Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans l'Allier

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales dans l'Allier

Messagede maxxx » Mer 1 Sep 2010 19:51

Dans ce fief traditionnel du PC, les tendances électorales ont ces dernières années viré à l'instabilité chronique, avec d'assez importants chassés-croisés entre droite et gauche. Mis à part les législatives, c'est un département qui adore l'équilibre entre droite et gauche : une majorité d'un siège pour la gauche depuis 2008 alors que la majorité précédente de l'UMP tenait aussi à un siège, un équilibre parfait d'une sénatrice PC et d'un sénateur UMP...

Sur les 35 cantons, 18 sont détenus par la gauche (9 PC, 7 PS, 2 PRG) et 17 par la droite (12 UMP, 4 DVD, 1 ex-Modem).
Ce renouvellement concerne 18 élus soit 12 sortants de gauche (5 PC, 6 PS, 1 PRG) et 6 de droite (4 UMP, 2 DVD) : évidemment, eu égard à ses proportions, les espoirs de la droite sont forcément importants. Cela dit, le basculement de la gauche vers la droite n'est pas le seul enjeu de l'élection car celle ci sera intéressante également quant aux rapports de force au sein même de la gauche : le PC est donc doublement menacé par cette élection et il devra batailler ferme pour conserver son unique présidence d'exécutif départemental.

La droite peut surtout espérer reprendre le canton du Montet, qu'elle avait perdu d'assez peu en 2004 au profit du PC (52%). Reste à savoir si la droite représentera le maire app. UMP de Meillat, ancien député de 2002 à 2007, Yves Simon, qui pourrait dans ce cas prendre sa revanche sur la sortante Marie-Françoise Lacarin. Sur les autres cantons, la gauche avait pas mal d'avance en 2004 et les municipales de 2008 ne l'ont pas menacée outre mesure. Seul reste le canton d'Herisson à surveiller, là où le conseiller PC sortant avait obtenu 55.7% face à la droite au second tour mais ça me semble très difficile...Je rajoute éventuellement le canton de Souvigny, la commune principale-ville centre du canton étant détenue par Christian Soteau (DVD), si ce dernier se présente...face à Jean-Paul Defregnes, le président du conseil général : il pourrait dans tous les cas fortement atténuer la réélection du leader PC, qui l'avait emporté très facilement en 2004 (59.6% contre 40.4% à la droite).

Pour les 6 cantons de droite, seul le canton d'Escurolles pourrait éventuellement basculer, même si le sortant DVD Jean-Jacques Rozier est bien implanté et l'avait emporté plus largement que prévu en 2004 (53.4% contre 46.6% pour le PS alors que l'on pouvait s'attendre à un écart de quelques voix). Celui de Vichy-Sud s'était joué dans du 53.5%/46.5% en faveur de la droite mais celle-ci est relativement bien installée dans ce canton. La succession probable sur Marcillat de Bernard Barraux, 76 ans, ancien sénateur UMP, reste à surveiller même si celui-ci s'était imposé (50.2%) en 2004 dans une triangulaire face au PC (28.4%) et à un candidat DVD (21.4%)...A moins que l'ancien sénateur ne veuille faire un dernier tour de piste, le mandat réduit à 4 ans aidant, mais le risque d'usure pourrait se faire sentir (il en sera en 2011 à 38 ans de mandat). Le canton est donc bien à droite.

Par contre, le PC devrait être accroché par le PS sur ses cantons d'Herisson et de Cusset-Sud. Sur le premier canton, le PC avait devancé d'assez peu le PS au premier tour en 2004 (29.6% contre 24.6%), d'autant qu'en plus la droite (32.3% pour l'UMP en 2004) est en embuscade et serait ravie d'un affrontement fratricide à gauche. Sur Cusset-Sud, tout dépendra de la décision du maire PC de Cusset, René Bardet, 75 ans en 2011, élu depuis 1979, de repartir...cela dit, même s'il repart, rien n'est gagné pour le PC (en 2004 : 27% pour le PC contre 21.6% pour le PS), l'usure pouvant faire chuter le conseiller général.

Le scrutin se jouera donc sur 3 à 4 cantons au final...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede Zimmer » Ven 3 Sep 2010 00:51

A propos du département de l'Allier et même si ça n'a pas de lien direct avec les élections cantonales, le quotidien La Montagne annonçait mercredi que le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, Brice Hortefeux, qui est également, comme chacun sait et même s'il est né à Neuilly-sur-Seine, auvergnat, avait l'intention de briguer la mairie de... Vichy, lors des prochaines élections municipales de 2014, l'actuel maire UMP de la ville thermale, Claude Malhuret, n'ayant alors pas l'intention de se représenter. Cette information ne manquait pas de sel, après un été notamment marqué par les polémiques sur la déchéance de leur nationalité de certains criminels et délinquants et sur la politique menée à l'égard des Roms, où l'ami de 30 ans de Nicolas Sarkozy est apparu en première ligne.

Dès le lendemain et toujours dans La Montagne, Claude Malhuret assurait qu'il n'avait encore pris aucune décision pour 2014. A suivre...

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/vichy/brice_hortefeux_interesse_par_vichy_pour_2014@CARGNjFdJSsGEBwBAhg-.html

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/vichy/claude_malhuret_je_n_ai_encore_pris_aucune_decision_pour_vichy_en_2014_video_@CARGNjFdJSsGEBwDAB8-.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede Socialiste03 » Ven 17 Sep 2010 13:17

Moi même militante socialiste dans l'Allier ( à Gannat) , je suis assez d'accord avec votre article. Je mettrais pourtant un bémol concernant le canton de Vichy . Il se dit que notre candidat pour ce canton risque d'être Pierre Gagnière , que les militants socialistes de l'Allier connaissent bien et que les militants vichyssois ont de grande chance de désigner puisqu'il est leur secrétaire de section depuis le dernier congrès. L'ayant croisé à plusieurs reprises , je pense que son profil ( il a le trentaine ) , et son discours plutôt structuré ( donc rassurant ) peuvent poser problème à la droite y compris si elle est très bien implantée à Vichy. Il sera en tout cas intéressant de voir comment il mettra à profit cette campagne pour combler son déficit de notoriété.

Affaire à suivre...
Socialiste03
 
Messages: 1
Inscription: Ven 17 Sep 2010 12:59

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede pierrep » Mar 21 Sep 2010 21:10

Petit bémol : l'Allier n'est pas le seule Conseil général détenu par le PCF ! En effet jusqu'à plus ample informé il détient aussi le Val de Marne.
pierrep
 
Messages: 1171
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 20:43

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede maxxx » Mar 21 Sep 2010 23:22

Mea culpa! je voulais bien sûr parler de son unique présidence d'exécutif départemental hors Ile-de-France...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Messagede SALVAT » Ven 22 Oct 2010 10:47

Personnellement, je ne crois pas à ce basculement possible de l'Allier au profit de la droite que Le FIGARO a affiché.
Comme le dit Maxxx le canton du Montet peut repasser du PCF à Yves SIMON ancien député UDF et demeuré centriste tendance NC mais à la seule condition que ce soit ce candidat qui se présente sinon il y aura stabilité. Y. SIMON souffre d'un contentieux avec l'UMP pour s'être présenté comme le maire de St Pourçain (M. COULON NC) aux sénatoriales de 2008 contre les deux candidats de l'UMP : ayant perdu, en la circonstance un siège de sénateur, celle-ci l'aidera-t-elle vraiment pour les cantonales ?
A l'inverse, le canton de Cerilly pourrait davantage être disputé : le sénateur DERIOT, UMP, a perdu la Présidence du Conseil Général et a été rééelu à la Haute Assemblée avec une marge bien moindre que jadis. En 2004 il avait gardé son canton contre un challenger communiste : en 2011, il devrait affronter au second tour le candidat du PS GAUBERT qui s'est emparé de la mairie de St Bonnet Tronçais tenue jusque là par l'un de ses fidèles et qui comblera le déficit qu'il avait enregistré par rapport au PCF en 2004.
A Cusset Sud, le sortant PCF, M. BARDET se représentera-t-il ? Le député Gérard CHARASSE PRG l'y poussera sans doute, dans le jeu subtil qu'il mène avec le PCF contre le PS...A défaut, et si le député n'a pas un "poulain" local solide, ce sera le PS qui l'emportera. Pour la droite, ce canton, tenu pendant quelques mois en 1992, avant invalidation, n'est pas susceptible de lui revenir (c'est la banlieue industrielle de Vichy avec notamment St Yorre et une population de salariés chahutés par les restructurations/fermetures et rachats d'entreprises).
Le canton voisin ( Vichy Sud) pourrait basculer : la valse hésitation du maire MALHURET qui a dit ne plus se représenter avant que de se reprendre quand Brice Hortefeux a confirmé ses ambitions municipales pour la ville thermale (cf rubrique élections régionales auvergne 2010) a fait mauvais effet : le titulaire du siège pâtira de ce spectacle de désunion au sein de l'UMP.
Je crois le siège UMP d'Escurolles menacé par le PS, Jean-Jacques ROZIER ayant reçu un camouflet lors de des sénatoriales de 2008.
Le sortant PS POZZOLI à Montluçon Ouest, qui n'avait devancé son concurrent PCF que de 12 voix au premier tour, devrait élargir l'écart et repasser aisément.
Le siège de HERISSON ne se jouera pas entre gauche et droite mais plutôt entre PCF sortant et le candidat du PS CIOFOLO.
Quant à la succession de l'ancien sénateur BARRAUX (UDF-UMP) à Marcillat, je la crois très ouverte, s'il ne se représente pas, tant le poids personnel de son élu actuel est important.
La mairie de Souvigny était déjà à droite avant l'élection de M. SAUTEAU en 2008 : la donne ne change pas beaucoup et le Président DEFREGNE devrait tirer tout le bénéfice de son statut de président du conseil général : je le crois hors-danger
En fait,le jeu inauguré jadis par le sénateur CLUZEL de faire agir le PCF contre le PS et réciproquement, pour tirer les marons du feu, est passé de mode (un autre, Jacques LEGENDRE, s'y était prêté aux législatives en 1993 à CAMBRAI mais cela n'a prospéré qu'une fois) : certes, l'union entre ces deux partis, compliquée par la présence d'un PRG animé par le dynamique député Gérard CHARASSE très influent sur le basin vichyssois et la montagne bourbonnaise, demeure "un combat" : on l'a bien vu lors des sénatoriales de 2008 où les reports des voix PCF sur le candidat PS ont subi quelques bémols qui ont été fatals à Alain DENIZOT, alors que sa colistière communiste était élue ! Aux élections locales, les déperditions lors des désistements qui allaient, jadis (années 60, 70 et 80), jusqu'à 30 et 40% se sont amenuisées, d'où le déclin progressif du groupe URB rassemblant les élus de droite.
Le premier tour sera donc déterminant entre candidats PCF et PS...en vue de la présidence de l'assemblée départementale ...pour 3 ans...si, d'aventure, la réforme électorale territoriale s'appliquait.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4338
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re:

