Page 1 sur 5

Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Dim 29 Mai 2016 14:50
de SALVAT
Le Président WAUQUIEZ est-il solide ?
Parti en flèche, il semble connaître quelques ratées !
--Après une déclaration que s'est autorisée Michel FANGET président du groupe MODEM qui, sans qu'il y ait motif apparent, avait déjà laissé entendre, il y a quelques semaines, que le groupe ne serait pas inconditionnel et pourrait, de ci de là, exercer sa liberté de vote....
--Un budget présenté de façon cavalière à l'assemblée régionale qui a conduit la gauche puis le FN à quitter l'hémicycle et a été ainsi voté après un débat bien court (pauvre )en échanges argumentés ( puisque ceux qui demeuraient en séance étaient tous d'accord sans que l'on soit sûr qu'ils maîtrisaient pour autant - et pour cause - l'ensemble des données de ce budget)....
--voilà que LGE (UDI) se fend d'un message, sur son compte twitter, s'opposant frontalement au Président WAUQUIEZ sur la réduction de la subvention à la Maison d'IZIEU.....mesure rapportée par le Président...
Laurent WAUQUIEZ a répondu, élargissant le débat, au-delà de LGE, aux élus UDI....(le climat est orageux en ex-Rhône-Alpes) : ils sont collectivement accusés de "crier avec les loups socialistes" (ils "crient" mais ne "hurlent" pas ! les citations de l'agrégé de lettres deviennent approximatives sous le coup de sa colère présidentielle)....et d'en rajouter...."l'UDI ne doit pas devenir les Verts de cette mandature" (sic)....

La belle harmonie ex-UMP/centristes de tous bords, chantée et célébrée par certains, jusque dans les lignes de ce forum, me semble de plus en plus irréelle, si, toutefois, j'avais forcé la note....en négatif.

La réalisation majeure de cette mandature débutante réside dans une mesure gigantesque : la gare parisienne de Paris-Bercy devient "Gare de Bercy-Bourgogne-Pays d'Auvergne", !
Le toujours défenseur du rail (pas de la SNCF devenue gravement défaillante en tant qu'opérateur ferroviaire), que je suis, en reste encore ébahi, attendant toujours que la Région bloque les suppressions de services et exploitations ferroviaires que la SNCF opère, en ces semaines-ci, dans notre Massif Central.

Bertrand SALVAT

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Mar 31 Mai 2016 14:38
de cevenol30
Pour le budget, c'est surprenant et cavalier. Il est censé y avoir un débat d'orientation auparavant, en plus.

Et concernant les centristes, il semble qu'ils n'aient pas droit à leur spécificité, du point de vue du président du moins. A se demander pourquoi il en a pris sur sa liste...

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Mar 31 Mai 2016 19:36
de ploumploum
Allons ! C'est pas bien de critiquer la "Reine des Neiges" qui aura mis trois mois pour détailler ses "ambitieux" plans d'économies (300 millions d'euros sur la mandature/ à commencer par la coupe de la subvention de la Maison d'Izieu) et d'investissement (sur la mandature : 4 milliards d'euros pour créer 70 000 emplois)...

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/ ... omies.html

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Jeu 16 Juin 2016 20:42
de ploumploum
Selon Lyon Capitale (info relayée par le Figaro), Laurent Wauquiez prévoit de modifier le règlement intérieur afin de sanctionner financièrement les élus publiant sur les réseaux sociaux les discussions se déroulant lors des commissions et autres réunions.

“Il s’avère que des informations ainsi que des propos tenus pendant les réunions se sont retrouvés sur les réseaux sociaux. Plusieurs élus régionaux issus de différents groupes politiques ont demandé de mettre un terme à ces communications susceptibles de nuire à la sérénité des débats des commissions et des organes délibératifs. Il convient donc d’assortir une sanction à de telles fuites”, écrit Laurent Wauquiez dans une proposition de délibération qui sera soumise à l’assemblée régionale le 23 juin.

Le règlement intérieur du conseil régional serait ainsi modifié, en inscrivant à l’alinéa 4 de l’article 5.3 : “Le non-respect de cette obligation de confidentialité fait l’objet d’une retenue sur indemnité […] égale à 10 % du montant mensuel.”


Jean-François Debat, leader du groupe PS, annonce qu'un recours sera déposé si la modification est adoptée.

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Jeu 16 Juin 2016 21:24
de SALVAT
Le voilà juge : il faudra des enquêtes, il lui faudra des détectives...ah ! notre budget va souffrir !
Et si, parmi les fautifs, il se trouvait quelque vice président....-10% seulement ?
Je lui proposerais une échelle proportionnelle des retenues sur indemnités....
Bertrand SALVAT

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Ven 17 Juin 2016 03:01
de MiniM
Terrible violation de la liberté d'expression.

Espérons que les tribunaux rétabliront le bon sens (et si le monde serait parfait, rendraient inéligibles tout élu ayant voté pour ce changement, pour leur appendre le sens du terme "démocratie". Wauquiez en aurait bien besoin.)

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Ven 17 Juin 2016 14:52
de pmf
Le camarade Debat agite à juste titre la possibilite d'un déféré par-devant la juridiction compétente car la disposition serait illégale.
L'indemnité de fonction a pour objet de couvrir les frais encourus par un élu en raison de l'exercice de son mandat et ne peuvent servir à sanctionner un élu qui manquerait à la confidentialité de débats non publics.
Le commissaire Wauquiez devrait plutot s'inspirer des méthodes du KGB mais il est vrai qu'il doit leur préférer celles de de loyola.

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Mer 5 Oct 2016 13:42
de SALVAT
Retour sur les relations centre/UMP-LR au Conseil Régional AURA

Laurent WAUQUIEZ s'oppose à l'accueil des migrants dans sa vaste région.
Michel FANGET, président du groupe centriste lui fait la leçon :
"je lui ai dit qu'on ne peut pas être fermé à la misère humaine. Qu'est-ce qui est le plus terrible que ce que vivent ces gens ? Les valeurs humanistes fondent les démarches de notre mouvement".
Qui connaît aussi précisément le propos tenu, pour le restituer aussi clairement, sinon Michel FANGET...lequel en fait part directement aux lecteurs de La Montagne par le truchement de la rubrique "Indiscrétions".
Pas à pas, le centriste prend de la distance par rapport à celui à qui il doit de siéger comme conseiller régional et président de groupe.
Il connaissait, l'an dernier, les positions peu modérées de Laurent WAUQUIEZ : qu'est-il allé quémander des "places" sur sa liste ?
Tout cela n'est pas très moral non plus.
Michel FANGET veut "exister" : quelle future intervention pour souligner une nouvelle insupportable divergence sur les "valeurs" ?
Rendez-vous à de futures "indiscrétions" suggérées à notre quotidien local.
Bertrand SALVAT

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Lun 11 Déc 2017 15:37
de ploumploum
Remaniement forcé, création d'un nouveau groupe REM et autre recomposition au Centre...

Comme dans la plupart des assemblées locales, l'exécutif de la région Auvergne-Rhône-Alpes a subi quelques changements à cause des élections parlementaires de 2017 (juin et septembre)

Martial Saddier (LR), Patrick Mignola (MoDem), Emilie Bonnivard (LR), élus ou réélus députés, ont dû lâcher respectivement les 6ème (Entreprise/Economie), 7ème (Transports), et 8ème (Agriculture) vice-présidences.


Annabel André-Laurent (LR) devient 6ème vice-présidente chargée des Entreprises et développement économique.

Martine Guibert (UDI) passe de la 10ème à la 7ème vice-présidence et change de délégations : elle s'occupe désormais des Transports.

Jean Pierre Taite (LR), maire de Feurs, passe de la présidence de la commission "Aménagement du territoire et Transports" à la 8ème vice-présidence
http://www.leprogres.fr/loire/2017/09/2 ... griculture

Dominique Despras (MoDem) est promu à la 10ème vice-présidence déléguée au politiques sociales, à la santé et à la famille. Il remplace l'UDI Martine Guibert.

http://www.lamontagne.fr/saint-flour/in ... ml#refresh


Concernant les groupes,quelques changements importants à noter :
- création d'un groupe REM constitué de 5 élus tous issus du groupe PS et alliés : les députés Olga Givernet, Marjolaine Meynier-Millefert et Olivier Véran et les simples conseillers régionaux Françoise Casalino et Guillaume Gibouin.
Conséquence directe, le groupe PS passe de 36 à 31 membres et n'est donc plus le 1er groupe d'opposition. Il passe derrière le groupe FN (qui pointe à 33 membres depuis le départ d'une élue)
- dans le même temps les groupes UDI (23 élus) et MoDem (8 élus) ont décidé de fusionner en créant un groupe "Les Démocrates" avec à la clé un très grand écart de la part du député Mignola (à la fois pro-Macron et membre de la majorité Wauiquiez à la région) qui n'hésite pas à reprendre la formule rendue célèbre par Giscard il y a quelques décennies : "Oui mais"

« Avec ce groupe, on peut désormais dire « oui mais » à Laurent Wauquiez. Il s’agit d’un vrai poids pour rester vigilant à ce que la politique pour laquelle on a été élu soit bien celle qui sera appliquée ».

http://www.rue89lyon.fr/2017/11/30/tete ... one-alpes/

Re: Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes

MessagePosté: Ven 9 Mar 2018 21:18
de Eco92
Lors du vote renouvelant la commission permanente du CR (une sorte de version réduite pouvant servir pour certains votes) le 29 septembre 2017, une enveloppe en moins que le nombre d'émargement a été constaté et Wauquiez a donc lancé un nouveau vote, qui lui semblait correct.

Semblait car 1/ Wauquiez n'a aucunement donné les résultats du premier vote 2/ Il n'a pas été débattu de l'organisation du second vote.

Le groupe FN a contesté cela, déclarant que rien ne prouvait que le premier vote était irrégulier. Saisi, le conseil d'état a cassé le second vote - jugé irrégulier - et a par ailleurs considéré le premier comme parfaitement légal.

Remarque perso, si je comprends bien le premier vote n'avait pas de soucis, Wauquiez aurait-il donc inventé cette différence d'émargement pour lancer un nouveau vote plus favorable à son groupe ? C'est quand même gros mais bon, c'est Wauquiez.

La plupart des articles reprennent cette phrase de REUTERS : "Tout en restant majoritaires, les Républicains-DVD-SC-UDI-SCI perdent deux sièges, tandis que le Front national en gagne un, par rapport à la composition indiquée sur le site du conseil régional." mais du coup l'autre siège il disparait ?

http://www.leprogres.fr/actualite/2018/03/09/le-fn-fait-chuter-laurent-wauquiez
http://www.boursorama.com/actualites/le-conseil-d-etat-invalide-un-vote-regional-convoque-par-wauquiez-66e6253527ca354d25de071d7192e36c