Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales en Ariège

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Les cantonales en Ariège

Messagede Robespierre » Mar 5 Oct 2010 21:50

Cantonales. Le PS se féminise

Après les dernières élections cantonales les observateurs extérieurs, et même en interne au parti socialiste, ont déploré l'absence de représentativité féminine au sein de l'assemblée départementale. Le message est passé, puisque, alors que les candidatures viennent d'être entérinées (à l'exception d'une seule) à la fédération, trois femmes se retrouvent désormais en position éligibles.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/10 ... inise.html
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede Jean-Philippe » Mar 5 Oct 2010 22:21

Actuellement, la gauche a 19 sièges sur 22 et 18 pour le PS.
En 1998, la droite perd deux des quatre cantons qu'elle avait. En 1998, tous les sièges de la série renouvelable sont PS. En 2004, elle perd de 2 voix le siège de Sainte-Croix-Volvestre à cause du maintien du candidat Vert.
A part les cantons de Pamiers, la gauche n'a rien à perdre. La mairie est à droite depuis 1995, mais depuis, aucun canton de la ville n'a basculé à droite.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8979
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede Robespierre » Mer 13 Oct 2010 11:05

Elections Cantonales: quels enjeux en Ariège?

Mais c’est déjà le moment où les partis politiques placent leurs pions et annoncent leurs candidats.

C’est notamment le cas du Parti Socialiste, qui a déjà positionné la plupart de ses troupes. Dans sa liste, peu de sortants ne se représentent pas...

http://www.ariegenews.com/ariege/debats ... ri-ge.html
Robespierre
 
Messages: 484
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede maxxx » Lun 29 Nov 2010 18:40

Philippe Calleja présente les candidats UMP en Ariège

Le Fossat : Cécile Vergnes (maire adjoint aux Bordes sur Arize)
Lavelanet : Gérald Sgobbo, maire de Villeneuve d’Olmes, vice-président de l’UMP et de la chambre de Métiers de l’Ariège
Le Mas D’A’Zil : Claude Doussiet : radical valoisien (Borloo)
Oust : Vincent Rozes
Pamiers Est : Hubert Lopez (maire adjoint de Pamiers)
Pamiers Ouest : Claude Deymier (maire adjoint de Pamiers)
Ste Croix Volvestre : Alain Barri, conseiller général sortant UMP, maire de Lasserre
Saint Girons : Igor Jevremovic
Tarascon : Nicole Gerona
Vicdessos : Pierre Fournié

http://www.gazette-ariegeoise.fr/3288_Cantonales-de-2011-Philippe-Caleja-presente-les-candidats-soutenus-par-l-UMP.html
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede maxxx » Lun 29 Nov 2010 19:29

Je me demande s'il n'y a pas, une nouvelle fois pour changer, une erreur du journaliste dans la publication de la liste. Cécile Vergnes (UMP), adjointe au maire des Bordes sur Arize est annoncée dans le canton du Fossat...Problème : le village dont elle est élue ne figure pas dans le canton. Rien d'exceptionnel pourrait-t-on croire, ce n'est pas la première fois que ça arrive que, face au manque de candidats, un maire ou adjoint d'une ville se présente dans un canton voisin (Dominique Hallynck dans le Nord en 2001, maire de Saint Jans Cappel mais élu sur le canton voisin, Marie-Agnes Sibertin Blanc, maire (UMP) de Popian, candidate en 2011 dans le canton voisin de Clermont l'Herault...et j'en passe). Mais dans les autres cas, c'est à chaque fois parce que leur canton n'est pas renouvelable ou déjà dans les mains d'un élu du même bord implanté...Ici, le canton dans lequel se situent les Bordes sur Arize est aussi renouvelable en 2011, c'est celui du Mas d'Azil : alors de deux choses l'une : soit, c'est une nouvelle coquille, soit l'UMP s'enfonce encore plus : la droite ne possède déjà pas beaucoup d'élus en Ariège (c'est un euphémisme), et si elle parachute sur d'autres cantons les seuls élus qu'elle a, c'est vraiment sensationnel...

Sinon, pour ce qui est des enjeux, l'objectif essentiel de la droite sera le maintien, qui est très loin d'être gagné, d'Alain Bari dans son canton : c'est le seul sortant que la droite possède, et elle doit s'activer pour ne pas perdre le dernier élu qu'elle a sur cette série, car il n'a été élu que grâce à la division de la gauche et une triangulaire.

