Page 1 sur 5

Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 12 Juil 2020 15:19
de lostinthemiddle
J'ouvre ce sujet consacré à la région capitale avec l'information suivante : le secrétaire national d'EELV Julien Bayou considère une candidature en Île-de-France selon Arthur Nazaret, le journaliste qui suit les écologistes pour le JDD.

https://twitter.com/ArthurNazaret/status/1282252230326919169?s=20

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 12 Juil 2020 16:09
de Eco92
Ce serait logique, le secrétaire national du parti a deux mandats d'élu régional derrière lui, une reconnaissance médiatique, il est connu dans les milieux associatif et apprécié de la gauche hors écologie... A noter en 2010 et 2015 c'étaient déjà les secrétaires nationales qui ont mené les listes en IDF (Cécile Duflot puis Emma Cosse, qui quitta le parti quelques mois plus tard en rejoignant le gouvernement Valls), les autres secrétaire nationaux élus entretemps n'ont pas connu d'élections régionales (Pascal Durand et David Cormand, tout deux devenus eurodéputés, le premier réélu sous les couleurs LREM l'an dernier). Ceci pour dire que s'il veut l'être il devrait pouvoir être désigné.

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 12:06
de newritture
Dans le JDD on apprend que LR a commandé un sondage pour les régionales en Ile de France (début juillet) :
V. Pécresse (Sans étiquette) 32%
EELV 18%
LREM 13%
PS 10%

En cas d'union EELV+PS au premier tour :
Pécresse 33% Gauche 25% LREM 15%

On n'a pas plus d'informations sur ce sondage (% de LFI, PCF et RN, second tour...). Le fait que le chiffre du PS soit dans l'article, et pas celui de ces trois partis, semble indiquer qu'ils ne dépassent pas les 10%. Pour le second tour on peut penser que le total LFI+PCF et le total RN sont équivalents, et que l'écart Gauche-Droite (Pécresse à 32%, EELV+PS à 28%) n'est pas modifié.

Ce sondage est dans la droite ligne de celui sur l'Auvergne Rhône-Alpes : sortant-e de droite très haut, mais avec peu de réserves, EELV distancé mais largement première force de gauche, LREM en arbitre, le PS qui quelque soit son ancrage local n'incarne pas l'alternative et la FI qui ne fera pas beaucoup mieux que les européennes.
En cas de fusion, au second tour, des listes de gauche on peut donc penser que la région est gagnable (sauf si LREM fusionne avec Pécresse, même si on disait la même chose à Bordeaux ou Strasbourg), et vu ce sondage par les écologistes (si une liste en solitaire est la stratégie adoptée, ça devrait être Julien Bayou), ce qui serait une rampe de lancement énorme pour les présidentielles.

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 12:18
de Avalon
Si l'on accorde du crédit à ce sondage (non publié), le RN ferait moins de 10% dans cette région alors qu'il avait fait 18% en 2015. Et près de 15% aux élections européennes. Comment expliquer un tel écart en seulement 1 an dans cette région ?

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 12:36
de newritture
Attention le JDD ne dit pas que le RN est sous les 10%, ils ne donnent simplement pas leur chiffre. C'est possible qu'il soit au dessus des 10%.
D'ailleurs le total Pécresse + LREM + PS + EELV fait 73%, ce qui semble indiquer que le RN est au dessus de 10%, que la gauche radicale se partage à peu près 10%, avec des forces politiques plus petites à 1 ou 2% (DLF, LO...).

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 12:51
de Ramdams
La liste Pécresse ferait au second tour 10 points de moins qu'en 2015 et avec 33 %, elle aurait une majorité étriquée. LREM profite inévitablement de cette baisse... à voir si la stratégie du parti macroniste serait de fusionner avec la liste d'une potentielle adversaire de Macron en 2022, on peut en douter.

Les reports de voix à gauche sont mauvais : non seulement une union EELV+PS ne ferait pas le plein (25 % pour un potentiel théorique de 28 %), mais en plus elle ne semble nullement bénéficier du report d'électeurs LFI.

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 13:00
de Azertyuiop
Je ne trouve aucune trace de ce sondage sur le JDD. Ce n'est pourtant pas sorcier de poster un lien vers l'article en question si tant est qu'il existe !

Pour info, j'ai été sondé pour les régionales par Ipsos il y a un peu plus d'une semaine mais les questions étaient un peu étranges : il y avait d'abord une question où seuls les partis politiques étaient testés sans tête de liste nommée. Et ensuite, une seconde question où il était question de la personnalité que l'ont "souhaiterait voir élue à la tête de la région". Étaient proposés Jordan Bardella pour le RN, Valérie Précresse pour Libres, Agir et l'UDI, Geffroy Didier pour LR, Stanislas Guérini pour LREM, Julien Bayou pour EÉLV, Clémentine Autain pour LFI/PCF et ... Audrey Pulvar pour le PS (là, je n'ai pas trop compris...).

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 13:35
de newritture
Je ne sais pas si l'article est en ligne, c'est dans la version papier (enfin pdf en ce qui me concerne) du JDD. Plus exactement c'est page 10, dans un article plus général sur Valérie Pécresse.
Le journal précise que c'est un sondage IFOP réalisé du 4 au 12 juillet.
Et comme précisé dans mon premier message, 25% c'est si le PS et EELV font liste commune dès le premier tour (avec le PCF, ça je ne l'avais pas précisé). Le JDD n'a rien rendu public en matière de second tour.

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 13:45
de Relique
Ramdams a écrit:La liste Pécresse ferait au second tour 10 points de moins qu'en 2015 et avec 33 %, elle aurait une majorité étriquée. LREM profite inévitablement de cette baisse... à voir si la stratégie du parti macroniste serait de fusionner avec la liste d'une potentielle adversaire de Macron en 2022, on peut en douter.

Les reports de voix à gauche sont mauvais : non seulement une union EELV+PS ne ferait pas le plein (25 % pour un potentiel théorique de 28 %), mais en plus elle ne semble nullement bénéficier du report d'électeurs LFI.


Pire encore il s'agirait d'une union EELV PS PCF à seulement 25%. J'ai aussi obtenu l'article du JDD en pdf il s'agit de deux lignes à la fin d'un portrait de Valérie Pécresse sans aucune information sur les autres listes. Il aurait été réalisé entre le 4 et le 10 juillet.

Re: Elections regionales de 2021 en Île-de-France

MessagePosté: Dim 19 Juil 2020 14:31
de Eco92
Oui j'allais le dire, pas de méthodo ou de détail, juste une fin de paragraphe, ils expliquent les dates et que c'est l'IFOP.
Page 10, l'article s'appelle curieusement "Pourquoi la droite ne croit pas en Pécresse".

A mon sens cela montre encore que l'union dès le premier tour de partis clairement identifiés comme distincts n'est pas forcément rentable, quand des listes différentes avec des projets clairs amènent leurs électeurs au premier tour et permettent de bonnes fusions et des second tour efficaces.