Page 55 sur 56

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 10:31
de pba
A comparer avec l'élection de L.Wauquiez de 2017 :
https://www.lefigaro.fr/politique/2017/ ... icains.php

-fonte du nombre d'adhérents LR (de235 000 à jour de cotisations à 131000:un peu plus de la moitié)
-% de participation en légère hausse ; de 42 à 47 %; mais le noyau dur restant devait être "mécaniquement "plus motivé , d'auant que l'élection était, en 2019, plus "serrée "donc à priori plus propice à la participation qui a donc réunit 62 000 votants contre 100 000 il ya 2 ans
Donc, une participation pas très "folichonne "
-la victoire de C.Jacob est faible en % (63 au lieu de 75) soit avec 39 000 voix contre 74 000 à L.Wauquiez


En conclusion, pas e rebond et un président très intérimaire,sans charisme et sans autorité pour rassembler d'autant qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 10:37
de Ramdams
De ce que j'ai compris, LR a enterré le principe de primaire (ouverte comme fermée ?). Mais si le président du parti ne sera pas non plus candidat, comment LR compte-t-il désigner son candidat ? En huis clos ?

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 11:03
de stephed
Le chiffre des votants est moyen mais cela dépend avec quoi on le compare: le nombre de votants de la dernière fois ou le nombre de votants des autres partis et encore lorsqu'il ya vote des militants.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 12:25
de pmf
En tant qu'observateur du monde politique et donc des Partis politiques, je considère que le taux de participation de 47 pour cent est excellent et j'estime également que le pourcentage de suffrages obtenu par Christian Jacob est très satisfaisant comme l'est pour l'obervteur que je suis celui obtenu par Julien Aubert.

Un contributeur évoque le nombre d'adhérents à jour de cotisation et le pourcentage de participation et demande de les comparer à ceux des autres Partis politiques et il a évidemment raison et je n'aurai pas la cruauté de me référer à des Partis qui doivent envier Les Républicains pour leur nombre d'adhérents à jour de cotisation et pour le pourcentage de participation à l'élection du Président de Les Républicains.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 13:15
de pba
Nous avons, sans doute raison, vous et moi, cher pmf, d'autant que nous ne sommes, ni vous ni moi, membre des LR , ni n'avons été dans le passé adhérent à un mouvement gaulliste .
J'ai dans mes amis, connaissances et famille (nul n'est parfait) des ex-LR "en pagaille ", même des personnes que je croyais être encore dans le parti, tellement ils y avaient eu leurs habitudes ... C'est préoccupant (pour le parti). Peut être que celà se voit davantage dans le 92 où je vis ?? On ne le verra pas forcément aux municipales où des ex-LR sont encore soutenus par le parti (par défaut ??), mais très certainement dès les départementales, et, plus encore pour les régionales , scrutin plus politisé que les municipales (voir débat sur un autre fil).

Quoiqu'il en soit, le "succès" de C.Jacob n'est que très relatif et non "très satisfaisant ", désolé, cher pmf. Et on verra que ce "succès "ne donne aucun plus aux LR.
C.Jacob est quelqu'un de sans doute estimable, mais en aucun cas ne symbolise le renouvellement des personnes et des idées .
On verra, si sa notoriété grandit et si ses idées performent ...: CJ ne me parait pas représenter les sympathisants de droite , sinon une cible restreinte.

L'incarnation pour les présidentielles 2022 reste au point mort, au moins au sein même du parti (X.Bertrand et V.Pécresse n'en font pas partie): je ne vois guère G.larcher ou F.Baroin (son heure parait passé) être cette incarnation, tant recherchée, par nature, à droite .

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 16:24
de manudu83
pba a écrit:J'ai dans mes amis, connaissances et famille (nul n'est parfait) des ex-LR "en pagaille ", même des personnes que je croyais être encore dans le parti, tellement ils y avaient eu leurs habitudes ... C'est préoccupant (pour le parti). Peut être que celà se voit davantage dans le 92 où je vis ?? On ne le verra pas forcément aux municipales où des ex-LR sont encore soutenus par le parti (par défaut ??), mais très certainement dès les départementales, et, plus encore pour les régionales , scrutin plus politisé que les municipales (voir débat sur un autre fil).


le phénomène n'est pas limité au 92, dans le 83 ou le 06 c'est impressionnant, le nombre d'ex-LR.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 18:03
de PhB
manudu83 a écrit:
pba a écrit:J'ai dans mes amis, connaissances et famille (nul n'est parfait) des ex-LR "en pagaille ", même des personnes que je croyais être encore dans le parti, tellement ils y avaient eu leurs habitudes ... C'est préoccupant (pour le parti). Peut être que celà se voit davantage dans le 92 où je vis ?? On ne le verra pas forcément aux municipales où des ex-LR sont encore soutenus par le parti (par défaut ??), mais très certainement dès les départementales, et, plus encore pour les régionales , scrutin plus politisé que les municipales (voir débat sur un autre fil).


le phénomène n'est pas limité au 92, dans le 83 ou le 06 c'est impressionnant, le nombre d'ex-LR.

Où vont-ils ?

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 18:44
de pba
Où vont-ils ??
Il semble que les électeurs s'éclatent "façon puzzle ", qui vers LREM ou approchant (Agir etc..)et ce sont les plus nombreux; vers le RN ou vers l'abstention de militantisme, se jurant "qu'on ne les y reprendrait plus ". Parmi, ceux-ci, la "déception fillioniste " joue un grand rôle dans des sens opposés : "s'il s'était retiré " "s'il ne s'était pas fait piégé"

Pour les élus, comme on sait, certains ex-LR ont eu beau dire que c'était fini pour eux, ils sont bien contents d'être soutenus (ou en passe de l'être ) par LR qui ne peut guère faire autrement que de soutenir un "renégat "sous le prétexte, s'il s'agit d'un maire qui a quelques LR dans son équipe : (entre nous, c'est une tautologie, car quand ils étaient LR, ils avaient forcément chosis des LR dans leur équipe ....)
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine ... 169630.php

Comme l'a écrit le Parisien "les partis du parti sont pardonnés "en donnant l'exemple de JJ Guillet (ex président de la fédé) qui avait pourtant twitté début juin "les Républicains n'ont plus d'avenir selon moi "

Pour les municipales, ces partis (jamais exclus) ont toujours besoin de leur ex-parti ... Qu'en pensera l'électeur ???

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 19:13
de pmf
Mon analyse des données de l'élection du Président de Les Républicains se plaçait sous une approche de Sciences Politiques et non de Politique partisane et ainsi peu m'importait des départs du Parti Les Républicains comme des élections municipales.

Je m'en tenais à l'analyse de l'élection au soir du 13 octobre 2019 en ayant par ailleurs à l'esprit la situation d'autres Partis Politiques lesquels rêveraient d'avoir plus de 60 000 votants dans un scrutin de désignation d'un Président ou assimilé à une telle fonction.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

MessagePosté: Lun 14 Oct 2019 20:16
de stephed
pmf a écrit:Je m'en tenais à l'analyse de l'élection au soir du 13 octobre 2019 en ayant par ailleurs à l'esprit la situation d'autres Partis Politiques lesquels rêveraient d'avoir plus de 60 000 votants dans un scrutin de désignation d'un Président ou assimilé à une telle fonction.


Sans oublier celles et ceux des militants qui reverraient déjà de pouvoir voter pour choisir leur président/chef/secrétaire général etc..