Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans l'Aube

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales dans l'Aube

Messagede Robespierre » Jeu 21 Oct 2010 21:01

33 cantons
17 renouvelables

Président : Philippe Adnot depuis 1990 – canton de Méry-sur-Seine (depuis 1982)
Sénateur DVD (NI) depuis 89

Principales villes :

Troyes : UMP depuis 95 (à droite depuis 1947)
Bar-sur-Aube : DVG depuis 2008
Nogent-sur-Seine : DVD depuis 89

3 députés : tous UMP
2 sénateurs : 1 DVD (Ni) et 1 UMP

Majorité : 28 (12 DVD,12 UMP, 2 NC et 2 Modem)
Opposition : 5 (2 PS, 1 Vert et 2 PC)

Renouvelables : 14 de la majorité et 3 de l'opposition

- 1 PS (Bouilly)
- 2 PC (Romilly-sur-Seine-2, Chapelle-Saint-Luc)
- 1 Modem (Arcis-sur-Aube)
- 1 NC (Mussy-sur-Seine)
- 6 UMP (Brienne-le-Château, Ervy-le-Châtel, Troyes-2, Troyes-3, Troyes-5, Troyes-7)
- 6 DVD (Villenauxe-la-Grande, Estissac, Ramerupt, Marcilly-le-Hayer, Nogent-sur-Seine, Soulaines-Dhuys)
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede Jean-Philippe » Jeu 21 Oct 2010 21:57

Le conseiller sortant de Bouilly est au PRG depuis janvier 2009.
Quant à celui de Troyes 1 (non renouvelable), élu comme PS, il rejoint la liste de Baroin en 2008 et est réélu en même temps sans candidat de droite face à lui. C'est le seul département à ma connaissance où le PS n'a aucun élu cantonal (avec la Corse-du-Sud où le PS est très faible historiquement, mais où il est remplacé par le PRG ou CSD).

En 1998, le PC gagne les cantons de Brienne-le-Château (de 52 voix sur le sortant) et La Chapelle-Saint-Luc, et le PS celui d'Estissac (avec 46 voix d'avance en triangulaire face à ses deux successeurs de droite). En effet, le sortant est UMP en 2004 : l'élection a dû être annulée.
Mais en 2004, la gauche perd 3 sièges : Brienne-le-Château, Troyes 5 et Villenauxe-la-Grande. Dans ces deux derniers cas, le sortant est battu, très largement pour le second, ex-PS en poste depuis 1979.

En 2004, le FN est au second tour dans 6 cantons sur 15 non pourvus au 1e tour, en duel face au sortant de droite à Nogent-sur-Seine. Son maintien favorise le succès de la gauche à Bouilly, mais ne change rien ailleurs.

Les espoirs de la gauche sont réduits : les cantons de Troyes 5 et 7 sont les plus à la portée de la gauche, mais celle-ci est très faible comme en témoigne les dernières partielles d'Arcis-sur-Aube et Troyes 2.
La victoire de la droite aux municipales de 2008 à Romilly-sur-Seine (grâce à l'attitude favorise la probabilité d'un basculement de ce canton, ancien fief du PC. Ce dernier détenait la mairie de la guerre jusqu'à 1989, date à laquelle l'alliance du PRG avec la droite prend la ville. En 2008, les partisans de la municipalité sortante (souvent PRG) ont appelé à voter contre la liste PC en 2008. Le maire sortant, député de 1981 à 1993, non candidat à sa réélection, a été battu aux cantonales de 2004 face au sortant PC.
Dans l'autre canton PC, La Chapelle-Saint-Luc, le nouveau maire PS du chef-lieu sera peut-être candidat face au sortant.

Ailleurs, il ne devrait pas y avoir de changement de bord.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9006
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede Zimmer » Mar 21 Déc 2010 22:28

Jean-Philippe a écrit:La victoire de la droite aux municipales de 2008 à Romilly-sur-Seine (grâce à l'attitude favorise la probabilité d'un basculement de ce canton, ancien fief du PC. Ce dernier détenait la mairie de la guerre jusqu'à 1989, date à laquelle l'alliance du PRG avec la droite prend la ville. En 2008, les partisans de la municipalité sortante (souvent PRG) ont appelé à voter contre la liste PC en 2008. Le maire sortant, député de 1981 à 1993, non candidat à sa réélection, a été battu aux cantonales de 2004 face au sortant PC.


Dans le canton de Romilly-sur-Seine-2, le conseiller général sortant, Joë Triché (PCF), aura pour suppléante Béatrice Bergeron, qui est encartée au MRC. Le MRC avait déjà fait alliance avec le PCF, dans cette commune, lors des élections municipales de 2008, le secrétaire départemental de la formation chevènementiste, Claude Maitrot, ayant alors été élu conseiller municipal sur la liste conduite par Joë Triché. Alors que les listes conduites par Joë Triché et par Sarah Auzols (première adjointe au maire sortant PRG Michel Cartelet, qui ne se représentait qu'en 14ème position sur celle-ci) avaient obtenu respectivement 39,89 % et 26,48 % des suffrages exprimés au premier tour, contre 33,63 % à la liste de droite conduite par Eric Vuillemin, ce dernier l'avait emporté au second tour avec 54,14 % contre 45,86 % à Joë Triché, la liste de la municipalité sortante s'étant retirée.

En 2004, Joë Triché avait été réélu, dans son canton, avec 54,55 % des suffrages exprimés, au second tour, face à Sarah Auzols (et non Michel Cartelet, qui n'était pas candidat) qui avait obtenu 45,45 %, la candidate de l'UMP Alexandra Pétrequin (aujourd'hui conseillère municipale déléguée) étant éliminée (elle avait fait 17,86 % au premier tour, le FN étant, de son côté, à 16,86 %). Sarah Auzols devrait être à nouveau candidate en mars prochain.

http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms/13/article/497366/Le_MRC_s_allie_avec_le_PC_romillon

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/can2004/010/canton27.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede pierrot » Jeu 23 Déc 2010 21:38

Élections cantonales de mars 2011 : les noms des premiers candidats

Dans trois mois, les 20 et 27 mars prochains, les électeurs se rendront aux urnes pour élire leurs conseillers généraux dans dix-sept cantons

La moitié des conseillers généraux aubois seront renouvelables les 20 et 27 mars 2011 pour un mandat d'une durée limitée à trois ans, jusqu'en 2014, date à laquelle devrait être mise en place la réforme du conseiller territorial, celui-ci devant se substituer aux conseillers régional et général...

http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms ... _candidats
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede Zimmer » Jeu 6 Jan 2011 22:27

Jean-Philippe a écrit:Les espoirs de la gauche sont réduits : les cantons de Troyes 5 et 7 sont les plus à la portée de la gauche, mais celle-ci est très faible comme en témoigne les dernières partielles d'Arcis-sur-Aube et Troyes 2.


Christian Lasvigne (Modem), qui avait été élu conseiller général du canton d'Arcis-sur-Aube lors d'une élection partielle le 25 avril dernier, ne sera pas candidat à sa réélection.

http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms/13/article/500034/CANTONALES__Christian_Lasvigne_ne_sera_pas_candidat
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede Zimmer » Lun 17 Jan 2011 21:56

Les candidatures socialistes :

Bouilly : adjoint au maire de Buchères c'est Francis Ferrebeuf qui a été choisi pour le poste de titulaire, suppléante Martine Tabouret.

Brienne-le-Château : Ancien secrétaire départemental d'un syndicat, conseiller municipal à Brienne-le-Château Bernard Mathieu sera candidat titulaire, Djamila Haddad, conseillère régionale sera sa suppléante

Ervy-le-Châtel : Titulaire André Villalonga, suppléant Stéphane Chazelon

Estissac : Didier Langlois, l'ancien adjoint à la mairie d'Estissac sera titulaire
Mussy-sur-Seine : Titulaire Marc Manchon, suppléante Yvonne Diot

Troyes 2 : conseiller municipal à Saint-André-les-Vergers et président départemental de « Désir d'avenir » Claude Bianchi sera candidat titulaire avec Nadine Dezaunay, conseillère municipale à Saint-Julien-les-Villas

Troyes 3 : Émilie Iglesias, 30 ans l'ancienne présidente départementale du MJS et présidente du collectif « Sauvons Menois » sera candidate titulaire

Troyes 5 : Des discussions sont en cours avec des personnes de la société civile. Quoi qu'il en soit Dominique Schmeltz, secrétaire du PS à Troyes sera présent sur ce canton soit comme titulaire, soit comme suppléant.

Troyes 7 : Deux anciens conseillers régionaux formeront un tandem Olivia Brulefert comme titulaire et Jean-Pierre Chérain comme suppléant.

Soulaines : l'ancien président des foires de Bar-sur-Aube : Philippe Georges sera candidat titulaire

Vilenauxe-la-Grande : c'est un jeune tandem qui se représentera sur ce canton avec Mathieu Georges, 27 ans responsable d'une entreprise de peinture en bâtiment comme titulaire et Delphine Grougrou, 25 ans comme suppléante. Elle est la benjamine des candidats chez les socialistes.

La Chapelle-Saint-Luc : un accord est intervenu avec le PCF pour présenter Marie-Françoise Pautras la conseillère générale sortante issue du PCF et maire adjoint à la Chapelle-Saint-Luc.

Auteur : Thierry PÉCHINOT
Article paru le : 17 janvier 2011

http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms/13/article/502459/Les_socialistes_prennent_position_pour_les_elections_cantonales
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede vudeloin » Mar 18 Jan 2011 01:50

Un secteur très difficile pour la gauche que ce département qui fut une terre d'influence du jeune PCF des années 20 mais qui ne l'est plus depuis longtemps.
Il y a Baroin à Troyes et la gauche a perdu Romilly ( longtemps à gestion PCF ). Adnot le Président du CG est plutôt de droite ( il est responsable des sénateurs non inscrits ) et il tient très bien son Assemblée.
IL n'est toutefois pas interdit de penser qu'il ait donné un coup de main en douce à Jean Paul Bachy pour se faire réélire Président de cette région Champardennaise dont on ne comprend pas comment l'UMP n'exerce pas la gestion.
Peut etre que Adnot n'aime pas Warsmann...
En plus, le FN jouit d'une certain influence dans le secteur, notamment les villes frappées par les délocalisations du textile.
Sous certains aspects, l'Aube duplique en fait la Haute Marne au plan politique.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede maxxx » Mar 18 Jan 2011 16:12

L'Aube est en effet un bastion incontestable et incontesté de la droite, et ça n'évolue pas depuis des générations (ou alors, si, mais c'est encore pour voir la droite chiper les dernières villes ou cantons qui lui échappent : Romilly notamment...On peut considérer aussi que Troyes 2 n'est plus vraiment dans les mains de la gauche, depuis que son titulaire, Marc Bret, a rejoint en 2008 l'équipe municipale de François Baroin et a obtenu en échange d'être soutenu par la droite et la majorité départementale dans son canton : il a ainsi été très largement réélu au premier tour...je ne suis pas sûr qu'il aurait été forcément réélu sans ce soutien).
Aux législatives de 2007, la droite a même explosé les compteurs...Contrairement au niveau national, l'UMP a fait beaucoup mieux qu'en 2002 : Baroin réélu avec 55.7% dès le premier tour (63% en 2002 mais au second tour - difficile de dire cependant s'il pouvait battre ce score en cas de second tour)...Mais surtout un Jean-Claude Mathis passant de 58.4% à 65.3% (+ 7 points - dans le contexte national, probablement l'une des meilleures voire la meilleure progression par rapport à 2002) et un Nicolas Dhuicq réalisant 4 points de mieux que le sortant Pierre Micaux (60.6% contre 56.6% face à Line Bret, l'épouse de Marc).

C'est dire que c'est pas demain la vieille que la gauche prendra pied ici : surtout que la plupart du temps, par le passé, le PS préférait généreusement (un peu comme dans la Manche ou dans la Haute Marne) laisser partir seuls des communistes...Quel cadeau dans un département où il n'y avait rien à gagner...

Par contre, si Philippe Adnot est un DVD atypique, je dirais que l'on assiste non pas à un règne absolu mais plutôt à un partage équilibré du pouvoir entre Adnot et Baroin : à l'un, le CG et les campagnes, à l'autre la ville de Troyes et les villes environnantes...Il suffit de se rappeler les résultats des sénatoriales de 2008 : au second tour, Adnot a échoué et de loin (14 points) à faire battre le sénateur sortant comme lui, l'UMP Yann Gaillard, candidat de Baroin, par son proche Bernard de la Hamayde (DVD)...Preuve que Baroin sait aussi imposer les siens : et puis, Adnot n'a pas le monopole de l'attraction des personnes de diverses sensibilités et du consensus : Baroin a réussi à rallier à lui l'ex-PS Marc Bret (désorganisant la gauche en l'amputant de son leader municipal) et l'ancien Modem Marc Sebeyran - qui avait sérieusement menacé en 2002 le vieux routard qu'était Pierre Micaux -, désormais membre du Nouveau centre...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede vudeloin » Mar 18 Jan 2011 18:07

Je pense tout de même qu'il faut se garder de conclusions définitives.

l'Aube est un département difficile pour la gauche, certes, mais elle y a tout de même eu une certaine influence au moins jusqu'à l'avènement de la Ve République et son meurtrier mode de scrutin uninominal à deux tours.

Tout le long de la IVe république, le département avait un député PCF, un député PS et deux députés de droite - dont un poujadiste pour la dernière législature de 56 à 58 ).

En 1958, basculement : 1 gaulliste, 1 MRP ( futur Sénateur ) et 1 CNIP sont élus...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans l'Aube

Messagede vudeloin » Mar 18 Jan 2011 18:26

Et pour compléter mes indications, un député FGDS est élu en 1967, un député PS en 1973 avant que Michel Cartelet ne soit élu de 1981 à 1993.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité