Page 23 sur 29

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Sam 10 Aoû 2019 07:03
de pmf
Notre excellent Jean de La Fontaine s'exporte en Italie à travers le Corbeau et le Renard.

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Mar 20 Aoû 2019 15:12
de Eco92
Devant le Sénat, Guiseppe Conte a annoncé sa démission, et donc celle de son gouvernement d'alliance M5s-Ligue, après 14 mois comme président du conseil. Il l'a fait en chargeant Matteo Salvini, en déclarant notamment « Matteo Salvini a rompu le contrat de gouvernement et a agi par intérêt personnel et politique, compromettant l’intérêt général. »

Cependant, contrairement à ce qu'espère Salvini, cela n'est pas synonyme de nouvelles élections. Le président Mattarella est le seul à pouvoir les déclencher et il peut aussi auparavant proposer à d'autres personnalités de former une coalition.

Deux options sont sur la table :
- Romano Prodi a proposé de réalisé une "grande coalition" entre le PD (sociaux démocrates) et la droite classique italienne (dont Berlusconi) ;
- Plus surprenant encore, Matteo Renzi, bête noire du M5S comme de la ligue, en délicatesse même au sein de son parti (le PD, donc), qui cherche à solder l'héritage de l'ex président du conseil, a tendu la main au M5S - pourtant décrit depuis des années comme un mouvement dangereux. Il a parlé d'une "réconciliation" visant au moins le vote du budget 2020 afin d'éviter une une hausse automatique de la TVA en janvier si rien n’est fait pour combler un trou de 23 milliards d’euros dans le budget de l'état. Le M5S, pourtant anti-Renzistes absolu il y a un an et demi, n'est pas fermé à l'option pour rester au pouvoir.

Dans les deux cas, si cela peut permettre de renvoyer la Ligue dans l'opposition c'est assez risqué car ne peux que renforcer le parti le plus populaire du pays dans le discours du tous pourri (et de fait une alliance PD-Berlusconi ou M5S-PD ça laisse circonspect).

L'option d'un gouvernement technique d'experts n'est pas trop évoquée, le souvenir du gouvernement Mario Monti ne doit pas être excellent.


https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/20/italie-giuseppe-conte-attendu-devant-le-senat-pour-mettre-fin-a-la-coalition-gouvernementale_5500965_3210.html

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Mar 20 Aoû 2019 17:03
de jojomarg
Romano Prodi a proposé de réalisé une "grande coalition" entre le PD (sociaux démocrates) et la droite classique italienne (dont Berlusconi)


Je ne comprends pas comment une coalition PD-Forza Italia pourrait se mettre en place. Le centre-gauche compte 122 députés et Forza Italia 104. A eux deux, il n'auraient donc que 226 députés à la Chambre des députés, bien loin de la majorité absolue des 315.

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Mar 20 Aoû 2019 20:24
de Xav
jojomarg a écrit:
Romano Prodi a proposé de réalisé une "grande coalition" entre le PD (sociaux démocrates) et la droite classique italienne (dont Berlusconi)


Je ne comprends pas comment une coalition PD-Forza Italia pourrait se mettre en place. Le centre-gauche compte 122 députés et Forza Italia 104. A eux deux, il n'auraient donc que 226 députés à la Chambre des députés, bien loin de la majorité absolue des 315.

En fait Romano Prodi propose une "coalition pro-européenne", dite Ursula ( en référence à la nouvelle présidente allemande de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen)
Dans son plan, il y a coalition entre le PD, FI et le mouvement 5 étoiles, ce qui donne une large majorité à la Chambre des députés.

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Mer 21 Aoû 2019 02:57
de jojomarg
Xav a écrit:Xav le Mar 20 Aoû 2019 20:24

jojomarg a écrit:

Romano Prodi a proposé de réalisé une "grande coalition" entre le PD (sociaux démocrates) et la droite classique italienne (dont Berlusconi)



Je ne comprends pas comment une coalition PD-Forza Italia pourrait se mettre en place. Le centre-gauche compte 122 députés et Forza Italia 104. A eux deux, il n'auraient donc que 226 députés à la Chambre des députés, bien loin de la majorité absolue des 315.


En fait Romano Prodi propose une "coalition pro-européenne", dite Ursula ( en référence à la nouvelle présidente allemande de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen)
Dans son plan, il y a coalition entre le PD, FI et le mouvement 5 étoiles, ce qui donne une large majorité à la Chambre des députés.



D'accord, je vous remercie pour cette précision qui rend en effet le projet plus compréhensible!

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Sam 24 Aoû 2019 15:50
de ploumploum
Le Président de la République a accordé un délai supplémentaire (jusqu'au 27/08) après une première série de consultations avec les différents chefs de groupe, les Présidents des deux Chambres et son prédécesseur. Il en est ressorti pour l'instant que la seule alternative majoritaire à la coalition sortante serait un accord M5E-PD (327 députés/630 et 158 sénateurs/319) avec appui de non-inscrits puisque Fratelli d'Italia et Berlusconi se prononcent en faveur de nouvelles élections.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/itali ... e-20190822
https://www.repubblica.it/politica/2019 ... 234088595/

Cependant le PD a posé quelques conditions pour négocier comme :
- l'abandon de la réduction du nombre de parlementaires (un projet de loi constitutionnelle en cours d'examen prévoit un charcutage amaigrissement du Parlement de près de 37 % pour passer de 630 à 400 députés et de 315 à 200 sénateurs)
- et plus "étonnant" pour la parti qui se dit "démocrate", l'abandon d'une réforme facilitant l'initiative citoyenne en matière de référendum.

https://www.repubblica.it/politica/2019 ... 3-S1.12-T1

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Mer 28 Aoû 2019 20:53
de ploumploum
Le M5E et le PD annoncent un pré-accord de gouvernement avec la reconduction de G.Conte à la Présidence du Conseil, prévue pour ce 29 août.

Reste cependant deux choses essentielles à définir, à savoir la composition et le programme de ce Gvt Conte II.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

https://www.repubblica.it/politica/2019 ... 2-S1.12-T1

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Jeu 29 Aoû 2019 11:08
de Galaad
ploumploum a écrit:Le M5E et le PD annoncent un pré-accord de gouvernement avec la reconduction de G.Conte à la Présidence du Conseil, prévue pour ce 29 août.

Reste cependant deux choses essentielles à définir, à savoir la composition et le programme de ce Gvt Conte II.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

https://www.repubblica.it/politica/2019 ... 2-S1.12-T1


Plus précisément, la conservation ou non par le M5S d'un poste de vice-premier ministre comme sous le gouvernement précédent est au coeur des discussions. Le M5S veut que Luigi di Maio reste vice-premier ministre pour des raisons évidentes mais pour le PD, le M5S aura déjà le poste de président du Conseil des ministres et il y aurait inégalité entre les deux partis qui constituent la nouvelle coalition s'il hérite aussi d'un poste de vice-premier ministre.

Ce raisonnement me semble tenir, Conte est aujourd'hui clairement identifié comme faisant parti du M5S même s'il n'en est pas membre, il n'est plus le premier ministre indépendant qu'il a pu être lors de la coalition M5S-Ligue. Selon certaines rumeurs, il pourrait même briguer la présidence du M5S à la suite de Luigi di Maio qui en serait empêché par les règles internes sur le cumul des mandats.

Conte semble également privilégier l'option d'un seul poste de vice-premier ministre pour le PD voir pas de vice-premier ministre du tout, ce qui dans les deux cas permettrait d'écarter Luigi di Maio qui ne serait alors plus que simple ministre.

Il reste également à ce que les militants du parti approuvent l'option d'une coalition sur la plateforme Rousseau que le M5S a coutume d'utiliser pour les décisions importantes. La question du programme ne posera probablement pas beaucoup de problème, maintenant que le PD est d'accord sur le principe d'une réduction du nombre de députés et sénateurs. Sur beaucoup de sujets (économie, éducation,...), les deux partis ont des positions plutôt proches.

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Ven 30 Aoû 2019 09:38
de alamo
ça fait quand même un peu penser, transposée en France, à une alliance entre France Insoumise et LREM...
Le RN pourrait alors raisonnablement viser plus de 50% aux élections suivantes...

C'est amusant par ailleurs de voir les éditorialistes réclamant la "démocratie" à Hong-Kong (au nom d'ailleurs de "l'exception"...issue du colonialisme) avoir des vapeurs rien qu'à l'idée qu'il puisse y avoir des élections en Italie... ;-))

Re: la vie politique italienne

MessagePosté: Mar 3 Sep 2019 14:12
de Fabien
alamo a écrit:ça fait quand même un peu penser, transposée en France, à une alliance entre France Insoumise et LREM...
Le RN pourrait alors raisonnablement viser plus de 50% aux élections suivantes...

C'est amusant par ailleurs de voir les éditorialistes réclamant la "démocratie" à Hong-Kong (au nom d'ailleurs de "l'exception"...issue du colonialisme) avoir des vapeurs rien qu'à l'idée qu'il puisse y avoir des élections en Italie... ;-))


Le M5S peut difficilement être comparé à la FI. Ainsi, l'alliance avec l'UKIP contractée par le mouvement entre 2014 et 2019 aurait été impensable pour les insoumis, de même que la tentative d'alliance avec les libéraux il y a quelques temps, sans même parler du vote en faveur de l'investiture d'Ursula Van der Leyen, ou de leur soutien à la politique d'immigration de Salvini et leur acceptation de son projet de Flat Tax...
Ceci-dit, l'alliance PD-M5S reste en effet peu cohérente et risque bien de propulser la principale opposition restante, la Ligue, à des sommets inédits.