Messagede Jean-Philippe » Ven 22 Oct 2010 20:27

SALVAT a écrit:A Cusset Sud, le sortant PCF, M. BARDET se représentera-t-il ?

Bardet est l'élu de Cusset-Nord, alors que Cusset Sud est le siège de Charasse depuis 1998.

Ce département connaît de fréquents chassés-croisés. La gauche est majoritaire de 1945 à 1970, de 1976 à 1982, de 1998 à 2001 et depuis 2008.

En 1992, le PS gagne Moulins-Ouest, où le sortant UDF est battu après 25 ans de mandat en pleine vague bleue alors qu'il était président du conseil général de 1970 à 76 et 1985 à 1992, et sénateur de 1971 à 1998.
Mais la droite gagne Le Montet et Cusset-Nord sur le PC, ce dernier siège, gagné de 50 voix, étant vite récupéré par le sortant en janvier 1993.

En 1998, la gauche gagne 4 sièges : Cusset-Sud, Hérisson, Montluçon-Ouest et Souvigny, au profit du PC pour ces trois sièges. En 2001, la perte de 5 sièges aide la droite qui reprend la majorité. En 2004, le siège du Montet est gagné par le PC.
Je suis d'accord avec Salvat pour privilégier l'hypothèse d'un maintien de la gauche à la tête du département. 3 élus de droite sur 6 sont élus depuis plus de 15 ans (1973, 1985 et 1993) contre 1 sur 12 pour ceux de gauche (élu depuis 1979 avec deux brêves interruptions en 1985 et 1992). La principale interrogation est qui arrivera en tête de la gauche en terme d'élus.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9036
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede SALVAT » Sam 23 Oct 2010 17:12

exact pour Cusset Nord : un erreur de lecture pendant la frappe.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4338
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede Zimmer » Jeu 2 Déc 2010 22:10

Cantonales : la droite voudrait reprendre l'Allier, et à gauche le PS espère reprendre la majorité au PC

Les communistes n'ont que deux sièges d'avance sur le PS au Conseil général de l'Allier, et, en comptant le PRG, la gauche n'en a qu'un sur la droite. Sans compter que les Verts et l'Union centriste veulent peser dans la balance.

http://www.lamontagne.fr/file/elementmu ... -12820.pdf
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales dans l'Allier

Messagede Zimmer » Sam 18 Déc 2010 13:29

Hortefeux candidat aux cantonales?

Barré à Clermont-Ferrand, Brice Hortefeux « l’Auvergnat » cherche un point de chute dans l’Allier. La mairie de Vichy en 2014? Déjà occupée par l’UMP Claude Malhuret, peu désireux de laisser son fauteuil. Les législatives de 2012? La circonscription convoitée est un fief de gauche risqué pour le ministre de l’Intérieur.

Reste l’option des cantonales en mars 2011, sur le canton…

http://www.leparisien.fr/politique/hortefeux-candidat-aux-cantonales-11-12-2010-1186753.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité