Page 1 sur 3

Création du groupe "Libertés et territoires"

MessagePosté: Mar 8 Mai 2018 18:26
de Eco92
Bon je met tous les guillemets hein...

Déjà évoqué, un groupe réunissant les radicaux issus du PRG (9 élus, 7 dans le groupe LREM, 2 NI dont Sylvia Pinel) + des députés issus des valoisiens (groupe UDI-Agir) + Olivier Falorni (NI) + des dissidents LREM ex-EELV (la fiabilité des traitres) derrière FM Lambert, il peut y avoir Pompili, Orphelin, Alauzet et Molac, qui lui est venu de l'UDB et pourrait éventuellement rallier en pur accord technique les trois députés Corses. On évoque aussi bizarrement quelques débauchages de l'UDI Agir (dont Charles de courson mais je serai surpris).

Le groupe sera dans le soutien critique, la ligne rouge serait de ne pas voter contre le budget, donc de s'inscrire dans la majo (d'où gros doute pour les Corses). François de Rugy voit ce nouveau groupe d'un mauvais oeil, l'AN en ayant déjà dans le seuil maximum historique selon lui.

Les statuts de ce groupe seraient déjà prêt et les consultations en cours. Il serait centré sur "l'écologie, les territoires et la laïcité", on voit qu'on fait plaisir à chaque axe dans ce titre, il y aurait entre 14 (oups il manquerait un élu) et 21 élus intéressés.

jean-Michel Clément, seul député LREM a avoir voté contre la loi Immigration, désormais NI, n'est pour le moment pas de ce groupe alors qu'on l'y aurait logiquement attendu. De son côté l'ex-LREM M'jid El Guerrab se dit, lui, très intéressé, mais comme il a été exclu pour avoir quasiment tué quelqu'un à coup de casque de moto je doute qu'il soit bien accueilli.

https://www.lejdd.fr/politique/assemblee-nationale-radicaux-et-marcheurs-decus-tentent-de-creer-leur-groupe-3644861

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Mer 9 Mai 2018 14:16
de pmf
Le Député Jean-Marie Clément est encore à ce jour inscrit au groupe de La République en Marche.
Je ne doute pas qu'il quittera ce groupe dans un temps prochain mais je m'interroge sur le retard de son départ.
Est-ce dû à la période du congé parlementaire des dernières semaines ou est ce une temporisation dans l'attente de la constitution d'un nouveau groupe de centre gauche ?
J'opterai pour la seconde hypothèse car transiter pour quelques temps par les Non Inscrits ne présenterait pas d'intérêt pour le Député Jean-Marie Clément s'il envisage, comme je le pense, de participer à la constitution du groupe de centre gauche qui semble se profiler.

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Sam 12 Mai 2018 09:00
de Eco92
Plus d'infos sur ce groupe en cours, qui serait bien d'abord un groupe radical, la manoeuvre étant coordonnée par Sylvia Pinel (ex-PRG, NI) et Bertrand Pancher (ex-PRV, UDI-Agir). L'article confirme que les ex-EELV Lambert et Molac en seraient (je ris toujours de voir combien de fois on peut changer son braquet d'épaule en si peu de temps), et que les Corses sont bien intéressés. Delphine Batho (GE) pourrait aussi être de la partie, ce qui n'est pas surprenant vu que GE est lié aux radicaux mais un peu puisque Batho a dit vouloir en détacher GE et que le groupe affirme qu'il sera dans la majorité, à tel point que Le Monde indique : « "Ce groupe ne sera pas un refuge pour les frondeurs", tranche M. Pancher. Pas question, par exemple, d’accueillir Jean-Michel Clément, député de la Vienne, qui s’est mis en retrait du groupe LRM après avoir voté contre le projet de loi asile et immigration. », la ligne : « faire réussir le pays et le président de la République ».

Curieux donc d'y voir Batho. On apprend par ailleurs que M’jid El Guerrab est par contre réellement bienvenue et a adhéré au Parti radical réunifié. Et bé.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/05/09/les-radicaux-veulent-un-nouveau-groupe-a-l-assemblee-nationale_5296584_823448.html

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Sam 12 Mai 2018 10:47
de lindet
J'ajoute qu'à le lecture de l'article je ne comprends pas très bien comment on peut refuser Clément parce que "frondeur" et intégrer à la fois Batho, qui a dû voter contre bien des projets gouvernementaux ?, et les nationalistes corses certainement eux aussi opposés à bien des points de la politique gouvernementale ? Certains doivent raconter des calembredaines ou alors il s'agirait d'un groupe particulièrement oxymorique.

