuis 1991 n'a été réélu qu'avec 127 voix d'avance en 2004. Le canton de Bellencombre sera aussi à observer car la sortante est en place depuis 1978 et est une ancienne sénatrice (1995-2004). Elle pourrait se représenter à 65 ans. En 2004, elle n'a été réélue qu'avec 53,64%.

La droite est éliminée dans 8 cantons contre un seul pour la gauche (Criquetot-l'Esneval, fief de Charles Revet, l'ancien président du conseil général de 1993 à 2004, élu depuis 1973). Le FN atteint le second tour dans 4 cantons en duel contre la gauche : Caudebec-lès-Elbeuf (non renouvelable en 2011), Duclair, Gonfreville-l'Orcher et Le Havre 3.

Des primaires organisées jeudi 30 septembre au soir au sein de la section rouennaise du Parti socialiste ont permis de déterminer les candidats pour les élections cantonales de mars 2011.

« Des candidatures qui respectent les exigences du parti que sont la parité, la diversité et la jeunesse. » Quatre cantons sont à pourvoir à Rouen : les 4e, 5e, 6e et 7e canton, où les quatre sortants sont socialistes d’ailleurs Yvon Robert (4), Robert Foubert (6) et Michel Bérégovoy ne se représentent pas. Dans le 4e, Caroline Dutartre (avec Yvon Robert comme suppléant) se présente, Mamadou Diallo (Christine Argelès) sera en lice dans le 6e tandis que Ludovic Delesque (Florence Herouin-Leautey) s’aligne dans le 7e. Dans le 5e canton, Christine Rambault (Dominique Croizé, sans étiquette) cherchera à conserver son siège de conseillère générale.


http://www.paris-normandie.fr/actu/cantonales-les-candidats-socialistes-a-rouen
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9006
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede Zimmer » Sam 16 Oct 2010 16:05

Dans ce département, il sera également intéressant d'observer l'état actuel des rapports de forces entre le PS et le PCF dans quelques cantons, notamment ceux de Dieppe-Est, Le Havre-3 et Le Havre-9 (les deux premiers sont actuellement détenus par le PS et le dernier par le PCF), les Verts mais aussi l'extrême-gauche pouvant jouer les trouble-fêtes.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede Jean-Philippe » Mer 20 Oct 2010 22:21

Voici les candidats investis ou soutenus par le PS dans tous les cantons sauf 4, la plupart ayant déjà leur suppléant(e) :
http://www.paris-normandie.fr/media/les-plus/2011.pdf

BACQUEVILLE-EN-CAUX
Jean-Paul PHILIPPE (PS)
Ouvrier d'usine
Conseiller municipal de Lammerville
56 ans

Suppléante : Catherine CELLIER (PS)
Auxiliaire de puériculture en crèche Amitié Dun-Skalica (La Gaillarde),
Secrétaire "Le Caux Maritime" Peinture
LUNERAY
53 ans

BELLENCOMBRE
Jean CHOMANT (DVG)
Médecin retraité
Adjoint au Maire de Sévis,
Président du SIVOS Beaumont-Cressy-La Crique-Sévis
Président du Centre Social "Caravelles" de Bellencombre
69 ans

BLANGY-SUR-BRESLE
Marie LE VERN (PS)
Assistante parlementaire
Vice-présidente de "Seinomarines",
Vice-présidente de SOS Racisme Haute-Normandie,
Membre de l’Amicale Neufchâteloise d’Athlétisme
27 ans

CANY-BARVILLE
Bruno THUNE (PS)
Educateur spécialisé
Conseiller municipal d’Ouainville,
Conseiller délégué à la CCCA
48 ans
Suppléante : Catherine BAUDRY (PS)
Professeur des écoles
CANY-BARVILLE
56 ans

CRIQUETOT-L'ESNEVAL
Un candidat sera désigné ultérieurement.

DARNETAL
Nicolle RIMASSON (PS)
Retraitée de l'éducation nationale
Maire de Saint-Léger-du-Bourg-Denis,
Présidente du Syndicat Intercommunal des Collèges de Darnétal
66 ans

Suppléant : Jacques-Antoine PHILIPPE (PS)
Cadre en entreprise
Conseiller municipal de Darnétal
30 ans

DIEPPE EST
Sandrine HUREL (PS)
Secrétaire de direction
Députée de Seine-Maritime
Membre CFDT
42 ans

Suppléant : Bernard BREBION
Principal de collège
Maire délégué de Neuville-lès-Dieppe
57 ans

DUCLAIR
Pierrette CANU (PS)
Retraitée
Maire de Saint-Pierre-de-Varengeville,
Vice-Présidente de la CREA
62 ans

Suppléant : Patrick SIMON (PS)
Chef de service
Maire de Sainte-Marguerite-sur-Duclair,
Premier Vice-Président de la CREA,
Président de Seine Logement,
Vice-Président de la SEMVIT
59 ans

FAUVILLE-EN-CAUX
Jean-François MAYER (Démocratie et Liberté / soutenu par la majorité dptale)
Professeur de sport
Maire d'Hattenville
Vice Président du Département de Seine-Maritime
64 ans

Suppléante : Martine GRIBOUVAL
Agent ERDF-GRDF
Déléguée titulaire du personnel à la CFDT,
Déléguée suppléante représentant du personnel au CE
CLEVILLE
54 ans

FECAMP
Patrick JEANNE (PS)
Instituteur spécialisé en retraite
Maire de Fécamp
Vice Président au Département de Seine-Maritime
62 ans

FONTAINE-LE-DUN
Dominique CHAUVEL (PS)
Formatrice en détachement
Maire de Sotteville-sur-Mer
52 ans

Suppléant : Jean-Yves MERELO (PS)
Assistant informatique
Maire d’Héberville
Vice-président de la Communauté de Communes Entre Mer et Lin
Membre du Conseil d'orientation CPAM RED,
Délégué du personnel,
Secrétaire adjoint CE CPAM RED
57 ans

GONFREVILLE-L'ORCHER
Najwa EL HAITE (PS)
Cadre de la fonction publique
Conseillère municipale au Havre
Responsable nationale de SOS Racisme en charge de la lutte contre le
sexisme
36 ans

Suppléant : Michel GARCIA (PS)
Retraité
Adjoint au maire de Gonfreville l'Orcher,
Vice-Président du Club de football de
Gonfreville l'Orcher
57 ans

GRAND-COURONNE
Dominique RANDON (PS)
Cadre administratif
Maire de Petit-Couronne,
Vice Président de la CREA
56 ans

Suppléante : Nelly TOCQUEVILLE (PS)
Retraité de l’éducation Nationale
Maire de St-Pierre-de-Manneville,
Vice-présidente de la CREA,
Présidente SIVU,
Présidente de Logéal
60 ans

Havre III
Gérard HEUZÉ (PS)
Retraité
LE HAVRE
70 ans

Havre IV
Un candidat sera désigné ultérieurement.

Havre IX
Matthieu BRASSE (PS)
Cadre administratif
Secrétaire de section PS du Havre
25 ans

Suppléante : Anna SEMADGBE-CODO (PS)
Assistante de vie à domicile
47 ans

LILLEBONNE
Nicolas BEAUSSART (PS)
Conseiller Principal d'Education
Maire de Lillebonne
Vice-président à la CVS
Membre SGEN/CFDT
54 ans

Suppléante : Michelle LOPITAUX
Fleuriste
Conseillère municipale de Notre-Dame-de-Gravenchon,
Bénévole pour des personnes âgées
48 ans

LONDINIERES
Michel FOUQUET (Démocratie et Liberté / soutenu par la majorité départementale)
Instituteur retraité,
Maire de Fresnoy-Folny
67 ans

LONGUEVILLE-SUR-SCIE
Serge BOULANGER (PS)
Retraité de l'industrie (Renault)
Maire de Longueville sur Scie
63 ans

Suppléante : Lucie PAUMIER
Infirmière,
Conseillère municipale de Torcy-le-Grand
28 ans

MAROMME
David LAMIRAY (PS)
Fonctionnaire de police
Maire de Maromme
Vice-président de la CREA
37 ans

Suppléante : Patricia RENAULT (PS)
Assistante de groupe,
Conseillère municipale de Canteleu
59 ans

MONT-SAINT-AIGNAN
Pierre LEAUTEY (PS)
Consultant en gestion
Maire de Mont-Saint-Aignan
Vice-président à la CREA
64 ans

Suppléante : Mary-Françoise GRENET (PS)
Enseignante retraitée
1ere adjointe au maire de Déville-lès-Rouen,
Conseillère CREA
Association Ensemble rattachée à la Banque Alimentaire, participation à des associations
culturelles (Peintres ALD Déville)
66 ans

NEUFCHÂTEL-EN-BRAY
Dany MINEL (Démocratie et Liberté / soutenu par la majorité départementale)
Enseignant en lycée agricole
Maire de Mesnières-en-Bray
Président de la Communauté de communes du pays Neufchâtelois
Président du CAUE de Seine-Maritime
56 ans

OURVILLE-EN-CAUX
Un candidat sera désigné ultérieurement.

PAVILLY
Pascal MARCHAL (PS)
Attaché territorial
Conseiller municipal de Pavilly
Militant associatif "Sofora" (association humanitaire) et de l’association "Pavilly en fêtes"
48 ans

Suppléante : Nelly EL HARRADI (PS)
Salariée administrative,
Déléguée syndicale dans l’entreprise Gardy
Barentin
55 ans

Rouen IV
Caroline DUTARTE (PS)
Cadre socio-éducatif
Adjointe au maire de Rouen
46 ans

Suppléant : Yvon ROBERT (PS)
Inspecteur général de l’administration de
l’éducation nationale
Premier adjoint au maire de Rouen
61 ans

Rouen V
Christine RAMBAUD (PS)
Cadre territorial en détachement
Adjointe au maire de Rouen,
Vice-Présidente de la CREA
61 ans

Suppléant : Dominique CROIZÉ
Proviseur de lycée
Membre du Conseil d'Administration de l'Opéra de Rouen-Haute Normandie,
Membre du Conseil d'Administration de ARTS 276
63 ans

Rouen VI
Mamadou DIALLO (PS)
Directeur Emplois Services et Familial Services
Conseiller municipal de Rouen,
Conseiller communautaire de la CREA,
Vice-président du Groupement régional des associations d'insertion
54 ans

Suppléante : Christine ARGELES (PS)
Médecin
Adjointe au maire de Rouen
45 ans

Rouen VII
Ludovic DELESQUE (PS)
Cadre administratif
Conseiller municipal délégué de Rouen,
Trésorier régie de quartier Hauts de Rouen,
Membre du bureau de l'ASPTT Rouen Tennis,
Président de l'Association Solidarité Plateau
33 ans

Suppléante :
Florence HEROUIN-LEAUTEY (PS)
Chef de projets
Trésorière du Safran Collectif d'Artistes,
Représentante Parents d'élèves FCPE (école Anatole France)
37 ans

SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY
David FONTAINE (PS)
Cadre administratif
Maire-adjoint de St-Etienne-du-Rouvray
29 ans

Suppléante : Catherine DEPITRE (PS)
Professeur des écoles
Conseillère municipale de St-Etienne-du-Rouvray
Présidente d'une association humanitaire
58 ans

SAINT-VALERY-EN-CAUX
Jacky HELOURY (PS)
Retraité EDF
Maire de Néville,
Vice-président du Centre de Gestion
56 ans

Suppléante : Françoise MARIE (PS)
Retraitée de La Poste
Conseillère municipale de Saint-Valéry-en-Caux
64 ans

SOTTEVILLE-LES-ROUEN OUEST
Luce PANE (PS)
Educatrice spécialisée
Première adjointe au maire de Sotteville-lès-Rouen,
Conseillère communautaire à la CREA
Militante à la CFDT, engagée dans des associations d'éducation populaire
55 ans

Suppléant : Pierre CAREL (PS)
Instituteur
Conseiller municipal délégué de Sotteville-lès-Rouen,
Militant associatif dans le sport
49 ans


TÔTES
Un candidat sera désigné ultérieurement.

VALMONT
Michel RAFFIER (PS)
Retraité des services publics (EDF)
ancien chef comptable et financier
Conseiller municipal de Sassetot-le-Mauconduit
Président "amicale de pétanque"
62 ans

Suppléante : Christel MOUTERDE (PS)
Médecin généraliste
Maire de Limpiville
Membre de MG France
54 ans
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9006
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede stephed » Jeu 21 Oct 2010 09:14

les cantonales sur rouen vont etre intéressantes a plus d'un titre car elles vont montrer, localement, comment les électeurs réagissent faces aux tensions PS-verts et si la droite, laminée en 2008, parvient à faire émerger de nouvelles personalités.

Encore que les cantons renouvelables, je pense au 6 et au 7, ne sont pas les plus à droite de la ville: ce n'est d'ailleurs surement qu'un hasard si le canton 6 change de circonscription.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2299
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede Zimmer » Jeu 11 Nov 2010 01:29

Les candidats de l'UMP aux cantonales
Publié le mercredi 10 novembre 2010 à 17H47

Le Comité Départemental de l'UMP s'est réuni le 9 novembre à Yerville et a réélu son président, l'ancien maire du Havre, Antoine Rufenacht annonce Alfred Trassy-Paillogues dans un communiqué de presse publié ce mercredi après-midi. Le secrétaire départemental du parti présidentiel donne la liste des candidats soutenus par l'UMP pour les élections cantonales de mars prochain. En voici le détail.
Aumale : Pierre-Marie Duhamel ; Bacqueville-en-Caux : Martial Hauguel (sortant) ; Bellencombe : Annick Bocandé (sortante) ; Blangy-sur-Bresle : Jean-Claude Quenot ; Criquetot-l-Esneval : Bertrand Lefrançois ; Darnétal : Bertrand Terreux ; Dieppe Est : Thierry Dulière ; Duclair : Jean Delalandre ; Fécamp : David Roussel ; Gonfreville-l'Orcher : Jean-Pierre Heranval ; Le Havre III : Sébastien Tasserie ; Le Havre IV : Agnès Firmin-Le Bodo ; Le Havre IX : Josepha Retoux (Nouveau Centre) ; Lillebonne : Philippe Leroux ; Londinières : Guillaume Devos ; Longueville-sur-Scie : Chantal Cottereau ; Mont-Saint-Aignan : Catherine Flavigny ; Neufchatel-en-Bray : Willy Lamulle ; Ourville-en-Caux : Yvon Pesquet (sortant) ; Pavilly : Valérie Loisel ; Rouen IV : Edgar Menguy ; Rouen V : Jean-François Bures ; Rouen VI : Samia Benbia ; Rouen VII : Bruno Devaux ; Saint-Valery-en-Caux : Alain Lepreux ; Sotteville-lès-Rouen Ouest : Cédric Osmont ; Tôtes : Chantal Furon-Bataille (sortante) ; Valmont : Alain Bazille (sortant).

http://www.paris-normandie.fr/actu/les-candidats-de-lump-aux-cantonales
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede Jean-Philippe » Jeu 11 Nov 2010 10:32

A Aumale, le candidat de l'UMP est le sortant.
Le sortant de droite se retire donc dans les 4 cantons sur 10 :
Blangy-sur-Bresle (sortant ex UDF depuis probablement 1985) : le maire de Monchaux-Soreng est investi.
Criquetot-l'Esneval (1973) : Bertrand Lefrançois, un adjoint au maire d'Etretat est investi (sa suppléante est Florence Durande, maire d'Angerville-l'Orcher)
Le Havre 4 (1992) : Agnès Firmin-Le Bodo, 4ème adjoint au maire, chargée du sport, du nautisme, du littoral et du tourisme
A Cany-Barville (oublié dans le communiqué), le sortant depuis 1991 se retire aussi. La gauche peut l'emporter vu l'écart de 2004.

Sur ce site http://www.filfax.com/cantonales.html, il semble que les candidats dans chaque canton soit affiché. Les candidats de droite ne sont pas encore indiqués, mais ça ne saurait tardé je pense.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9006
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede maxxx » Jeu 11 Nov 2010 11:09

Le retrait d'Agathe Cahierre sur le Havre IV annonce à mon avis sa prochaine retraite politique : l'investiture accordée ici à Agnès Firmin Le Bodo n'est pas innocente. Si celle-ci l'emporte (elle est actuellement favorite avec le statut de renouvellement et le maintien à droite de la mairie du Havre), il est fort probable qu'elle remplacera à terme Agathe Cahierre au poste de première adjointe : le départ de Rufenacht débouchera certainement sur un nouveau tandem de jeunes Phillipe-Firmin Le Bodo ; c'est évident avec la promotion dont a bénéficié l'adjointe UMP au maire (elle est passée en 2008 de 16ème adjointe à 4ème adjointe).

Sur cette investiture, une fois n'est pas coutume, je trouve le fonctionnement de la droite locale exemplaire : franchement, l'UMP pourrait en prendre de la graine dans la plupart des agglo ou territoires qu'elle détient : sur les 4 cantons détenus par la droite, 3 sont dans les mains de femmes (Brigitte Dufour et Annie Guillemet complètent le tableau) et le départ de la sortante conduit à l'investiture d'une autre femme (alors que souvent, on en profite pour mettre un homme...et les candidatures masculines ne manquaient probablement pas). Même constat dans l'équipe municipale (dans les 4 premiers adjoints, 3 sont des femmes).

Pour les investitures, on soulignera quand même, étant donné que son nom n'a pas été mentionné, le retrait de Charles Revet, sortant UMP de Criquetot l'Esneval : le sénateur, âgé de 73 ans, amorce ici son retrait progressif de la vie politique après avoir dirigé le conseil général juste avant son basculement à gauche, de 1993 à 2004. C'est une partie de l'ancienne génération de la droite départementale qui passe le relai...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede hern » Ven 12 Nov 2010 21:29

Voici la liste des Candidats UMP pour les cantonales de 2011 : http://0z.fr/YcrTw
hern
 
Messages: 2
Inscription: Jeu 28 Oct 2010 10:51
Localisation: Rouen

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede hern » Ven 12 Nov 2010 21:32

Je viens de lançer un Blog sur les élections cantonales de 2011 sur la canton de Pavilly : http://cantonales2011pavilly.over-blog.com

Le conseiller général sortant, Pascal Marchal (PS), CG depuis 1998, est candidat à sa succession.
hern
 
Messages: 2
Inscription: Jeu 28 Oct 2010 10:51
Localisation: Rouen

Re: Les cantonales en Seine-Maritime

Messagede Zimmer » Sam 11 Déc 2010 10:45

Un article de Paris Normandie.fr concernant les cantons de Rouen et celui de Bacqueville-en-Caux :

Le paysage s'éclaircit
Publié le mercredi 08 décembre 2010 à 07H44

CANTONALES.Les candidats PS, UMP, Nouveau Centre et Verts sont connus. On commence à y voir plus clair.

Une à une, les principales formations politiques annoncent leurs intentions pour les élections cantonales des 20 et 27 mars prochains. A Rouen, où quatre cantons sont renouvelables, les candidats PS, UMP, Nouveau Centre et Europe Ecologie Les Verts sont déjà dans les starting-blocks. Le Front de Gauche, lui, officialisera les siens lundi prochain. Le point.

4e canton

La Croix-de-Pierre, la place Saint-Marc et le Mont-Gargan, verront s'affronter deux adjoints au maire, la socialiste Caroline Dutarte (en charge des affaires sociales) et l'écologiste Françoise Lesconnec (à la petite enfance), ainsi qu'un des leaders UMP de l'opposition municipale, Edgar Menguy, et le conseiller municipal centriste d'opposition Nicolas Zuili. L'UMP et le Nouveau Centre ayant entamé des négociations, une éventuelle alliance entre ces deux derniers n'est pas à exclure, comme d'ailleurs sur l'ensemble des quatre cantons. En guise de Petit Poucet, un candidat indépendant de sensibilité écologiste, Frédéric Quillet, viendra se mêler à la bataille.

5e canton

Du côté des Sapins, du Châtelet et de Jouvenet, la socialiste Christine Rambaud (conseillère générale sortante et adjointe au maire à la sécurité et au personnel) devra ferrailler avec le secrétaire départemental de l'UMP Jean-François Bures et le centriste Cyrille Grenot. Europe Ecologie Les Verts et les Alternatifs présenteront ici un candidat commun, dont le nom sera normalement dévoilé avant Noël.

6e CANTon

Dans ce canton englobant toute la rive gauche et l'île Lacroix, les électeurs auront à choisir entre le socialiste Mamadou Diallo (conseiller municipal de la majorité), l'UMP Salah Benbia (un des ex-adjoints aux sports de Pierre Albertini), Laurence de Kergal (conseillère municipale d'opposition) pour le Nouveau Centre, et Stéphane Martot, le secrétaire de la section rouennaise d'Europe Ecologie Les Verts.

7e CANTON

Dans ce canton, celui de la Grand-Mare, du Grieu et du Vallon Suisse, le match opposera entre autres le socialiste Ludovic Delesque (conseiller municipal de la majorité), une des figures de l'opposition municipale, l'UMP Bruno Devaux, et l'adjoint Vert à la démocratie participative Jean-Michel Bérégovoy.

Laure Leforestier « en mission »

Elue au conseil régional sous l'étiquette Europe Ecologie-Les Verts, Laure Leforestier sera candidate aux prochaines cantonales. Où exactement ? A Rouen évidemment ? Et bien non… L'ancienne adjointe à la culture de Pierre Albertini ira porter la bonne parole écologiste dans le canton de Bacqueville-en-Caux, dans la région dieppoise. Une terre plus préoccupée par l'EPR* que par les Verts.
Une destination surprenante que l'élue, plus habituée au clos Saint-Marc qu'au marché de Longueville, explique simplement : « Il y avait la volonté de notre parti d'être représenté dans chaque canton. Une façon d'être en adéquation avec une période de croissance sur l'ensemble du territoire. Etre en lice à Bacqueville, alors que nous ne l'étions jamais habituellement, correspond à cette logique ».

« Une dimension affective »

Bon d'accord, mais pourquoi elle ? N'y-a-t-il pas un risque de voir ses adversaires - à droite comme à gauche - user de l'argument du parachutage ? De l'écolo des villes contre les agriculteurs des champs ? « A Rouen, il y avait assez de candidats crédibles dans les quatre cantons renouvelables. Maintenant, il est sûr que personne ne sera tendre avec moi. Ce sera sûrement même un peu rock'n'roll. Mais j'aime ce sentiment de partir en mission et d'essayer de faire entendre une voix différente sur des terres où l'écologie politique peine à trouver sa place ».
Et puis le canton de Bacqueville - qui compte 25 communes et environ 10 000 âmes -, Laure Leforestier avoue que ce n'est pas vraiment un hasard. « C'est le fief de ma famille paternelle. Il y a donc une dimension affective à ma démarche. On trouve un Leforestier sur les registres d'état civil depuis 1625 sur la commune de Tocqueville-en-Caux. D'ailleurs le maire du village n'est autre qu'Edouard Leforestier, avec lequel je partage la même lignée. Je vais d'ailleurs l'appeler pour le prévenir. Dans le coin, il risque d'entendre parler de moi et de sa famille écolo ! »
Voilà donc une partie du mystère éclaircit. Mais tout de même, est-ce bien raisonnable pour une opposante farouche au cumul des mandats d'en briguer un second, après celui obtenu sur les bancs du conseil régional en mars dernier ? « Cet argument me fait un peu sourire. Imaginer que je puisse conquérir le poste de conseiller général dans ce canton face à la droite est très flatteur. Mais pas très réaliste. Et même si je ne participe pas à ce scrutin avec une âme de perdante, j'y viens surtout pour montrer qu'il y a d'autres façons de faire de la politique ».

*EPR : réacteur nucléaire de nouvelle génération.

GILLES TRIOLIER et laurent Derouet

http://www.paris-normandie.fr/article/politique/le-paysage-seclaircit
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité