Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans le Gers

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales dans le Gers

Messagede Robespierre » Lun 25 Oct 2010 14:16

31 cantons
16 renouvelables

Président : Philippe Martin, PS depuis 1998 – canton de Valence-sur-Baïse depuis 98
Député depuis 2002
Succède à Yves Rispat, président de 92 à 98 (battu dans son canton d’Aignan en 2008)

Principales villes :

Auch : PS depuis 1977
Condom : PS depuis 2008
Mirande : UMP (depuis 1989)

2 députés : tous les deux PS
2 sénateurs : 1 PR et 1 PRG tous deux membres du groupe RDSE – série 2014

Majorité : 21 (17 PS, 3 PC et 1 DVG)
Opposition : 10 (1 DVD, 8 UMP et 1 PR)

Renouvelables : 9 de la majorité et 7 de l'opposition

- 7 PS (Auch-Nord-Est, Cologne, Lombez, Riscle, Saint-Clar, Valence-sur-Baise, Auch-Nord-Ouest)
- 1 DVG (Saramon)
- 1 PC (Miélan)
- 7 UMP (Cazaubon, Fleurance, Jegun, Masseube, Miradoux, Montréal, Plaisance)
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede Jean-Philippe » Lun 25 Oct 2010 16:04

Depuis 1945, ce département a balancé entre socialistes (le plus souvent, radicaux, centristes, et droite traditionnelle.
Après la débacle de 1992, où la gauche perd 7 sièges sur les 10 qu'elle avait (perdant en septembre 1997 le canton PC de Masseube), elle revient en force en 1998, gagnant 5 sièges (les deux d'Auch, Fleurance, Miélan et Valence-sur-Baïse), et ne perdant que Riscle. En mai 2001, la droite remet la main sur Fleurance abandonné par son maire, également conseiller régional.
En 2004, la gauche reprend Riscle, Saramon, mais surtout les deux fiefs de droite que sont Saint-Clar (à droite depuis 1973) et Cologne (occupé par un radical indépendant jusqu'en 1967).

Elle a aujourd'hui une solide majorité qui ne peut basculer qu'avec la perte nette de 6 sièges. Or, seul le siège de Saint-Clar apparaît comme vraiment menacé par la droite (gagné de 6 voix en 2004 sur le sortant UDF PRV depuis 1979).

A droite, l'UMP n'est pas à l'abri à Cazaubon (53,85% pour le sortant UMP), Fleurance (+21 voix en 2004 sur le PS) et Plaisance (+7 voix en 2004 sur le PS).
A Cologne, le PS avait battu le sortant UMP (depuis 1973) de 73 voix.

Les autres sièges de droite comme Jegun, Masseube sont également prenables, surtout si le sortant se retire.
Je pense que la gauche progressera encore, d'autant plus qu'elle n'est pas à son niveau de 1979 sur cette série (5 élus de droite).
Enfin, le conseiller général de Lombez est désormais au PRG.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9043
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede stephed » Ven 5 Nov 2010 09:47

etat des lieux à gauche par sud-ouest:

http://www.sudouest.fr/2010/09/28/phili ... 4-2277.php
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2497
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede Zimmer » Ven 10 Déc 2010 00:22

Dans le canton de Montréal, le conseiller général sortant, Gérard Bézerra, par ailleurs maire du chef-lieu et secrétaire départemental de l'UMP, ne se représentera pas. L'UMP soutiendra Philippe Beyries (CPNT), maire de Castelnau-d'Auzan, qui est la deuxième commune de ce canton très rural. Gérard Bézerra avait été réélu au premier tour avec 56,70 % des suffrages exprimés, en 2004. Le canton devrait rester à droite.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/12/09/966255-Cantonales-Gerard-Bezerra-ne-se-represente-pas.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede Jean-Philippe » Ven 10 Déc 2010 21:18

Le sortant était en poste depuis 1985, ayant pris le canton à la gauche (des radicaux ou des socialistes). Le candidat de la droite était en 4e sur la liste de droite aux dernières régionales. Le canton peut basculer si le PS choisit un bon candidat.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9043
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede Zimmer » Mar 4 Jan 2011 01:10

Jean-Philippe a écrit:Les autres sièges de droite comme Jegun, Masseube sont également prenables, surtout si le sortant se retire.


Le conseiller général sortant du canton de Jégun, Michel Barthe (UMP), ne se représente pas et c'est Pierre Tabarin, conseiller municipal d'opposition à Auch, qui tentera de conserver ce siège pour la droite départementale.

Dans celui de Masseube, le sortant, Georges Barthe (UMP), ne se représente pas non plus et soutient la candidature de Christian Duprat (UMP), maire de Cuélas (106 habitants).

http://www.sudouest.fr/2011/01/03/cantonales-pierre-tabarin-candidat-a-jegun-32-281001-2409.php

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/03/981609-Masseube-Georges-Barthe-passe-le-relais-a-Christian-Duprat.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede Zimmer » Sam 8 Jan 2011 13:05

Zimmer a écrit:
Jean-Philippe a écrit:Les autres sièges de droite comme Jegun, Masseube sont également prenables, surtout si le sortant se retire.


Le conseiller général sortant du canton de Jégun, Michel Barthe (UMP), ne se représente pas et c'est Pierre Tabarin, conseiller municipal d'opposition à Auch, qui tentera de conserver ce siège pour la droite départementale.


La droite partira divisée, dans le canton de Jégun, puisque le maire de Lavardens (378 habitants), Jean-Pierre Mothe (divers droite), sera également candidat. Il se définit comme "centriste".

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/07/983999-Lavardens-Cantonales-Jean-Pierre-Mothe-candidat.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede vudeloin » Sam 8 Jan 2011 22:01

S'il n'y avait pas eu les municipales de 2008, j'aurais pu dire que le PS était au moins menacé dans trois cantons, ceux de Riscle, Saint Clar et Cologne, pourtant à l'opposé les uns des autres sur la carte départementale.

Mais, au final, seul le canton de Saint Clar est peut etre peu évident, et encore.
Valence sur Baise est le canton de Philippe Martin, mais je ne sais pas s'il se représente.
Si tel n'est pas le cas ( cela m'étonnerait ), le maire PCF de Valence aurait une chance.

Dans les cantons de droite comme Masseube et Jégun, la non reconduction des sortants peut ouvrir la voie à l'élection d'un élu de gauche, et notamment au maire PCF de Jégun qui, dans ce canton viticole, a été littéralement plébiscité aux municipales.

Enfin, le sortant PCF de Miélan, notamment parce que le chef lieu est passé à gauche, ne risque pas d'avoir trop de soucis, alors que son élection avait constitué une surprise en 2004.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede vudeloin » Sam 8 Jan 2011 22:02

Petite erreur : Gérard Fauqué, élu PCF de Miélan, a été réélu en 2004 et c'est en 1998 que son élection avait surpris
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Gers

Messagede Zimmer » Lun 17 Jan 2011 07:05

vudeloin a écrit:Si tel n'est pas le cas ( cela m'étonnerait ), le maire PCF de Valence aurait une chance.


Il ne sera pas candidat.

http://www.sudouest.fr/2011/01/16/paul-caperan-n-ira-pas-aux-cantonales-a-valence-sur-baise-32-291608-2679.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité