Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales en Guyane

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales en Guyane

Messagede Jean-Philippe » Ven 5 Nov 2010 22:12

Dans ce département, il est difficile de suivre les rapports de force, souvent mobiles à cause des louvoiements de certains élus.
Entre 2004 et 2008, la droite était dans l'exécutif, ce qui n'est plus le cas en 2008.
En 1998, la gauche gagne Kourou en battant le sortant UDF depuis 1973 (DVG en 1973), mais elle perd Mana, Maripasoula et Saint-Georges-de-l'Oyapock.
En 2004, la gauche reprend Saint-Georges-de-l'Oyapock et Mana, mais perd Kourou.
En 2001, la gauche a perdu Cayenne Nord-Ouest.
En 2008, la gauche perd 1 siège (Montsinéry-Tonnegrande) et la droite 2 (Sinnamary et Cayenne Nord-Ouest), trois sièges gagnés par des indépendants, dont un, élu de Sinnamary, est 5e vice-président.

La majorité de gauche (6 élus avec 2 PSG, 1 app PSG, 2 DVG, 1 Walwari)-indépendantistes (2 MDES)-divers (1) est à 11 sièges contre 8 de droite et 2 divers.
Sur cette série, la gauche a 4 sortants :
Joseph Ho-Ten-You, président (DVG) du conseil général de 2001 à 2004, élu depuis 1985 à Rémire-Montjoly
Alain Tien-Liong, actuel président (MDES, indépendantiste) de l'assemblée (élu avec 18 voix sur 19 je ne sais trop comment), élu à Cayenne Sud-Ouest depuis 1998
Albéric Benth (app PSG), élu à Mana en 2004
René-Amédé Gustave (DVG) à Saint-Georges-de-l'Oyapock

la droite a 5 sortants :
Pierre Désert, président du conseil général de 2004 à 2008 (aujourd'hui DVD, réélu en 2004 comme FDG (parti de l'ex sénateur Othily, qui s'est lui aussi rapproché de la droite) après avoir été élu comme DVG en 1979)
Daniel Mangal, DVD, élu à Iracoubo depuis 1998
Juliana Rimane, qui a battu le sortant PSG en 2004 à Kourou, elle qui était alors députée UMP (suppléante de Léon Bertrand, alors député)
Claude Polony, élu UMP de Roura depuis 1998
Jocelyn Agelas, élu à Maripasoula comme DVD en 2004.

Les plus menacés sont souvent les sièges urbains dès lors que le sortant se représente. A Maripasoula, la sortante avait battu les candidats UMP et PSG, avec 64 voix d'avance sur le premier, le sortant UMP ne se représentant pas. A Kourou, le fait que la sortante ne soit plus députée et soit dans l'opposition au conseil municipal (battue avec 27,37% face au maire sortant, désormais sénateur apparenté PS, membre de Walwari, le parti de Christiane Taubira), la rend très fragile.
Le changement de majorité au conseil régional comme à la mairie de Cayenne ne devrait pas foncièrement changer les rapports de force.
Je pense au final que la gauche devrait sortir renforcée de ce scrutin.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9004
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Guyane

Messagede vudeloin » Mar 8 Fév 2011 20:52

La gauche, mais laquelle ?

C’est un peu ce que l’on est tenté de dire, à l’examen de la situation guyanaise et notamment des nombreux changements de pied qui sont déjà intervenus entre les hommes politiques ( et les femmes ) du département le plus étendu de France.

Parce que, bon, l’île de Cayenne coupée en six morceaux, cela fait des cantons qui tiennent en peu de place, puisque la capitale guyanaise fait un peu moins de 24 km carrés, mais le canton de Maripasoula, à l’autre bout, constitue un territoire de 29 600 km carrés ( ce doit être le record de France ).

Maripasoula, avec plus de 18 000 km carrés, est d’ailleurs la plus grande commune d’un territoire français, au sens où nous l’entendons.

La situation politique guyanaise est complexe : la gauche est composée d’un parti indépendantiste, le MDES, du PSG ( Parti Socialiste Guyanais, qui n’a pas vraiment de liens avec le PS métropolitain ), de Walwari, le mouvement créé par Christiane Taubira, proche du PRG, et de dissidences diverses des deux derniers.

On trouve un peu au milieu du gué les FDG ( Forces démocratiques guyanaises ) qui ont eu leur heure de gloire avec l’élection de Georges Othily au Sénat, celui-ci ayant parfois trouvé accord avec Christiane Taubira, mais ayant le plus souvent, notamment au Sénat, suivi les recommandations du groupe UMP.

Quand bien même il était adhérent du RDSE, sur le « flanc droit « en quelque sorte de ce groupe mixte.

L’UMP, sur le département, cela a longtemps été Léon Bertrand, le roi du Maroni, ancien Ministre, avant qu’il ne soit en fait mis en difficulté et écarté lors des régionales au profit du maire de Cayenne, Rodolphe Alexandre, retourné au profit du parti présidentiel avec l’affaire du changement de statut et l’instauration d’une collectivité unique.

Le tout maintenant est de savoir comment vont se positionner les uns et les autres.
Sur Cayenne, où seul le siège Sud Ouest du Président du CG est en jeu, il peut être réélu malgré tout, ne serait ce que parce que le secteur de la ville qui vote est le Quartier chinois.
Le siège d’Albéric Benth sur Mana n’est pas menacé puisque si le canton comprend deux communes ( Mana et Awala Yalimapo ), la liste du sénateur Georges Patient a été réélue sans opposition en 2008 en obtenant le soutien de 577 des 1 372 inscrits.
Sur l’autre commune, on ne dénombrait, pour mémoire, que 394 votants, la liste du maire ( proche de la droite si je ne m’abuse ) Jean Paul Fereira obtenant 50 à 60 % des votes selon les candidats.

Que des listes DVG sur Rermire Montjoly en 2008 mais une liste victorieuse avec des candidats présentés sur la liste Alexandre en 2010 aux régionales, d’où une commune qui vote pour la majorité gouvernementale.

La même chose aux cantonales ?

Sur le canton de Saint Georges de l’Oyapock, la maire du chef lieu, Fabienne Mathurin Brouard, était en 2 sur la liste Alexandre des régionales.

Prenez une aspirine parce que la liste arrivée en tête au premier tour fut celle de Gabriel Serville ( DVG, Une Guyane pour tous ) comprenant entre autres membres l’ancien Maire du chef lieu, Georges Elfort.

Et au second tour, la liste Taubira est arrivée en tête avec 271 contre 200.
Mais la liste Alexandre l’a emporté à Camopi ( 423 voix contre 44 ! ) et perdu à Ouanary ( 31 voix Taubira, 2 voix Alexandre )

Qui va l’emporter dans ce sac à malices ?

Sur les cantons de « droite « , notons le cas d’Iracoubo, avec réélection du maire en 2008 ( près de 57 % des voix ) et confirmation a priori à droite de la commune canton.

Le canton de Roura, qui correspond lui aussi à la commune du même nom, a confirmé son ancrage à droite lors des régionales.

Toutefois, on ne peut exclure des reclassements qui proviendraient d’électeurs ayant voté sur d’autres listes de gauche au premier tour des régionales que celle conduite par Christiane Taubira, groupant notamment le Walwari et le MDES.

La liste Alexandre avait fait 37,7 %, la liste Taubira 15 mais la liste Berthelot ( autre députée DVG de Guyane ) était arrivée à plus de 18.

Le siège d’Approuague Kaw, tenu par Pierre Désert, ne semble pas menacé, la commune de Régina qu’il recouvre ayant voté nettement en faveur de la liste Alexandre lors des régionales ( 63 % au premier tour et 60,5 % au second ).

Le canton de Maripasoula comprend 5 communes et couvre donc plus de 29 600 km carrés.
Le sortant DVD a été reconduit élu du chef lieu avec 49,4 % mais sur une liste …DVG

Aux régionales, Maripasoula a placé en tête la liste Guyane Espérance comprenant plusieurs élus locaux avant de voter en faveur d’Alexandre.

Seule la petite commune de Saul ( pour la population ) a voté en faveur de Christiane Taubira et sur le canton, le deuxième tour des régionales a donné 1 279 voix à la liste Alexandre contre 323 à la liste Taubira.

Mais le score des listes locales, notamment du fait de la présence de communautés asiatiques ou brésiliennes, peut modifier la donne.

Reste Kourou, qui est aujourd’hui la mairie du second sénateur de Guyane, Jean Etienne Antoinette, un parlementaire tenace et actif depuis son élection.

Aux municipales, il avait écrasé Juliana Rimane de près de 2 000 voix mais lors des régionales, la ville spatiale a choisi la liste Alexandre avec 2 011 voix contre 1 530 pour la liste Taubira.

L’option d’un canton qui bascule est donc possible mais pas forcément certaine.

A noter que la participation aux municipales ( plus de 60 % ) fut nettement plus forte qu’aux régionales ( moins de 48 % au second tour ).

Pour corser le tout, n’oublions pas que la Guyane a peu voté aux européennes ( votant à 12,6 % ), et plaçant en tête la liste UMP avec 30,5 %, devant Europe Ecologie 24,8 %, la liste apparentée communiste avec 15,9 % et la liste PS avec 13,2 %.

On avait ainsi relevé 5 votants dans la commune de Saint Elie, non concernée cette année par le scrutin ou encore moins de 11 % sur Cayenne.

Si les positions ne bougent guère, et en attendant la collectivité unique, le président actuel du CG peut être reconduit, au sens où il fait en quelque sorte consensus autour de ses orientations.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales en Guyane

Messagede Jean-Philippe » Mar 8 Fév 2011 22:37

vudeloin a écrit:Sur l’autre commune, on ne dénombrait, pour mémoire, que 394 votants, la liste du maire ( proche de la droite si je ne m’abuse ) Jean Paul Fereira obtenant 50 à 60 % des votes selon les candidats.

Le maire était conseiller régional (5e sur la liste PSG de 2004) jusqu'en 2010 et était le directeur de campagne de la députée Berthelot aux dernières régionales. Le n°2 sur cette liste était le nouveau maire de Roura.

A Rémire-Montjoly, la majorité municipale est sans étiquette puisqu'une adjointe était 4e sur la liste du PSG aux régionales alors qu'un conseiller régional UMP sortant (candidat aux législatives de 2002 et 2007 face à Taubira) était en 13e position sur la liste du vainqueur .
Je renvois au forum sur les régionales dans ce département pour plus de détails.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9004
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Guyane

Messagede vudeloin » Mar 8 Fév 2011 22:41

Sauf que je n'ai fait que citer les éléments préfectoraux des élections municipales...
Désolé, Jean Philippe, mais en fait, les divers gauche sont une espèce très répandue Outre Mer...
Quand tu vois que Othily s'accorde avec Taubira qui s'accorde ensuite avec le MDES et ainsi de suite...
>Ensuite, les positionnements des uns et des autres, n'est ce pas...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales en Guyane

Messagede Jean-Philippe » Dim 20 Mar 2011 18:08

Situation très compliquée avec 34 candidats pour 9 cantons (3,5 de moyenne)
14 autres (6 classés à gauche, 4 classés à droite)
5 DVG (1 MDES) +1 DVG, mais plutôt de droite (Désert)
4 PSG
5 écologistes de Guyane-Ecologie
1 DVD (soutenu par une partie de la gauche), 3 UMP
1 extrême gauche (MDES)

Approuague-Kaw (Régina)
M. René-Serge AVRIL (AUT), de gauche (10e sur la liste Berthelot aux régionales), CM de Régina, soutenu par le maire
M. Pierre DESERT (DVG), adjoint, président du CG 2004-2008, classé à droite (dans l'opposition départementale), soutenu par Guyane 73
Mme Carmélite MADERE (ECO), sur la liste écologiste aux régionales

Cayenne Sud-Ouest
M. Alain TIEN-LIONG (DVG), président du CG depuis 2008 (MDES un temps)

Iracoubo
M. Georges AMARANTHE (AUT), 22e sur la liste de Joëlle Prévot-Madère aux régionales
M. Daniel MANGAL (DVD), Nouvel Elan, sortant, maire, soutenu par le président du CG et l'AGEG

Kourou
M. François RINGUET (AUT), soutenu par Guyane 73 (mouvement du maire de Cayenne)
M. Yvon JOSEPH (AUT), RPGR (Rassemblement Pour la Guyane dans la République)
M. Denis RINGUET (SOC), élu de la majorité municipale, soutenu par l'AGEG
M. Gilles DUFAIL (AUT), élu de la majorité municipale
Mme Juliana RIMANE (UMP) sortante, ex députée (suppléante entre 2002 et 2007)
M. José GAILLOU (ECO), tête de liste aux régionales

Mana
M. Albéric BENTH (AUT), de gauche (présenté par l'AGEG)

Maripasoula
M. Amission SOUTOU (DVG), soutenu par l'AGEG
M. Jocelyn AGELAS (AUT), sortant, adjoint
Mme Madeleine AKATIA (AUT), soutenue (voire membre) par l' UMP, soutenue par Guyane 73
M. Claude DJANI (SOC), battu en 2004
M. Aîkumalé ALEMIN (ECO)

Rémire-Montjoly (sortant DVG)
M. Claude PLENET (AUT), CMO, plutôt à gauche
M. Victor JOSEPH (AUT), ex PSG
M. Rodolphe SORPS (AUT), soutenu par Guyane 73
M. Louis LAFONTAINE (DVG), Walwari, CG 94-2001 de Cayenne-Sud-Est
M. Michel PIERRE (ECO)
Mme Mylène MAZIA (SOC), CMO

Roura
M. Jocelyn VARSOVIE (AUT), sur la liste du FDG aux dernières régionales
Mme Annie-Claude CLOVIS (DVG), suppléante de l'ex sénateur Othily (FDG), soutenue par le PSG
M. Christian NOKO (AUT)
M. David RICHE (DVG), maire de Roura, membre de l'AGEG, mais soutenu par Guyane 73
M. Claude POLONY (UMP), sortant, ex maire de Roura

Saint-Georges-de-l'Oyapock (sortant DVG)
M. Eddy POLLUX (EXG), MDES, CM (élu sur la liste du maire qui soutient membre de Guyane 73)
Mme Marie-Rose GOBER (ECO)
M. Maurice JUNIEL (SOC)
M. Louis BIERGE (UMP), conseiller général 1998-2004, ex CM, soutenu par le maire
M. Philippe RUINAUT (AUT), UMP dissident
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9004
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne


Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités