Page 24 sur 30

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2015 14:23
de Eco92
alamo a écrit:"Dany" puisque certains l'appellent ainsi, a quand même déclaré que " Jean-Vincent Placé et François de Rugy ont quitté EELV pour essayer d’avoir un strapontin "

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html


Il faut l'écouter, toujours très drôle et pertinent, même quand on est en désaccord (c'est parfois mon cas), sa manière de se moquer d'eux en rappelant qu'ils ont tout fait pour casser Europe Ecologie et qu'il a désormais l'impression d'être Jésus marchant sur l'eau avec tout le monde se réclamant de lui...

http://www.europe1.fr/politique/daniel-cohn-bendit-quel-enorme-gachis-2506283

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2015 16:54
de Corondar
Moi ce qui me fait rire avec les partants, c'est qu'ils nous parlent alliance et stratégie. Mais à aucun moment ils ne nous parlent du fond. Concrètement, ils pensent quoi de la politique de Hollande ? Si ils trouvent son action formidable et qu'ils sont d'accord avec tout, alors oui, ils ont raison de quitter EELV et de se lancer dans une ligne pro-Hollande. Mais bon, je ne me fais pas d'illusion, ce qui les intéresse c'est le ministère, pour y faire quoi, c'est assez secondaire visiblement.

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2015 18:47
de Herimene
Personnellement, je trouve aussi que l'argumentation des ex-EELV est plutôt bancale. Et pourtant je pense comme eux que l'alliance entre le Front de Gauche et EELV est très imparfaite tant il y a d'énormes différences programmatiques entre EELV et la plupart des composantes du Front de Gauche (cela atteignant son paroxysme entre EELV et le PCF, qui ont selon moi très peu en commun, même si le PCF parti longtemps ultra-productiviste a cherché à modérer un peu son discours en la matière).

De Rugy cite aussi à juste titre la philosophie totalement différente d'EELV et du Front de Gauche (particulièrement le PG mais aussi le PCF) dans leur manière d'aborder les compétences des collectivités locales et particulièrement des régions. Pour des Municipales, cela ne pose peut être pas énormément problème. Mais pour des Régionales, comment peut-on défendre un projet commun entre un mouvement jacobin et ultra-centralisateur et un autre fervent partisan de la décentralisation et de régions fortes, cohérentes et dotées de réelles compétences ?

Aussi, je comprends tout à fait que des militants et des cadres écologistes n'acceptent pas le rapprochement opéré par la direction du mouvement avec le Front de Gauche.

Seulement, si De Rugy et Placé étaient réellement sincères et n'étaient pas opportunistes, ils quitteraient certes EELV pour entamer une nouvelle démarche politique, mais ils ne se rapprocheraient pas du PS et du gouvernement. Car le PS a rarement été aussi peu axé sur les sujets écologiques depuis 30 ans. Et ce n'est pas la publicité que le gouvernement fait à la COP21 (à des fins n'en doutons pas essentiellement de pur marketing politique) qui va changer cela. Ségolène Royal a un bilan certes pas déshonorant en tant que ministre de l'écologie mais elle est la seule au gouvernement à défendre un peu les dossiers écologiques. On l'a vu sur pas mal de dossiers (Sivens, Notre-Dame-des-Landes, les autoroutes du Marais poitevin et du Grand contournement de Strasbourg, et même Roland Garros), Manuel Valls ne se soucie pas du tout des questions écologiques et est plutôt dans la veine des aménageurs des années 60-70 : pour lui, quasiment tout aménagement est bon à prendre et peu importe ses conséquences écologiques.

Si j'ai écrit ce message, c'est car je peux comprendre que des écologistes n'acceptent pas que leur parti se rapproche fortement du Front de Gauche, mais je trouve tout aussi incohérent, voire davantage, de le faire pour se rapprocher du PS et du gouvernement, pour qui l'écologie est aujourd'hui loin d'être une question essentielle, à part quand il s'agit de s'attirer les projecteurs sur soi (cf la publicité faite autour de la COP21).

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Ven 28 Aoû 2015 19:50
de Corondar
D'ailleurs, sur la critique de l'alliance avec le FdG, les partants mettent surtout en avant une opposition de principe basée uniquement sur une stratégie électorale (désunion de la gauche, risque FN surtout en PACA et et en Nord-Picardie), je ne les vois pas beaucoup nous parler des différences programmatiques éventuelles entre les deux formations. En tout cas, c'est pas ce qui transparaît de leurs déclarations.

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Sam 29 Aoû 2015 07:46
de pba
Si celà peut "rassurer "Corondar, ces différences programmatiques ont déjà été abondamment abordées, au moins en interne, m^me si c'est moins le cas maintenant.

je voudrais mentionner un autre point: EELV est l'un des partis pour lequel le nombre de sympathisants et électeurs par rapport au nombre de militants (les "vrais " m'a t'on dit à plusieurs reprises, pas les coopérateurs !). C'est peut être aussi celui pour lequel l'écart entre l'opinion sympathisant/militants est le plus grand (par exemple, mais pas que, la participation au gouvernement!) Chercher l'erreur ! Un parti ne peut être sur ce registre !Voyez E.Joly, que j'apprécie par ailleurs, était elle représentative de EELV plûtot que N.Hulot, évidemment non !
C'est pourquoi, si un regroupement écolo de centre gauche se met en place, sans que les leaders se "bouffent le nez ", et qu'il parle et agisse essentiellement dans l'écologie, celà peut avoir, non seulement du sens, mais un réel succès !

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Dim 30 Aoû 2015 10:22
de Eco92
sur les différences programmatiques c'est très clair, d'ailleurs la majorité des régions ne s'allient pas avec le FDG (pour le côté productiviste du PCF - nucléaire et, en PDL, Notre-Dame-des-Landes) et le pb majeur avec le PG est le fédéralisme et le rapport aux collectivités) mais il y a tellement de différences avec le PS aussi qu'il paraît difficile de dire de s'allier à l'un et d'être incapable de dépasser certaines vision dans d'autres.

Un militant EELV dans une région plutôt "écologie autonome"

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Dim 30 Aoû 2015 22:36
de cevenol30
EELV est très régionalisé dans son fonctionnement (ce qui est inhabituel par rapport aux autres partis mais cohérent par rapport à leur vision), ce n'est donc pas "la" direction qui a décidé des alliances dans certaines régions (4 sur 12 en métropole) mais les directions et militants au niveau des régions. Reste qu'évidemment ce seront bien des listes EELV pour lesquelles ce parti et tous ceux ceux qui y seront restés seront censés appeler à voter, c'est le principe d'une discipline de parti.

Sur le fond, on assiste me semble-t-il à une énorme polarisation de la gauche entre aile droite et aile gauche, qui déchire EELV en particulier, parti à spectre large sur la dimension classique droite-gauche puisqu'il ne s'est pas construit primordialement dessus. Difficile autrement dit d'être entre Valls et Mélenchon sans pencher vers l'un ou l'autre... alors qu'on pourrait croire que ça ouvre un espace bien large. Ce souci se pose aussi pour d'autres éléments de gauche (ni centre- ni extrême-) comme le MRC ou les ailes gauches voire centrales (Aubry) du PS. Cette ligne "de gauche tout court" existe néanmoins avec les listes EELV autonomes.
Les partants de centre-gauche vont probablement former une sorte de pôle avec GE et le Front Démocrate.

Tactiquement, les partants d'EELV pensent que ce serait se marginaliser que de s'allier au FdG alors que celui-ci est loin d'être si petit. Ceci dit, l'autonomie peut vouloir dire auto-condamnation à rester derrière le PS et l'alliance avec ce dernier revient à se mettre à sa remorque; bref il y a toujours des inconvénients. Dans une configuration type EELV 7/ FdG 7 / PS 14, il semble néanmoins que c'est une alliance EELV/FdG qui permet de peser le plus face au PS... si tant est que ce soit le but.

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Dim 30 Aoû 2015 23:37
de manudu83
Les alliances EELV-FdG sont loin d'être faite, et le FdG pourrait aussi éclater puisque dans certaine région le PCF se pose sérieusement la question d'une liste commune avec le PS dès le premier tour.

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Ven 11 Sep 2015 21:40
de ploumploum
Les attaques fusent.
Emmanuelle Cosse tente d'éjecter De Rugy et Placé des présidences des groupes parlementaires.
EELV publie les "dettes" de cotisations de Placé et De Rugy, Placé veut placer ses candidats pour les régionales sur la liste Bartolone et menace de constituer un groupe dissident au CR...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/ ... d-eelv.php

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... -place.php

Re: Les Verts et Europe Ecologie

MessagePosté: Ven 11 Sep 2015 21:44
de Eco92
De Rugy avait dit de lui-même qu'il partirait, à voir ce que donnera la tentative de la gauche d'EELV, d'Attard, du PCF et Noguès de constituer un autre groupe d'alter-gauche...

Au Sénat le groupe tiens à un siège, mais est assez solidaire de JVP, sauf une ou deux, ce qui suffit au bordel - mais j'imagine que si un membre contestataire partait le PRG, le MDP ou le PS déléguerait quelqu'un pour assurer la survie du groupe placéiste.

Au conseil régional un groupe "Ecologiste !" dirigé par Placé serait assez normal. Tout comme ses candidats sur la liste PS (ce qui n'est pas mal, vu qu'ils ont pris le soin de partir après avoir placé des leurs sur les places éligibles EELV).