Des sous-objectifs apparaissent :

1) l'idée est également de chatouiller un peu la gauche dans le canton de Lavelanet, le fief du sénateur et président du groupe PS au Sénat, Jean-Pierre Bel : ce dernier canton fut à droite de 1992 à 1998, au moment de la belle époque pour la droite dans ce fief de gauche : le conseiller général DVD de l'époque, Bernard Marty, en avait profité pour s'emparer de la mairie de Lavelanet en 1995 (véritable électrochoc pour une gauche qui avait déjà dû se contenter d'un seul siège de député en 1993 - fait là encore quasi-historique). Ce ne fut qu'une parenthèse : JP Bel avait repris le canton en 1998 - mais d'une très courte tête - et Bernard Marty n'avait pu se maintenir dans sa mairie en 2001.
En 2004, l'UMP avait été absente dans ce canton, en laissant partir deux candidats proches de la droite, un CPNT et le DVD Yves Maris, ancien candidat malheureux des législatives de 2002 : ils avaient tous deux été devancés par le FN, et la gauche l'emportait haut la main face à ce dernier au second tour.
Mais la séquence des municipales de 2008 a permis de faire émerger un candidat incontestable à l'UMP pour les cantonales, le nouveau maire de Villeneuve d'Olmes, Gérard Sgobbo : ce dernier ne pourra faire que mieux que le DVD ou CPNT en 2004 et devrait certainement se qualifier pour le second tour, s'il y en a un (à savoir, si la gauche se divise au premier).
Mais la gauche reste puissante dans les autres communes du canton : ainsi, il n'y a quasiment aucune chance que la droite emporte ce canton - au mieux un score entre 40 et 45% au second tour sera déjà pas mal...

2) faire de bons scores dans les deux cantons de Pamiers. La plus grosse ville du département et aussi l'un des derniers lieux de repli de la droite avec Saverdun et Mazères, depuis la perte de Saint Girons en 2008...C'est une ville qui est aussi très fragile pour la droite, car celle-ci ne la détient essentiellement que grâce à la popularité et la notoriété de son maire depuis 1995, qui est aussi l'unique député, avec le décès d'Henri Cucq il est le dernier survivant en tout cas, que la droite ait eu dans le département depuis bien longtemps (1993-1997), le célèbre entrepreneur de tourisme André Trigano (DVD - ex-UDF). Seulement, André Trigano a fêté en septembre ses 85 ans et ne repartira donc pas en 2014 : la droite doit donc assurer une succession difficile, car André Trigano est également parvenu à fédérer depuis 1995 l'ensemble de la droite sur son nom (pendant que la gauche se déchirait) : les scores sur les deux cantons seront donc attentivement scrutés, avec à la clé un soulagement ou non dans la perspective de 2014 et surtout, selon les scores respectifs, un ou une potentiel(le) chef de file de la droite pour la succession de cet animal politique, qui fut également maire de Mazères pendant 24 ans (1971-1995).

3) implanter des candidats dans les autres cantons : en dehors des 4 cantons sus-mentionnés (Sainte Croix-V, Lavelanet, Pamiers Est et Ouest), les candidats UMP feront quasi-certainement de la figuration partout ailleurs - et, si le FN ou d'autres partis (NC, RS, Modem) sont présents, le but sera d'être devant et de faire dans tous les cas des scores à deux chiffres (ce que l'UMP n'avait pas réussi en 2004 sur Vicdessos et surtout Querigut - dans ce dernier, l'UMP, avec un candidat officiel à 1.25% et 5 voix, a probablement réalisé son pire score cantonal de France en 2004 : apparemment, à moins que le canton ne soit réservé au NC, la droite a peur du ridicule cette fois-ci et l'UMP ne présente pas de candidat). Le cas de Saint Girons est mis à part : cette commune était détenue par la droite jusqu'en 2008 : l'objectif des cantonales de 2011 est donc de tenter de reprendre pied pour 2014 - mais c'est très loin d'être gagné, je pense que Saint Girons est retourné dans le giron (sans mauvais jeux de mots) de la gauche pour un bon bout de temps...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede SALVAT » Lun 29 Nov 2010 23:03

C'est vrai, la droite est en terre de mission dans ce département où elle n'a jamais,- Pamiers et Saverdun mises à part-, réussi à se conforter dans une ville ou un canton que le suffrage universel lui a confié. Foix, St Girons, Lavelanet ont connu de brefs passages d'élus de droite.Y a-t-il une fatalité à ce phénomène de météores qui s'éteignent brutalement ?
Dans ce département rural, mais déchristianisé ce qui le distingue de la Bretagne....la droite repose sur trois familles politiques : les gaullistes héritiers de la Résistance et de tradition bonapartiste, une UDF giscardienne proche des milieux économiques, et des radicaux qui ont oscillé entre droite et gauche (ainsi André TRIGANO a été élu conseiller général MRG de Saverdun en 1982 avant que de se rapprocher en 1986/7 de l'UDF barriste et de reprendre la mairie de Pamiers en 1995 au PS qui en avait destitué la droite pendant un mandat).
Dès qu'un mandat était acquis par un élu non PS ses "cousins" idéologiques n'ont eu de cesse de le faire tomber : Pamiers-Ouest échoit à l'UDF-PR LEGRAND en 1985 : le RPR DEDIEU l'attend en embuscade en 1992 et le siège revient au PS SOULA maire de Pamiers qu'André Trigano parviendra à battre cependant sur le plan municipal.
Le conseiller général RPR dissident - car on se divise à qui mieux mieux dans cette fédération gaulliste de l'Ariège - GONDRAN à St Girons ne fera pas plus d'un mandat de 1992 à 1998 vu l'enthousiasme à le soutenir de ses ex-compagnons et de la famille UDF, de même que son collègue MARTY de Lavelanet qui a suivi exactement le même chemin que lui.
Un seul en a réchappé : le conseiller MARIETTE de Saverdun qui a succédé à André TRIGANO et a fait face, tout à la fois, à la gauche et à ses "amis" venus, à deux reprises, éprouver la solidité de son implantation : non renouvelable en 2011, il est "tranquille" pour 4 ans !
Même à Quérigut le candidat UMP (qui obtint 5 voix) était en concurrence avec un CPNT (9 voix) et un DVD mieux loti avec 14 voix !
En 2011, le seul sortant BARI ,DVD, de Ste Croix Volvestre sera-t-il la cible des partis de la droite locale ? Il est dans un canton dont le conseiller général Charles FAUROUX a été réélu comme "socialiste indépendant" en 1959, puis UDR en 1973, Pierre FAUROUX lui succédant comme "centre gauche" en 1979 contre un candidat PS, un PCF et un DVD avant que de se rallier lui-même au PS dans la foulée de l'élection de F. MITTERRAND : donc c'est un canton à tonalité de gauche.
Sa réélection constitue le seul enjeu de la prochaine consultation.
Comme l'a remarqué maxxx, la fédération d'e l'UMP n'a pas l'air solide pour devoir parachuter des candidats non résidents dans certains cantons.....
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4090
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede vudeloin » Lun 10 Jan 2011 02:07

Je ne sais plus combien Bel avait fait en 2008 aux sénatoriales mais l'état du rapport de forces montre que l'UMP est dans un univers plutôt hostile entre Volvestre, Couserans et Vicdessos...
Ah j'ai retrouvé : 455 voix pour Jean Pierre Bel, 86 pour Calléja, plus 28 votes PCF et 25 votes Verts, plus 3 voix FN.

Et cela tient compte de Pamiers qui apporte 33 ou 35 électeurs...

Donc restera t il un canton de droite dans la série 2011 ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede Zimmer » Mer 26 Jan 2011 23:07

Europe Ecologie en ordre de bataille pour les cantonales

L’échéance de mars prochain approche...

Et les partis politiques continuent d’annoncer leurs candidats pour les élections des 11 conseillers généraux renouvelables.

Hier soir, c’est Europe Ecologie qui a présenté ses troupes...

http://www.ariegenews.com/ariege/debats_opinions/2011/28877/europe-ecologie-en-ordre-de-bataille-pour-les-cantonales.html
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede Nico » Dim 6 Fév 2011 16:24

Candidats « Europe écologie »
Lavelanet : Laurent Carrère (maire adjoint), suppléante Véronique Fournier.

Pamiers Est : Françoise Matricon (conseillère municipale), suppléant Armand Boissay.

Sainte-Croix-Volvestre : Bertrand Soux (conseiller municipal), suppléante Julie Deroin.

Saint-Girons : Christine Ningres (conseillère municipale), suppléant François Paumier.

Tarascon : Patrice Cros, suppléante Tiffany Lesage.

Candidats soutenus par « Europe écologie »
Pamiers-Ouest : Jacques Pince, suppléante Marie Pince (Partit occitan).

Le Fossat : Alain Coyard (Parti de Gauche), suppléante Valérie Fillon.

Oust : Daniel Capaub (conseiller municipal de Seix, PCF), suppléante Martine Papaix (maire adjointe d'Aulus-les-Bains).

Vicdessos : Jean-Pierre Petitguillaume, suppléante Catherine Brunet.

Le Mas-d'Azil : Ramon Bordallo (maire de Loubaut), suppléante Mariedo Seletti.
http://www.ladepeche.fr/article/2011/01 ... -vert.html
EELV a donc fait le choix de ne pas créer de trop fortes divisions dans ce département, il soutient l'OC, le PG, le PCF. Seuls 5 candidats sont véritablement EELV.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3293
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les cantonales en Ariège

Messagede vudeloin » Lun 7 Fév 2011 12:26

En même temps, quand un parti a 800 adhérents à Paris, combien en a t il en Ariège où son influence est plus faible ?

Donc, EELV fait en fonction de ses moyens et réseaux.

Pour Quérigut, rappelons que le canton ne compte qu'un peu plus de 500 habitants, sur 7 communes dont un chef lieu de 150 habitants qui ont de la place ( superficie totale : 120,6 km carrés )...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Suivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités