Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales en Cote d'Or

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales en Cote d'Or

Messagede maxxx » Mar 31 Aoû 2010 19:28

Dans ce département traditionnellement à droite, ancien fief des indépendants d'Antoine Pinay et de Roger Duchet, le suspense sera assez important quant à savoir si la droite parviendra à garder la présidence, pour laquelle elle avait dû batailler en 2008. François Sauvadet (NC), député et homme fort du centre en Bourgogne, n'avait pu être élu à la tête du conseil que grâce au ralliement inattendu du conseiller général Modem de Baigneux-les-Juifs Marc Frot, alors que le Modem et le PS, sous l'égide de l'ambitieux maire de Dijon, François Rebsamen, avaient fait alliance sur ce canton face à la droite...Marc Frot avait en réalité fait jouer les enchères entre les deux camps, son soutien étant indispensable car droite et gauche étaient à égalité parfaite, et la solution que la droite avait imposé fut celle d'écarter le président UMP Louis de Broissia au profit de son remuant 1er Vice-président centriste, François Sauvadet...Marc Frot avait ainsi obtenu une belle deuxième vice-présidence.

Le département compte 43 cantons dont 22 sont détenus par la majorité de droite (16 UMP, 3 DVD, 3 NC - Marc Frot est désormais élu du Nouveau Centre...ce qui stabilise totalement son soutien) et 21 par la gauche (11 PS, 7 DVG, 3 PRG). La gauche, qui avait cru voir son heure venir, a donc fait de ce département un enjeu assez important.

Sur les 21 cantons renouvelables, 11 sont détenus par la majorité et 10 par l'opposition. Le jeu parait donc assez équilibré au départ.

Les espoirs de la droite concernent avant tout les cantons d'Auxonne, de Nuits-Saint-Georges voire d'Is-sur-Tille. La gauche a de moindres chances de conquête lors de ce scrutin : mis à part le canton de Dijon 6, qui sera très disputé, aucun canton ne parait forcément gagnable, mais des surprises ne sont pas à exclure. Je ne pense pas qu'elle puisse par exemple prendre le canton de Fontaine-les-Dijon : certes, l'écart était relativement faible en 2004 (53.6% pour la droite contre 46.4%) mais le contexte était très défavorable pour la droite : il s'agissait de régler la succession du sénateur UMP Henri Revol et les deux maires des principales villes du canton, Gilbert Menut (UMP) pour Talant et Patrick Chapuis (UMP) pour Fontaine, se sont affrontés au premier tour dans un climat tendu...Gilbert Menut avait remporté la mise au second tour. Les relations semblent s'être apaisées depuis entre les deux hommes et ils sont tous les deux été facilement reconduits aux municipales : Gilbert Menut a d'ailleurs à cette occasion marqué des points sur son challenger PS des cantonales, en le battant de nouveau aux municipales mais plus largement (55.8% contre 40% au premier tour).

Par contre sur Dijon-6, canton de l'ancien maire RPR Robert Poujade, le scrutin risque d'être serré : François-Xavier Dugourd, conseiller général UMP sortant, n'avait remporté le canton qu'avec 52.6% des voix contre 47.4% à l'adjointe PS de Rebsamen, Françoise Tennenbaum...Cela dit, s'il a été battu aux municipales en 2008 face à la liste Rebsamen, et ce dès le premier tour (56.2% pour le PS, 36.3% pour l'UMP), il bénéficie désormais d'une certaine visibilité en tant que jeune leader (44 ans) de la droite sur Dijon, ville qui reste malgré tout plus à droite (une des rares grandes villes tenues par la gauche mais ayant voté à 52.5% pour Sarkozy) et surtout que ce canton reste traditionnellement un bastion de droite.

Pour la droite, le canton d'Auxonne est certainement le plus grand espoir de reconquête : le conseiller général-maire d'Auxonne Antoine Sanz (DVG) avait créé la surprise en remportant ce canton en 2004 (avec 52% des voix). Depuis, il a été écrasé dans sa ville aux municipales de 2008, en n'obtenant que 26% des voix au second tour, en finissant troisième derrière la liste du nouveau maire UMP Raoul Langlois (46.7%) et une liste DVD (27.3%)...La gauche a donc beaucoup de souci à se faire sur ce canton, surtout si Raoul Langlois part aux cantonales.
Sur Nuits-Saint-Georges, la gauche avait emporté de peu le canton en 2004, en battant le maire de la ville centre de l'époque, le DVD Xavier Dufouleur...Ce dernier a laissé la tête de liste aux municipales au DVD Alain Cartron, qui a été élu de justesse au second tour, face à deux listes de gauche (45% contre 43.6% et 11.4%)...Cela dit, s'il se présente aux cantonales et s'il a depuis réussi à imposer sa marque, rien n'est impossible...
Sur Is-sur-Tille, l'écart avait été très faible (53 voix à peine) en 2004 entre le sortant UMP et le maire PS d'Is Michel Maillot. Ce dernier a depuis été réélu sur Is-sur-Tille (59%), dont il dirige l'exécutif depuis 1996, mais le canton foisonne de petits villages qui peuvent changer la donne. Mais avec une plus faible probabilité que les deux précédents cantons.