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Sam 12 Mai 2018 11:32
de Eco92
C'est bien ce que je voulais dire sur Batho (même si comme son groupe elle s'est abstenue sur la confiance), c'est incompréhensible comme discours. Sans parler de s'afficher joyeusement avec un quasi-meurtrier qui a également voté contre la Loi Immigration (comme Batho, évidemment)...

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Sam 12 Mai 2018 18:06
de Pullo
Visiblement, pour certains députés, il est plus grave d'avoir voté contre un projet de loi du gouvernement que d'être dans le même groupe parlementaire qu'un homme qui a tabassé un adversaire à coups de casque de moto. La boussole morale de certains élus laisse perplexe...

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Dim 13 Mai 2018 14:55
de Eco92
Cerise sur le gâteau que je soulignais plus haut, l'"omme qui a tabassé un adversaire à coups de casque de moto" a aussi voté contre le projet de loi en question.

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Dim 13 Mai 2018 21:11
de Eco92
Et par ailleurs, dix députés du "mouvement radical" réunifiés signent une tribune pour dire qu'il est hors de question pour eux d'aller dans un autre groupe que le groupe LREM. J'ai indiqué entre parenthèse leur parti d'origine. On note qu'il faudrait sans doute y rajouter Stéphane Claireaux, suppléant de la ministre Annick Girardin.
-Alain TOURRET (PRG), député du Calvados
-Joël GIRAUD (PRG), député des Hautes-Alpes
-Jacques KRABAL, député de l’Aisne
-Pascale BOYER (ex-PS), députée des Hautes-Alpes
-Philippe HUPPE (Parti Radical Valoisien - UDI), député de l’Hérault
-Stéphanie KERBARH (PRG), députée de la Seine-Maritime
-Fabrice LE VIGOUREUX (PRG), député du Calvados
-Didier MARTIN (PRG), député de la Côte-d’Or
-Stéphane MAZARS (PRG), député de l’Aveyron
-Bruno QUESTEL (ex-PRG passé PS ayant voulu revenir au PRG avant LREM), député de l’Eure

https://www.lejdd.fr/politique/nous-sommes-en-marche-dix-deputes-radicaux-sopposent-a-la-creation-dun-nouveau-groupe-3650189

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Dim 13 Mai 2018 21:39
de lindet
Ce manifeste semble condamner le groupe ? Pinel, Daubié, Falorni, Batho, même avec le peu sympathique El Guerrab, les deux écologistes d'origine Lambert et Molac, Pancher.... peut-être Orphelin, Alauzet, Pompili mais je n'y crois pas du tout, il faudrait que Macron soit plus bas dans les sondages.... idem les Corses ne peuvent pas à la fois tonner contre le gouvernement et s'insérer dans un groupe même en "accord technique"... visiblement le gros du mouvement radical reste dans la barque... je ne serai pas trop étonné de voir en revanche Pinel et Daubié se détacher à terme du radicalisme unifié, cela se décidera après les européennes et les municipales en fonction des résultats, surtout en Occitanie... la dernière fois que j'ai entendu S. Pinel à la TV, je l'ai trouvée plus proche de l'opposition (modérée certes) que de l'approbation gouvernementale....

Re: Création d'un groupe Radical et "Gauche LREM"

MessagePosté: Sam 1 Sep 2018 18:41
de Eco92
Dans le type "groupe dissident LREM" François-Marie Lambert, ex EELV passé LREM, appelle désormais totalement clairement à un groupe écologiste "associé mais autonome"sur twittr (en citant une tribune de Corinne Lepage). Il l'avait déjà fait avant mais le départ de Hulot remet des sous dans la machine, les différents ex-EELV (Orphelin, Alauzet, Pompili, Lambert) plus les régionalistes (Molac, qui avait élu avec EELV en 2012 + 3 Corses) en feraient déjà une base.