Page 1 sur 4

Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Mer 10 Juin 2020 18:48
de Eco92
Ouverture d'un fil par région, les élections ayant lieu dans dix mois, en attendant la section spécifique aux régionales. Ne sachant pas comment déplacer les messages je cite ci-dessous ceux qui ont été mis dans le sujet sur les annonce de candidatures aux régionales en général.

pop03 a écrit:Alain Rousset (PS), Président du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine depuis janvier 2016 (auparavant Président du CR d'Aquitaine de 1998 à 2015), annonce qu'il sera candidat à sa succession.
https://www.sudouest.fr/2019/08/04/elec ... 79-710.php

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Mer 22 Juil 2020 14:50
de Eco92
EELV a désigné ses chefs de files EELV, un binôme paritaire car c'est toujours le national qui arbitre pour effectuer la parité des têtes de liste. La porte est ouverte aussi pour une tête de liste hors-EELV.

"Nicolas Thierry est actuellement vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’environnement et de la biodiversité, il est élu de Gironde. Dans le collège Homme, il remporte 92 % des suffrages des militants.

Élue du Lot-et-Garonne, Maryse Combres est Déléguée à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables. Elle est membre de la Commission Permanente. Dans le collège femme, elle arrive en tête avec 53 % des voix."

https://aquitaine.eelv.fr/2020/07/21/regionales-2021-eelv-designe-ses-tetes-de-liste-pour-mars-2021/

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Lun 3 Aoû 2020 10:06
de newritture
Dans l'édition papier de Sud-Ouest de ce lundi :
- Alain Rousset (PS) a réuni ses proches pour lancer sa campagne de ré-élection. Laurence Rouède (conseillère régionale, première adjointe à Libourne) est nommée directrice de campagne. Étaient notamment du lancement Vincent Feltesse (candidature avortée à Bordeaux), quatres élus régionaux (dont ceux chargés de la santé, de la viticulture et de l'agriculture), le futur ex-directeur de l'ARS et un climatologue (Hervé Le Treut). Pas d'informations sur les choix stratégiques de G.s ou du PCF.
- La majorité présidentielle devrait présenter l'ancienne maire de Mont de Marsan Geneviève Darrieusecq.
- Le RN devrait présenter la conseillère régionale Edwige Diaz.
La droite n'a pas trouvé de candidat, et le duo EELV a été annoncé plus haut. Enfin, rien sur la FI, qui devrait quand même faire un score entre 5 et 10%, mais qui il est vrai a vraiment un manque de cadres (autant en Ile de France ils sont bien pourvus autant dans lz reste du pays c'est un peu la fête aux inconnus conseillers municipaux).

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Lun 3 Aoû 2020 10:37
de Anarkour
Je suppose que cela va dépendre des régions, mais J-L Mélenchon parlait de ne plus partir seul à la bataille ??

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Lun 3 Aoû 2020 12:07
de avavainouva
Loïc Prudhomme, député LFI de Gironde , n'est pas un parfait inconnu.

Mais cela reste ouvert à mon avis, car LFI tend la main notamment au PCF pour des listes communes.

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Sam 15 Aoû 2020 11:15
de myckilem
Je demande si LREM va laisser la tête de liste à un MoDem dans cette région. Dans le fond, c'est dans cette région que le MoDem a le plus de légitimité puisque c'est dans cette région qu'il a le plus de force (Pyrénées Atlantiques, Landes, Girondes).

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Sam 15 Aoû 2020 12:42
de newritture
À la suite de l'échange sur la Nouvelle-Aquitaine dans le sujet consacré à la région AuRA

En l'occurrence EELV a battu à Poitiers le PS sortant et Génération Écologie a gagné plusieurs mairies dans les Deux-Sèvres, le département de Delphine Batho (qui donne un vrai ancrage local à Génération Écologie). Generation•s a par ailleurs un certain nombre de conseillers régionaux sortants en Nouvelle-Aquitaine, et quelques mairies gagnées sur la droite en Gironde.
Vu ces trois éléments, et les premiers sondages concernant les élections régionales dans d'autres régions, il me semble très étrange d'affirmer que EELV n'a pas un socle de ~10%.
Enfin il faut rappeler les excellents scores des régionalistes basques aux municipales (et déjà aux européennes où la liste EELV, grâce à eux, a sur-performé dans ce territoire). Il est très probable qu'ils s'allieront dès le premier tour aux écologistes, les relations avec le PS étant historiquement mauvaises.
En 2015 dans un contexte historiquement mauvais pour EELV, le parti avait fait 5,6%. Dans la région il y avait aussi eu une liste Nouvelle Donne et une liste avec la fille de José Bové marquée "écologiste/gauche citoyenne" (1,8%). Ça fait déjà 8%, il n'y a absolument aucune raison qui pousserait le total des voix écologistes en mars 2021 à être inférieur à celui de 2015.

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2020 09:49
de newritture
On apprend dans L'Opinion du jour que l'UDI devrait présenter, comme en Normandie, une liste en solitaire (ce serait les seules régions, dans les autres on parle d'alliances avec LR).

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2020 10:28
de myckilem
newritture a écrit:On apprend dans L'Opinion du jour que l'UDI devrait présenter, comme en Normandie, une liste en solitaire (ce serait les seules régions, dans les autres on parle d'alliances avec LR).



L'UDI a une stratégie plus que particulière. Une liste UDI seule ne fera jamais 5 %

Re: Elections régionales de 2021 en Nouvelle Aquitaine

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2020 14:00
de Herimene
Oui, encore en Normandie l'UDI a une élue relativement connue localement avec Nathalie Goulet qu'il a promu comme tête de liste (mais qui vient du département le moins peuplé : l'Orne), mais là en Nouvelle-Aquitaine je ne vois pas trop... Le Maire d'Agen aurait pu à la rigueur faire l'affaire mais il est passé au MoDem... Il y a bien le Maire de Bayonne mais je ne le vois pas se lancer dans une telle aventure alors qu'il a 68 ans et a beaucoup œuvré pour construire la Communauté d'agglomération du Pays Basque.

Drôle de stratégie aussi et surtout car en Normandie ça ressemble beaucoup à un règlement de comptes vis-à-vis d'Hervé Morin, qui demeure politiquement proche, et qu'en Nouvelle-Aquitaine la droite et LREM auront déjà des difficultés, alors pourquoi les handicaper un peu plus sans perspective de peser...

Je pense aussi que l'espace politique d'une liste indépendante UDI est aujourd'hui très faible, a fortiori dans une région comme la Nouvelle-Aquitaine où la gauche est majoritaire et l'espace centriste occupé de longue date par le MoDem. Je pense que quelle que soit la tête de liste, atteindre le seuil de fusion de 5% en Nouvelle-Aquitaine serait une gageure (en Normandie ça demeure possible mais ce sera très difficile aussi, sauf si LREM rejoint Morin).