Les autres cantons paraissent plus ou moins stables. On pourrait éventuellement signaler, sur Mirebeau-sur-Bèze, la succession de l'ancien président du Conseil général et sénateur, Louis de Broissia (UMP), 68 ans, qui a perdu ces deux fonctions en 2008 et qui a décidé de se retirer de la vie politique locale. Cependant, la droite minimise les risques de défaite en ayant investi le poulain de l'ancien sénateur, Laurent Thomas, jeune maire DVD de Mirebeau et médecin (ce qui n'est pas un handicap dans ce genre de canton rural)...Louis de Broissia était en plus généralement bien élu, et ce, dès le premier tour...

Il y aura de toute façon, comme à toute élection, certainement des surprises...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede maxxx » Dim 5 Sep 2010 20:27

Dans les cantons pouvant basculer, François Sauvadet ayant laché quelques noms de candidats sur certains cantons, je compléterai l'analyse avec celui d'Arnay-le-duc.

Ce canton m'avait échappé eu égard à la très facile réélection de Pierre Gobbo (DVG) en 2004 : il avait obtenu 60.1% des voix dès le premier tour face à Alain Belorgey (DVD), maire de Saint-Prix les Arnay - 246 habitants (24.5%).

Cependant, la droite vient de dégainer l'artillerie lourde en investissant à l'unanimité le maire SE d'Arnay-le-duc, Claude Chave, qui a pris la commune en 2008. Cette ville représente quand même 1/4 des électeurs inscrits du canton et les scores de 2004 sur la ville avaient largement reproduit celui du canton : 60.4% pour le DVG et 24.2% pour le DVD...Les chances de la droite sont donc très loin d'être faibles...

Si le canton ne bascule pas, il apparait en tout cas quasi-certain que l'écart entre droite et gauche sera beaucoup plus réduit qu'en 2004...avec certainement un second tour!
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede Jean-Philippe » Mer 13 Oct 2010 19:41

Les cadres du PS 21 tenaient un conseil fédéral vendredi. L'occasion d'aborder certaines candidatures pour les cantonales 2011. Et, première information, tout n'est pas encore arrêté...

http://www.bienpublic.com/fr/accueil/article/3899430,1275/PS-21-quelques-nouvelles-du-front-cantonal.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9004
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede Jean-Philippe » Lun 18 Oct 2010 22:06

Les élections cantonales ne sont pas véritablement lancées qu’elles occupent, déjà, les esprits. Le premier tour est prévu le 20 mars et le second le 27 mars. Vingt et un conseillers généraux sont renouvelables. Certains cantons pourraient changer de couleur. Le conseil général de la Côte-d’Or est donné comme l’un des départements pouvant basculer à gauche...

http://www.bienpublic.com/fr/accueil/article/3981630,1275/Cantonales-il-y-a-ceux-qui-y-pensent-et-pas-seulement-en-se-rasant.html
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9004
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede Zimmer » Dim 26 Déc 2010 19:47

La gauche, emmenée par le socialiste Jean-Claude Robert, réussira-t-elle à ravir le conseil général ? Ou la droite, derrière son président François Sauvadet, gardera-t-elle son bien ? L’année politique 2011 en Côte-d’Or sera marquée principalement par les élections cantonales qui se dérouleront les 21 et 27 mars.

http://www.bienpublic.com/fr/accueil/article/4372710/Cantonales-en-mars-la-Cote-d-Or-est-remise-en-jeu.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede Zimmer » Sam 8 Jan 2011 17:09

Isabelle de Almeida (canton Dijon 4), Pierre Campagnac (Dijon 5), Gérard Pierre (Dijon 6), Jean-Michel Dorlet (Fontaine-lès-Dijon), Bertrand Maller (Pontailler-sur-Saône), Alain Bardot (Mirebeau-sur-Bèze), Jean-Luc Boulègue (Auxonne), Sophie Rauszer (Aignay-le-Duc), Brahim Bedreddine (Is-sur-Tille), Céline-Sandra Guy (Montigny-sur-Aube), Jean-Marie Duc (Saint-Seine-l’Abbaye), Geneviève Duc (Vitteaux), Jean-Claude Robyn (Grancey-le-Château), Jacques Thomas (Beaune Nord), Christophe Monin (Bligny-sur-Ouche), Eric Michon (Gevrey-Chambertin), Gabrielle Navaresi (Nuits-Saint-Georges), Delphine Helle (Saint-Jean-de-Losne), Anne-Claude Jbilou (Selongey).

http://www.gazetteinfo.fr/2011/01/07/cantonales-la-liste-du-front-de-gauche-en-cote-dor/
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede pierrot » Ven 21 Jan 2011 22:16

Dans ce Conseil Général à 22 sièges contre 21, le canton de Dijon 6 peut jouer un rôle décisif dans le département tenu par le président du groupe NC à l'Assemblée Nationale.

La gauche veut faire de Dijon 6 l’enjeu des cantonales. [...] le conseiller général sortant n’est autre que le leader d’opposition dijonnaise François-Xavier Dugourd (UMP). [...] Pour le conquérir, les Forces de progrès PS/PRG/divers gauche ont investi une élue d’expérience, Françoise Tenenbaum, qui était déjà en lice en 2004.

http://www.bienpublic.com/fr/permalien/ ... nbaum.html


Les résultats de 2004 :

1er tour
=======

I 12 974
V 8 195
E 8 019

F.Xavier DUGOURD (UMP) 3 428 voix 42,75%
Françoise TENENBAUM (PS) 2 665 voix 33,23%
Catherine LAMAILLE (FN) 774 voix 9,65%
J.Patrick MASSON (Verts) 397 voix 4,95%
Sylvie BLANDIN (MEI) 302 voix 3,77%
André GERVAIS (PCF) 214 voix 2,67%
Françoise PETET (LO) 161 voix 2,01%
Frédéric GALLE (DVD) 78 voix 0,97%

2ème tour
=======

I 12 974
V 8 792
E 8 432

F.Xavier DUGOURD (UMP) 4 439 voix 52,64%
Françoise TENENBAUM (PS) 3 993 voix 48,36%

Soit moins de 460 voix d'écart dans ce canton pourtant très ancré à droite.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede vudeloin » Ven 21 Jan 2011 22:24

Je crois me souvenir qu'en 2008, le PS n'avait pas présenté de candidat contre un élu centriste Modem qui, au bout du compte, avait voté Sauvadet...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede Jean-Philippe » Ven 21 Jan 2011 22:29

Oui, dans le canton de Baigneux-les-Juifs, où le sortant DVG (élu depuis 1994) ne se représentait pas. Ce dernier était 9e sur la liste UMP aux dernières régionales.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9004
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Cote d'Or

Messagede Zimmer » Dim 30 Jan 2011 08:18

Cantonales 2011 : La liste "L'Union des centristes" dévoile ses candidats en Côte-d'Or

Dans un communiqué reçu vendredi 28 janvier 2011, le Modem et l'Alliance centriste de Côte-d'Or annoncent leur déclaration de candidatures aux élections cantonales de mars 2011.

http://www.dijonscope.com/010839-cantonales-2011-la-liste-l-union-des-centristes-devoile-ses-candidats-en-cote-d-or


Le communiqué de l'Union des centristes :
"Les candidatures que nous présentons sont situées sous le signe du rassemblement et non de la division. Nous avons beaucoup travaillé en amont sur le programme et sur la validation des candidats avec l'Alliance Centriste représentée en Côte d'or par François Benredjem. Les récentes déclarations de Jean Arthuis, Président d'Alliance Centriste confirment que nous avons fait le bon choix. En effet Jean Arthuis a posé 3 conditions à la création d'une confédération centriste, 3 conditions qui nous conviennent parfaitement. La première est celle de l'indépendance, notamment vis-à-vis de l'UMP. La deuxième est qu'il ne faut pas jeter d'exclusive et que tous les centristes indépendants peuvent prendre part à la refondation du Centre.

Enfin troisième condition essentielle : notre place est au centre. Et c'est pour cela que l'on doit au soir du 1er tour des élections présidentielles, si notre candidat n'est pas dans les finalistes, pouvoir discuter avec chacun des candidats républicains restant en lice au 2ème tour. Cette stratégie d'indépendance nous convient parfaitement. D'ailleurs nous ne sommes pas les seuls car selon un sondage Ifop paru le 24/01/2011, 64% des Français sont favorables à un rassemblement des centristes en vue de présenter un candidat lors des prochaines élections présidentielles.

En Côte d'or, nous avons entendu ce message de rassemblement et non de division que réclament une majorité d'électeurs c'est pour cela que nos candidats partiront sous l'étiquette "L'UNION DES CENTRISTES" lors des prochaines élections cantonales. Nous avons également le soutien du mouvement "Ecologie et Démocratie" de Jean-Luc Bennahmias, ancien n°1 des Verts qui est maintenant au MoDem en compagnie de Yann Wehrling lui aussi ancien n° 1 des Verts et actuel porte-parole de MoDem. Cet accord jette les bases d'un large rassemblement d'un centre indépendant dans lequel se retrouvent des sensibilités différentes : démocrates, républicaines sociales et écologistes, autour d'un projet commun pour nos cantons.

Les candidats présentés sous la bannière "L'UNION DES CENTRISTES" sont:

- Le Docteur Franck-Henry Sylvestre pour le canton de Beaune-Nord.
- Pierre-Louis Monteiro pour le canton d'Auxonne.
- Christophe Talmet, Conseiller municipal de Nuits St Georges pour le canton de Nuits St Georges.
- Stephen Daloz pour le canton d'Is Sur Tille.
- Christophe Berthier, Conseil municipal délégué de Dijon, Conseiller communautaire délégué du Grand Dijon pour le canton de Dijon IV."
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités